Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 12 Fév - 16:13

Date : 01/07

« Je choisirai le paradis pour le climat, et l'enfer pour la compagnie. »

Aaron avançait lentement mais d'un pas sûr, sans la moindre hésitation, comme s'il savait parfaitement où il devait se rendre. Il était passé par un long chemin, formé de deux sentiers non séparés. La voie de gauche semblait angélique – oui, c'est le mot – avec un mur blanc comme neige, inspirant immédiatement la douceur, la sensibilité et la paix. L'autre de droite, plus sombre, ténébreuse même avec son rempart noir, inspirant la crainte, l'horreur et la mort. Instinctivement et bien que pouvant marcher au milieu ou du « beau » côté, il avait choisi d'entreprendre sa route sur le chemin des ténèbres. Au fur et à mesure qu'il avançait, il observait la route se transformer. Tout ce qui inspirait la pureté et la beauté s'évanouissait, l'obscurité s'emparant des lieux. Lorsque enfin la nuit s'installa définitivement, il aperçut un pont droit devant lui. La chaleur qui s'en dégageait était difficilement supportable. Il grogna, tel un animal, mais pas pour râler. Et c'est à ce moment là qu'il se métamorphosa en smilodon, ou tigre à dents de sabre si vous préférez. L'animal fauve avec quelques légères rayures était imposant et costaud, avec un regard bleu perçant. Il présentait des griffes tranchantes et de longues canines acérées. Il avait senti cette nouvelle force en lui, instinctivement. Quelque chose avait changé lorsque son âme avait quitté son corps sur Terre. Totalement imperturbable, il poursuivit sa marche, toujours d'un pas ferme, comme s'il avait toujours eu cette possibilité de se transformer en monstre préhistorique. Peut-être que quelqu'un lui expliquerait la raison possible à ce changement dans son âme. Ou pas. Et ça lui était totalement égal. Il avait ses hypothèses. Animal extrêmement dangereux et agressif, peut-être était-ce l'expression de son inconscient, de sa véritable nature au fond de lui. Cruel, indifférent et insensible. Ou bien était-ce son attachement pour son chien qui en était à l'origine. Ou n'y avait-il aucune raison. Peu probable. Si un chemin lui était tracé, cela ne pouvait être du hasard.

Il secoua sa tête, ôtant ses pensées inutiles de son esprit. Il s'engagea sur le pont, toujours aussi tranquillement, jetant un coup d’œil curieux à la lave qui se trouvait en-dessous de lui. Le pont craquait, comme s'il allait s'effondrer d'une seconde à l'autre. Mais il ne craignait nullement que cela arrive. Qui plus est, quelqu'un se serait-il vraiment fait chier à faire toute cette mise en scène pour au final, tuer définitivement les âmes dans ce magma ? Ou alors oui, juste pour faire espérer aux imbéciles qu'il y a une vie après la mort. Jusqu'à mettre un terme à leur joie illusoire. Cette idée amusa Aaron, il imaginait bien quelqu'un dire « tu vas rejoindre les enfers » et deux secondes après « Non, je rigole ! Adieu ! » . Oui, il avait par moment beaucoup d'imagination. Il poursuivait son trajet, toujours sous sa forme animale, découvrant chacun de ses muscles.

Au bout de quelques minutes, qui auraient pu paraître pénibles à beaucoup à cause de la chaleur qui se dégageait de l'endroit, le smilodon arriva devant une porte. Sans doute fallait-il l'ouvrir, pour autant, il ne se précipita nullement, prenant le temps de bailler et de s'étirer, presque par provocation. Peut-être envers personne, mais dans de tel lieu, après avoir pris conscience qu'il existait un « après » , on peut se permettre de s'imaginer beaucoup de choses. Il ne s'était pas trompé en optant pour le sentier de droite, il était arrivé en enfer. Tout au moins c'est ce qui semblait être le plus logique. Ainsi allait-il retrouver là des gens mauvais ou des individus différents, comme lui. Il n'avait pas si bon fond, malgré son côté protecteur et généreux. Peut-être qu'un décès accidentel serait passé, mais pas un second. Quoiqu'il en soit, il allait peut-être s'amuser ici. Au paradis, tout devait être si calme. Ou pas. Il n'en savait rien après tous. Il n'allait pas se fier aux stéréotypes des humains pour se faire une idée de ce qui l'attendait. Et John ? Sans doute qu'il devait être ici lui aussi pour avoir voulu tuer quelqu'un. Ou alors quelqu'un ici avait-il eu pitié de sa maladresse de s'être tué tout seul et ne l'avait pas dirigé vers les ténèbres. Peu probable.

Aaron leva la tête pour observer plus attentivement la porte qui se dressait face à lui. Elle était lourde, en pierre avec des sculptures diverses et variées. On avait du goût, même ici. Il s'avança et rugit avec force. Il n'eut même pas besoin de pousser la porte qu'elle s'ouvrit toute seule. On sentait déjà la présence de la magie, ou bien quelqu'un était-il déjà prêt à l'accueillir. C'est bien, même ici on accueille correctement ses invités, pensa-t-il. Il arriva dans un manoir qui semblait spacieux et plutôt bien entretenu. Un escalier avec plusieurs dizaines de marches se trouvait face à lui. Aucun humain ne devait s'imaginer l'Enfer ainsi.
Il s'assit tranquillement sur le tapis rouge se trouvant au sol, regardant les décors présents sur chaque mur, son museau en action pour détecter la présence d'autres personnes.


Dernière édition par Aaron Logan le Lun 3 Aoû - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 12 Fév - 21:28

Saytãn se trouvait dans sa chambre, plus précisément à son bureau, un café à la main, complètement envahi sous diverses paperasses. Demain était un grand jour, il se tenait une réunion au Conseil qui avait pour but de décider des nouvelles dispositions qui devraient être prises contre les dukharistes. Il avait des dizaines de dossiers sur son bureau. On ne le pensait peut-être pas mais le démon avait un coté très bordélique en dépit des apparences, du moins en ce qui concernait le tri de ses dossiers sur son bureau, sinon sa chambre était en général impeccable…

Il soupira tout en sirotant sa tasse, buvant un peu avant de s’étirer. Il était trois heures du matin et il ne dormirait sûrement pas de la nuit, trop de choses à penser, à faire et à organiser. Il espérait que personne ne ferait de vague mais aussi (et surtout) que les dukharistes ne profiterait pas de ce moment pour attaquer le manoir. Dans tous les cas ses ordres avait été clairs : que personne ne rentre sauf ceux qui étaient partis, il comptait sur Alastryos et le reste de la garde pour s’occuper d’éventuels gêneurs. La feuille qu’il avait dans la main fut chiffonnée à la simple pensée que peut-être se trouvaient des traitres parmi ceux qu’il emmenait à la cité et qu’ils n’avaient que d’yeux de s’en prendre aux anges. Etait-il bon de faire confiance ? De toute manière….

Croaaa, croaaa

Ce croassement sortait Saytãn de ses rêveries et il sursautait brièvement. Le corbeau se posait sur son épaule, venant lui indiquer que le nouvel arrivant était là. Il lui caressa légèrement le cou avant de se lever, de ranger (un peu) deux ou trois papiers avant d’enfiler sa longue veste noire sur ses épaules et d’ouvrir la porte pour sortir de ses appartements, fermant ceux-ci à clef et mettant celle-ci dans sa poche. Il en avait besoin depuis qu’il ne les faisait plus garder, la sécurité du manoir était trop importante pour qu’il garde ce confort de savoir que personne n’entrait chez lui.

Il marchait dans les couloirs avant de descendre les premières marches qui le menaient au premier étage, il  y avait de la vie ici, plus que vers les chambres, mais moins que d’habitude, la journée de demain avait obligé certains à se coucher tôt. Le voilà à présent qui descendait les escaliers qui se trouvait juste devant le hall, ses pas résonnaient dans le silence et les marches de l’escalier n’avaient pas bougées. Il laissait ses longs cheveux se balader et le tissu de sa veste s’élever un peu… Oui il appréciait les spectacles, du moins il faisait tout comme.

Son regard se porta sur une créature assise sur le tapis rouge, à l’aura c’était le nouvel arrivant. En parlant d’aura, la sienne était un peu… majestueuse ? C’était fais exprès, il devait laisser une impression spéciale à tous les nouveaux, pour qu’il s’assure que ceux-ci comprennent à qui ils avaient à faire. Bien sûr, elle n’était en rien menaçante, du moins elle ne le devenait jamais sauf si on le défiait.

