Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Sam 5 Mai - 13:23

Matsuo, c'est ce qu'on appelle une plaie. Depuis qu'il est mort, il ne fait que des trucs interdits, on dirait que la raison de sa mort ne lui a pas donné une bonne leçon, on dirait même que ça s'est aggravé !

Ce matin une démone l'a réveillé pour lui donner une sorte de télégramme. Ce n'était pas une invitation mais plutôt une convocation. Il en grogne encore, on l'a réveillé juste pour ça comme si il ne se rendait pas compte de la situation ni même la gravité de la chose. Il prenait son petit déjeuner, il avez rendez vous à une certaine heure mais prenais bien son temps, on dirait qu'il cherchait à arriver en retard, de toute façon j'ai jamais autoriser d'être en retard ou presque, on va dire que c'est déconseillé.

Il en savait même pas qui le convoquait, c'était pas marquer sur le papier, "on verra bien". Il laissa traîner son bol de lait, il voudrait bien boire du sang, le lait ça ne le rassasie pas du tout. Allez c'est partie pour aller au lieu de rendez vous : Le fauteuil, il n'y est jamais aller, il parait que c'est l'endroit ou Saytãn convoque les gens mais il n'en était pas vraiment sure. Comme si Saytãn allait s'occuper de son cas en particulier, il doit avoir d'autre chat à fouetter qu'en même ?

Il traversa les couloirs regarda les différente porte, il serait capable de sa perdre. Il vit une porte un peu plus reculé que les autres, c'était surement elle. Il se posta devant et ne chercha pas à toquer, il bailla tout en ouvrant la porte, avança un peu au milieu de la salle, remuant légèrement sa queue de la gauche vers la droite puis inversement. Il n'avait pas spécialement peur, mais c'est pas pour autant que ça l'amuse, il n'y a rien à faire comme connerie pour le moment.

il regarda autour de lui puis vie une personne assise, on dirait que ça fait un bon moment qui'l est là, en tout cas l'aura de puissance devait être à son maximum car Matsuo commençait sérieusement à se sentir tout petit et écrasé par la personne sur le fauteuil.

-" C'vous qui m'avez appelez ?"

Il le fit avec bien sur son grand sourire et son air provocateur, il voulait voir à quel point l'autre était puissant. Si ce n'est pas Saytãn ça devrait être quelqu'un d'important pour sentir autant le fort et là on se demande vraiment à quel point le roi des démons est fort.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Jeu 10 Mai - 17:38

Huhuhu~ Saytãn était en train de se préparer. A une fête ? A un rendez-vous galant ? A aller voir son cher Michael ? A une séance de torture suprême ? A une petite soirée avec sa Tempérance ? Et bien : non. Il ne s’agissait d’aucunement de quelque chose d’aussi frivole. Pas en ce moment en tout cas. Il avait fait parvenir à une jeune démone une magnifique invitation sur un papier brûlé, noircis et chaud à une personne, pour qu’elle se rende au fauteuil. L’endroit que les anciens hôtes et habitants du manoir ont baptisés ainsi, à l’origine, cette salle s’appelait « La salle du châtiment ». C’était glauque, sympathique, mais cela donnait trop vite le ton. Le ton de la torture. Alors que là, c’était une sonorité étrange, et les nouveaux qui se faisaient convoquer ne savaient pas à qui ni à quoi ils auraient à faire. Saytãn trouvait donc cela drôle et fortement amusant.

Voilà qu’il sortit de ses appartements. Une superbe démone vint le voir, pour lui mettre par-dessus ses épaules, sa cape qui lui donnait un air si majestueux. Il descendait les marches du grand escalier en sa compagnie. Celle-ci restait près du Maître, était attentive à ses besoins. Il alla ensuite vers la porte, la poussant, il était arrivé quelques minutes en avance. Il savait de toute façon que la personne qu’il avait convoquée n’allait pas venir à l’heure. Il en était certain. Il s’assied sur son fauteuil, et un corbeau vint se poser sur sa tête, et un autre sur son épaule. Il les caressa un peu, avant de demander à la servante de lui apporter quelque chose à boire.

