Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Il faut qu'on parle"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: "Il faut qu'on parle"   Mer 15 Oct - 21:18

La lueur crépusculaire qui s’étendait sur l’ensemble de la cité nimbait celle-ci d’une lueur presque sanguine qui semblait alors teinter l’air lui-même tant elle était intense. Démons et humains se confondait dans les rues bondées de la cité évoquant des milliers de vers grouillant sur une charogne en décomposition. En bas, dans les rues les plus basses la chaleur était étouffante, les cœurs et les têtes s’échauffaient rapidement et il n’était pas rare de trouver à l’aube les cadavres des malheureux qui n’avait pas passé la nuit. La plupart du temps il s’agissait d’humain qui avait eu le malheur de présumer de leur force. Pour autant il arrivait de temps à autre que l’on retrouve la dépouille d’un démon parmi les victimes de la nuit.

Jamais jusqu’alors le cavalier de l’apocalypse n’avait jugé bon de s’en inquiéter outre mesure, il s’agissait de la cité démoniaque après tout, les bas-fonds de cet endroit était un endroit oublier de leur maitre lui-même, personne ne savait vraiment ce qui se cachait dans les limbes. Seuls les fous, et les créatures qui y rodaient, osaient vivre là-bas. Néanmoins, depuis sa conversation avec l’archange, le démon ne pouvait s’empêcher de se demander si les cadavres de démons n’étaient en fait pas liés avec ce problème d’anges qui semblaient prendre un malin plaisir à se glisser chez eux pour commettre leur forfait. Il n’en avait croisé aucun pour le moment…Pour autant il laissait ses yeux et ses oreilles trainer autant que possible au cas où avec un peu de chance il aurait pu en débusquer un. Et là…là il avait bien sûr promis à l’ange de ne pas leur faire de mal…pas trop. Mais à la réflexion il se demandait s’il avait vraiment promis quoique ça soit à cet ange…il ne lui semblait pas. D’autant que d’un point de vue purement pragmatique, ce qu’il ne savait pas ne pouvait pas lui nuire n’est-ce pas ? En poussant même le vice il pouvait même aller jusqu’à admettre qu’il n’avait cure de l’avis que pouvait avoir l’ange sur la façon dont il se devait de traiter ces anges renégats.

Toujours est-il que s’il pouvait se permettre de passer au-dessus d’un archange de rien pour des affaires qui finalement avait cessé d’être les leurs à partir du moment où ces anges avaient posé le pied en terre démonique, il était plus compliquer dans les faits de partir en croisade dans le dos du maître des lieux. Il y avait encore de cela cinq siècle cela n’aurait pas posé de problème, la puissance du cavalier était alors telle qu’il n’aurait eu aucun mal à masquer ses agissements mais il en était maintenant tout autrement. Maintenant que la moitié de sa force avait été scellée il se retrouvait à devoir quémander le droit d’abattre le bras de la justice sur ces parjures. Il avait longuement réfléchit au problème et ne voyait d’autre solution que d’aller directement voir leur maître. N’ayant rien contre Saytan jusqu’alors il lui arrivait cependant de ressentir une pulsion de haine et de frustration quand il pensait à ce qu’étais alors sa puissance et à ce qu’elle était maintenant…Conquest n’était pas dupe, il n’avait pas été que scellé il avait été amputé…Il se retrouvait moins puissant que certain démon de seconde zone simplement parce que Saytan avait peur de ne pas être capable de retenir pleinement la puissance des cavaliers de l’apocalypse.

Son regard se leva alors vers les hautes tours du manoir, la plus haute, loin de la plèbe, de la chaleur, de la crasse et de ce tourbillon de violence constant …c’était là qu’il devait se rendre pour s’adresser à son…quoi …créateur ? Non le mot était mal choisis, Conquest était né d’un mélange d’énergie démoniaque pure et du désir de conquête le plus sombre des vivants…Il n’avait donc aucun créature si ça n’était quoi…la causalité ? C’était étrange…il avait lu les saintes écritures des vivants et n’arrivait pas à comprendre qui avait pu leur apprendre tout cela…certaine choses devaient venir des anges et des démons c’était évident…mais d’autre…Le concept de dieu ? Il n’avait jamais vu dieu, il n’était même pas sûr qu’une entité pareille puisse exister…une telle puissance…si hors de sa portée pour le moment c’était bien trop de frustration.

