Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Élisabeth De Rivièra [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ari'i

Je suis un TABLEAU!
Je suis un  TABLEAU!
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21


Vos Infos
Race:
Fonction :
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Élisabeth De Rivièra [Finish]   Lun 19 Déc - 20:21

Élisabeth De Rivièra


→ Âge : 17 ans.
→ Nationnalité : Russe
→ Race : Démon
→ Type : Vampire
→ Orientation Sexuelle : Bisexuelle il semblerait qu'elle refuse d'être touchée, pourquoi ? Allez savoir!
→ Personnage sur l'avatar : Megurine Luka - Vocaloïd
→ Une Anecdote ? : Plaît-il ?






Description Physique



Une peau blanche, telle la neige. Une peau douce, telle la soie. Une peau si blanche pour un coeur qui ne bat déjà plus, que pourrais-je vous dire de plus ? Il suffit de regardé et de s’apercevoir qu'Élisabeth est belle, vraiment très belle. Son visage aux traits si doux pourrait faire fondre le coeur le plus dur de ce monde, de cet univers même ! Car un visage si enfantin pourtant si adulte à la fois, il n'y en a pas deux et rare sont les personnes qui possède alors, un regard si franc, un regard qui semble plus vous poignardez à chaque fois qu'il se pose sur vous, quelque chose de si cruel pour un être qui semble si doux. Bon dieu ! Mais qui est le fou qui ne la pas envoyée au Paradis pour faire d'elle le plus magnifique des anges ? Mais voyez, voyez ses longs cheveux d'une couleur rose pâle, semblant à ceux d'une rose. Élisabeth n'est pas fière de son physique pourtant si avantageux, elle n'apprécie pas le fait d'être belle car c'est bel et bien la seule chose que les imbéciles regardent en premier, une beauté ravageuse, réveillant toute les passions. Ne nous mentons pas, Élisabeth est petite, aussi petite qu'une souris pour une russe, elle est si petite et si frêle, qu'il est rare de ne pas vouloir la prendre dans ses bras, le rose aux joues après avoir été envahi d'une agréable sensation de frissons. C'est d'ailleurs du haut de ses un mètre cinquante que la belle tente de toisé le monde à sa façon, cherchant éperdument une dose de distraction car après si longtemps, rare sont les évènements amusants, toujours les mêmes choses, les mêmes activités ennuyante.

D'ailleurs, cela peut se voir qu'Élisabeth s'ennuie, c'est vrai. Posez donc votre regard sur sa face sans expression, elle ne montre n'y sourire, n'y larmes. Oh seigneur, comme cela doit être ennuyeux d'être Élisabeth, car seul son regard semble être expressif, car c'est sans doutes le seul en elle, qui éprouve un sentiment de tristesse infini, qu'elle drôle d'ironie pour une personne qui ne possède pas d'âme d'avoir des yeux qui puisse lire, les pensées des autres, les secrets des autres.
.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire et comme on le cite dans certains contes fantaisistes, Élisabeth ne se vêtue absolument pas de la manière victorienne car elle ne supporte pas les dentelles, en fait, la jolie damoiselle préfère largement plus se vêtir de manière confortable et se fichant de la mode, c'est une manière pour elle de se rassurée car ainsi, ont ne la poursuit pas trop pour lui susurré des mots d'amour, bien que se vêtir de sac poubelles n'aide toujours pas à ce problème fréquent.