Celle-ci se retira, tout en fermant la porte. Il faisait une chaleur ici, et puis, il savait que les démons et humains avaient chaud aussi, ils ne pourraient qu’en être plus affecté psychologiquement s’il le voyait boire. C’est ainsi qu’il entendit quelqu’un entrer. Il savait que cela ne pouvait être sa servante, car celle-ci aurait eu la décence et le respect envers son Maître et aura donc toquer avant d’entrer. De plus, il entendait à sa voix : Matsuo était arrivé.

Son aura n’était pas spécialement forte, à vrai dire, elle était normale pour le moment, alors s’il tremblait déjà maintenant, ça pouvait vraiment être amusant. Il se leva ensuite. Il était beaucoup plus grand que lui. Sa stature était plus impressionnante, il était plus carré, il avait l’air plus autoritaire et puissant. Il se disait que Matsuo allait vite perdre son sourire provocateur.

« Assied-toi, mets-toi à ton aise. »

Langage d’un autre temps. Il adorait parler comme ça. Le fauteuil était plus petit, mais pas réellement rudimentaire. Celui-ci était en cuir rouge, il était de très bonne qualité, et il n’y avait aucun doute pour que Matsuo s’y sente bien dedans.

« Je te prie de me dire pourquoi tu es ici, j’attends de ta part, une grande sincérité. »




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Mar 15 Mai - 17:47

Matsuo était en train de pensé que ça faisait trois jours qu'il avait les mêmes vêtement, il s'en foutait mais ça lui est venu comme ça, ça faisait vraiment trois jour qu'il avait son short bouffant marron, sa chemise blanche et ses chaussettes montantes jusqu'au dessus des genoux rayés orange et noir et ses grosses chaussures marrons avec les lacets défaits. il pensait à ça alors qu'une personne avec un aura sur développé était assis sur le fauteuil à coté de lui, comme s'il n'avait pas peur.

Il le devrait, surtout sachant la personne que c'était. il gardait son sourire et avait une sorte d'hâte, il voulait faire une bêtise ou dire quelque chose de provocateur tout de suite mais il n'en avait pas l'occasion pour le moment. Voilà que l'autre se lève, il était très grand, géant même, c'était carrément une montagne par apport à la petite taille. là ça commençait déjà à un peu chauffer pour ses petites fesses qu'il se mit en fin à être un peu plus serieux, mais voir l'autre se rapprocher si dangereusement le fit reculer d'un pas. Il se reprit quand même assez vite et voulait quand même le provoquer pour voir sa force. L'occasion allait tout de même venir.

La personne en face de lui était excitante pour Matsuo, il était grand, fort, surement musclé et il était extrêmement beau, il avait l'air d'avoir la peau aussi douce que de la soie. Il aime les hommes qui le domine par sa carrure, surtout pour le sexe, il n'aime pas spécialement dominé, il préfère qu'on le prenne.

« Assied-toi, mets-toi à ton aise. »

L'autre lui proposa cela, Matsuo se demandait pourquoi il lui proposait ça alors que ça convocation n'était surement pas pour siroter un thé ou tout autre chose. il hésita à obéir, il ne le fit pas car il n'aimait pas obéir il préfère contrarier et c'est dans ses manies de ne pas respecter les ordres. Il resta debout avec les mains dans les poches et regardait le si bel homme en face de lui avec des yeux gourmands.

« Je te prie de me dire pourquoi tu es ici, j’attends de ta part, une grande sincérité. »

Cela fit sourire Matsuo, c'était une belle invitation pour lui, il n'allait absoluement pas lui dire ce qu'il a fait, pourquoi donc? Il aime provoquer et il le fera jusqu'au bout. La façon dont parlait l'homme lui donnait encore plus un air majestueux mais aussi un peu de vieux papis, comme si ça faisait une éternité qu'il était en enfer.

- "Moi? Mais monsieur, je n'ai jamais rien fait de mal, que voulez vous que je fasse je suis très faible contrairement à vous..."

