Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un rat de blibliothèque se faufile ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Un rat de blibliothèque se faufile ~   Sam 1 Déc - 12:54

▬ Hellow mon grand ! Moi c'est " Elysabeth Braüns " ! ♥
« On disparaît tous un jour, et de nous il ne reste que des mots couchés sur papier. »
♣ feat : Hongrie [Halloween] - Axis Powers Hetalia ;

▬ Identity Card ?


• NOM : Braüns
• PRÉNOM : Elysabeth "Knowledge" Raëlle IIIe du nom
• ÂGE : 21 ans physiquement, mais 329 ans au total ♥
• GROUPE & RACE : Démone
• MÉTIER (facultatif) : Bibliothécaire du Manoir.
•ORIENTATION SEXUELLE : Bibliosexuelle ? ... Bon, disons hétéro...
• RANG (affiché sous l'avatar) :
Code:
[color=#9196D6]× [u]A[/u]ranyos Könyvtaros ×[/color]
•RP AVEC UN GUIDE ? (si humain et si nouveau venu - époque 2000) : Pas besoin, merci ~

▬ « Oh, regarde la couverture de ce livre ! »

Elysabeth ressemble a une jeune femme comme tant d'autres. Elle est tout de même assez grande avec son mètre quatre-vingt un, mais sa silhouette fine et gracieuse ôte toute idée de supériorité physique. Sa peau est blanche, un peu palote, mais pas au point de la faire ressembler à un cadavre ambulant. Sa stature est droite bien qu'elle courbe souvent et habituellement l'échine lorsqu'elle marche. Sa démarche est toujours leste, comme si elle avait peur de faire du bruit et de déranger les personnes à proximité.

Les traits de son visage sont assez fins, bien proportionnés pour lui donner une expression de jeune femme mélangé à l'air innocent d'une petite fille. Ses yeux sont assez grands, et ses iris sont d'un vert végétal tantôt clair, tantôt sombre. Ils sont bordés de cils qui n'ont nullement besoin de mascara tant ils se font déjà grand naturellement. Au centre, on trouve, comme chez tout autre individu normalement constitué, son nez. Il est, lui aussi, assez fin, et se termine en trompette, c'est-à-dire qu'il est légèrement retroussé vers le haut. Il surplombe une bouche aux lèvres abimées à force de se faire ronger nerveusement par les dents blanches et serrées de la jeune femme.

Encadrant donc ces traits fins, on trouve une chevelure à moitié lisse, moitié frisottée. De couleur châtain, elle alterne entre le clair et le foncé en fonction de l'intensité lumineuse. Elysabeth ne les attache que très rarement : elle préfère les laisser onduler au gré du vent, même si parfois ils peuvent être incommodants quand ils lui tombent sur le visage. Elle se coiffe généralement d'un petit chapeau rouge dans le même style que celui des infirmières, et place une fleur factice sur son oreille droite, là où plonge sa mèche.
Les regards masculins s'attardent bien souvent sur ses courbes bien rondes, surtout celles au niveau du torse, et donc de la poitrine. Et il est vrai que la demoiselle ne fait rien pour dissimuler ses généreux attributs : petite robe rouge décolletée en V, ornée d'épaulettes, bas écarlates ornées d'une croix blanche et qui remontent jusqu'à mi-cuisse, talons aiguilles, petits gants noirs. Non, vraiment, son anatomie n'est cachée qu'avec le minimum vital, au grand bonheur de certains voyeurs.


▬ « Arrête d'essayer de lire en moi ! Tu me gênes... »

Il est souvent difficile de mettre un mot sur une personne, on a jamais assez de vocabulaire pour décrire avec précision ce qui fait de nous ce que nous sommes. On peut demander à nos amis, à nos voisins, à ces gens qui nous connaissent et qui nous jugent, en bien comme en mal. Mais est-on réellement ce qu'ils voient en nous ? L'évolution est toujours possible, toujours.

Quand on apprend à la connaître, on peut se demander ce qu'elle peut faire ici, tant elle peut paraître atypique. Pas d'idées perverses, pas de désir de répandre le mal ou de se lancer dans des jeux tordus. On pourrait presque croire qu'il s'agit d'un ange infiltré tant son comportement est... bizarre pour une démone : elle est une vague de politesse et de bonne humeur, qu'importe la personne qu'elle rencontre. Elle a d'ailleurs énormément de mal à tutoyer les gens ou a briser sa coquille avec eux : malgré sa courtoisie et sa gentillesse, Elysabeth ne se lie pas facilement d'amitié.