Il aurait bien entendu pu remonter à pied les rues de la cité mais il n’avait pas ce soir le goût à une telle marche. Pour autant il n’était pas gêné par la foule son aura était assez écrasante au repos pour que les faibles âmes se sentent assez incommodées et se tiennent naturellement à l’écart. Parfois il s’amusait à penser au nombre de victime qu’il pourrait faire en se contentant simplement de libérer toute sa puissance au milieu des appendices bondés de la ville. Les plus faibles seraient sans doute immédiatement consumés. Amusante pensées…

Il n’avait malheureusement pas le temps de s’adonner à ce petit jeu. Il avait des affaires urgentes à voir avec Saytan qui ne l’attendait sans doute pas dans sa tour d’argent et il n’avait aucunement le goût de devoir attendre qu’il daigne lui accorder du temps. Il allait simplement se présenter et improviser. Il s’arrêta donc au milieu du chemin et dirigea à nouveau son regard vers les appartements de Saytan. Jetant un dernier coup d’œil autour de lui il capta quelques regards inquiets dans la foule mais ne leur accorda pas plus d’attention de cela.

Dans un soudain et sec claquement ses deux ailes se déployèrent, des ailes imposantes qui contrairement à la majeur parti des démons n’était pas faites de peaux tendue mais bel et bien de plume comme celle des créatures céleste, à la différence que la couleur de ses plumes n’était pas du même blanc éclatant et pur mais plutôt d’un blanc laiteux légèrement cireux…elles n’étaient pas blanches elle était à l’instar de son destrier et de son corbeau…pâles. Il donna une magistrale poussée et s’envola dans un nuage de poussière poussant les badauds à se protéger comme ils le pouvaient contre la soudaine pression de l’air à cet endroit et le nuage violent de poussière qui se jetait sur eux.

La montée fut rapide en trois ou quatre poussées il se trouvait à la hauteur souhaitée, il plana doucement, évoluant en cercle doucement profitant de cette trop rare sensation avant de se diriger sans se presser vers les appartements du maître des lieux dans la lueur crépusculaire.

Le soleil dans son dos, les gardes ne le virent évidemment pas arriver avant le dernier moment quand il atterrit dans un bruissement de plumes sur la surface de marbre qui se trouvait entre le balcon et la porte des appartements privé de leur maître à tous.

Les deux démons en faction dans l’antichambre se regardèrent un instant incrédule avant de reporter leur attention sur l’entité qui venait d’apparaître devant eux et qui les considérait avec une expression de mépris qu’elle ne se donnait même pas la peine de cacher. Le port altier, un visage qu’on aurait dit tailler dans le plus pur des marbres par le plus habiles des sculpteurs, l’air sévère, deux rubis brillant d’un feu dévorant encadré par de long cheveux noirs. Les gardes savaient bien entendu qui se trouvait alors devant eux aussi rare puisse être ses visites. Ils étaient évident quant à leur poste et à la manière qu’avait leur jointure se blanchir sur la hampe de leurs hallebardes que ni l’un ni l’autre n’étaient enchantés de voir un cavalier de l’apocalypse, un des premiers vivant, se pointer sans aucune explication devant les appartements du maître.

La situation fâcheuse dans laquelle ils se trouvaient leur laissa tout de même le temps d’avoir la pensée que si Saytan était aussi puissant qu’on le disait…Pourquoi avait-il besoin de garde devant sa porte ? S’il ne voulait pas être dérangé il n’avait qu’a fermé la porte non ? Cette pensée, sans doute émise uniquement parce que Conquest se trouvait devant eux ne manqua pas d’être deviné par le cavalier aux vues des visages des deux démons, au demeurant loin d’être faible mais pas assez fort pour l’inquiéter même à deux, et lui arracha un sourire inquiétant.