«  Bonsoir, Aaron. Bienvenue dans mon manoir, je suis Saytãn. Je vois que tu t’es déjà accommodé à tes nouveaux pouvoirs… ? »

Tout en posant sa question le maitre du manoir passait derrière le guichet, prenant une clef sur celui-ci, celle de la chambre d’Aaron.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Ven 13 Fév - 18:33

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »


Le tigre à dents de sabre attendait sagement sur le tapis, fièrement, comme s'il montait la garde devant la porte de pierre. Oui, c'est tout à fait l'impression qu'il donnait. Prêt à obéir aux ordres, à accepter le contact de son maître sur son pelage. Mais ce n'était qu'une interprétation possible, qui ne correspondait pas à la réalité. Aaron n'aurait jamais de maître, il n'avait jamais aimé ou écouté les ordres, se contentant de n'en faire qu'à sa tête. Celui qui allait le soumettre et l'enchaînait n'était pas encore né. Ou mort. Plutôt crever une seconde fois. Il avait été prêt à faire des concessions pour la demoiselle de son cœur mais là c'était différent. Il l'aimait, il ne considérait pas cela comme des ordres.

Le silence se brisa lorsque des bruits de pas parvinrent à ses oreilles. Il ne fit pas un mouvement, telle une statue. Enfin il put discerner la source de ce son. Un homme de taille légèrement supérieure à la moyenne et plutôt fin apparut dans la pénombre du manoir. Il descendait les marches tranquillement, d'un pas confiant. Ses longs cheveux ébènes et ses yeux rouges, rappelant la couleur du sang, convenaient parfaitement à son allure et lui conféraient un aspect démoniaque. Sur Terre, ces yeux et son teint pâle n'auraient pas manqué d'attirer l'attention. Un médecin aurait pensé qu'il était malade, un croyant que le diable le possédait ou bien qu'il s'agissait d'un vampire.
Le démon prenait soin de son allure. Il portait une longue veste noire et un pantalon assorti, plutôt classe. Même dans ces lieux, on a du goût, s'amusa le félin. Sans nul doute qu'il s'agissait là du maître des Enfers. En plus de son allure, celui-ci dégageait une forte aura majestueuse. Pour autant, Aaron ne fut nullement impressionné. L'individu n'avait pas à le prendre mal, c'était dans la nature de l'ancien humain.

L'être supérieur – mot choisi par le narrateur, jamais Aaron ne l’emploierait dans ce contexte – posa son regard sur la créature. Cette dernière fit de même, tout en restant immobile. Le Démon prit la parole, d'une voix bien plus chaleureuse que l'aurait supposé n'importe quel humain par rapport à un être qui pourrait s'apparenter au diable.

« Bonsoir, Aaron. Bienvenue dans mon manoir, je suis Saytãn. Je vois que tu t’es déjà accommodé à tes nouveaux pouvoirs… ? »

À peine eut-il fini de poser sa question qu'il passa derrière le guichet pour prendre une clé. Aaron profita de ses quelques secondes pour se relever et se secouer légèrement. En un instant, il retrouva sa forme humaine, permettant au Maître de ses lieux de distinguer sa silhouette humaine.
Le jeune homme ne fut nullement surpris que le « Roi », si on pouvait l'appeler ainsi, connaissait son prénom. Je pourrai vous dire qu'il était célèbre dans le monde entier, telle une star de cinéma ! Ou bien pour son QI proche de celui d'Einstein. Mais non, quoi de plus normal après tout. Le Dieu – maléfique ? - devait savoir beaucoup plus que cela d'ailleurs. La raison de sa mort, la façon dont il était passé de vie à trépas, et peut-être même toute sa vie en fait. Mais peu importe. Il n'aimait pas se dévoiler aux autres, mais si quelqu'un savait tout de lui sans qu'il n'ait rien eu à lui dire, on peut dire que c'était dans l'ordre des choses. Les autres  habitants de ce manoir n'en saurait rien. Parce qu'il l'avait décidé. Même si Saytãn leur racontait, ils n'auraient pas le plus important : les pensées d'Aaron.

Revenant à la réalité, il dirigea son regard indifférent vers la clé. Il ne savait pas encore ce qu'elle ouvrait. Enfin si, une porte. Mais de quel genre de pièce ? Une salle de torture peut-être ? Un espace vide ? Une pièce avec pleins de merveilleuses créatures ? Non, je plaisante. Tout simplement un lieu qui appartiendrait uniquement à notre nouvel arrivant ? Le plus probable, avec la salle de torture. S'il s'agissait là de sa future maison, il ne put réprimer sa remarque d'autodérision, déclaré dans un murmure, comme s'il s'adressait à lui-même.

« Si cette clé ouvre un lieu qui sera mien, sans même avoir à payer de loyer, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas venu ici plus tôt ! »

Ainsi c'était cela, les limbes. Les simples mortels se trompaient bien. Pas de lave hormis à l'entrée du château. Un diable plutôt sympathique. Un lieu, certes quelque peu glauque, impressionnant et somptueux. Toutefois il ne pouvait en être sûr, il n'avait encore rien vu. Mais il ne ressentait aucune crainte. À croire qu'il avait subi une lésion de l'amygdale dans sa vie, le pauvre ! Il décida de s'adresser cette fois-ci réellement à son interlocuteur, bien que celui-ci avait sûrement entendu son commentaire précédent.

« Bonsoir, Saytãn. Merci pour cet accueil. »

Son ton fut neutre. Aucune agressivité, ni froideur. Mais pas chaleureux non plus. Encore une fois, c'était dans son caractère.

« Ce pouvoir est plutôt classe je l'avoue, je vais bien me plaire je le sens » poursuivit-il avec un léger sourire espiègle.

Vite ! Une photo ! Il souriait, et ce n'était pas la première fois aujourd'hui. On aurait presque dit que son arrivée ici l'enchantait. Pourtant, vie ou non après la mort, ça lui serait resté indifférent – en même temps, quand on est mort, plus rien ne nous affecte, pas vrai ? haha - .

« J'espère ne pas laisser trop de poils sur mon passage. Oh oui, je pense à la propreté, mais surtout je ne veux pas que des congénères me suivent à la trace pour venir me parler et de ce fait m'embêter. » conclut-il d'un air grave. « Enfin au moins je n'aurai pas à chercher mon dîner » ajouta-t-il avec un rictus inquiétant.

Pourtant, il n'en pensait pas un mot. Bien sûr, il ne fallait pas le chercher, mais il n'allait pas tuer ceux qui le collaient de trop. Juste les ignorer. Il semblait d'humeur sarcastique aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Sam 14 Fév - 18:51

C’était bizarre de voir qu’Aaron avait l’air déjà complètement à l’aise. Il était assis là, sous forme animal, pas stressé, du moins, rien ne le disait, Saytãn se sentait fixé mais c’était habituel et normal en cas-là. Il prit la clef être ses mains avant de se remettre près de lui, mais pas trop il gardait légèrement ses distances. Peur ? Non, mystère à cultiver autour de sa personne. Lorsqu’il avait tourné la tête le voilà confronté à la personne que lui avait décrite le dossier : un humain aux cheveux noirs avec quelques reflets bleutés, plus musclés que ses congénères.

Parce que oui il était important de préciser qu’il le considérait toujours comme un humain. Il avait leur manière de penser et d’être, il fallait un certain temps avant que le changement ne s’opère, et encore, il était né humain, c’était un simple don de pouvoir, et les termes démons et anges étaient à ses yeux assez faux, au final, juste des manifestations de bons et de mauvais côtés de certains.

Il le regardait observer la tête et il pouvait un peu deviner ses pensées… enfin non, il savait ce qui passait, à force, dans l’esprit des gens lorsqu’il se présentait.  Il l’entendit murmurer quelque chose mais ne fit pas spécialement attention, s’il avait voulu le dire il l’aurait fait hut et fort. Le démon fut surpris d’être remercié. Ce n’était pas chaleureux du tout non, c’était juste… dit comme c’était normal… depuis le début il avait un caractère étrange, il ne semblait pas comme les autres…

« Tu me remercies alors que tu es mort ? C’est bien rare que l’on me dise cela. »

Oh bien sur que c’était déjà arrivé mais ça se comptait sur le bout des doigts… en tout cas avec le sourire qu’il lui faisait, il avait l’air d’être content de devenir cet animal ; que cela lui plaise, tant mieux.  

« Ce n’est pas trop le genre ici, sauf si tu es trop mignon aux goûts des succubes… ou incubes… Pour ton dîner, même si tu penses être en enfer faudra oublier par contre… »

Oui on pouvait préciser. Sa dernière phrase n’était rien une menace, juste une constatation rationnelle…  Bon maintenant il avait qu’à faire son petit speech habituel non ? Il se rendait à présent vers lui, sifflant le corbeau précédemment sur son épaule vint se poser sur celle d’Aaron, doucement pour pas se faire jeter.

