Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Dim 5 Juil - 18:14


Saleté de Dukhariste… Voilà ce que je pense de ces idiots d’ange qui voulait les exterminés. Je m’en fou de crevé. Mais à un point. Je suis déjà morte une fois, alors deux, quel importance. Mais de la, a m’emmerder dans mon travail, en me forçant à me déplacer d’un monde à l’autre avec un boulet. Ca non ! Si un jour, on apprend qui dirige ces cranes d’œufs ! Je me propose la première pour leur faire la fête ! De dieu ! Je peux même plus livrer un message sans avoir une nounou au train ! Même de mon vivant on ne m’avait pas forcé à avoir un brave chienchien à disposition ! Mince à la fin ! Je ne suis pas une de ses débutantes qui ne sait pas se battre ! Je maitrise quand même différent art martiaux, en plus que de l’escrime, sans parler l’art d’envoyé des insultes à la personne qui m’ennuie.  J’admire Saytan, c’est un grand homme, mais là… Je me force quelques choses de jolie de dire un vilain mot le concernant, je ne le dis pas, justement parce que je le respect trop pour ça.

Aujourd’hui, on m’a donné la mission d’aller chez les anges pour transmettre un message, en même temps, c’est mon travail, je suis messagère, donc voilà. J’avais réussi à fausser compagnie au garde du corps qu’on m’avait imposé, j’étais prête à sortir, lorsque l’idiot en question m’appela… Punaise… Pourquoi, je n’y arrive jamais ?! J’ai un mouchard sur moi pour qu’il me retrouve ainsi ?! Grr ! Je n’aurais pas dû m’arrêter pour vérifier si j’avais tous mit dans mon sac. J’avais l’intention de faire un détour dans le parc pour en faire une esquisse… J’avais donc tous préparé pour ça. Carnet d’esquisse, ma trousse, remplit de mes divers crayons, fusain, crayon hb, gomme, etc. J’avais même pensé à une règle, je déconseille quiconque de se la prendre en pleine tronche… Elle est en ferraille ! C’est plus solide, surtout lorsqu’on est maladroite ! Je tenais cette fameuse trousse dans les mains en me retournant pour faire face à l’abrutie de garde du corps… Je savais qu’il était là pour éviter que je ne crève, mais quand même…  Je sais me défendre comme une grande !  Un soupir s’échappa de mes lèvres. Sourire posé sur ces dernières.


Anastasia: Que puis-je pour vous ? Vous voulez transmettre un message à votre bien aimé ?

Bien sûr, ça n’avait pas l’air de l’amuser tant que ça… Quel vieux coincé… Il avait les mains posé sur ses hanches, le regard sévère. Il avait beau être plus grand que moi, je n’avais pas peur de lui. Ah. Il tape du pied, mauvais signe. Je l’ai souvent en tant que garde du corps, vu que, c’est le seul qui réussit toujours à me rattraper avec quelques rares autres qui réussissait aussi. A force de rester ensemble, on finit souvent par connaitre les mimiques des autres et là, cette mimique disait qu’il était furax. Pas grave, je l’étais aussi.

Anastasia: Allez, laisse-moi y aller seul, je suis grande, je sais me défendre toute seule. Tu veux que je te nomme à nouveau mes compétences ? Ou ça va, tu les connais déjà assez ?

Voilà le rictus moqueurs. Cette mimique, je ne l’aime pas, il l’a fait souvent lorsqu’il se moque de moi… Je gonfle mes joues, vexé… Et commence à taper son torse avec ma trousse. Je savais qu’il n’avait pas mal, il est trop baraqué pour ça, mais bon, ça défoule bien de taper lorsqu’on est vexer. Pourtant, je ne suis pas du genre violente, pour ça que je ne tape pas fort, c’est plus un tapotement…

Anastasia: Arrête ! Arrête tout de suite !

Je commençais à taper du pied comme une enfant capricieuse qui n’avait pas ce qu’elle voulait, en même temps, s’était un peu ça, je n’avais pas ce que je voulais…  Mais il continuait avec son rictus, pour finir par sortir sa petite mesquinerie à sa manière, lui disant qu’elle n’était, justement, qu’une gamine capricieuse et qu’une gamine capricieuse ne pourrait jamais se défendre seule... Je grognai, furieuse….

Anastasia: Je ne suis pas une gamine capricieuse ! Mais toi, en tous cas, t’es qu’un gros lourd dingue ! Va au diable !