« Laissez-moi passer…Je dois voir Saytan.
-Ho…Hors de question ! » ,arriva à articuler un des gardes

Un rapide coup d’œil permis à Conquest de voir que le garde avait sans doute puisé dans tout ce qu’il avait de courage pour lui tenir tête ainsi. Il secoua la tête souriant toujours.

« Allons…Pas besoin de se mettre dans des états pareil. Commença-t-il d’un ton plus doux. Contentez-vous de m’ouvrir la porte.
-N’y compte pas cavalier ! Aboya alors le deuxième garde, sans doute assez fort pour que Saytan de l’autre côté de la lourde porte l’entende.
-Mauvaise réponse. » Dit-il alors qu’il sortait sa couronne.

De l’autre côté de la porte, deux choc sourd se firent entendre et Saytan put découvrir au moment où la porte s’ouvrait sur Conquest, les corps des deux gardes inanimés, les yeux blancs, l’écume aux lèvres. Le cavalier finit d’enjamber l’un des gardes pour finalement rentrer dans les appartements et regarda rapidement autour de lui, essayant de se souvenir de ce que cet endroit avait pu être lors de sa première visite avant de reporter son attention sur le démon qui se trouvait en face de lui.

La puissance de Conquest engloutissait alors toute la pièce et son aura régalienne devait sans doute être difficile à supporter même pour Saytan. Pour autant la conquête n’était pas venu faire un concours de puissance avec celui qui était connus comme le chef de la faction. Il fit d’un tour de main disparaître sa couronne et la tension disparue de l’atmosphère. Plantant ses yeux rubis dans ceux de Saytan, Conquest se contenta d’articuler d’une voix calme et étrangement dénué d’expression.


« Nous devons parler. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Ven 17 Oct - 20:08

 Le Roi des démons était dans sa chambre. Yue avait quitté la pièce il y a une heure tout au plus et il lui avait donné carte blanche. Songeur, en pleine réflexion sur ce problème concernant ces anges extrémistes.  Il devrait encore trouver quoi faire pour les débusquer  rapidement  histoire que tout le monde soit au courant avant que la rumeur ne court trop vite et qu’ils le sachent tous.  Il espérait que les démons ne  commençaient pas  à craindre ces anges ? Des personnes pas capable de se défendre correctement si malheur devait arriver ? Il soupira.  

Cependant il fut coupé dans sa pensée. Il entendait du bruit au dehors, devant sa porte. Il n’était pas rare qu’on cherche à le voir, mais aujourd’hui il avait bien demandé à ce qu’on ne l’embête pas, il avait besoin de réfléchir.  Mal lui en prit car il entendait un des gardes hurler « cavalier ». Death ?  Non il ne viendrait jamais le voir de lui-même. Soupirant encore une fois, en entendant des bruits plus lourd il grogna avant de se lever de sa chaise et sa porte s’ouvrit sur… Conquest. Il haussa un sourcil. Enfin un cavalier qui ne le détestait pas. Enfin, la haine de Death peut-être  prenait trop de place.  Il la sentait, cette aura qui caractérisait la conquête. S’il voulait faire un concours ou lui faire peur c’était raté, lorsqu’il allait ouvrir la bouche pour lui demander s’il voulait qu’il lui montre la sienne pour qu’il se calme mais tout cela avait fini par disparaître.

Sans pour autant défier Conquest qui n’avait pas un regard hautain il le regardait aussi dans les yeux. Rares étaient les personnes à le regarder de cette manière, sans grand jugement, sans envie, sans haine et sans peur.

« Parler ? A propos de quoi ?   » Pourquoi soudainement le cavalier de la conquête était-il intéressé ?  



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Ven 28 Nov - 22:44

C’est le bruit sourd que fit le garde en glissant mollement contre la porte pour tomber face contre terre dans l’encadrement de cette dernière qui répondit dans un premier temps à la question de Saytan. Conquest était semblait-il en train de chercher ses mots. Comme s’il n’avait pas en vérité réfléchis plus avant que d’aller dans la chambre de Saytan pour lui demander des explications sans vraiment savoir à propos de quoi il allait l’interroger.