« Voici .. Un présent en quelques sortes, ton animal de compagnie, un ami… Il peut te comprendre et te guider dans le manoir. » Saytãn lui tendait ensuite sa clef. « La clef de ta chambre, il saura t’y conduire. Bon et bien, ici tu te trouves dans le manoir, qu’on appelle plus communément le manoir des démons, tu pourrais y rencontrer toutes sortes de personnes, je gère l’endroit avec Alastryos, mon second c’est un démon élémentaire de feu. Il y a plusieurs types de démons ici, les cavaliers de l’apocalypse, les démons supérieur maitrisant chacun un ou deux éléments, puis les démons mineurs et les humains ainsi que d’autres races que tu auras la possibilité de découvrir. Sortir de ces lieux sauf si on te le demande ou si tu fais parti de la garde qui protège cette partie de ce monde t’es interdit, mais il y a un grand jardin au dehors. »

Petite pause dans la parlote, il aura des questions ou alors Saytãn enchainera.  



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Ven 20 Fév - 14:54

Une légère surprise put se lire dans les yeux du démon.

« Tu me remercies alors que tu es mort ? C'est bien rare que l'on me dise cela. »

Et ce n'était pas surprenant. La vie humaine était si fragile et lorsqu'un Homme quittait la Terre, sa famille et ses amis se retrouvaient bien souvent endeuillés. Il était certain que ses derniers ne remerciaient pas le hasard, ou le destin, appelez le comme vous voulez, d'avoir arracher l'un des leurs. L'individu lui-même non plus d'ailleurs. Seuls les ennemis de celui-ci se réjouiraient sans doute.

« Ce n'est pas trop le genre ici, sauf si tu es trop mignon aux goûts des succubes... ou incubes... Pour ton dîner, même si tu penses être en enfer faudra oublier par contre... » poursuivit le Démon.

Parfait. Au moins il ne serait pas emmerdé. Saytãn se dirigea vers lui et émit un sifflement destiné au corbeau. Ce dernier se posa doucement sur l'épaule d'Aaron qui ne réagit pas le temps que l'animal trouve son équilibre. Lorsque ce fut le cas, il tourna légèrement la tête et lui sourit, d'un sourire sincère et franc. Il n'y avait que les animaux qui avaient le droit à ce traitement de faveur. Aaron les trouvait moins violent que les humains, il n'agissait que par survie, pas par méchanceté. Il avait un côté misanthrope.
Voir cet oiseau aux plumes si sombres lui rappela son compagnon à quatre pattes au pelage noir et feu. Son regard s'assombrit un court instant mais il se ressaisit presque aussi rapidement. Avec un peu de chance, certains animaux pouvaient également se trouver ici. Mais son chien était gentil, il serait au paradis sans nul doute. À moins que pour eux il n'y avait pas de lieu défini, qu'ils pouvaient librement circuler comme bon leur semblait. Mais le nouvel arrivant ne posa pas la question. Il vérifierait par lui-même.
Ne demandant pas l'autorisation, Aaron caressa le cou de l'oiseau. Et les paroles du Maître qui suivirent lui prouvèrent qu'il n'avait pas besoin de le faire.

« Voici .. Un présent en quelques sortes, ton animal de compagnie, un ami… Il peut te comprendre et te guider dans le manoir. »

Le comprendre ? Comme son chien le pouvait. Une amitié si forte s'était créée entre le bipède et le quadrupède, et c'est la seule et unique chose qu'il regrettait aujourd'hui. Le seul événement qui avait su lui arracher des larmes ces dernières années. Au moins ici aussi il aurait un animal, sans doute immortel. Il ne lui arriverait pas le même destin tragique qu'à son Rottweiler. Qui plus est, il pourrait le guider sans rien demander en échange. Il serait plus utile que n'importe qui ici.
Saytãn tendit la fameuse clef en indiquant ce qu'elle ouvrait.

« La clef de ta chambre, il saura t’y conduire. Bon et bien, ici tu te trouves dans le manoir, qu’on appelle plus communément le manoir des démons, tu pourrais y rencontrer toutes sortes de personnes, je gère l’endroit avec Alastryos, mon second c’est un démon élémentaire de feu. Il y a plusieurs types de démons ici, les cavaliers de l’apocalypse, les démons supérieur maitrisant chacun un ou deux éléments, puis les démons mineurs et les humains ainsi que d’autres races que tu auras la possibilité de découvrir. Sortir de ces lieux sauf si on te le demande ou si tu fais parti de la garde qui protège cette partie de ce monde t’es interdit, mais il y a un grand jardin au dehors. »

Aaron s'empara de la clé après avoir écouté attentivement les explications de son « supérieur » . Pas de possibilité d'issue ? Aucune importance. Le jardin lui suffirait amplement pour se défouler. Il ne lui manquait qu'une seule chose pour que ce soit parfait.

« Y a-t-il une salle pour faire du sport ? » demanda-t-il.

Cette fois-ci il posa sa question, quelque peu décalée d'ailleurs. Même si le corbeau aurait peut-être pu lui faire comprendre la réponse, il préféra demander afin de ne pas perdre trop de temps. Même s'il avait l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Sam 21 Fév - 17:39

Saytan trouvait l'attitude de ce nouveau un peu étrange, mais néanmoins plaisante. Il ne semblait pas parler énormément, preuve était qu'il ne lui répondit plus vraiment. Il voyait juste l'intensité de son regard et en déduisait qu'il en avait tout de même son attention. Il aurait été dérangé que cela ne soit pas le cas mais si on ne l'écoutait pas, il sera perdu dans ce manoir qui restait un grand repère de prédateurs. S'il comptait pas mal de personne comme lui il comptait aussi les plus grands criminels des temps.

L'humain – car il le considérait comme tel- semblait etre intéressé par le corbeau qu'il venait de recevoir, presque plus que par les paroles du roi des démons. Tant mieux d'un coté cela voulait peut etre dire qu'il ne lui ferait pas de mal et qu'il s'en occuperait bien. Il le laissait prendre les clefs. Tout en lui disant pour le jardin Saytan venait de lui montrer une porte derrière les escaliers.

«  Cette porte donne accès au jardin, au fait.  »

On lui avait déjà demandé n'importe quoi au démon , dès qu'il parlait de succubes c'était « où sont-elles ? » ou alors « arretes de me faire chier ou je peux me reposer ? », « comment je vais m'emmerder ici » voire encore « pourquoi je ne suis pas au paradis ?! » s'offusquant de pouvoir on n'avait pas permis a un violeur d'y aller… Là ? On lui demandait la salle de sport.

«  Pour faire du sport, pas directement mais il y a une salle faite pour se défouler ou se déroulent fréquemment des combats, ce  genre de choses. A mains nues comme avec diverses armes. Cela dit il me faut t'informer de plusieurs règles : il y a l'interdiction de tuer en ce monde, et si tu fais du mal à mes corbeaux c'est moi que tu auras sur le dos et ce n'est jamais bon. Et si jamais tu es féru de lecture on a une immense bibliothèque au 4ème étage.  »

Ceci était dit, il pensait bien, du moins espérait qu'il allait s'en tenir à ces quelques règles. Il continuait son explication sur lemonde d'ici.

«  Par la porte que tu vois là tu peux accéder a ce qu'on appelle le monde mixte, ou angélico démoniaque, tout le monde peut y aller sauf certaines personnes trop dangereuses. Au loin tu verras une cité, il s'agit de la cité des anges, il est interdit à tout le monde d'y aller sauf ceux qui en sont habilités, il est dirigé par un archange nommé Michael. Ce sont eux qui dirigent le conseil, choisissant qui va au manoir ou à la cité. Tu es curieux à propos de ça ?  »

Saytan n'allait pas expliciter cela si ça ne l'intéressait pas.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 2 Avr - 18:13

« La première et la plus simple émotion découverte par l'esprit humain est la curiosité »

Le démon lui indiqua l'issue pour aller dans le jardin. Enfin issue était un bien grand mot. La porte plutôt. Et il enchaîna en répondant à la question du nouveau venu.