Gros Lourd dingue: Sauf… Que logiquement… On est déjà en enfer…

Et voilà, je me ridiculisais à nouveau toute seule avec mes expressions stupides ! Des fois, j’ai envie de pleurer face à ma connerie… Vexer, je voulu le frapper plus fort avec ma trousse, mais dans le mouvement, je venais de la lâcher. Elle vola au-dessus de l’épaule de son garde du corps pour voler et atterrir dans la face d’un malheureux qui n’aurait mieux fait de ne pas se trouver là, actuellement… Ça devait faire mal, une trousse remplit, qui contenait également de la ferraille… Très mal… Je sens que ça va être pour ma pomme ca…
[Hrp: J'espère que ca te plaira <3 Si quoi que ce soit te dérange, même le titre du rp, n'hésite pas! =D]
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Mar 7 Juil - 12:31

Ha que cette routine m’agace ! Vraiment ! Je sais que j’ai souvent tendance à me plaindre, à ne jamais être content, mais là, franchement, je crois que je ne me suis jamais autant ennuyé…Enfin si.. peut-être… Après tout, il ne se passe pas tant de chose que cela dans ce monde. AU moins, de mon temps, en Egypte, on passait ses journées dans des chars, dans le désert brulant, à combattre les ennemis ou gagner des terres ; ou encore chasser ! Ha ! Cela me manque ! Ma lance, des chevaux puissants, des chars magnifiques ! Ouais d’accord c’était y’a  genre 2 000 ans, mais bien que ne puisse me rappeler les sensations éprouvés alors, ou les détails, je sais que j’aimais cela et que jamais je ne m’étais ennuyé dans mon court mais sûrement fabuleux passé vivant. Dans la garde, y’a bien un ou deux truc qui se passent et qui pourraient me distraire, certes je vous l’accorde, mais, cela ne dure jamais assez. Ou alors, c’est encore de ces réprimandes et corrections de ce cher et noble Alastryos. Et moi qui suis son second… Simple garde s’avérait trop peu amusant, et surtout bien trop de contrôle à supporter. C’est que j’ai besoin d’une certaine liberté moi, voyez-vous…

Aujourd’hui justement, il n’y avait ni de garde à corriger, ni de missions à assigné ou superviser. Du moins pour le moment. Avec ces histoires de Dukharistes, certains gardes étaient déjà assignés à quelques missions, plus ou moins liés, en supportant des messagers par exemple. Moi ? Je ne me serais pas impliqué, comme à mon habitude ? Figurez-vous que vous vous trompez ! Je participe au conseil qui se tiendra chez les anges très prochainement, à ce sujet ! L’ambiance qui règne, à cause de ces fichus fauteur de troubles, me déplait. Enfin, oui, vous connaissez ma haine des anges, ces êtres qui voient le « monde en rose ». Oui bon, j’exagère, d’accord, mais dans le principe, ils sont trop niais. Ils ne sont même pas capables de trouver le chef des Dukharistes par eux-mêmes, voyez !
Tschhh.. j’en peux plus ! Arrêtons deux minutes de nous lamentez, et action ! Oui, faut qu’j’bouge là bon sang ! Quand rien ne se passe, autant provoquer soi-même quelque chose ! Comme c’est encore tôt dans la journée…

Et il partit, plutôt gaiement les cheveux flottant, déambuler dans les couloirs, d’un pas motivé et puissant. A sa hanche droite se trouvait sa fidèle dague. Vous devinez la suite ? Il partait bien sûr s’entrainer dans la cour. Depuis son arrivée ici, il avait été fortement choqué par le style des lieux, qui ne ressemblait à rien de ce qu’il avait connu. Il se souvenait de cette période déstabilisante. Ici, pas de grand espaces de sable, pas de soleil ardent, pas de combat sur char à mort, pas de…. Bref, trop différent. Il avait comblé ce manque par la maitrise le plus rapidement possible de ses pouvoirs, inexistants de son vivant. Il avait été fasciné par cela, et comme il avait toujours été désireux de pouvoir, même dans l’ombre de son roi en Egypte, il n’avait pas perdu ce trait de caractère. Le pouvoir…. Cependant, aujourd’hui, après 2 000 ans de vie dans ce monde, il avait beau être un maître de l’Eau, l’art du maniement d’armes et du corps à corps, bah, ce n’était pas ça quoi ! AU boulot ! Il s’y adonnait régulièrement depuis quelques semaines maintenant. Ce qui l’a motivé ? Allez savoir… Peut-être Smintire, sa douce amie ? Ou alors était-ce son rival de tout temps, Kazuki ? Ou alors le fait de voir la guerrière Ayumi en action ?

Dans la cour, il y avait bien sûr quelques personnes, dont une escouade à l’entrainement. Il était passé par là, lors de ses premiers temps à la Garde, il s’en souvenait. Maintenant, il aidait en enseignant ces techniques, quand il était d’humeur à le faire, bien sûr. Toujours capricieux et hautain après tout ! Il s’entraina pendant quelques heures, avec eux également. Certains promettaient ! Il n’était pas excellent dans le maniement d’armes, mais la dague était ce qui lui plaisait le plus. La lance ? Aucune utilité ici…

Une fois finit, et que  sueur dégoulinait sur tout son corps d’athlète, un peu essoufflé, il rangea sa dague dans son fourreau et se décida à rentrer. Il marcha donc vers le hall d’entrée.