Il se dandinait en disant cela, comme s'il cherchait à flatter son interlocuteur et en même temps en cherchant les noises en ne voulant pas répondre. Matsuo commençait à bien s'amuser.
Peut être aurait il dut avouer que c'est lui qui a agressé une de ses domestiques préférées pour lui voler du sang, qu'il a tenter de voler ses appartements, agresser des gardes, voler des choses dans la cuisines, fait tomber des objets de valeurs... et pleins d'autre chose, on pourrait faire une liste aussi grosse qu'un dictionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Dim 27 Mai - 14:29

Il avait besoin de se défouler, de se faire un peu de bien, et tout cela tombait vraiment à pic. De plus en plus de démons ne le respectaient pas, d’humain qui se moquait de lui. Pas que cela le touchait, mais c’était son manoir, ses règles, et il aimerait qu’elles soient beaucoup mieux respectés. En sa présence, certes, mais c’était encore pire lorsque c’était de dos. Oh, il demanderait à ses joyeuses drilles de le faire respecter un peu au sein du manoir qu’il dirigeait. Alastryos en serait informé. Ça va vraiment être drôle, et pour une fois, tout sera bien dans son manoir. Même les masochistes ne supporteront pas les punitions qui seront affligées aux personnes hors-la-loi.

Cela commençait d’une façon bienveillamment mal. Il ne voulait pas s’asseoir. Quel garçon désobéissant. Saytãn riait. Juste un petit peu, du genre un peu dans sa barbe – non, non, il n’a pas de barbe, même s’il est vieux. Pour s’amuser un corbeau fonça sur Matsuo avant de dévier de sa trajectoire pour aller sur l’épaule de Saytãn. Celui-ci, se rassit après avoir ouvert la fenêtre en grand pour en laisser entrer quelques-uns. Ensuite, quelque chose très étrange se passa. Saytãn lorsqu’il s’assit, claqua des doigts, et la personne qui ne voulait pas s’asseoir sur siège se fit enroulée par des bandes en cuir qui sortaient du fauteuil, pour ensuite le bloquer, comme sur une chaise électrique. Il avait les poignets et les chevilles liées sur le beau fauteuil en cuir rouge ainsi que la gorge.

« Alors Matsuo, tu es toujours aussi provocateur avec le maître de ce manoir ? »

Quelqu’un cette fois-ci toqua à la porte. Il dit simplement d’entrer. C’était sa jolie servante qui lui apporta à boire. Elle avait un petit plateau avec un coctkail alcoolisé et avec jus d’orange et fruits rouges. La couleur était étrange, presque inimaginable. Il prit la coupe lorsqu’elle s’inclina pour la lui donner pour ensuite se relever. Il regarda l’autre, qui clamait qui n’avait rien fait.

« Eh bien tu vois, ça c’est du respect Matsuo, je te conseille de faire un truc de même genre si tu ne veux pas te retrouver en salle de torture. »

Il avala ensuite une gorgée de son cocktail et demanda à son petit prisonnier.

« Inutile de me flatter, tu n’es pas assez digne pour cela. Dis-moi, tu aimes les belles filles Matsuo ? »




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Mar 29 Mai - 17:37

On pourrait dire que Matsuo est inconscient des danger qu'il encoure au fil de sa vie mais il en est conscient, et chercher le danger et une chose qu'il a toujours eu l'habitude de faire. Et c'était encore le cas à ce moment là. Il savait que la personne présente dans la même salle que lui était bien plus puissante que lui même s'il n'en connaissait toujours pas l'identité. Ce n'était pas ça qui le faisait reculer, il provoquait toujours autant.

Un corbeau le fit sursauté, il ne venait presque de nulle part, il ne s'y attendait pas. Il y eut pire, des sorte de bande en cuir le pris par tous les membres et il se retrouva coincer dans un siège en cuir rouge sang, il essayait de se débattre mais les bandes se serrait encore plus, il peinait à respirer à cause du liens qui serrait son cou. Il grognait, essayait de gigoté tournait la tête de gauche à droite. En plus de ça il était très mal assis et ça queue lui faisait très mal, et avoir mal est une chose qu'il n'aimait pas du tout.

Puis tout d'un coup il se figea et son sang ne fit qu'une tour.

« Alors Matsuo, tu es toujours aussi provocateur avec le maître de ce manoir ? »

A cette phrase il se rendit enfin compte que c'était bien Satan en personne qui était venu lui régler son compte. C'est à ce moment qu'il est sensé se calmer dans la provocation mais rien n'allait changer Matsuo était bien trop insouciant de ce genre de chose même s'il lui faisait peur.

La démone qui l'avait réveillé venait de rentrer dans la salle avec un verre d'alcool qui était surement pour l'homme en face de lui, il lui lançait des regards noir accusateur "tu m'as réveille, t'es qu'une con*asse.". Elle ne partie pas, il se demandait même ce qu'elle fichait encore là et l'homme lui fit une remarque.