« Pour faire du sport, pas directement mais il y a une salle faite pour se défouler ou se déroulent fréquemment des combats, ce  genre de choses. A mains nues comme avec diverses armes. Cela dit il me faut t'informer de plusieurs règles : il y a l'interdiction de tuer en ce monde, et si tu fais du mal à mes corbeaux c'est moi que tu auras sur le dos et ce n'est jamais bon. Et si jamais tu es féru de lecture on a une immense bibliothèque au 4ème étage. »

C'était mieux que rien. Mais cela voulait aussi dire interagir avec autrui et ça il s'en serait bien passé. Il fut quelque peu étonné à nouveau du règlement de l'Enfer. Interdiction de tuer... Ce n'était pas lui qui allait enfreindre cette règle mais il pensa aux simples mortels ignorant l'existence de ces lieux ou tout au moins se faisant une représentation complètement fausse de ces derniers. Une bibliothèque qui plus est ? Comme quoi pouvait-on espérer ne pas trouver que des gens stupides ici. Enfin c'était une évidence, puisque Aaron s'y trouvait, mais il y avait même de quoi s'instruire. Surprenant ! Il fut curieux des choses que l'on pouvait trouver à la Cité.
Le jeune homme sourit devant les menaces du Maître qui ne l'effrayaient nullement. Déjà en vie peu de chose importait à Aaron mais maintenant qu'il était mort... Que pouvait-il lui arriver de pire ? Malgré tout, il souhaita rassurer son interlocuteur.

« Ne t'en fais pas pour le corbeau. Je ne lui ferai jamais de mal. J'ai bien plus d'estime pour les animaux que pour l'être humain. »

Il savait que par définition l'humain était un animal, mais il n'avait pas besoin de le préciser. Ses propos étaient suffisamment claires pour être compris par n'importe qui.
Saytãn poursuivit son explication, cette fois-ci centrée sur le monde des morts.

« Par la porte que tu vois là tu peux accéder a ce qu'on appelle le monde mixte, ou angélico démoniaque, tout le monde peut y aller sauf certaines personnes trop dangereuses. Au loin tu verras une cité, il s'agit de la cité des anges, il est interdit à tout le monde d'y aller sauf ceux qui en sont habilités, il est dirigé par un archange nommé Michael. Ce sont eux qui dirigent le conseil, choisissant qui va au manoir ou à la cité. Tu es curieux à propos de ça ? »

Intéressant tout ça. Non non, détrompez-vous, ce n'est nullement ironique. Quand on part en vacances, on se renseigne un minimum non ? Eh bien ici c'est pareil ! Surtout pour un long séjour.
Aaron imagina dans sa tête la réponse d'un démon impatient et moins sympathique que lui « Non ! Tu m'emmerdes avec tes explications ! Je peux y aller maintenant ? J'ai des gens à tuer moi ! » . Vu certains phénomènes que l'on trouve sur Terre - Je ne vais quand même pas employer le mot " con " . Ah ben si, je l'ai fais en fait - , Aaron aurait pu parier que plus d'une personne avait déjà du répondre quelque chose dans le genre, tout en mettant un coup de poing au passage à l'oiseau ténébreux. Si un jour cela arrivait, il s'installerait tranquillement dans le hall avec des pop-corn pour regarder la scène et la colère de Saytãn se déchaîner.
Il ne lui fallut qu'une demi-seconde pour revenir à la réalité. Ainsi donc c'était un certain Michael, accompagné de ces acolytes, qui l'aurait envoyé ici. Peut-être aurait-il un jour le privilège de le rencontrer.

« Je veux bien en apprendre davantage, si tu n'es pas pressé »

Eh oui, la politesse avant tout ! Même si on a l'éternité, quand on gère l'enfer, on doit en avoir des choses à faire - notez la rime - .
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Lun 13 Avr - 20:43

Avoir plus d'estime pour un animal que pour un être humain ? Voilà qui était largement compréhensible et qui était l'attitude générale du chef du manoir. Oh bien sur, ce n'était pas tous les humains, surtout pas Maiwen, et Michael ne comptait pas pour un humain, donc tout allait bien. Il appréciait beaucoup ses corbeaux qui étaient ses amis et ses confidents lorsqu'il ne voulait voir personne, parce qu'en effet cela arrivait. A observer quelquefois ce que faisaient les humains et les guerres qu'ils enclenchaient… Ouai non les corbeaux c'est bien, il ne se genait pas donc pour dire :

«  Nous sommes donc d'accord sur ce point.  »

Cela ne le dérangeait presque plus d’être tutoyé, parce qu'il avait l'air d’être un type bien, malgré qu'il soit arrivé ici, et heureusement qu'il y avait des erreurs ou des gens « pas assez bien pour » car sinon le démon deviendrait bien triste et aurait déjà pété un câble. Oui c'était assez égoiste, il le savait. Saytan lui présentait ensuite le monde angélico démoniaque et vite la cité sans plus de détail car en effet il ne souhaitait pas parler pour rien. Comme son vis à vis le pensait on l'avait déjà envoyé balader, alors autant demander simplement surtout qu'il n'avait pas l'air vilain. Meme si Saytan restait toujours méfiant, ce n'était que sa première impression.

Celui-ci lui disait qu'il voudrait bien en apprendre davantage, s'il n'était pas pressé. Certes il avait un manoir à diriger mais informer les gens de la vie ici faisait aussi parti de ses prérogatives et il préférait parler de la cité à quelqu'un qui s'y intéressait, c'était donc tout naturellement qu'il commençait un petit discours. On pouvait croire qu'il avait la langue pendue, mais pas vraiment au final.

«  Au contraire, cela me fait plaisir d'informer les gens intéressés sur la cité. Comme je te l'ai dis elle est dirigée par Michael, c'est une grande ville, le second de Michael se nomme Luciel, celui-ci dirige le Conseil. Il est composé d'archanges majoritairement, les archanges sont les supérieurs des anges. Ils sont reconnaissables par leur double paire d'ailes. Ils sont un peu la Justice de ce monde, et selon la vie qu'à menée la personne choisissent s'il vient ici ou chez eux. Tu ne rencontreras pas que des mauvaises personnes ici, aussi ceux qui n'étaient selon eux pas assez biens pour la Cité. Il est aussi possible que tu rencontres des anges voire des archanges au manoir, ils viennent soit me voir soit faire quelques inspections. Nous avons quelques problèmes avec des anges qui veulent nous détruire, mais rien n'est très officiel pour le moment. Cela dit tu n'as pas à t'inquiéter, avec Luciel nous sommes très regardant sur qui peut entrer ici pour éviter tout incident. En ce moment Yue, un archange enqueteur du Conseil vient souvent ici. Si jamais tu es curieux tu peux toujours lui parler. Il a de longs cheveux argentés. Tu reconnaîtras son statut d'archange à l'aura de toute façon.  »

Le démon avait déjà pas mal parlé. Il espérait ne pas avoir inquiété le nouveau mais il se devait d'en parler, cela n'aurait pas été raisonnable. Saytan commençait à monter les marches de l'escalier et l'invita à monter tout en disant…

«  Je vais te montrer tes appartements.  »

Rares étaient les fois ou il s'occupait de cette tache, mais il souhaitait continuer à papoter un peu avec lui.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 4 Juin - 16:08

Une arrivée tranquille
feat Lucifer ' Saytãn '


« L'abîme qui sépare le bien et le mal est aisément comblé par l'intérêt. »


Le démon suprême approuva les dires du nouveau venu sur les animaux. Déjà le mort marquait-il un point auprès du Maître ? Il ne jouait pas au lèche-bottes, jamais. Il disait ce qu'il pensait, tant mieux si ça plaisait, tant pis si ça plaisait pas. Aucune importance. Il détestait l'hypocrisie, ce vil comportement propre aux humains. Raison de plus d'éprouver davantage de respect pour les animaux.

Après avoir déclaré à Saytãn son intérêt pour la Cité, ce dernier se lança dans des explications somme toute assez précises, affichant plutôt un air satisfait devant la curiosité d'Aaron.