Bien entendu il n’en était rien, Conquest savait exactement ce qu’il voulait demander à Saytan, son entretiens avec l’archange ayant été à la fois riche en enseignement et en même horriblement frustrant il avait décidé d’aller voir la seule personne dont l’autorité ne serait pas ici contestée s’il pouvait obtenir de lui des directives directes. Seulement il était pour le moment absorbé par ce qu’il était en train de voir.

Il était déjà venu dans cette chambre auparavant, peut-être une fois…ou deux à la rigueur, il ne souvenait même plus en quelles occasions c’était il y avait de cela quelques siècles. Et il avait l’étrange impression que rien n’avait changé depuis. Comme si le cadre de vie du maître démon était aussi immuable et figé que lui. Le cavalier de l’apocalypse avait beau regarder à droite ou à gauche il n’arrivait pas à voir quoique ça soit qu’il n’était pas là quand il avait mis les pieds dans cette pièce pour la dernière fois. C’était là un constat un peu perturbant il fallait bien l’avouer. Bien entendu il était encore possible que Saytan ait des goûts si sûr en matière de décoration que les rares ajouts qu’il avait pu faire avait tellement d’à propos qu’on ne pouvait penser la pièce sans eux. Il était aussi possible que ce qui était en train de frapper maintenant l’esprit de Conquest était lié au fait qu’il n’avait jamais eu d’intéressement pour l’agencement de la chambre de Say et que s’il était en train de penser à cela c’était juste parce qu’il l’avait sous les yeux et qu’il se rendait compte qu’il ne gardait aucun souvenir de ces dernières visite dans cet endroit.

Conquest délaissa donc sa contemplation de la chambre pour reporter son attention sur Saytan qui ne le lui avait toujours pas lâché des yeux et qui, fait compréhensible compte tenu de l’entrée en force de Conquest et de l’état des deux gardes, attendait une réponse à sa question.


« A propos de… »

Conquest haussa un sourcil comme s’il était en train de rassembler ses idées. Il regarda à gauche puis à droite, repoussa du pied le garde inconscient en dehors de la chambre et pénétra de plein pieds dans celle-ci, pris le temps de refermer la porte correctement derrière lui pour leur assurer un peu d’intimité et se retourna enfin vers Saytan.

« A propos de l’archange qui était ici il y a peu »

Un petit coup d’œil histoire de tester la réaction.

« Et à propos des autres anges qui se planquent ici…aussi…surtout en fait »

Il laissa un petit temps, à nouveau, que Saytan puisse assimiler ce dont Conquest était actuellement en train de l’entretenir, qui était en gros : Tu sais l’ange qui est venu te voir en scred pour te dire qu’il y avait des terroristes anti démons dans ta ville ? Ouais bah il se pourrait que je l’ai légèrement malmené pour qu’il crache le morceau et j’avoue que ça m’emmerde que des piafs se promène ici pour nous fumer, question de correction.

Conquest continua.


« Ce …problème…il faut le solutionner »

Une solution rapide, violente et surtout définitive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Sam 29 Nov - 0:11

Bizarrement le Roi des démons se sentait plutôt à l’aise avec Conquest. Il ne se sentait pas trompé mais il n’était pas capable de savoir d’où cela venait. Il espérait avoir raison, mais son instinct était entrainé et avait du bon en général. Oui même si le cavalier venait de faire une entrée… mouvementée. Il ne pouvait pas reprocher aux gardes de ne pas l’avoir arrêtés, ils n’étaient pas assez puissants pour ça… Et il était rare qu’il vienne lui rendre visite, cela devait être important.

Le démon siffla un corbeau pour lui dire qu’il devait prévenir quelqu’un pour l’état des gardes avant de reporter toute son attention sur le cavalier qui regardait étrangement sa chambre puis qui commençait sa phrase et entra sereinement  dans sa chambre avant d’en fermer la porte. Geste qu’il appréciait et malgré l’initiative il ne le prenait pas mal, il montrait juste qu’il voulait lui parler en privé.