Description Mentale



Bon dieu Élisabeth, bouge toi un peu, t'es lente et en plus de cela, tu est fatigante à toujours restée à un endroit, droite comme un I comme si tu étais paralysée, je ne supporte plus te voir ainsi te prélassée dans un canapé à mangée du raisin tandis que d'autres, se tue à la tache ! Espèce de petite faignante ! Comment ça ? Tu OSE dire que tu n'est pas ainsi ? Mais regarde toi ma pauvre petite, tu est strictement incapable de te servir de tes dix doigts, sert toi de ta beauté légendaire pour trouvée un homme ! Cela te pourrait te distraire... Comment ça il ne tienne jamais plus de dix jours ? Normal, tu est tellement gourmande espèce de sale gosse, tu mange trop, heureusement que ton corps est mort, car sinon tu serais aussi grosse qu'une pauvre et vulgaire baleine. Tu me GAVE ! Tu comprend pas ça ? T'es trop gentille pour une vampire, je sais que c'est contre ton gré, car ce n'est jamais de ta faute, mais le sors se retourne toujours contre toi et à la place de faire un acte mauvais, tu finir par faire le bien et cela, ne te touche même pas un poil. Tu est ennuyée de tout, plus rien ne te fais vibrée, plus rien n'est capable de te faire décollée du sol, tu est comme un vieux morceaux de chewing-gum collée sous la table d'un restaurant chinois, fade, sans goût et sans artifices. Tu considère que, il n'y pas de richesse n'y de pauvreté, mais qu'il est important d'avoir de l'argent. Mais tu est sournoise en fait, pire qu'un renard ! Si rusée et si intelligente, que tu te sers de ton don pour pouvoir faire chantée les gens qui t'entourent et qui au final te tourne le dos. Pourtant, il n'y a pas de mal à essayée, car ton business marche bien, après tout savoir la manière de pensée des autres est quelque chose d'intéressant, tu prémédite, espèce de renard ! Tu n'offre aucune considération aux êtres qui veulent se faire croire plus grand qu'il ne le sont et surtout, aux chevilles gonflées, la gloire d'une fois n'est rien à tes yeux, bien que tu n'est jamais rien construit de très grand, il en faut tellement pour te surprendre que cela me dégoûte, je pourrais te cracher au visage que tu n'en n'aurais rien à faire. T'es morte de l'intérieur. Tu ne comprend pas pourquoi on te refuse quelque chose et tu semble toujours très tentée par le diable mais ce n'est point pour autant que tu lui prête l'attention que tu devrais lui accordée, tu n'écoute que les voix de ta tête, tu est quasiment folle. J'oubliais, je le sais, tu est encore jeune en tant que vampire et cela te rend furieuse, sauvage, comme un animal, la moindre goûte de sang et ton regard si bleu en deviens rouge de passion dévorante et n'y une n'y deux, tu te jette sur le repas comme un véritable animal, il est si difficile pour toi de contrôler tes pulsions dévorantes, tu veux toujours, quelque chose, de rouge. Tu souhaites toujours, quelque chose, qui possède un gout de fer aux yeux des autres, mais un goût de fraise pour toi. Cette passion dévorante que tu cache avec honte, est sans doutes ce qui te rend différente des autres, bien que tu le cache, ceci est sans doutes ta faiblesse, car une fois que tu as lancée la bête, tu ne peux strictement t'arrêtée et tu serais alors capable, de descendre toute les personnes qui se trouvent dans ton chemin, amis ou ennemis, tu te fiche de ces rangs qu'en tant normale, tu accordes la plus grande importance, car à tes yeux, seul une seule chose compte, et c'est le fait de pouvoir te nourrir. Car CHAQUE jours pauvre petite gamine telle que tu est, tu est souffrante d'une faim si grandiose, qu'il en est difficile pour toi de pouvoir tenir sur tes deux jambes. Mais regarde toi Élisabeth, regarde le monstre que tu est devenue, te plait-il ? Ou bien, comme je le devine, te fais-t-il vomir ?


Tell me your death



Les rues, les plans d'herbes, les habitations, tout était relativement couvert du voile blanc de l'hiver, car vingt centimètre de neige avait envahis la plus grande partie de la Russie et on pouvait alors, comptés les personnes présentes dans les rues d'un petit village, sur les cinq doigts d'une main puisque tout être humain normal était emmitouflé dans de chaude couverture en plumes. Cependant, malgré le vent glacial et la tempête de neige qui frappait ce petit village russe, une damoiselle tentait vainement de retrouvée son chien qui s'était enfuie plus tôt dans une rue éloignée. Une jeune damoiselle toute vêtue d'un blanc immaculé affrontait le dur vent, si froid qu'elle avait la terrible impression que l'on s’acharnait à lui donnée de terrible coup de couteau contre la peau, ses lèvres était légèrement gercée par la glace et la pauvre damoiselle aux longs cheveux roses craignait vraiment de passée sa langue entre ses lèvres violacée par le gel, la peur au ventre de ne plus pouvoir respirée par ce temps glacial si intense qui lui entaillai déjà les entrailles cependant, elle tenait son courage à deux mains et continuait vainement à marché dans la neige gelée, heureusement, elle s'était vêtue chaudement, bien que le froid ne laissait aucune différence réelle. On ne pouvait pas l’apercevoir dans toute cette neige, ont ne pouvait quasiment pas distinguée cette touffe rosâtre de cheveux qui était pratiquement couvert de flocons cristallins.

- César ! Cés... Arg ! César, répond moi ! Vient mon chien !

S'écria-t-elle vainement, alors que entre deux mots, elle risquait d'avalée de nombreux flocons et l'air finalement, se faisait rare car avec le nez givrée, il était pratiquement impossible de pouvoir respirée confortablement, elle ne voulait pas la perte de son chien. Sans aucun doutes, il s'était perdu et le pauvre, se retrouvait seul face à tout ce gel non, elle ne voulait pas l'abandonnée. Elle enchaîna les pas, les mots, les cries, tout ce qu'elle pouvait pour retrouvée son chien, les larmes lui montaient aux yeux, elle était finalement perdue, car chaque minutes, la neige augmentait et sans doutes, elle ne pourrait pas ouvrir la porte une fois rentrée à la maison. Désespérée, elle tomba à terre, prenant ainsi un instant de repos, un bref instant puisqu'il fut coupée par le terrible hurlement d'un chien, suivi de couinement incessant. La belle jeune fille n'était pas une mauvaise fille non, elle aidait continuellement sa mère au ménage et tenait souvent de bonnes discutions avec son père ou son frère aînée, c'est ce qu'elle faisait croire, mais cette jolie jeune fille, très populaire à l'école, prenait un malin plaisir à martyrisée ses plus faibles camarades de classes, voilà ce qui faisait d'elle, quelqu'un de sombre.