« Au contraire, cela me fait plaisir d'informer les gens intéressés sur la cité. Comme je te l'ai dis elle est dirigée par Michael, c'est une grande ville, le second de Michael se nomme Luciel, celui-ci dirige le Conseil. Il est composé d'archanges majoritairement, les archanges sont les supérieurs des anges. Ils sont reconnaissables par leur double paire d'ailes. Ils sont un peu la Justice de ce monde, et selon la vie qu'à menée la personne choisissent s'il vient ici ou chez eux. Tu ne rencontreras pas que des mauvaises personnes ici, aussi ceux qui n'étaient selon eux pas assez biens pour la Cité. Il est aussi possible que tu rencontres des anges voire des archanges au manoir, ils viennent soit me voir soit faire quelques inspections. Nous avons quelques problèmes avec des anges qui veulent nous détruire, mais rien n'est très officiel pour le moment. Cela dit tu n'as pas à t'inquiéter, avec Luciel nous sommes très regardant sur qui peut entrer ici pour éviter tout incident. En ce moment Yue, un archange enquêteur du Conseil vient souvent ici. Si jamais tu es curieux tu peux toujours lui parler. Il a de longs cheveux argentés. Tu reconnaîtras son statut d'archange à l'aura de toute façon.  »

Quelle organisation ! Impressionnant, pour des morts. Aaron fit un schéma hiérarchique dans sa tête pour mieux se visualiser les choses. Bien que ce n'était pas si compliqué que cela et il retiendrait ces informations sans difficulté.
Double paire d'ailes... On se croirait presque dans un film ! Ces êtres qui étaient censé représenter la justice... Visiblement ils étaient les seuls qui décidaient le sort des morts. Et ils faisaient partis de la Cité. Aucun démon. Était-ce vraiment juste ? D'un côté on pouvait se dire que oui, en tant qu'êtres nobles et sages, ils étaient plus à-mêmes de décider. Mais d'un autre côté, une inégalité persistait quelque part. Après tout, il devait bien exister des démons comme Aaron qui lui, malgré son caractère intransigeant, avait un bon sens de la justice et saurait parfaitement qui envoyer ici et qui aurait le privilège d'aller dans ce que les Hommes appelaient le Paradis.
C'était donc ces fameux archanges qui avaient décidé de son sort à lui. Bien, ils avaient sans doute pris la meilleure option. Comme s'il y avait eu 36 000 choix possibles... On pouvait surtout dire qu'Aaron avait rencontré les mauvaises personnes et s'était retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Peut-être était-ce davantage son caractère froid et quelque peu asocial qui avait guidé le choix du Conseil ? Il ne le saurait peut-être jamais et ça lui était bien égal. Des deux côtés, c'était une sorte de prison. Enfin il ne le voyait pas ainsi. Mais jamais la taille de ces mondes n'égalerait celui de la Terre, et les choses n'étaient plus comme de son vivant. De ce fait tous ici étaient des prisonniers. Peut-être certains avaient cette vision des choses d'ailleurs. Pas Aaron. Au contraire, ici il se sentait libre. Ce n'était pas le même ressenti que dans le monde des vivants et s'il avait le choix entre y retourner ou rester ici, nul doute qu'il opterait pour le second.

Écoutant avec intérêt, il se sentit quelque peu visé par « Tu ne rencontreras pas que des mauvaises personnes ici, aussi ceux qui n'étaient selon eux pas assez bien pour la Cité » . Car il savait lui-même qu'il n'était ni un monstre ni un sociopathe. Il ne ferait jamais de mal volontairement à une personne pure et innocente. S'il avait atterri ici c'est qu'il devait y avoir d'autres personnes un peu comme lui.

Le Maître eut raison de lui préciser la possible venue d'anges ou d'archanges. Bon ce n'est pas lui qui aurait joué au chien de garde en leur balançant « Eh vous là ! Vous n'avez rien à faire dans le Manoir ! » de manière agressive, mais il était toujours bon d'obtenir des informations utiles. Tant que les anges en question ne venaient pas pour « détruire » les démons, tel fut le mot employé par Saytãn, qui suscita un léger sourire à Aaron. Tout n'était pas que rose dans ce monde. Même chez les morts une guerre était possible. Cela lui fit penser aux films post-apocalyptiques avec des zombis et quelques groupes d'humains réfugiés dans des zones de sécurité. Le Démon supérieur lui-même n'avait pas l'air inquiet de cette menace potentielle. Qu'avaient-ils à perdre ? Ils étaient déjà morts, et sans ce monde ben... Ils auraient été... Le néant. Au pire c'est ce qu'il leur arriverait ensuite. Et cela n'effrayait nullement Aaron. Il y aurait un peu de piment au moins. Un monde tout calme et bisounours ne pouvait exister de toute manière, que ce soit avec des humains ou avec ce qu'il en restait. Il défendait la paix et méprisait la violence inutile. Mais ceux qui chercheraient la guerre ne vaudraient pas mieux que les dictateurs ou les terroristes du monde des vivants. Anges ou démons. Finalement il n'y avait plus de réelle frontière. Les anges agiraient comme les démons l'avaient fait de leur vivant. Quelle en serait la différence ? Un démon comme Aaron serait bien plus un ange qu'un être vivant dans la Cité mais qui chercherait à exterminer les Démons sans distinction. Encore qu'on veuille nuire aux pires ça passe, mais à tous sans connaître leur vécu non. Il fallait faire la part des choses. Tout au moins en ce monde, car il n'y avait pas que des mauvaises personnes dans le Manoir. Il devait même y en avoir au moins une qui n'avait juste pas eu de chance. Parce que la vie – et la mort – étaient injustes.

Enfin le Diable – nullement péjoratif – acheva son discours. Ce Yue accepterait donc d'en dire davantage ? Voilà qui était bien curieux. Aaron penserait à l'interroger s'il le croisait. Simple curiosité. Car oui, bien qu'il était indifférent en général, il avait ses moments de curiosité. Le monologue fut donc terminé. Oui c'en était un car Aaron estima qu'il n'avait rien à répondre, ayant obtenu tous les renseignements voulus. Il se contenta d'un hochement de tête afin de remercier Saytãn. Celui-ci fit quelques pas en direction des escaliers, qu'il commença à monter. Il invita son interlocuteur silencieux à en faire autant.

« Je vais te montrer tes appartements. »

Il était bien aimable de sa part de le guider jusqu'à sa chambre, et il ne manqua pas de le faire remarquer.

« Je te remercie de prendre sur ton temps pour m'accueillir et me guider jusqu'à mon nouveau chez moi. »

Aaron suivit donc cet homme, heu... cet immortel pardon, qu'il connaissait à peine. Pourtant, il le trouvait intéressant et le Manoir ne pourrait avoir un meilleur Maître. Respectueux, juste, sincère. Tout le contraire de l'image stéréotypée de Satan.

Le corbeau resta sagement sur l'épaule de son nouveau propriétaire. Enfin c'était tout comme puisque ça allait être à lui de s'en occuper. D'ailleurs, si à la Cité aucun animal n'était attribué, c'était une raison supplémentaire de préférer le Manoir. Aaron tourna la tête un court instant vers l'oiseau noir et sourit. Puis les deux démons montèrent les escaliers, Aaron tenant la clé de sa chambre bien fermement dans sa main.


(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 4 Juin - 22:38

Le jeune homme n'avait rien dit, cela dit à son regard Saytan avait vu qu'il avait été écouté et ne faisait donc pas de remarque, ni verbale ni mentale, chacun ses préférences et si le maitre du manoir était quelqu'un qui n'avait aucune difficulté à parler et qui n'était pas vraiment froid (enfin cela dépendait des personnes qui l'approchaient, surtout) il savait que d'autres personnes ne parlait que lorsque c'était utile, et s'il était comme ça, il allait s'y faire. Avec toutes ses explications il parlait de toute façon au moins pour deux, alors il comblait un peu la discussion.

A la suite de son explication sur le fonctionnement général de la cité, le démon invita Aaron a venir vers lui pour qu'il lui montre les appartements. Celui-ci le remerciait, il aurait pu sourire, mais il n'en afficha qu'une partie, c'était comme si son sourire était ce regard qui changeait, ce léger scintillement, il était content, qu'il considère cet endroit comme un chez lui et non pas comme une prison.

«  Il est bien rare d'entendre cela de la part d'un nouvel arrivant, j'espère que tu te plairas ici.  »

Une phrase sortie derrière sa carapace de narcissisme, c'était beaucoup plus plaisant de parler avec lui. Qui parlait d'ailleurs peu comparé au maître du manoir mais qui avait tout de même tenu à le remercier pour cela, Saytan était donc honoré de recevoir pareil remerciement lui qui veillait au mieux à la sécurité ici, et que cet endroit plaise aux gens.

Doucement il montait les escaliers ornés d'un tapis rouge, adressant un regard à son invité et à l'oiseau, l'escalier était si grand qu'il se séparait en deux, et on pouvait voir que cela montait encore, mais pour le moment le démon allait s'arrêter au salon. On voyait au loin un bar, il y avait aussi une grande salle a manger, une porte menant vers les cuisines et plusieurs pièces on l'ont pouvait se restaurer, certaines ouvertes uniquement la nuit, pas besoin d'expliquer trop ce qu'on y faisait et qui dansait sur la petite scène que l'on voyait.

«   Ici c'est le premier étage, tu trouveras plusieurs salons, salles a manger et bar, certains un peu luxueux, d'autres plutôt simples, dépendant des préférences et des époques qui se sont enchainées, en plusieurs styles, époque victorienne, décor de taverne, salon de thé, ou plus comme ça ressemble à ton époque…  Certains ne sont ouverts que la nuit tombée.  »  

Le salon principal était assez nouveau et sympathique, rien de criard, mais surtout rien qui pourrait repousser une âme qui n'aimait  pas les choses de chair, c'était chaste oui. D'autres plus loin par contre…

«  Je peux te conduire jusqu'au 2eme étage, mais je ne monterai pas eu 3eme ni au 4eme, au 3emeon se plaît à me demander des faveurs et j'ai quelques dossiers à faire…  »

Et  les succubes savaient être convaincantes. Quoi que même si on ne dirait pas, il savait parfaitement résister à leur charme.  