Je n’avais même pas encore franchit le palier. La porte était entre-ouverte : quelqu’un avait dû sortir ou rentrer récemment. Ou l’inverse quoi. Puis des… paroles ? Non, des injures ? Un mixte ? Mouais, il y avait là au moins deux personnes qui se disputaient. Boarf, c’pas mes affaires après tout hein ! Je gravis la marche puis passa les portes, pour…. Me retrouver à nouveau sur le palier d’entré ! Avec en prime, une belle rougeur sur mon beau visage, et à venir un surement très bel hématome. Je n’eu pas le loisir de me poser plus de question. Je venais, moi, Kilyös Del Arthensia, le second de la Garde des Plaisirs, de me prendre en pleine poire un objet non identifié, violemment lancé ! Quoi que ce fût, d’où que ce fût venu, intention ou non, cela ne changerait rien !

Je fis quelques pas, prudent cette fois, pour arriver enfin jusqu’aux deux personnes qui semaient semblait-il le bazard ici. Je me plaçais entre ces deux incapables, car c’était forcément de l’un d’eux que le tir venait. Personne d’autre n’était dans le coin. Une main sur mon visage, l’autre sur ma dague, je les fixais tour à tour, d’un regard noir, furax, sérieux. Avec un léger air de défi. Puis, notant une légère expression sur le visage de la jeune démone, qui devait être une messagère si mes souvenirs ne me trompent, je me rapprochait d’elle, lentement, en baladant mes épaules et mes cheveux, mon regard restant rivé dans le sien. Et si ce n'était pas elle, le coupable se dénoncerait rapidement, avant qu'il ne s'énerve réellement...

« Toi ! Ton truc volant, là, regarde où il a atterit, ma chère ! LA ! Juste là ! Dans MON visage ! Et assez violemment pour me laisser cette beeeeeellle marque rouge en souvenir, là ! Tu la vois LA ? »

Il parlait d’un ton agacé, énervé et dur, mais il laissait transparaître cette pointe de sensualité. Non pour elle, mais pour lui. Son beau visage….Ha quel odieux personnage, non ? Il la saisit à la nuque, par derrière, de sa main finalement libre, se moquant totalement de la présence d’un garde. L’un des Plaisirs. Violement il rapprocha sa tête de la sienne, pour lui montrer la blessure. Il la tira ensuite violement en arrière, contre la porte, juste un pas derrière. Il lui cria alors dessus :

«Tu vas devoir payer pour cet affront, ma mignonne ! Tu sais qui JE suis ? Tu sais QUI tu as touché ? »

Bien que cette blessure est superficielle, juste une belle plaque rouge pour le moment, et certainement un bleu plus tard, en soit rien de grave, notre grand Garde a ses principes et ses traits de caractères, si imbus soient-ils….

[HRP: Désolée pour hier, j'ai eu un imprévus avec mon pc T_T J'espère que sa réaction te plait, il est assez imbus de lui-même~ mais pas bien méchant au final, juste sadique...:p]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Jeu 9 Juil - 21:20


Faut bien qu’on se l’avoue… Anastasia est une fille spéciale et pas dans le bon sens du terme. Bon, c’est une chouette fille, c’est indéniable, elle n’est pas méchante intentionnellement, ni même violente, non. C’est juste qu’elle ait été élevée dans la violence. Il ne faut pas lui en vouloir lorsqu’elle s’en prend au gens qui veut juste la protéger. Seulement, elle sait se protéger toute seule. Après tous, son père adoptif était le chef de la mafia russe. Il lui a offert une éducation des armes très stricte ! Enfin bon, on ne la changera pas, elle est comme ça après tout. C’est comme la première fois qu’on lui avait mis un garde pour la protéger, à l’annonce des Dukharistes. Elle se souvient avoir gueulé, c’était limite si tous le manoir l’aurait entendu… Ses souvenirs au Manoir l’amusaient. Les gens ici étaient drôles !

Etrangement, ce matin, elle n’avait pas eu envie d’amener sa trousse, peut-être qu’elle avait eu un pressentiment, le fait est qu’elle s’était forcé à la prendre, elle avait envie de dessiner et comment dessiner sans son matériel, hein ? Bah, en même temps, c’est de sa faute si elle a transformé sa trousse en OVNI ! Fort heureusement, ça n’avait pas créé une trop grosse marque sur la personne qui l’avait reçu… Cependant, vu la tête qu’il tirait… Elle avait gagné le gros lot… Et vu la tête du gros lourd dingue… Ça devait être quelqu’un de spécial… Elle allait avoir mal… Galère ! Puis elle commença à se faire le plus petite possible alors que ce dernier venait de s’approcher… Non pas du gros lourds dingue et elle, mais il se rapprochait vers Elle… Apparemment, il se doutait que la trousse lui appartenait… Il était à présent assez près pour… Pour faire quoi d’ailleurs ? Elle se fit le plus petite possible, jusqu’à ce qu’elle sente sa main sur sa nuque, il avait la main chaude, pour quelqu’un qui avait un regard si froid… Bah, ça va après, son « beau visage » n’était pas si amoché que ça… Mais mieux valait ne rien dire, du moins… Pour l’instant… En même temps, il s’est quand même prit une trousse avec une règle en métal à l’intérieur, ça devait faire bien mal !

