Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid ? Vive le feu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid ? Vive le feu !    Mar 22 Déc - 0:41

Où donc aller chercher le chef de la garde quand on en avait besoin ? Voilà une question qu'il n'avait pas besoin de se poser longuement : ses appartements ou bien la salle d'entraînement, certainement, sinon, c'était qu'il patrouillait et qu'il était donc occupé. Revenant de la chambre d'Alastryos, Abbadon y avait fait chou blanc. C'était la raison pour laquelle il se dirigeait actuellement vers la salle d’entraînement, au troisième étage. Et si jamais il n'était pas présent, il attendrait devant sa chambre, il savait de montrer patient quelquefois.

De grands événements avaient chamboulés le manoir et la cité ces temps-ci, cet attentat et cet assassinat.. Non cela ne l'avait pas spécialement touché, à vrai dire qu'un ange soit mort, il s'en moquait relativement, ange ou démon, d'ailleurs, peu lui importait, mais il voulait juste tâter le problème de plus près, se mesurer à ces gens… Et aussi satisfaire son égo, évidemment, il n'était pas si altruiste, mais protéger l'endroit ou il vivait lui semblait une bonne chose surtout qu'il s'ennuyait plutôt de ses journées, à la longue…

Ainsi il franchit le seuil de la grande porte, en la poussant, habillé d'un large haut rouge dans le style poncho avec un pantalon en lin beige, ses longs cheveux bruns lâchés, une épée à la taille prenant la forme d'un cimeterre en un peu plus courbé.

Pouvant distinguer le roux au niveau des terrains d'entraînement il se dirigeait vers lui, une démarche assurée.

«  Hey ! Tu es Alastryos non ? Tu as du temps à consacrer à quelqu'un qui souhaiterait rejoindre la garde.  »

Probablement que ce genre de demandes étaient habituelles, mais seulement qu'une poignée le pouvait , car il fallait être assez fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid ? Vive le feu !    Mer 10 Fév - 10:20

(Ah je cherchais avec qui j'avais un rp à répondre. Navré du temps de réponse mais au vu de mes études et de l'heure à laquelle je me lève j'ai pas le temps de rp. Mais je me connecterai lorsque j'aurais des cours chiants.)

Alastryos s'était levé aux aurores. Pour être exact à 4h du matin, chose assez rare pour lui qui était connu pour dormir énormément et de se lever extrêmement tard, ce qui lui a valu à plusieurs reprises des retards, voir absence, aux rendez vous imposés par Saytan ou d'autres personnes influentes telles que Michael. Cependant, il n'avait pas à voir cela pour une fois et bien qu'il ait du encore s'occuper d'une montagne de papier qui lui donnerait presque envie de vomir, il alla s'entraîner. Après tout, l'état d'urgence a été déclaré depuis la mort de l'ange.

En effet, un ange qui meurt, c'est quand même extrêmement rare. Surtout que les dukharistes en ont plutôt pour les démons que les anges. Acte passionnel ? Acte illogique ? L'ange était sur le chemin? Tant de questions qu'Alastryos se posait depuis l'incident. Cependant il ne pouvait pas y répondre, car il n'avait pas mis la main sur l'auteur de cet ignoble crime. Enfin... Un ange qui meurt ça le dérange pas plus que ça, après tout ce ne sont que des parasites hormis Michael. Mais, il se devait montrer conciliant au vu de son grade.

Il était actuellement devant une sorte d'objet en bois où il fallait frapper dedans pour améliorer ses techniques du corps à corps. Il s'y connaissait un minimum mais sans sa magie ou son épée, il peut être vraiment dans une situation délicate. Il frappait dans les tronçons de bois avec force, parant et frappant à tour de rôle. Le chef de la Garde des Plaisirs était torse nu, et portait un bas de hakama et des chausses assez ancienne, uniquement pour s'entraîner. A force de s'entraîner, de la sueur perlait sur ses muscles, ce qui valu pas mal de personnes, filles ou garçons, qui l'observaient se battre à la fois fasciné et intéressé par le corps musclé et la technique de l'homme aux cheveux rouges.

Un bruit le fit perdre quelque peu le fil des coups dans le tronçon. Il posa son regard orangé sur la personne qui venait de lui parler. C'était un joli garçon qui faisait assez jeune, avec des cheveux bruns qui lui tombait jusqu'à mi épaule, en habit d'entraînement aussi. Il le tutoyait. Et lui demandait de rejoindre la garde. Alastryos le dévisagea et eut un léger sourire en coin. Il se prend pour qui celui là ? Il ne connait donc pas le respect des aînés et surtout de la hiérarchie ? Il s'arrêta et brandit son poing et s'arrêta devant son visage

- Tu n'as pas froid aux yeux, toi. Énonce donc ton nom, c'est la moindre des politesses.

Il se retourna et alla vers une sorte de petit stand avec des armes. Il attrapa deux épées en bois et en jeta une au pied du jeune aux longs cheveux bruns, et se mit en garde. C'était un test évidemment, et l'interlocuteur devait l'avoir compris, à moins que ce ne soit encore un idiot comme il en a pu voir des tas.
Revenir en haut Aller en bas
 

Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid ? Vive le feu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Salle de Combat-