« Eh bien tu vois, ça c’est du respect Matsuo, je te conseille de faire un truc de même genre si tu ne veux pas te retrouver en salle de torture. »

Matsuo grommelait dans son coin, c'était une fille, il n'avait aucune envie de prendre exemple sur elle puisqu'il la déteste tout comme toutes ses autres semblables.

Puis vint une question en rapport avec ces pensés, Satan lisait tout de même pas dans les pensés ?

« Inutile de me flatter, tu n’es pas assez digne pour cela. Dis-moi, tu aimes les belles filles Matsuo ? »

- "...je déteste les filles...".

Là, ce n’est pas par contrariété qu'il a répondu, mais il a dit la vérité, pour une fois bien qu'il ait complètement ignoré la première partie de la phrase. Il n’aimait pas les filles, c'était un fait, pour lui elles sont répugnantes.

Les bandes commençaient vraiment à l'agacer qu'il se remit à gigoter et à grogner. Il ne voulait pas rester assis. Il se demandait ce que Satan allait lui faire, en plus il n'y avait plus de quoi provoquer.

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Ven 1 Juin - 15:25

Pour une fois, lors de ses punitions il n’était as très festif Matsuo était cependant un cas plus qu’intéressant. Il ne le suppliait de le laisser tranquille, de vite avoir sa punition. Au contraire, l rigolait presque. Quoi qu’il avait un peu arrêté de rire lorsqu’il avait été attaché par Saytãn et sa chaise « magique ». En cela, il trouvait que c’était un moment sympa à passer. Il se demandait bien ce que Matsuo comptait faire. Allait-il encore être aussi insolent ? Il ne peut que voir sa surprise lorsqu’il lui dit qu’il était le maître du manoir. Tss ! Cela méritait même encore une punition de plus ! Saytan était très célèbre c’était l’homme le plus en vue, et il osait ne pas savoir qui il était alors que tout le monde au manoir, et même à la cité le connaissait ?

Il avait toujours sa servante auprès de lui. Il aimait beaucoup avoir de la compagnie, cela l’empêchait de se sentir seul, loin de son Michael à lui, rien qu’à lui. Dès qu’il lui demanda de prendre exemple sur sa loyale servante, il fit une moue. Ce qui montrait évidemment son aversion pour l’autorité. Et surtout, l’autorité d’un vrai chef. Cela en devenait presque saoulant à force, mais c’était un défi qu’il se devait de relever. Certaines personnes ne lui obéissant pas, il devait se faire connaître pour que cela se passe mieux qu’en ce moment. Il espérait que cela allait marcher.

Il était en pleine réflexion pour une punition. Apparemment l’hybride n’aimait pas les belles créatures qu’étaient les filles, enfin, les femmes diront-nous, même si notre vieux chef devait sans doute passer pour un type aimant un peu trop les jeunes personne vu l’âge qu’il avait. D’ailleurs, il ne savait pas lui-même son âge exact, il n’y avait aucun moyen de savoir combien de temps durait une année ici. A vrai dire, il se moquait de ces humains qui comptaient encore les années. Par humain, il entendait les personnes les plus jeunes. Pour lui, les démons et les anges qui le sont devenus sont autant humains que les autres. Ils ont juste un statut en plus.

Le gentil Saytan venait de trouver une punition qui s’avérerait drôle pour Matsuo. Il allait bien rire. Il allait aussi bien s’amuser pendant un petit moment. Il regarda sa jeune servante et il posa son coctkail qu’il but d’un coup sec dès que Matsuo finit de parler, il le mit ensuite sur le plateau d’argent que tenait la succube.

« Bon, bon bon, fit-il en croisant les bras d’une façon royale Que dirais-tu d’attendre un peu ? »

C’est ainsi que le Roi se leva, faisant signe à sa servante de le suivre. Il se retourna pour adresser un salut de la main à Matsuo. En lançant un « A plus tard » d’une façon humoristique et un peu moqueuse.

La porte ne se réouvrit que vingt-quatre heures après qu’il soit partit, donc une journée entière.