Sans qu’elle ne comprenne comment, Anastasia s’était retrouvé dos contre le bâtant de la porte avec un homme furax moitié collé contre elle…  Il avait beau être un chouia plus petit qu’elle. –bin oui, elle mesurait quand même un mètre quatre-vingt-dix, ne l’oublions pas. C’est une très grande femme.- Il n’en restait pas moins impressionnant. Elle ravala sa salive, alors qu’il lui hurlait dessus. Tiens… D’ailleurs, il fait bien de le dire… Mais cet énergumène… C’est qui ?! Elle écarquilla les yeux, cherchant dans sa mémoire si elle avait déjà vu ce mec quelques part, ou entendu parler quelques part, mais rien ne lui venait.  Elle repensa à la scène qu’il venait de lui faire pour une stupide marque et en y repensant, elle ne put s’empêcher d’éclater de rire. Lui riant littéralement au visage. Elle en avait les larmes aux yeux.


Anastasia : Oh ! Putain ! Je suis tombé sur un comique.

Elle s’arrêta finalement de rire, bien que difficilement, essuyant la larme qui stagnait au coin de son œil. Elle tapota alors l’épaule de l’homme en face d’elle, pas plus impressionné que ça. Bon, d’accord, il est plutôt beau mec. Elle ne dirait pas non pour s’en faire son quatre heure, mais lui gueuler dessus, ça non.

Anastasia : Bon ! Mon mignon ! Déjà, il va se calmer, hein ! Ce n’est pas bon pour les artères de s’énervé ! Surtout pour des conneries. Oh ! Le vilain bobo sur ta joue ! Tu veux un bisou magique !

Elle regarda alors le pauvre spectateur de gros lourd dingue et lui sourit, bien que lui ne souriait pas.

Anastasia : Regarde ! Monsieur veut un bisou magique sur son bobo ! Bon soyons sérieux ! T’es un grand garçon ! Je l’espère du moins ! T’en mourra pas, tu n’es pas en sucre ! Maintenant, sois un gentil garçon et laisse-moi passer, j’ai un message à transmettre à la cité !

Ok, disons les choses comme elles le sont… Anastasia cherche des fois, vraiment la merde… Mais il l’a cherché en même temps. Et puis, disons-le, quand elle trouve un mec sexy, elle le charrie. Enfin, le vieux dicton ne dit-il pas « Qui aime bien châtie bien ? »
[hrp: J'espère que cette réponse te plaira =3 si y a le moindre soucis, n'hésite pas à me le dire en mp :3!]
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Lun 13 Juil - 13:52

Quoi ? Que venait-elle de faire ? Elle venait de… lui rire au nez ? Dans un tel moment ? Certes, il n’avait pas du sembler aussi sérieux qu’il voulait le paraître, mais soit elle était complètement stupide et ne savais ce qu’elle faisait, soit… elle le défiait réellement. Le démon penchait pour cette dernière option : le regard de la demoiselle ne faisait doute, elle savait ce qu’elle faisait. Et elle s’en amusait pour tourner la situation à son avantage, on dirait. Kilyös en fût très agacé. Il se sentait bouillir, il sentait cette envie meurtrière de lui donner une bonne leçon, via ces pratiques personnelles. Un comique ? Lui ? Mais sérieusement, pour qui se prenait-elle à la fin, hein ? Il avait envie de lui cracher pas mal de chose au visage, mais un côté de lui-même trouvait cette situation, pourtant déstabilisante et plus qu’inhabituelle pour lui, assez….intéressante. Une bride de lui avait envie de voir ce qu’elle cachait, jusqu’où elle pouvait aller. Elle semblait avoir ri profondément. Kily ne voulait absolument pas savoir à quoi elle avait pensé, car il savait que ce n’était pas dans son intérêt.

Et il ne fut pas déçu par la suite de la prestation de la jeune femme. Oh que non ! Ces phrases, elles auraient pû être prononcées de sa propre bouche. Dans une autre situation, bien sûr. Ha ! Décidément, cette démone semblait avoir un sale caractère… Du genre de ceux que Kily ne peut supporter bien longtemps, en fait. Quoique, ce n’est pas si pire que s’il s’agissait d’une « fille fille ». Ce sont elles, les pires. Lui tenir tête était chose rare, mais après tout… pourquoi pas ?