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Mer 17 Juin - 12:37

Une arrivée tranquille
feat Lucifer ' Saytãn '


« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. »


Une petite étincelle traversa les yeux de Saytãn après les remerciements d'Aaron.

« Il est bien rare d'entendre cela de la part d'un nouvel arrivant, j'espère que tu te plairas ici. »

C'était la seconde fois que le Maître fit la remarque sur la rareté d'un tel comportement de satisfaction à l'encontre de ce nouveau monde. Aaron était bel et bien un être différent de la majorité de ceux se trouvant ici. Et il était sûr de se plaire dans ces lieux. Moins de questions, de problèmes, de formalités, pour ne pas dire aucuns.

Les deux individus montaient doucement et sans précipitation les escaliers surmontés d'un tapis rouge. L'escalier était immense et bientôt il se séparait en deux, l'une des branches partant sur la gauche, tandis que l'autre se dirigeait sur la droite. Aaron prit le temps d'observer ces deux bifurcations avec attention, afin de prendre davantage connaissance du Manoir. L'architecture y était remarquable. Il était bien curieux de savoir si ce manoir avait été construit d'un claquement de doigts. Il se doutait bien qu'il n'y avait pas de grues de chantier, de bulldozer ou de pelleteuses. Cette image l'amusa, mais la réalité devait être bien plus magique et intéressante !

Bientôt le Maître s'arrêta devant une salle dont les grandes portes en bois étaient ouvertes. Cette pièce spacieuse semblait être un salon. Une multitude de canapés gris étaient entreposés là, dont certains étaient occupés, et du parquet recouvrait le sol. La pièce était remarquable par son extrême luminosité également. La décoration, quant à elle, était plaisante. Un bar se trouvait plus au fond de la pièce, tenu par un démon visiblement et des personnes étaient déjà accoudés au comptoir. Ils riaient fort, puisqu'on pouvait aisément percevoir leurs rires à l'entrée de la pièce. Les démons pouvaient-ils être bourrés d'ailleurs ? Aaron allait se retenir de poser la question à Saytãn. Tout simplement parce qu'il vérifierait de lui-même. Non non, pas expérimenter, vérifier. Il s'installerait à un canapé et observerait tranquillement ses congénères en train de boire diverses boissons plus ou moins alcoolisées. Lui, en tant que humain, buvait occasionnellement et jamais au point d'en oublier sa soirée.
Une autre pièce que le démon lui montra fut une grande et luxueuse salle à manger.
La dernière salle fut la cuisine. Une délicieuse odeur vint chatouiller les narines d'Aaron. Très alléchant. Une jolie démone se trouvait là, préparant visiblement un repas, sans doute pour un petit groupe seulement, sinon elle n'aurait pas été seule. Elle adressa un léger sourire à Saytãn sans pour autant se laisser perturber par sa présence. La cuisine était bien rangée, hormis les ustensiles utilisés actuellement par la femme.
Aaron aperçut d'autres pièces pour se restaurer, avec la porte ouverte et d'autres fermées, comme s'il y avait quelque chose à cacher. Le Démon supérieur commença à joindre la parole à la visite.

« Ici c'est le premier étage, tu trouveras plusieurs salons, salles à manger et bars, certains un peu luxueux, d'autres plutôt simples, dépendant des préférences et des époques qui se sont enchaînées, en plusieurs styles, époque victorienne, décor de taverne, salon de thé, ou plus comme ça ressemble à ton époque... Certains ne sont ouverts que la nuit tombée. »

Ainsi il n'y avait pas qu'un salon ou salle à manger. Il irait visiter tout cela plus tard, il avait le temps pour le faire, et sans doute que son corbeau lui indiquerait le chemin. C'était top le fait d'avoir plusieurs styles. Chaque démon pouvait choisir à sa guise ce qu'il préférait. Ils étaient bien lotis ici, peut-être même plus qu'ils ne le méritaient. Le salon de thé serait un des premiers qu'Aaron visiterait. Il avait toujours apprécié ces lieux paisibles et tout de même assez classes de son vivant. C'était parfait pour un gentleman.
La dernière phrase du Maître des Enfers confirma sa théorie. Et le nouveau venu n'allait pas demandé à quoi servaient ces salles ouvertes de nuit uniquement. Il avait ses hypothèses, et peut-être irait-il les confirmer par ses yeux, juste par curiosité.

« Je peux te conduire jusqu'au 2ème étage, mais je ne monterai pas au 3ème ni au 4ème, au 3ème on se plaît à me demander des faveurs et j'ai quelques dossiers à faire... » , affirma l'immortel.

Des faveurs ? De quel genre ? L'hybride avait son idée. Ainsi donc Saytãn avait des choses à faire – bien entendu qu'en tant que Maître et gérant de l'Enfer il devait avoir énormément de travail - , mais il avait pris son temps pour faire visiter le Manoir à Aaron et lui avait même expliqué certains concepts de ce monde. Le nouveau démon n'oublierait pas cette délicate attention.
Les chambres devaient être au deuxième étage, et la sienne serait sa destination finale pour cette visite. Se rappelant qu'il tenait toujours la clé dans sa main, il fixa l'homme et lui répondit d'une voix calme :

« Je veux bien que tu me conduises au second étage, si cela ne te mettra pas en retard dans ton travail. Pas de soucis pour les autres étages, je saurai parfaitement me débrouiller lorsque je me déciderai à les visiter. »

Il tourna la tête pour jeter un regard à l'oiseau noir sur son épaule, qui fit de même.

« Sans oublier que j'ai un autre guide dorénavant » , poursuivit-il avec un léger sourire.

Il souriait bien plus aux animaux qu'aux humains de son vivant, se montrant bien moins froid et indifférent à leur égard qu'il ne l'était avec les humains. Et visiblement la mort n'y changerait rien. Toutefois cette remarque ne s'appliquait pas au démon en face de lui. Il connaissait le respect et le trouvait intéressant, presque jusqu'à dire qu'il appréciait sa compagnie. Il n'avait pas l'intention de rester de marbre face à lui. Cela ne s'appliquerait qu'aux autres qui l'importuneraient de par leur caractère ou leur manque d'intérêt profond.
Il se demanda à quoi pouvait bien ressembler sa chambre, s'il y avait plusieurs styles, dans la même idée que pour les salles à manger ou les bars.


(c) fiche par ocean lounge



Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Jeu 18 Juin - 10:24

Aaron le surprenait de minute en minute et Saytan ne dirait pas non à une autre rencontre moins formelle, même si celle-ci avait en quelque sorte perdu sa formalité au moment ou il l'avait remercié la première fois. Pour Saytan,bien entendu il ne savait pas comment Aaron vivait ça mais il avait l'air d'être bien. Saytan lui présentait donc le premier étage, salons, salles à manger en tout genre, certaines plus sages que d'autres, souvent des endroits agréables tout de même, bien qu'il fallait parfois faire attention car certains démons avaient l'habitude de tester leurs limites… en alcool.

Quoi qu'il en soit il lui avait annoncé qu'il allait lui montrer le deuxième étage sans… entamer le troisième. Pas qu'il n'aimait pas cet étage, mais… Que certains aimaient beaucoup trop sa présence en ce lieu… Le jeune démon comprendrait lorsqu'il découvrirait cet endroit qui regorgeait de multiples tentations, de nuit comme de jour. En tout cas le fait qu'il le laisse au deuxième ne le déangeait pas, il disait même qu'il ne voulait pas le mettre en retard sur son travail. Saytan n'était pas a 5 minutes près (surtout parfois lorsqu'il s'agissait de l'éviter, mais ne vous y trompez pas, il est très sérieux, c'était juste qu'il avait fait une bonne rencontre).

«  Ce n'est pas dérangeant, ne t'en fais pas. D'ailleurs si ça t'intéresse au 4eme tu trouveras une grande bibliothèque.  »

Ses lèvres s’étirèrent elle aussi dans un léger sourire lorsqu'il parlait de son guide, de son corbeau et le démon entamait la marche pour le deuxième étage, gravissant ce grand escalier, signalant à son invité, qui le serait pour le reste de sa vie, d'ailleurs, pointant le premier couloir.