L'orage éclate et gronde, la bête crie et dévore ce qui l'entoure. Le ciel craque et devient lourd, pourtant le vent si froid, continue de soufflé toujours aussi fort et empêche la pauvre damoiselle au jeune rose de voir devant elle, une fois au sol elle se retrouve totalement dans l'incapacité de pouvoir bougée ne serais-ce qu'une seule parcelle de sa peau, son corps tout entier refuse de faire le moindre geste tandis qu'elle observe ses membres devenir d'un gris très pâle jusqu'à soudainement, sentir liquide brûlant - sans doutes tiède - au contact de ses doigts glacés, quelque chose de rouge qui fait tâche dans ce magnifique décor immaculé, ainsi la pauvre damoiselle lève les yeux, et observe avec effroi, le corps inerte de son chien, mort et tristement teintée de rouge, immense trou entre les deux yeux. La gamine tente de pouvoir pleurer un instant, rencontrant le regard de celui qui avait tuée son bien aimée animal de compagnie. Un coup de feu retentit et... Le silence né puis on le maudit. Tout est silencieux, la tempête, l'orage, le vent, tout laisse place à un étrange silence, comme si, une vie venait de s'éteindre... Vite, pour la jeune fille, le blanc remplace le noir et le noir remplace, cette triste odeur de sang.

« Le sang attire le sang. »


Entendit-t-elle une dernière fois, on ne sait comment, on ne sait pourquoi, le paradis, elle ne l'atteint pas. C'est douloureusement, qu'elle mourut bêtement la tête dans la neige, aux côtés de son chien adoré, les doigts dans le son de son compagnon et joliment peint du sien. Son âme elle, se tenait devant son corps inerte, souriant tristement face à ce triste tableau, que diront les gens demain ? Que penseraient-t-ils d'une mort aussi triste... Elle n'avait que 17 ans après tout, peut-être parlerait-ils d'elle aux informations du soir ? Les gens vont la plaindre. Surement. C'est triste elle ne s'imaginait pas mourir ainsi, c'est bête. Ah ce silence, elle aimerait le connaître à tout jamais, si seulement c'était ça la mort. Hélas, quelqu'un vint par troublé sa méditation, un être magnifique certes, mais qui lui donnait une mauvaise impression, de par son arrogance quasi-malsaine et par sa chevelure d'une couleurs semblable à celle d'un corbeau. Non, jamais Élisabeth n'avait fait confiance à un corbeau de toute façon. Mais ce beau diable qui se lançait tant de fleurs, vint par lui proposer une occasion de revivre, dans un lieu plus sombre certes, « En tant que vampire ! » pouffa-t-il, mais les bonnes occasions sont toujours à prendre. De plus, qui n'a jamais rêvé de devenir quelqu'un de particulier ?




Pouvoir

Pauvre fou ! Craignez Élisabeth car en tant que télépathe, avec elle vos secrets ne sont plus des secrets, alors veuillez à tenir vos pensées les plus secrètes et douteuses loin d'elle à moins que vous souhaitiez qu'ils ne soient tous révélés.


Dernière édition par Élizabeth De Rivièra le Ven 23 Déc - 21:47, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Liaomasis

Démone Rebelle & Sadique
Démone Rebelle  & Sadique
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 23
Localisation : regarde derrière toi '_'


Vos Infos
Race: Démon supérieur
Fonction : rebelle
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Élisabeth De Rivièra [Finish]   Lun 19 Déc - 20:48

Welcome my miss

^^ et bon courage pour écrire la suite è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Élisabeth De Rivièra [Finish]   Lun 19 Déc - 23:05

Bienvenue =D

Validation =)

Au plaisir de Rp avec toi jeune vampirette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Anna Liaomasis

Démone Rebelle & Sadique
Démone Rebelle  & Sadique
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 23
Localisation : regarde derrière toi '_'


Vos Infos
Race: Démon supérieur
Fonction : rebelle
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Élisabeth De Rivièra [Finish]   Lun 19 Déc - 23:05

Et voilà validé è_é ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari'i

Je suis un TABLEAU!
Je suis un  TABLEAU!
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21


Vos Infos
Race:
Fonction :
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Élisabeth De Rivièra [Finish]   Lun 19 Déc - 23:06

  • MERCIII!
    We aree the champiiion o/
    *Gros bisous à Anna puis à Saytan*/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Élisabeth De Rivièra [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Élisabeth De Rivièra [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Administration  :: →Mort confirmée :: Démons-