MAIS le ton qu’elle avait employé et les mots pour le qualifier. Mon mignon ? Bobo ? Gentil garçon ? C’tat quoi tout ça, hein ? Du cirque ? Il n’était pas un gosse non plus. Certes, il tenait à son apparence autant qu’à sa réputation, certes sa façon d’agir aurait pu être assimilée à un gosse, mais cela il ne l’avouerais jamais. JAMAIS ! Plutôt mourir quoi. Il avait toujours été le plus beau de sa dynastie royale lors de son règne, et il avait gardé cette sale manie. Un défaut en plus pour plus de perfection, non ?
Alors qu’il aurait déjà dû la foutre à terre –enfin, cela dans les conditions où elle ne cache pas une force plus grande que la sienne- mais non : elle se tenait encore devant lui, à lui déballer ces phrases au visage, naturellement en plus ! Pourquoi ? Il devait avouer qu’il était intrigué par la jeune femme. Oui. Et alors ? Mmm la pousser encore plus à le défier, ce serait pas mal non ? Un jeu … sympathique non ? Enfin, il doutait de pouvoir tenir jusqu’au bout par contre. Non en fai, il en était sûr. Mais, cela changeait un peu. Du divertissement. Enfin ! Il s’ennuyait à mourir ce matin, il venait de trouver son attraction de la journée.

Il ne céda pas le passage à la demoiselle, non. Par contre, le gars derrière semblait paniqué et en étant garde, il allait surement finir par agir pour la protéger. Mais la protéger de quoi ? Enfin bref, agacé, Kily, toujours en gardant son regard violacé planté dans celui de la demoiselle, tendit une main, gardant l’autre contre la porte pour « empêcher » -c’est un bien grand mot- Madame de partir dans l’immédiat. Un jet d’eau, puissant, en tourbillon, s’abattit sur le garde. Assommé pour un moment. Il ne comprenait pas pourquoi elle ne s'en était pas acquitté elle-même plus tôt... Il en avait profiter aussi pour récupérer via son eau, la trousse, remplie de chose métallique apparemment, au son et au poids. Qui s'avérait être se fameux OVNI.

« Okay ma mignonne, lui, il nous fera plus chier. Et pour ton baratin précédent, je devrais juste t’assommer aussi, après m’être occupé de ton cas jusqu’à ce que tu ne puisse marcher. Mais comme t’es pas du genre à supplier, ça n’aurait pas été sympathique. »

Une petite pause. Il se rapprocha d’elle, comme elle l’avait fait aussi. Il lui glissa alors à l’oreille un mot. Juste un seul. Enfin glisser n’est pas le terme approprié : ce serait plutôt crier. Bon en se retenant un poil quand même: il s'agissait d'une demoiselle. Mais on ne pouvait devenir sourd, en enfer dans tout les cas, non?

« NON ! »

Puis il se retira de quelques pas en arrière, lui laissant un passage.

« Pas drôle du tout. Je vais calmer mes pulsions, car ça m’arrive aussi de savoir me tenir. Bientôt je vais devoir subir une assemblée d’Ange, ce qui est bien pire. Et je devrais rester sage. Alors, disons qu’on est quitte grâce à cet entrainement que tu m’as offert. Hein ? »

Il espérait la déstabiliser un peu. Il savait qu’elle devait au moins le connaitre de vue. Une messagère est sensé connaître les gardes. Et puis dans son orgeuil, il pensait être bien connu de tous. De la manière ? Il s’en fichait. Bon ou mauvais. Et de ce fait, même si ce n’était pas le cas, il pensait bien qu’elle se serait attendu a une réaction plus brusque, moins réfléchie peut être, de sa part. C’est souvent qu’il perd son sang-froid faut dire. Elle n’aurait pas eu tord. Il ria alors, dans un rictus léger.

« Mais ma mignonne, tu ne vas pas t’arrêter en si bon chemin non ? Continue donc de me balancer tes connerie de phrases digne d’une petite noble parfaite et choyée confrontée au monde exterieur, qui de ses caprices ne se rends pas compte et en accable d’autres. »

Tout le long, il insistait sur les mots « mignonne » ou encore les adjectifs qu’il utilisait pour la qualifier. Pour la provoquer encore davantage, il lui vola un bisou sur la joue, ce à quoi il ajouta avant de lui barrer le chemin à nouveau :

« Tiens, j'en ai pas besoin: je te le rends, ton bisous magique à la noix, Princesse des mots les plus savants et recherchés de l’Empire des Adultes »

Qu’elle passe ou non, il s’en fichait. Il lui avait aussi déposé dans son élan son objet, dans sa main.