«  Tout au fond de ce couloir tu trouveras mes appartements, si jamais tu as un problème… n'hésite pas à venir toquer.  »

Appartement ou il n'y avait plus de garde depuis cet incident avec les dukharistes, Saytan préférait faire protéger le Manoir que sa chambre, sachant parfaitement se défendre, cela lui servait surtout à réguler les entrées, qu'on n'y entre pas comme dans un moulin car c'était une chose assez agaçante. Il emprunta le troisième couloir et s'arrêta devant une porte, enfin, surtout il montait la porte à Aaron, car c'était lui qui disposait des clefs pour l'ouvrir.

A l'intérieur il pourrait trouver une chambre avec un grand lit, dans le style victorien, toujours, étagères, armoires, bureau et autres qu'il faudrait combler au fil des années, dans certaines il y avait des habits assez divers, la chambre en elle-même faisait environ 35m², s'ajoutant à cela une salle de bain munie de tout le nécessaire. Dans la pièce principale il y avait aussi deux grandes portes vitrées débouchant sur un balcon, vue sur l'extérieur du manoir et les jardins. Bref, une belle « chambre » d'environ 55m², quoi qu'on en dise.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Ven 19 Juin - 10:17

Une arrivée tranquille
feat Lucifer ' Saytãn '


« Une fois qu'on a goûté au futur on ne peut pas revenir en arrière. »


Le Démon rassura le nouveau venu sur son emploi du temps. Il pouvait le conduire au second étage sans risquer de se mettre en retard dans son travail et le lui fit savoir.

« Ce n'est pas dérangeant, ne t'en fais pas. D'ailleurs si ça t'intéresse au 4ème tu trouveras une grande bibliothèque. »

Parfait, Aaron savait déjà que la bibliothèque se trouvait au 4ème étage. Il y ferait un tour prochainement, et si c'était possible, il y emprunterait un ou deux livres, histoire de se renseigner sur ce monde ou de se distraire sans avoir à supporter la présence d'un congénère.

Sans plus attendre, Saytãn poursuivit la visite en continuant son ascension des escaliers jusqu'au second étage. Arrivé à celui-ci, il pointa un premier couloir et prit la parole.

« Tout au fond de ce couloir tu trouveras mes appartements, si jamais tu as un problème… n'hésites pas à venir toquer. »

C'était une information utile à savoir. Toutefois, Aaron n'irait le déranger qu'en cas de force majeure. Il n'était pas du genre à se plaindre ou à demander de l'aide pour régler ses problèmes. Il préférait se débrouiller par ses propres moyens et éviter au maximum de compter sur les autres. D'ailleurs lorsqu'il était encore sur notre chère planète Bleue, il n'avait quasiment jamais demandé de l'aide à autrui et c'en était très bien sorti ainsi. Enfin peut-être pas si bien que ça, puisqu'il était mort jeune et qu'il avait agi un peu bêtement, sous l'impulsion, ce fameux jour où son chien fut tué. Par sa faute un homme innocent fut tué. Tout comme John d'ailleurs, qui se tua accidentellement plusieurs mois auparavant. À croire qu'il apportait la mort, et que si quelqu'un essayait de le tuer, une autre personne allait subir ce sort à sa place. Enfin pas la dernière fois, puisqu'il fut bien visé et avait atterri ici. Quoi qu'il en soit, il n'allait pas venir pleurnicher chez le Maître pour rien, peut-être même pas pour une chose grave. Éventuellement en cas de problème avec un ange, et encore. De toute manière Saytãn, aussi puissant qu'il était, remarquerait sans doute rapidement si un énorme conflit survenait au Manoir. Bref. L'enfance difficile de l'hybride était sûrement la cause de ce comportement de grande indépendance. Ou de stupidité. Parce que pour certaines situations où il serait normal de demander de l'aide, il ne le ferait pas forcément. En même temps, lorsqu'il avait à peine dix ans, c'était à lui de s'occuper des tâches ménagères tandis que sa mère buvait, encore et toujours. Il essayait de la protéger, il réglait ses problèmes lui-même. Mais ce n'était pas le rôle d'un enfant. Quelque part, cette situation avait détruit son enfance et un peu de sa personne. Dans d'autres circonstances, les choses auraient pu être totalement différentes, et il serait peut-être même encore en vie aujourd'hui. Mais ce sont des interrogations auxquelles nous n'aurons jamais de réponses. Même si nous avions le pouvoir de remonter le temps, cela ne changerait rien. Si nous n'en avions pas conscience, les choses se répéteraient inlassablement, et si nous avions conscience de notre futur, cela influencerait nos choix et notre comportement, dès lors ce ne serait plus « naturel » . Toutes ces explications pour confirmer que c'était chose impossible. Avoir un jumeau vivant dans d'autres conditions aurait été la seule alternative pour vérifier cette hypothèse. Mais il était enfant unique. Et heureusement. Un seul à vivre dans cette souffrance cela suffisait, il y en avait bien assez dans le monde alors un de moins c'était déjà ça.

Les deux démons empruntèrent maintenant le troisième couloir et bientôt Saytãn s'arrêta devant une porte. Aaron en déduisit qu'ils étaient arrivés à sa chambre. Le Maître des Enfers le lui confirma en désignant la porte, incitant le détenteur de la clé à ouvrir la porte. Le nouveau venu s'exécuta et inséra la clé dans la serrure. Un léger son naquit lorsqu'il tourna la clé, déverrouillant la porte de sa chambre, qui serait maintenant son chez-lui et ce éternellement – sauf cas de seconde mort si c'était possible, destruction définitive - . Ce son résonna comme si c'était la dernière étape pour achever son insertion dans ce nouveau Monde.
Enfin la porte se détacha de la serrure et Aaron posa son regard avec attention sur sa chambre. Très belle. Parfaite même. Style victorien, un grand lit – de la place pour deux ? Eh ben ! - , ainsi que des étagères, armoires et un bureau bien évidemment et quelques autres choses sans réelle utilité, servant davantage de décorations. Les armoires étant fermées, il ne pouvait savoir si elles étaient vides ou s'il y avait des vêtements dedans. On lui offrait un corbeau, c'était déjà bien. Il ne fallait pas demander la charité non plus.

La chambre devait faire dans les 35m² , ce qui était largement assez grand, et ce pour plus d'une personne même. Vu le nombre de démons qu'il devait y avoir, il était impossible d'imaginer le nombre de chambres du Manoir. Mais d'un côté, si un tel monde existait et que la magie en faisait partie, peut-être pouvait-on avoir une infinité de chambres sans pour autant avoir un Manoir énormissime, comme dans une dimension parallèle. Que d'imagination !
Aaron remarqua une petite porte sur la droite. Instinctivement il sut qu'une salle de bain se trouvait derrière. Il n'avait même pas pensé à cette possibilité que d'en avoir une individuelle. Il n'allait vraiment manquer de rien. De toute façon il se contentait de peu, du strict nécessaire et ça lui suffisait largement. Être trop possessif et désireux avec le matériel était néfaste. Et pas qu'avec les choses inanimées d'ailleurs.
Il dirigea son regard vers le fond de la pièce et il remarqua qu'il n'était pas au bout de ses surprises. Deux grandes portes vitrées coulissantes débouchaient sur un balcon, avec une petite table et deux chaises. L'endroit parfait pour siroter du thé, raconter des ragots et admirer le paysage. De la même manière que deux petites vieilles s'y installeraient. Imaginer deux démons ainsi était plutôt fort amusant, car ce n'était certainement pas l'image stéréotypée qu'on en avait. La vue donnait sur l'extérieur du Manoir et les jardins. Ce balcon et la salle de bain pris en compte, on pouvait facilement dire que la chambre mesurait plus ou moins 55m² .

Ayant repris la clé dans ses mains, Aaron la regarda quelques secondes et imagina qu'elle était magique, ainsi que la porte de chaque chambre. Car ce ne serait pas une simple porte qui empêcherait un démon d'y entrer. Il n'y avait sans doute pas grand chose à voler – et encore, on pouvait pénétrer sans autorisation chez quelqu'un dans le simple but de lui nuire – mais par simple respect, il était inconcevable d'imaginer s'introduire dans une chambre sans autorisation et ça le Maître des Enfers devait bien le savoir, lui qui devait s'occupait de la sécurité et du bien-être de ceux vivants ici.

« Je ne m'attendais pas à un tel palace » , déclara Aaron avec sincérité.

Le corbeau se détacha soudainement de l'épaule de ce dernier et se posa sur le bureau, faisant déjà comme chez lui. La chambre était l'étape finale de cet accueil, aussi Aaron savait qu'il était temps de laisser le Démon vaquer à ses occupations. Il se tourna vers ce dernier et reprit la parole, toujours d'une voix calme.