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Ven 1 Juin - 19:17

Saytãn dit sursauter Matsuo en posant violemment son verre sur la plateau que tenait la démone tant détestée par notre petit vampire. Matsuo en avait marre d'être coincer sur ce fauteuil.

« Bon, bon bon, fit-il en croisant les bras d’une façon royale Que dirais-tu d’attendre un peu ? »

Comment ça attendre? se demandait Matsuo, il le regarda se lever, c'était louche, pourquoi partait-il ? Il n'allait tout de même pas le laisser ici comme ça et la punition? Matsuo voulut l'appeler mais il se dit que ça allait paraître étrange, comme s'il allait réclamer sa punition mais ce serait montrer son obéissance et dieu sait comment il n'aime pas obéir.

La lumière du jour commençait à faiblir peu à peu, Matsuo n'en pouvait plus d'être là, la faim commençait à lui faire grogner le ventre et les sangles lui faisaient mal et l'empêchaient de respirer, le blond laissa sortir de légers gémissement de douleur.

La nuit tomba, Matsuo était dans le noir, le noir presque complet, il y avait juste la lueur de la lune. Il n'en pouvait vraiment plus, là seule chose qu'il voulait c'était retourner dans sa chambre et dormir emmitoufler dans sa couverture. il commença à s'en vouloir, il aurait dut lui poser un lapin. Son ventre lui faisait mal à cause de la fin, il avait besoin de sang, il n'a pas put en boire depuis au moins 5 jours, c'était vraiment dure d'en trouver. Il n'avait même pas la force de crier. il se demandait encore pourquoi le roi l'a laissé comme ça en plan.

Il finit par s'endormir à cause de la fatigue entraîner par la faim et le fait de rester au même endroit sans pouvoir bouger. Il y avait quand même n léger danger, à cause de la sangle trop serrer il a dut mal a respirer, il pourrait s'étouffer en dormant, il fit tout pour ne pas y penser pour en pas se réveiller.
Quel était l’intérêt de Say' de le laisser ici comme ça?

Le jour se leva et Matsuo dormait toujours. Il respirait très mal, il haletait presque. Il y avait des bruits de personnes qui courraient derrière la porte ce qui le réveilla tout de suite, espérant que soit soit Say' qui revenait, mais non, ce n'était toujours pas lui. il se mit à grogner, à gigoter, à râler et tapa des pieds contre le fauteuil. il ne pouvait même pas boire un verre de lait.

Les minutes semblaient être des heures, il n'en pouvait vraiment plus. Il avait perdu tout espoir que l'autre revienne. Pourtant, soudain, cette fichue porte s'ouvrit, il releva la tête et le vit, il lui lança des regards noirs et ne put pas s'en empêcher de lui sortir une méchanceté.

- "Vous n'aviez pas le courage de me faire quelque chose pour fuir comme une fillette?"

Il continuait de lui faire des regards noirs, il avait vraiment mal au ventre et il détestait cela, avoir mal presque encore plus qu'obéir. Il fallait qu'il morde de la chair pour y sucer le sang, ses canines était sortie de trop qu'elle dépassait ses lèvres et ça aussi ça lui faisait mal, c'est un peu comme quand on arrache une dent.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Sam 2 Juin - 21:05

Saytãn n’avait au début pas eu beaucoup d’idée, mais après, il avait commencé à en avoir. Il savait que cela allait être drôle maintenant. Cela allait être beaucoup plus intéressant car maintenant il allait sûrement être à bout. Mais qu’avait fait notre beau chef du manoir pendant ces vingt-quatre heures ? Déjà, il était allé un petit peu plus loin avec sa jolie servante, il n’avait pas eu beaucoup de pitié pour elle, mais cela avait l’air de lui avoir procuré beaucoup de plaisir. Après cette belle heure de plaisir, ou il avait laissé la servante dans sa chambre, il avait été dans la salle des plaisirs, faisant danser pas mal de succubes et d’incubes rien que pour son bon plaisir. Tous étaient évidemment très honnorés que le maître des lieux les demande. Il trouva cela particulièrement flattant, excitant, et surtout vraiment plaisant d’être acclamé. Son égo était évidemment assez gros, bien qu’il n’ était pas le pire, des gens étaient pires que lui, bien que cela pourrait paraître presque bizarre étant donné qu’il est « le diable » en personne. Après tout, déjà la majorité des rumeurs étaient fausses sur lui alors, il n’incarnait pas forcément tous les péchés à la perfection comme le disait ces livres religieux qu’il considérait comme très étrange, car plutôt proches pour certaines choses.