"Ha, et si vous veniez à me montrer encore une fois vos capacités hors du commun en lancé de poids, je vous saurais gré, Demoiselle, de vous exercer sur un terrain avec encore plus de cibles potentielles"

Il ne lui bloquait pas réellement le passage, et il était bien conscient que si elle le voulait vraiment, elle pouvait passer. Il n’avait pas l’intention de la retenir longtemps. C'était dans son camp qu'était la balle -littéralement oui. Il pouvait tout aussi bien jouer avec elle sur le chemin de la cité après tout. Elle ne pourrait pas se débarrasser de lui si facilement. Il s’en irait quand il se serait soit lassé soit son sang redevenu froid et calme comme une rivière apaisée, après avoir enfin agit.

[HRP: Voilà! J'espère que la réponse te convient haha Je trouvais que le faire agir ainsi ouvrait plus de possibilité et était plus fun, mais je peux modifié si tu vois quelque chose à redire :) ]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Mar 14 Juil - 23:27


Anastasia n’était pas du genre à rire au nez des gens habituellement, mais là, il est vrai que cet homme la faisait rire, mais a un point, qu’elle n’avait pas pu se contrôler. Oh oui, elle l’avait cherché, elle s’était amusée de ses réactions, mais après, elle n’avait que très peu peur du danger que pouvait représenter cet homme-là. Après, elle s’en fichait, elle voulait juste se débarrasser de ses deux personnes, son garde et lui par la même occasion à présent. Mais il est vrai qu’un jour, à force de réagir ainsi, elle finirait par se faire taper sur la gueule. Bah, qu’il essaye lui, elle saurait se défendre et bien mieux qu’il ne pouvait le penser. Car elle savait ce que pensait bien souvent les hommes, les femmes ne sont pas digne d’eux, pas digne de les battre. Mais elle avait déjà su prouvé maintes fois qu’elle pouvait se montrer bien plus forte qu’un homme. Mais elle devait quand même se montrer prudente, vu la tête du garde, cet homme devait être quelqu’un d’important ou de très fort au manoir.

Enfin, elle réfléchirait plus tard à ses actes, genre… Dans quinze jours ? C’est parfait quinze jours, elle aura déjà tout oublié. C’est le temps qu’il faut ! Bon après, qu’allait-il faire ? La tuer ? Elle était déjà morte, donc une deuxième fois, pff, pas un souci majeur. La torturé ? Elle avait déjà eu sa dose de torture dans sa vie passée. Des chatouilles ? Elle n’était pas chatouilleuse. Ou alors lui sauté dessus et la violé ? Ouh… Pourquoi pas… Elle ne dirait surement pas non… Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas profité de l’attrait masculin. Inconsciemment, elle se mit à se lécher la lèvre. Elle aimait ses parties de jambes en l’air et alors ? Y a pas de mal à ça, si ? Après, elle doit l’avouer, le mec en face d’elle était… Une bombe atomique ! Grrr… Un bon gâteau à dévorer ! Ah ? Apparemment monsieur voulait l’intimidé en la regardant droit dans les yeux, bon ses parties pour le duel des regards qui de la mort qui tue sa race la patate !  Elle garda son regard dans le sien et ne baissera certainement pas ce dernier. Elle l’avait jamais fait de son vivant, ce n’est pas maintenant que ça allait commencer. Anastasia ? Fière et bien oui. C’est une russe après tous ! Elle ne regarda même pas son garde son s’inquiété de comment il allait, car, cet homme-là, la défiait du regard et elle n’allait certainement pas se soumettre ! Et puis, il n’était qu’assommé, elle en était certain ! Il aurait juste une très belle bosse à son réveille ! Elle sourit alors à sa phrase et lui tapota sa joue.


Anastasia : Oh qu’il est intelligent, le beau gosse ! Ça change de ses gardes !  Tu pourras toujours essayé, j’ai la tête dure !

Elle lui fit un clin d’œil, toujours en mode, tu m’cherche, tu m’trouve.  En gros, elle le provoquait, comme depuis le début… Ça allait finir mal cette histoire et étonnement, elle s’en foutait… Elle s’amusait ! Grandement ! Enfin jusqu’à ce qu’il lui hurle dans l’oreille…. Elle encaissa le hurlement, ne faisant que légèrement vaciller sous la surprise. Reprenant doucement son calme. Souriante, elle s’avança, endurant le bassin comme elle le faisait lorsqu’elle se mettait en position de chasseuse. Elle était assez prêt de lui, mais pas trop collé non plus, gardant le sourire.  Doucement, elle posa ses mains sur ses joues, comme une jeune femme qui allait embrasser son amant. Oh… Il s’attendait à quelques choses d’elle, il allait être servit. Elle sourit toujours un peu plus, ses mains pose sur ses joues, elle rapprocha son visage du siens. Puis, sans crier gare, elle lui pinça les joues comme le faisait souvent les vieilles tantes contentes de nous voir.

Anastasia : Oh ! Le vilain garnement ! On ne crie pas dans les oreilles des dames !

Doucement, elle s’éloigna, son objet volant extraterrestre dans la main en ricanant. Qu’est-ce qu’elle s’amusait.