« L’archange ? Tu parles de Yue je suppose. »

Question rhétorique mais histoire aussi de vérifier qu’il s’agissait bien de lui. Il était rapide en tout cas, il avait quitté sa chambre il y a une heure à peine et il avait déjà commencé à agir. A propos des autres anges ? Ah oui, ceux  à qui il avait permis de circuler librement dans le manoir.

« Le fait que certaines anges circulent ici te dérange ? Yue à mon accord, je lui ai donné carte blanche.  Il a toute ma confiance. » Sa question n’était pas méchante, au contraire il voulait savoir clairement ce qu’il ressentait. Il avait commencé par dire cela pour lui expliquer qu’il n’avait pas grand-chose à craindre même s’il se doutait que de toute manière il ne les craignait pas vraiment.  « Oui il faudrait. Cependant je ne souhaite pas aller torturer les anges pour savoir qui voudrait nous tuer. Ou leur faire du mal. Le conseil est en train d’enquêter, Michael, Luciel et Yue prennent leur travail à cœur, ils interrogent les anges et les démons pour savoir s’ils n’ont pas déjà été attaqués. Ils sont avec nous, et pas contre nous. Tu as des idées à transmettre ? »



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Dim 30 Nov - 21:55

Conquest écouta patiemment le seigneur démon l’air un tantinet soucieux, il était inquiet. Non pas que des anges puissent vouloir tuer des démons dans le manoir, non cela n’était pas vraiment un problème c’était insultant tout au plus mais si ces anges étaient vraiment dangereux ils ne se terreraient pas comme des rats et seraient déjà passés à l’offensive de manière significative.

Non ce qui était en train de l’inquiéter c’était bel et bien que Saytan ne semble pas prendre le problème sérieusement, ne voyait-il pas ce qui se profilait à l’horizon ? C’était une guerre qui était en train de se mettre en branle, lentement mais sûrement…Laisser des anges renégats et des anges « légaux » se promener tranquillement ici était le meilleur moyen de mener au chaos…qu’un ange terroriste attaque un démon et meurt…qui irait le pleurer ? Mais si c’était cette petite angelote si faible qui se faisait tuer pour servir d’exemple aux autres ? Comment cela allait-il évoluer ? Une guerre totale bien sûr.

Bien entendu cela aurait fait le bonheur du cavalier de la guerre…Mais pas celui de Conquest, non pas qu’il n’aimait pas guerre mais celui-ci voyait une finalité derrière celle-ci…La conquête, la prise du pouvoir, son empire…Conquérir les ruines fumantes de leur univers ne l’intéressait pas, quel plaisir y avait –il à être le maître d’une terre morte ?
Il se devait, pour le moment en tout cas, d’ouvrir les yeux du leader et de lui faire comprendre le danger que représenter ces anges en maraude dans la cité démoniaque.



« Il y a des anges qui semblent vouloir s’en prendre à nous au sein de nos murs…En aucun c’est l’affaire d’un Archange de s’en charger, ils sont sur notre territoire et j’estime que nous avons le droit de les châtier pour cette invasion comme il se doit. »


C’était là la conquête qui parlait, ces anges qui étaient en train de gangréner son territoire était comme les éclaireurs d’une armée ennemie venus posés le premier avant-poste. C’était tout simplement intolérable. Ni plus, ni moins.


« De plus…Les autres anges…ceux qui vivent dans nos murs doivent partir aussi. Nous ne pouvons-nous permettre de les garder ici…Réfléchis Saytan, si un renégat attaque l’un des notre et meurs , il ne se passerait certes pas grand-chose, mais si la situation empire, si la nouvelle se répend et elle finira par se répandre, un archange qui se promène en demandant à tout le monde si l’on n’a pas vu d’ange louche se promener dans le coin n’est pas ce qu’il y a de plus discret…et à ce moment-là quand un démon va finir par s’en prendre à un ange faible ? Que se passerait-t-il ? Que ferons-nous si c’est euh… »


Conquest sembla chercher un nom un moment durant, son regard se fit lointain, il avait en tête le visage de l’ange qu’il avait déjà aperçu. Il se souvenait d’elle parce que son aura était particulièrement faible et insignifiante, encore qu’elle cachait peut être son jeu…Mais tout de même



« s’il s’agit de euh…sunanao ou quelque chose du style…l’ange faible qui se balade ici aussi, un miracle qu’elle ne se soit pas déjà fait supprimer soit dit en passant…Mais tout de même ! »


Le regard de Conquest se fit plus dur.