« Je te remercie pour l'accueil et d'avoir pris de ton temps pour cette visite guidée et les quelques explications que tu m'as fourni. Je me plais déjà ici. Je prendrai le temps de visiter ce Manoir, après tout, j'ai largement le temps, n'est-ce-pas ? »

Pour ces derniers mots, son ton se fit plus amusé, presque complice. Il n'attendait pas de réponse tellement celle-ci était évidente. Il avait balancé ça comme ça, sans méchanceté aucune, juste par amusement.


(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Ven 19 Juin - 12:06

Saytan donnait donc encore quelques recommandations au jeune homme, l'emplacement de la bibliothèque, vu qu'il avait l'air d'un tempérament calme et curieux il avait pensé que cela pourrait lui être utile. Beaucoup plus qu'à un démon qui venait ici pour cause de multiples meurtres (volontaires, donc) ou ce genre de choses… Il n'y avait rien répondu, mais ce n'était pas un problème le démon savait parfaitement qu'il était écouté malgré ce silence qu'il ne trouvait pas pensant. Le premier jour ici apportait souvent beaucoup de reflexions ou autre et il fallait faire avec, déjà le simple fait de ne pas être inexistant, d'être « mort » ici, était quelque chose d'un peu choquant. Même s'il avait du mal à le comprendre.

En tout cas c'était rare qu'il disait à quelqu'un qu'il pouvait toquer chez lui en cas de problème. Et il parlait d'un peu tout, une grosse bagarre, du racket (si, y'en avait au manoir, par des petits caids), menaces ou autre chose diverses…

Saytan se recula un peu pour le laisser ouvrir la porte de sa chambre et surtout la découvrir… On pouvait dire qu'il logeait plutôt bien les gens non ? Certes ce n'était pas aussi grand qu'une maison mais c'était plutôt calme et agréable. Cela était confirmé par Aaron qui qualifia même l'endroit de « palace » il était vrai que c'était plutôt grand et que le style victorien faisait beaucoup, rendant l'endroit plutôt grandiose pour peu qu'on aime ce genre de chose, mais en tout cas ça avait l'air de lui plaire et même Saytan n'affichait pas de sourire au compliment, il en était ravi. Par la suite celui-ci se retournait vers lui pour le remercier, ne manquant pas de faire un peu d'humour qui volait un léger sourire à Saytan.

«  Je suis ravi de l'entendre, Aaron. Oui en effet tu as tout le temps pour visiter ce manoir. Je vais donc y aller, à une prochaine fois.  »

Inutile de faire un grand salut, le manoir était grand mais ils se reveraient sans probleme ! Saytan se retourna donc, ferma la porte et s'en alla dans ses quartiers. Il se devait de travailler sur ce dossier et tous allaient définir une date pour cette réunion qui allait peut-être changer la vie de quelques uns.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   Dim 19 Juil - 16:57

Une arrivée tranquille
feat Lucifer ' Saytãn '


« [...] Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi , qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... » Le Petit Prince


La petite phrase sarcastique du nouveau démon arracha un léger sourire à Saytãn. En tout cas, le fait de savoir que cet endroit lui plaisait ne le laissait pas indifférent et il le lui fit savoir.

« Je suis ravi de l'entendre, Aaron. Oui en effet tu as tout le temps pour visiter ce manoir. Je vais donc y aller, à une prochaine fois. »

Étrangement, il éprouva une sorte de sympathie pour le Maître. Il serait même plutôt content de le croiser dans le Manoir, lui qui préférait la solitude de manière générale ou qui souhaitait éviter de rencontrer d'autres personnes. Sauf celles qui lui inspiraient de la curiosité ou un caractère noble et respectueux selon son point de vue.
Le Démon qui l'avait guidé quitta donc la chambre en fermant la porte. Aaron resta planté là quelques instants puis il s'avança tranquillement vers les portes vitrées coulissantes afin d'admirer la vue. C'était intéressant, il pouvait apercevoir une chouette terrasse ainsi qu'une végétation luxuriante. Mais ce qui suscita le plus d'intérêt à ses yeux fut le labyrinthe qui se trouvait à côté de la terrasse. Original ! Il y ferait un tour prochainement. Peut-être que la magie régnait en celui-ci et que de drôles de créatures s'y trouvaient. Il n'y avait qu'un moyen de le savoir.
Il détourna les yeux de l'horizon et se dirigea cette fois-ci vers les armoires pour vérifier s'il y avait des vêtements dedans ou non. Une en contenait quelques-uns, simples, de la vie de tous les jours du genre qu'Aaron portait sur Terre, mais aussi deux costumes, l'un noir l'autre blanc. Classe. À sortir pour les grandes occasions ou les rendez-vous galants. Il imagina un Démon issu des quartiers pauvres et ayant commis des meurtres atroces porter ce genre de costume. Plutôt comique. Oui, il avait de drôles de pensées parfois. Enfin il marcha jusqu'à l'autre porte afin de voir sa salle de bain. Elle était parfaitement aménagée et décorée, il y avait tout le nécessaire, même une baignoire. Il referma la porte. Oui, cet endroit était bel et bien parfait. Enfin presque, la perfection n'existant pas, même en ce monde.

L'hybride – d'ailleurs suite à cette visite il avait oublié temporairement son don - posa son regard sur son corbeau, qui le regarda à son tour en penchant légèrement la tête. Il s'approcha de lui tranquillement et arrivé à son niveau, il posa la clé de sa chambre sur son bureau et tendit le bras, offrant la possibilité à son nouvel ami de s'y percher. Et c'est ce que l'animal fit. Il approcha alors son bras contre lui pour que ses yeux se trouvent presque à la hauteur du corbeau.

« Hmm... Tu m'appartiens plus ou moins maintenant, je ne vais pas t'appeler simplement " Corbeau " . Tu imagines ? Ce serait un peu bizarre, tu ne trouves pas ? » lui dit-il d'une voix douce, voix qu'il n'adressait qu'aux animaux, de son vivant.

L'oiseau ténébreux pencha à nouveau la tête, curieux.

« Je ne sais pas pourquoi, mais ce nom m'est venu d'un coup à l'esprit et je trouve qu'il t'irait très bien... Raven. » poursuivit-il en souriant.

Oui, corbeau en Anglais. Mais ici cela n'avait pas d'importance, et ce nom allait très bien à l'oiseau noir. Celui-ci fut d'ailleurs de son avis, puisqu'il fit légèrement battre ses ailes en croassant.

« Je vois que ce nom te plaît, j'en suis ravi. Tu t'appelleras donc Raven ! » conclut-il.

L'oiseau décolla de son bras et vola quelques tours au-dessus du lit, manifestant son bien-être. Aaron sourit en le voyant. Il décida de se reposer et de rester dans sa chambre pour cette première journée. Comme il l'avait dit, il avait tout le temps qu'il voulait pour découvrir le Manoir et ses secrets, ainsi que ses habitants hélas.

Il s'allongea sur le lit et ferma les yeux. C'était calme. Le corbeau avait terminé sa danse et se posa à son tour sur le lit, sur le second oreiller plus exactement. Il s'installa confortablement. Il devait avoir son petit caractère celui-ci ! Il savait ce qu'il voulait. Et c'était parfait ainsi. Tyron aussi, avait son caractère. Il était gentil mais malin, et il savait agir pour obtenir ce qu'il voulait. Le démon eut une pensée pour son chien. Allait-il le retrouver ici, quelque part ? Les lieux étaient tellement grands que la probabilité de le croiser un jour, par hasard, était faible. Mais bon, la probabilité de gagner au loto l'est aussi et pourtant il y en a qui gagne. Alors pourquoi pas lui ?

Inconsciemment, le sommeil commença à l'emporter. Il pensa de nouveau à John qu'il espérait ne jamais revoir. Même ici il lui chercherait encore des noises. Mais surtout il pria pour ne jamais voir Alyssa en ce monde, ou tout au moins de ne jamais la reconnaître. De toute manière elle irait sans doute à la Cité. Mais s'il espérait ne jamais la reconnaître, c'est parce qu'il souhaitait qu'elle arrive en tant que personne âgée, c'est-à-dire après avoir vécu sa vie et accomplit ses rêves. Il n'avait plus de sentiments amoureux pour elle – de toute façon vu où il était ça ne le mènerait nul part - , mais il se comporterait toujours comme un ami avec elle, bien qu'elle l'avait rejeté après le décès de John et qu'elle n'éprouvait peut-être que de la haine à son égard. Le fait de penser à elle et de se dire qu'il ne la reverrait plus fut comme une coupure définitive avec l'autre monde. C'était maintenant ici, son chez-lui. Et il ne pourrait faire demi-tour. De toute manière, il ne le souhaitait pas.

.................

Fin


(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrivée tranquille [PV Saytan] [ Fini ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Hall-