Anastasia : Oh et au fait, t’es qui ? Excuse-moi, mais t’as tête m’revient pas ?!

Oh ! C’est vilain ça ! Bien sûr qu’elle le savait ! Elle l’avait déjà vu bien sûr et elle en avait entendu parler, mais, il l’avait cherché et elle supposait que s’était une de ses personnes qui se croyait importante. Elle avait toujours le dos tourné, rangeant sa trousse, qui était soit dit en passant trempé… Heureusement, elle mettait toujours un vêtement de rechange de côté, elle s’était déjà retrouvé trempée suite, a un seau d’eau balancé par la fenêtre d’une maison dans la cité angélique.  Elle mit ainsi la trousse dans le vêtements afin de protéger la missive qu’elle devait transmettre.
[hrp: j'ai adoré t'as réponse te fais pas de soucis! x) J'espère qu'il en ira de même pour la mienne! =3 Sinon, c'est un scandale! Ton vava, il est trop sexy, ca devrait être interdit! o/]
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   Mer 22 Juil - 13:21

La tête dure ? Ha bon ? Les demoiselles de son genre ne sont-elles pas un peu, juste un peu hein, trop sûres d’elles ? Non, bien sûr que non, Kily se faisait des idées, of course ! Enfin bon, de toute façon, elle ne le lâcherait pas, elle continuerait son jeu, lui tenir tête, avec cette audace qui, comme toujours dès qu’une personne lui tenait tête dans ce style, l’attirait. Le rendait curieux. Il aurait bien voulu l’assommer d’un bon coup, voir si ces propos  tenaient la route, mais il se dit qu’autre occasion viendra. Il devait se tenir, non ? Ne l’avait-il pas dit ? Oui, essayer au moins… Essayer. Une grande inspiration. Zen. Oui, ça y est-il était plus ou moins…. Zen.

Kily fut toutefois quelque peu déçu de la réaction de la jeune femme après son délicat murmure dans son appareil auditif. Elle ne réagit pas plus que cela, ne portant même pas les mains à ses oreilles. Bon, il le pensait déjà bien que cette femme n’allait que le déjouer, qu’elle n’irait jamais dans le sens qu’il espérait. A lui de changer sa façon de voir les choses ? Certainement pas ! Il aurait bien voulu l’entendre pousser un léger cri, ou une onomatopée, n’importe quoi quoi, même un insulte! Histoire de mettre du fun ! Cette tranquillité apparente le perturbait décidément beaucoup… Jusqu’à ce que…. Oh mais c’est qu’elle se rapprochait de lui ? Ses charmes avaient enfin fonctionnés ! Il le savait, il n’était dupe, que ses charmes masculins étaient irrésistibles pour toute femme qui se respecte au manoir. Elle ne pouvait y échapper après tout… mwhaaaa ! UN léger sourire en coin se dessina sur son visage, mais lorsqu’il s’attendait à ce qu’elle tente de l’embrasser, ce à quoi il n’aurait surement pas dit non vu la demoiselle en question, non ! Elle para habilement ses charmes ! Non, elle les reniait, ce ne pouvait être autrement…. Tentait-il de se convaincre, après ce lamentable petit échec... Elle lui pinça simplement les joues ! Comme à… un enfant ? Un enfant qui se conduit mal ? Un garnement ? Lui ? Elle le prenait comme ça alors ? Très bien… Le jeu ne s’arrêterait pas là, au contraire. Garnement aurait pu lui aller s’il avait été un gosse, il l’aurait pris comme un compliment. Mais il était le grand second de la garde, le futur chef, et un jour, le jour voulu, après avoir défier Say, le maître des lieux. Oui, enfin bon, ce jour n’arriverait sûrement jamais, mais plus grandes les ambitions sont, plus grand l’avenir sera non ? Le Garde devait surement affiché l’expression la plus étonné qu’il eut pu prendre ses dernières 3 000 années.

Il la dévisagea, perplexe, en pensant que ce bout de femme lui donnerait du fil à retordre. Mais ce n’était pas pour le pire : il s’amusait aussi, il devait l’avouer. Surement autant qu’elle. Au moins, aujourd’hui n’aura pas été ennuyant. Les circonstances auraient été différentes pour leur rencontre, du style une rencontre au salon, autour d’une table, il l’aurait volontiers fait faire une visite dans sa chambre. Mais elle lui avait fait cette marque au visage. Il avait l’air de quoi maintenant ? Déjà qu’il devait aller se doucher, avec cette transpiration qui faisait suite à son entrainement….
Et en plus elle ne le connaissait pas ? Son expression resta la même qu’avant, jusqu’à ce qu’elle change pour que tout son visage se détende, et laisse place à un rire nerveux. Enfin, je suppose qu’il s’agissait de cela, car notre démon n’est pas homme à laisser un rire le prendre ainsi. Digne d’un fou rire presque. Il y avait bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé. Et d’autant qu’il en prend un coup par ce fait, la manière dont elle l’a annoncé, le ton, la grammaire non respectée, l’agaçait d’autant plus. C’était quoi ce manque de respect là ? Hein ? Hein ? HEIIIIIIIN ?