Calme et réservée, sa timidité est extrême quand elle se retrouve face à des personnes importantes, comme Saytan par exemple. Dans ce genre de situation, elle fait preuve de maladresse ou alors elle reste muette, plantée sur place et dans l'incapacité de bouger. Bon, cela peut paraître exagérer, mais heureusement qu'elle ne croise que très rarement le maître du Manoir. De l'amour ? Que nenni ! Il s'agit surtout d'intimidation, de respect et de peur de mal agir devant son "sauveur". Mais pour comprendre cela, veuillez vous référer à l'histoire je vous prie.

En revanche, il n'est pas dit que la demoiselle ne sache pas se mettre en colère. Elle a horreur de ceux qui abîment les livres, et les chasse à grands coups de pieds dans le popotin s'ils osent s'aventurer dans SA bibliothèque, son temple, son refuge, sa vie quoi. Et vous l'aurez compris, Elysabeth aime les livres. Plus que n'importe quelle autre occupation. Elle s'est déjà passée de manger ou de dormir juste pour terminer une trilogie ou une série de romans. Et elle ferait n'importe quoi pour défendre son lieu de travail.


▬ « POWER ! UNLI- ... Oh ! Un livre ♥ »

Cela ne vous étonnera sans doute pas de savoir que son pouvoir est lié aux livres, n'est-ce pas ? En effet, Elysabeth a l'étrange capacité de mémoriser chaque livre qui lui tombe sous le nez et d'en retenir parfaitement son contenu en un temps record. Bien inutile me direz-vous, mais pas quand on travaille en tant que bibliothécaire. Elle connaît ainsi l'emplacement et le contenu exact de chaque ouvrage, pouvant ainsi renseigner au mieux les lecteurs.

Et là, vous vous dites qu'elle doit être sans défense avec un tel pouvoir. Sachez heureusement que cela ne s'arrête pas là. En plus de savoir voler avec ses ailes démoniaques, la jeune femme se balade avec un petit carnet dont le nombre de pages semble infini, et il lui suffit de noter dedans l'objet qu'elle désire pour le faire apparaître. Toutefois, ce pouvoir a ses limites : elle ne peut faire apparaître quelque chose de vivant, ni de trop encombrant. Disons que son maximum est de faire apparaître des armes blanches, bien utile en cas de combat.





▬ Tell me your death

De grands yeux rêveurs observent le monde à travers une fenêtre, tristes, bordés de larmes prêtes à tomber. Quelque chose attire alors leur attention, une main large et masculine tend quelque chose, un objet rectangulaire et relativement plat sur lequel sont inscrit quelques mots : Le Prince transformé en Tulipe. Les grands yeux vert s'illuminèrent et entamèrent la lecture de ce conte populaire, se détournant du monde extérieur.

*~*~*

Le baron Braüns était un être comblé, il appartenait au grand monde hongrois, sa femme était encore rayonnante de beauté, son fils était un valeureux soldat promis à une jeune femme de très bonne lignée. Seule sa fille entachait le tableau. Sa santé était des plus fragile, elle passait son temps assise dans une fauteuil, à coudre, à lire et à regarder dehors un monde qu'elle ne connaîtrait pas. La dernière fois qu'elle était sortie, elle était tombée gravement malade et avait bien failli trépasser. Et malgré sa beauté et la fraîcheur de ses quinze ans, personne ne voulait pas la prendre pour épouse. Oui, au dix-huitième siècle, les femmes servaient encore à enfanter et perpétrer la lignée, à quoi bon se marier à une malade qui ne mettrait jamais rien au monde vu son état.

Finalement, le père su s'arranger avec un de ses amis, père d'un garçon un peu simplet qui n'enfanterai lui non plus pas grand chose. Le mariage fut convenu et tenu dans la plus grande simplicité, à l'intérieur même de la demeure des jeunes mariées, nouvel enclos que la demoiselle ne devrait quitter sous aucun prétexte. Au départ, cela lui importait peu, sa condition de femme-objet lui avait été inculquée dès son enfance, et elle servait son mari avec respect, et ce même si elle ne lui portait aucun amour. Son seul réconfort était les visites de son frère, Velten, qui lui apportait régulièrement de quoi lire et compléter sa collection.

Les années passèrent, sans que le mariage soit consommé. Son époux était fou, et la considérait plutôt comme une sœur que comme ce qu'elle était réellement. Leur relation était donc plus que platonique. Jusqu'au jour où le père de son époux décéda. La perte de cette figure paternelle troubla énormément son fils, et sa maladie s'aggrava. Il devint violent et dangereux. Mais elle acceptait son rôle de femme et subissait sans se plaindre. Jusqu'au jour où il l'étrangla pour de bon.