Saytãn alla cherché ensuite, après avoir fait un bon petit sommes et avoir remplis quelques papiers administratifs et fait des comptes rendus diverses, il alla cherché un beau jeune incube. Il avait de longs cheveux verts, des yeux jaunes, voire ambres et surtout, il était très sexy. Il avait attiré son attention lorsqu’il avait demandé à plusieurs incubes de danser pour lui. Saytãn était toujours habillé de la même manière, mais l’incube n’avait qu’un pantalon, dont la ceinture était un peu défaite et sa chemise verte pomme foncée était ouverte. Il était grand, et très attirant. Il entra ensuite dans la salle.

« Bonjour très cher Matsuo, alors, comment était ce moment de solitude ? »

Il avait l’air déjà beaucoup plus fâché que hier matin. Il avait l’air épuisé, il sentait l’odeur du sang, des brûlures provoquées par les bandes qui le retenaient. C’est alors qu’il osa lui faire une réflexion. Quel idiot il était. Il avait l’air à bout de force, affamé aussi. Il fit un signe de tête à l’incube qui alla vers Saytãn, celui-ci l’enlaça un peu.

« Vu l’était dans lequel tu es, il n’y avait aucun moyen pour que tu survives à une réelle punition, soit heureux que celle-ci ne t’ai pas trop amoché. »

Comme pour l’embêter encore plus, il embrassa le jeune homme qu’il embrassa passionément, juste pour faire souffrir mentalement Matsuo. C’était si drôle et plaisant. Pour le chercher encore plus, il fit saigner le jeune incube en le mordant plutôt doucement à l’épaule, sans avaler le sang, pour qu’il coule.




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Mer 6 Juin - 20:50

Il y avait un autre démon avec Saytãn, Matsuo ne savait pas qui s'était mais il ne voulait pas le connaitre, qui peut se promener avec des cheveux verts à part un lutin? Ce n'était vraiment pas le moment de ramener un mec aussi ridicule, Matsuo n'en pouvait plus, les sangles lui brûlaient de trop, il se retenait de lâcher des râles de douleurs.

Voila le roi des démons embrasser l'autre lutin, manquait plus que ça, Matsuo commença à taper des pied contre le siège même si la sangles lui faisait mal. Il était déjà rester comme un con pendant 24 heures il devait pas non plus devoir subir les ébats des deux hommes.

« Vu l’état dans lequel tu es, il n’y avait aucun moyen pour que tu survives à une réelle punition, soit heureux que celle-ci ne t’ai pas trop amoché. »

Ah, c'était ça la punition, Matsuo s'attendait à "mieux" comme punition, il trouva même Saytãn petit joueur. Ca l'énervait presque qu'on le prenne pour un gamin, il a subit bien pire, même s'il avait mal et qu'il aimait pas ça il en était presque habitué. C'est pas comme s'il l'était mort dans d'atroces souffrances.

Tiens, en parlant de ça, je crois vraiment que c'est la goutte d'eau qui ne fallait pas pour Matsuo, Saytãn s'est mis à mordre l'autre lutin vert. Sans boire le sang, mais il est débile ou quoi? Gaspiller comme ça devrait être un crime. L'odeur du sang avait envahit le nez de Matsuo, se qui durcit encore ses dents qui lui faisait de plus en plus mal plus elle durcissait. Il détourna le regard pour ne pas regarder. Il s'en était passer pendant trois jours il peut encore survivre, quand il pourra rentrer chez lui il boira du lait et ça ira déjà un peu mieux, puis au pire il n'aura qu'à agresser quelqu'un.

- "Ça sert à rien de faire ça à part gaspiller..."

Matsuo avait beau faire le dure et faire genre qu'il n'avait pas faim mais il en souffrait quand même, ça se sentait dans l'intonation de sa voix qui a perdu son énergie habituelle. Matsuo ne comprenait vraiment pas les agissements de Saytãn, il s'attendait à vraiment pire quand il a comprit que c'était lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Mer 20 Juin - 8:08

Il était plus qu'évident que Saytan prenait Matsuo pour un véritable gamin. Il croyait cependant en ce qu'il disait : jamais son âme si faible survivrait à une véritable punition du roi des démons. Au fil des siècles, il était un peu devenu... Professionnel dans cette matière là. Il en était fier, il n'y avait pas photo. Il savait qu'il pouvait faire avouer n'importe quoi à n'importe qui. Il avait du mal à savoir s'il préférait les punitions physiques ou mentales. Les deux étaient drôles, mais elles étaient différentes. Le meilleur, cela restait sans conteste, les deux en même temps.