Il bouillonnait dans sa tête. Ça y était. Il ne tiendrait plus très longtemps. Un affront pareil lui avait finalement cassé sa barrière de contrôle, si bien érigée. Il riait toujours. Et tout en riant, les larmes lui coulant presque de rire, répondit à l’arrogante demoiselle :

« J’suis le supérieur de ton Garde du corps, là, bougre d’idiot ! Le mec au sol, qui te suis partout, c’qui semble bien t’faire chier. Alastryos n’est pas au top en ce moment, et il me délègue certaines tâches en plus. Ouais d’ailleurs, ça m’saoule bien. Mais genre donner des gardes aux messagers, bah tu vois, c’est moi qu’a dû le faire. »

Son rire nerveux se calma après cette tirade. Tirade car c’était beaucoup de mots dans une seule réplique pour notre homme ! Il ne donna pas son nom, cela ne servirait à rien. D’ailleurs, pour suivre la jeune démone, lui aussi décida de causer mal. Après tout, pourquoi se respecter maintenant ? Hein ? Ils étaient partis du mauvais pied, et… cela semblait bien parti pour ne jamais jamais changer. Elle lui tournait le dos. Soit. Elle semblait prendre toutes les précautions du monde pour ranger cette trousse. Il la dérangea dans son acte, avec un filet d’eau qui lui tournait autour du bras, puis qu’il dirigea vers sa robe, qu’il souleva légèrement, juste assez pour avoir une belle vue. Non, en fait il s’en fichait lui. Cela ne l’intéressait pas vraiment. Mais elle était si féminine ! Cela allait forcément lui mettre un coup dans l’âme. Enfin, c’est ce qu’il pensait. Et au pire, il n’aurait rien perdu. Il la chatouilla avec le filet d’eau sur les molets avant de faire disparaitre le filet. Mais il pourrait encore jouer avec la missive plus tard.

« Arf, m’faut une bouteille d’vin p’tain ! »

Il voulait le penser simplement, mais avant qu’il ne s’en rende compte, les mots étaient sortis. Assez faible cependant, il pria pour que la jeune femme ne l’ai point entendu. Elle saurait surement retourné cette phrase comme il se doit. Quoique cela puisse être drôle aussi, assez d’humiliation.

« T’es bien étrange pour une démone. Outre le caractère qui semble être celui d’une démone enfantine rageuse ne sachant se contrôler, joueuse et farceuse, t’as des attraits angéliques non ? Rien que tes cheveux, là, on dirait bien ceux d’un ange, PURE. »

Avant d’ajouter plus délicatement, avec une pointe de sarcasme.
« J’suis sûr t’es encore pas assez matûre, qu’t’es encore toute PURE, fillette rebelle~ Y'aurait juste à te matter un peu~ »

Enfin, cela il s’en fiche, qu’elle soit pure ou non. Mais si cela pouvait la titiller ne serait-ce qu’un peu… Puis, il l’aurait bien punie de la sorte, violement comme il sait faire, mais aurait-ce été drôle ? Non. Elle n’avait pas le caractère qui allait avec. Fort dommage.

« Ha et t’as pas un job qui t’attend là ? Qu’es’qu’tu fiche encore planté ici hein ? Allez allez donzelle pigeonne, allez donc portez c’message ; v’savez même droit au second comme garde, un plaisir délicieux non ? Mais que risquez-vous en fait déjà ? »

Il ironisait la situation bien sûr. L’accompagner ? Il n’en avait pas l’intention réelle. Mais il n’avait pas l’intention de partir non plus.  Cette vilaine fille ne le materait pas, même s’il prenait pas mal cher, sa réputation ne sera pas entachée pour autant. Pour le moment. Il se demandait quel message elle devait porter d’ailleurs. Pour les anges ? Ces idiots finit ? Cela devait être encore stupide. A moins d’être en relation avec le futur conseil ? Mmmmm, sa curiosité le gagna. Il allait sûrement savoir le contenu du message, bientôt.

[HRP: désolé pour le temps de réponse, mon summerjob m'a plus crevée que prévu T_T Enfin, j'espère que la réponse te plait, même si pour le moment Kily est juste déstabilisé (oui tu as réussi cet exploit !! 'o') ]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oups... Objet volant non identifié! [Kilyös]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un autre engin volant Ork
» [Echange] Shineys contre objets stratégiques - Les Cinq Étoiles de l'Oiseau Bleu
» Dandelo [Clown & Magicien]
» quel est cette objet
» Lu Tchèt volant dèl Vêye du Vèrvî
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Hall-