« Saytan…Les anges doivent quitter le manoir…Nous sommes actuellement en guerre contre des renégats qui en veulent à notre existences, si les anges restes ça sera bientôt contre tous les célestes que nous devrons nous battre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Mer 3 Déc - 6:47

Il était difficile de prendre les bonnes décisions. Surtout lorsque bien que l’on voulait faire au mieux on ne connaissait pas l’effectif ennemi, pas leur intentions claires outre que leur but global, qu’on ne savait pas à quoi ils ressemblaient et qu’ils pouvaient être confondus par d’autres. Mais le plus dur pour Saytãn, c’était peut-être autre chose :se rendre clairement compte de la menace. Il était fort. Très fort. Mais il ne pouvait pas déterminer qui était réellement en danger, et ce qui était réellement dangereux car pour lui, bien que cela était grave il ne se sentait pas tellement menacé.

Voilà pourquoi les paroles de Conquest et des autres démons étaient importants à ses yeux. Il ne le dirait peut-être jamais mais quiconque discutait de cela avec lui verrait qu’il s’inquiétait réellement de l’impact que pouvait avoir ce groupe sur le manoir, de son inquiétude en général sur les démons… Et par rapport aux anges aussi. Comment y faire face ? En fait il n’avait aucune expérience de la guerre, vraiment, et ce malgré son intelligence. Conquest était peut-être plus habile que lui, finalement. Et bien que cela blesse son égo, cela le rassurait, et l’inquiétait. Parce qu’il ne supporte pas qu’on soit supérieur à lui, parce qu’il pouvait compter sur quelqu’un, mais parce que ce quelqu’un sur lequel il s’appuyait pouvait le trahir.

« Je pense qu’il s’agit de l’affaire des deux peuples. Nous devons nous en charger à deux. »

Ce qu’il disait était vrai, il comprenait. Une idée germait dans sa tête : il ne pouvait pas renvoyer les anges. Ils n’aimeraient pas. Il ne pouvait pas faire en sorte que les démons se chargent de cela seul, les anges avaient leur rôle à jouer. Malgré la situation, il réussit à sourire lorsqu’il le vit chercher un prénom. Rapidement il disait « Sunao » Il n’avait pas tort, si Sunao ne s’était pas fait attaquée, c’était bien grâce à la présence de Shinn, il avait déjà eu vent d’ennuis avec quelques démons que Shinn avait arrangé. Il décidait de répondre clairement à Conquest, exposant ses idées.

« Je suis conscient que c’est dangereux, cependant je ne peux pas demander à tous les anges de quitter le manoir. Faisons un tris. Jamais nous ne devront nous battre contre la Cité, j’en fais le serment, ni moi-même ni le conseil ne toléreront pareil acte. Je te propose d’intensifier le contrôle des anges qui viennent ici. La majorité qui ont le droit de venir au manoir ont libre accès à cause de notre accord, nous reverrons cela avec le Conseil. Mais aussi de systématiquement leur assigner quelqu’un pour les protéger. Pour protéger les démons d’eux si jamais il s’agissait de l’un de ces renégats, ou pour protéger les anges si jamais des démons s’en prennent à eux. J’assignerai Shinn à la protection de Sunao, qui est une des plus vulnérables anges messagère. Informer les gens le plus possible. Souhaites-tu te charger de celle de Yue ? J’ai sentis ton aura toute à l’heure, que s’est-il passé ? »