Il regardait Matsuo lorsqu'il mordit le cou du jeune homme. Son regard était terriblement envieux. C'était cela qui était drôle, il ne pouvait rien faire. Il était attaché, s'étant brûlé, punition physique, et il jouait avec lui, punition mentale. Saytan souriait. Il prit ensuite son servant contre lui. Celui-ci avait l'air un peu gêné. Matsuo ne put que le faire éclater de rire lorsqu'il parlait de gaspillage. Pour son bon plaisir, il lécha lui-même le sang qui coulait. Il avait un goût plutôt sucré, il était apétissant, il en aurait bien reprit si Matsuo n'était pas là. Ce n'était pas le genre d'homme qui montrait ses pulsions devant un "prisonnier".



" Bon et bien très cher Matsuo. J'espère que tu as compris la leçon. Ton corps est trop faible pour être puni, mais la prochaine fois, ce sera pire. Ce ne sera pas moi qui te punirai. J'estime avoir été gentil. "



Il eut un petit sourire en coin et claqua ensuite des doigts. Les lanières s'enlevèrent, laissant place à la peau déchirée du garçon. S'il essayait de lui sauter dessus, un coup de poing et cela serait vite réglé, un gros BAM, et il serait K.O. pour un bon moment. Il n'avait même pas intérêt à essayer de l'attaquer. Enfin, il pensait cela, mais Matsuo n'en avait sûrement pas la force. Il était beaucoup trop affaiblit. Gardant le type aux cheveux verts contre lui, il ouvrit la porte, la laissant ouverte puis s'en alla dans les couloirs. Il avait bien l'attention de continuer de s'amuser avec le petit jouvenceau.

_______________ FIN POUR MOI_______________




[ Ca c'est vraiment court, désolée xD ]



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   Ven 22 Juin - 12:28

Pour Matsuo, quand on ne lui donnait pas une punition à l'équivalence de ses conneries il considérait que ce n'était si grave et que donc il pourrait continuer. Et malheureusement c’est le cas, ici. IL a peut être souffert d'être rester 24h coincé mais pour ce n'était rien, le souvenir de la prison était bien pire et à la prison il s'éclatait tellement il y avait de règles à enfreindre.

" Bon et bien très cher Matsuo. J'espère que tu as compris la leçon. Ton corps est trop faible pour être puni, mais la prochaine fois, ce sera pire. Ce ne sera pas moi qui te punirai. J'estime avoir été gentil. "

"Trop". pensa Matsuo qui se mit à ricaner dans son coin. Son corps n'était pas si faible qu'il en avait l'air, il est peut être petit et à une apparence de gosse mais il sait recevoir des coups et pourtant il n'est pas maso.
D'un coup, les lanières se sont défaite, Matsuo soupira, car à cause de ça, il allait devoir se doucher et sa chemise blanche était bonne à jeter. Heureusement ce n'était pas sa préférée.

Il regarda Saytãn partir, une fois le pied hors de la porte, Matsuo se leva à son, tour, faillit trébuché mais ne tomba pas. Il se mit à courir, bousculant assez fortement Saytãn mais ne le regarda pas, il courit à tout vitesse, jusqu'à sa chambre et se jeta dans la douche. Il se mit à rire, il ne s'attendait pas à ce que Saytãn soit aussi gentil, il n'en avait plus du tout peur alors qu'il le devrait.

Il pensait déjà à faire une connerie, enfin c'est surtout qu'il avait faim.

//FIN//
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|   

Revenir en haut Aller en bas
 

On récolte ce que l'on sème |PV Saytãn|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Raven - On récolte que ce qu'on sème [HOT]
» Qui sème le vent, récolte la tempête [Fubuki]
» Qui sème le riz récolte des amis.
» La récolte des algues.
» OGM: Quand Monsanto sème la terreur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Le Fauteuil-