Pourtant, la demoiselle rouvrit les yeux. Elle ne reconnaissait pas sa maison, et l'endroit où elle se trouvait était perdu dans le brouillard. Sans le moindre effort, elle su se mettre debout, à sa grande surprise. Son corps lui paraissait plus vigoureux qu'avant, elle ne se sentait plus faible ou incapable de bouger, au contraire, elle avait envie de courir et également l'étonnante conviction qu'elle pouvait y arriver. Alors elle s'élança, riant et pleurant à moitié, sur un sentier où blanc et noir s'entrelaçaient. Sa course ne s'arrêta que lorsqu'elle parvint à un croisement. D'un côté le chemin blanc, de l'autre le noir. Un homme se tenait devant ce dernier. Sa chevelure de jais et son regard pourpre firent frissonner la demoiselle, mais elle s'approcha tout de même de lui, curieuse de savoir où elle se trouvait.

L'homme prit alors la parole, et, tandis qu'il expliquait, les mots s'entrechoquèrent dans la tête de la jeune femme. Morte ? Oui, c'était sans doute possible. Cité Angélique ? Manoir ? Choix ? Son regard balaya nerveusement chaque chemin. Être un ange et continuer pieusement sa vie, ou savourer cette nouvelle existence ? Elle prit quelques minutes pour réfléchir, et finalement, elle fit une révérence à l'homme. Celui-ci sourit et lui demanda son nom, étonnant la jeune femme qui n'avait eu que peu de relations sociales dans sa vie humaine.

« Mon nom est Elysabeth... Braüns. »

Hors de question de redevenir cette épouse soumise, elle préférait garder son nom de jeune fille et aborder cette nouvelle existence comme il se doit.

Au fur et à mesure qu'elle avançait vers le manoir, son apparence changea et un drôle de sentiment de puissance s'éveilla en elle. Ce dont elle ne se doutait pas, c'était que le Conseil s'était penché sur son cas, mais n'avait pu se mettre d'accord. Elle était pure, en un certain sens, mais derrière sa façade d'épouse fidèle et droite, combien de fois n'avait-elle pas pensé mettre fin à ses jours ou à ceux de son mari ? Et si elle en avait eu la condition physique, l'aurait-elle fait ? Son âme n'était pas spécialement noire, mais pas totalement blanche non plus. Un cas épineux en quelque sorte. Voilà pourquoi elle avait l'immense privilège d'avoir le choix, et ce pour la première fois de son existence.

C'est ainsi que la douce jeune femme préféra la voie des démons, elle qui n'avait jamais goûté à aucun plaisir du monde terrestre. Elle s'habitua au Manoir et rapidement, on lui attribua la Bibliothèque en raison de ses capacités.


▬ Des trucs en vrac sur vous


• SURNOM : Ely'
• ÂGE : 18 ans o/
• Ce que vous pensez du forum, que faut-il changer ? : J'aime bien son concept ~
• Comment avez-vous trouvé le forum ? : Euh... Me souviens plus '.'
• Plutôt salé ou sucré ? Les deux, cela dépend des envies ~


Dernière édition par Elysabeth Braüns le Sam 1 Déc - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Un rat de blibliothèque se faufile ~   Sam 1 Déc - 13:41

Bienvenue miss Braüns :D!
J'aime bien ta fiche~ Je trouve les idées originales =P




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Un rat de blibliothèque se faufile ~   Sam 1 Déc - 15:25

Bienvenue petite bibliothécaire ! *happy* ANge

Il est sympa ton perso :D J'irais à la biblio un jour juste pour lui ! ♥

Alors en fait j'ai un faux-soucis avec ton histoire (ca veut dire que dans un cas général ça aurait été pas validable mais que là ça peut être assez intéressant )

Le point se situe à ton arrivée au manoir, en fait, en règle général pour les démons ( qui sont en fait désignés à l'avance lorsqu'on les observe sur la terre) et Saytan ou un Chasseur vient les chercher avant qu'il meurt pour emporter son âme et il se retrouve directement dans le manoir.

Cependant, il aurait été possible que le conseil ne puisse pas du tout statuer sur ton personnage à cause de son vécu, et aux différentes raisons que tu décris dans ton histoire, et aurait laissé faire ton perso pour savoir ce qu'il voulait vraiment.


Voilà j'te propose ça comme raison administrative, après tu fais comme tu veux, j'attends ta réponse :)

EDIT : Tu es validée ma grande :)



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un rat de blibliothèque se faufile ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un rat de blibliothèque se faufile ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Se faufile dans le dortoir de Gellert
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Administration  :: →Mort confirmée :: Démons-