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Dim 21 Déc - 22:27

Des démons pour protéger les anges ? Saytan n’arrivait il toujours pas à voir et cela malgré ses mises en garde qu’il n’était pas question de les garder dans la cité ? Son maître puisque c’était ce qu’il était, était en train de prendre la plus mauvaise voie possible, et visiblement sans même s’en rendre compte. Quand tous sauraient qu’un groupe d’anges cherchent à nuire aux démons au sein même de leur cité, comment cela allait-il se passer à son avis ? Les anges seront pris pour cible, pourchasser, capturer et vraisemblablement torturer et trucider. Son interdiction de violence au sein de la cité (chose qui avait entre autres conduites Conquest à l’apathie) n’allait pas bien longtemps tenir si dans la balance il y avait d’un côté l’esprit de survit d’une nation entière et de l’autre une paix avec un peuple qui d’aussi loin qu’on en savait était celui-là même qui était dans leurs murs à vouloirs les exterminer…Cela ne pouvait que mal finir.
Quant à son idée d’assigner un gardien à chaque anges venant mettre son petit pied duveteux sur le sol de la cité il ne pouvait pas non plus être décemment sérieux…C’était exposer inutilement un démon à un attentat…ou encore à la colère de ses pairs quand ils se rendront compte que le démon en question était en train d’escorter l’un de ceux contre qui ils étaient censés lutter. Bien évidemment Saytan ne pouvait pas le voir, il était trop concentré sur l’idée de maintenir à tout prix la paix et les bonnes relations entre anges et démons sans se rendre compte qu’il était temps de couper les ponts jusqu’à la fin de la crise. C’était là, la décision la plus sage…La seule à même finalement d’éviter une guerre totale que ne manquerait pas de déclencher le premier incident diplomatique. Etait-ce donc si dur de réfléchir jusque-là ? Pour Saytan sans doute…Malgré sa puissance il n’avait jamais été et ne serai jamais un vrai chef de guerre…était-ce étonnant ? Il n’avait rien en commun finalement avec ceux qu’il avait sous sa coupe…L’écart était tel qu’il ne se rendait pas compte des dangers que pouvaient encourir les uns et les autres puisqu’il était par définition protéger contre tout cela de par sa seule nature. C’était là une horrible constatation, l’impression que leur maître se trouvait plus proche du dirigeant céleste qu’il ne pouvait l’être de son propre peuple. La chose était difficile à digérer pour Conquest qui n’avait jamais été autre chose qu’un démon.

Malgré les émotions contraires qui étaient en train de se mélanger en lui, le cavalier de l’apocalypse ne laissa rien paraître ni du doute qu’il avait soudainement sur les capacités de Saytan à gérer efficacement cette crise, ni de l’exaspération qu’il ressentait à l’égard d’un être doté d’une si grande puissance et de si peu de conscience de son propre monde. Rien de tout cela ne transparaissait sur sa physionomie, encore que si Say s’était plongé dans les deux orbes rubiconds ornant le visage de Conquest il aurait sans doute put y décelé cette lueur inquiétante qui était tapis au fond du regard du cavalier, cette lueur qui n’avait plus fait surface depuis bien longtemps, une soif étrange et perverse dont il n’avait pas lui-même conscience de souffrir, un peu couvant qui était en train de se ranimer doucement de ses cendres…ce qui lui avait donné vie, cette émotion primaire, brute et sauvage dont il n’était autre que le vecteur, la chape d’apathie qui s’était abattue sur son esprit commençait doucement à se fissurer.
C’est pourtant d’un ton étrangement égal que Conquest pris le temps de répondre à Saytan


« Assigner un démon pour protéger un démon…Ne feras que nous rendre plus vulnérable et n’aura pour autre conséquence que d’exposer un peu plus les démons. En nous forçant ainsi à devoir faire le tri , à s’occuper d’un ange, alors que ces mêmes anges ont jurés notre pertes, tu fais passer les intérêts du peuple céleste avant ceux de ton propre peuple, je le redis, chassons les anges, fermons nos portes, plus d’entrée plus de sortie jusqu’à ce que les derniers anges renégat ne soient mort, ça n’est en aucun cas un problème que les anges seront aptes à régler, lâchons sur nos ennemies les meutes de l’enfer et en peu de temps cette histoire n’aura été qu’un mauvais souvenir »

Conquest se pencha vers Saytan appuyant ses bras de part et d’autre du bureau du seigneur des lieux.

« Le chemin que tu prends Saytan…C’est une erreur et au fond de toi tu le sais…c’est ton peuple que tu trahis en agissant ainsi et cela risque fort de nous mener vers une guerre totale »

Un sourire froid et inquiétant vint se dessiner sur le visage de la figure de la conquête, un sourire qui lui donnait soudainement un aspect terrifiant.

« Tu sais tout comme moi que j’ai construit et vu chuter assez d’empire pour connaître les rouages de ce petit jeu, la guerre n’est pas affaire de politesse »

Conquest se redressa finalement toisant quelque peu Saytan.

« Pour répondre à ta question il s’est passé que ton archange à manquer de se faire lyncher…Peut-être aurai-je dû laisser faire…tu aurais alors entendue raison »

Il se détourna pour prendre congé avant de s’arrêter à mi-chemin pour reprendre.

« Au sujet de Yue…Ca n’est pas de gaitée de cœur…Mais s’il le faut pour empêcher que vous détruisiez les deux mondes alors soit .»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   Sam 27 Déc - 18:14

Est-ce que le démon… Choisissait la mauvaise solution ? Pourtant il pensait à tout le monde, il avait fait protéger les messagers aussi… Il s’enlevait toute protection même si Shinn restait à ses cotés… et pourtant cela ne plaisait pas ? Prenait-il les mauvaises décisions…. ? elles lui paraissaient pourtant justes mais… Conquest disait quelque chose qui le fit frissonner, oui, lui le seigneur des démons frissonnaient aux paroles du cavalier : il amenait a une guerre ? Comment avec ses agissement alors qu’il ne souhaitait que la paix ? et plus que tout… il faisait passer les intérêts des anges avant les siens… était-ce possible… ? Le faisait-il vraiment ?

Il se levait et allait à la fenêtre. Il avait l’air… Choqué ? Comme si Conquest venait de lui faire comprendre quelque chose. Il assignait ses hommes a la protection des anges. Il laissait la peur s’installer chez certains. Il avait du mal à comprendre la peur que les autres pouvaient ressentir par rapport au danger. Il était rare qu’il éprouve un tel sentiment. Il n’avait que très rarement eu à le dompter, trop puissant pour cela. Il ne connaissait que celles qui pouvaient sembler bien dérisoires…. Celle de perdre son ami. Celle d’être incompris. Que des peurs égoïstes.

« Le penses-tu vraiment ? Que je trahis les miens ? Ce ne sont nullement mes intentions pourtant … »

Toujours s’enquérir de l’avis du Conseil… Le manoir n’avait rien d’une liberté… Rien. Les conseillers pouvaient débarquer à l’improviste, pour « vérifier » que tout allait bien. En cela ils n’étaient pas libres. Il fallait bien des règles, mais sauf la violence, toutes étaient dictées par le Conseil. Il détestait se sentir aussi affaiblit mentalement. Sa puissance ne valait rien si elle n’était pas justifiée par des actes. Il devrait arreter de penser a la cité et penser plus aux démons. Mais au fond de lui.. Ne détestait-il pas tout cela ? Il aurait préféré rester à la cité, auprès de Michael… Mais c’était sa faute. Il avait commis le premier acte et s’était punis ainsi. C’était peut-être pour cela qu’il pensait plus à la cité qu’au manoir, sans vouloir forcément le désavantager.

Conquest semblait vouloir s’en aller. Probablement pour le laisser réfléchir. Il ajoutait qu’il s’occuperait de Yue s’il le fallait. Faisant son aura plus déterminée il se retourna, avec des yeux certains de ce qu’il disait.

« Merci, Conquest. Je convoquerai le Grand Conseil d’ici peu de temps. Je compte sur ta présence. »

Ce merci avait une très grande signification pour Saytãn. Il ne remerciait pas tout le monde.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: "Il faut qu'on parle"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Il faut qu'on parle"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Es-tu une illusion ? Si ce n’est pas le cas il faut qu’on parle ! [PV Shaynar] [TERMINE]
» Je crois qu'il faut qu'on parle... [P.V. Janma]
» Hanna et Jason: il faut qu'on parle
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||
» Il faut qu'on parle [Magie Noire]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Appartements Privés de Saytãn-