Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Sam 26 Jan - 0:39

    La nuit était déjà tombée depuis une bonne heure, et dans le ciel tranquille qui surplombait la Cité, une myriade d'étoiles scintillaient de milles feux. Leur éclat n'était en rien comparable à celles que l'on pouvait observer depuis le monde des vivants, ou bien celles visibles depuis le Manoir. Les terres angéliques jouissaient de constellations infiniment plus magnifiques que des rivières de diamants, et qui étaient donc dignes de s'étaler au dessus de ce monde de paix et de beauté. Et en dessous, qui était digne de les regarder ? Velten osait les observer, toutes ces lumières merveilleuses qui captivaient son attention, l'empêchant de repenser à sa journée. On pourrait même dire à sa désastreuse journée. Il en était rentré abattu comme jamais, en proie à un désespoir profond et à une sourde envie de se laisser aller à la mélancolie. Ce qu'il avait un peu fait d'ailleurs. Quelques bières avaient disparues de ses réserves, et malgré son état de 'gaieté' provoqué par la boisson, il avait tenu à sortir de chez lui. Pour aller où ? Sur le moment, il n'en avait eu que faire, tout ce qu'il avait voulu était de marcher. Voilà comment il était arrivé au sommet de la Colline, non loin du bâtiment du Conseil, au milieu des prairies et des animaux. Il s'était étendue dans l'herbe, loin de toute déjection animale, et avait levé son regard vers l'immensité noire, constellée de pierres argentées. Le spectacle était époustouflant, au point qu'il se demandait s'il était le seul à être venu dans le coin. Sortir n'avait pas été prudent de sa part, après tout, il ne fallait pas que quelqu'un le croise alors qu'il était légèrement saoul, sa réputation ne s'en relèverait pas.

    Se mettant précautionneusement debout, l'homme tituba légèrement avant de reprendre constance en s'appuyant sur la barrière qui délimitait la prairie. Maintenant qu'il avait pris l'air et remis de l'ordre dans ses idées, il lui fallait rentrer et se reposer, sinon bonjour la gueule de bois le lendemain. De plus, le Roi risquait de le sermonner s'il apprenait cette frasque de plus. Mais heureusement qu'il était un homme bon et sensible, n'importe quel autre dirigeant un tant soit peu plus strict l'aurait sans doute déjà déchu pour moins que cela. Se tenant toujours à la clôture de bois, l'archange longea les pâtures réservées aux animaux, bien décidé à rentrer au bercail et à se glisser dans son lit. A moins de faire un tour de plus du côté de la réserve, même si cela n'aurait pas du tout été raisonnable. Quoique... Il était en congé demain, il pouvait bien se permettre, une fois de temps en temps, de se lever un peu plus tard qu'à l'accoutumée. Toutefois, de faibles lueurs attirèrent son attention. Des bougies ornaient le chemin menant au temple dédié au seigneur Michael. Et sans parvenir à se raisonner, ses pieds prirent d'eux même la direction du bâtiment saint.

    Un immense escalier se dressait devant lui, pauvre homme frissonnant de fatigue malgré la douce et agréable chaleur qui régnait en cette charmante nuit. Maintenant qu'il était là, il devait aller jusqu'au bout. Surtout qu'il ne devait pas s'agir d'un simple coup de tête, il avait ressenti le besoin de prier, aussi ne pouvait-il en aucun cas s'en détourner. Certes, il craignait de se faire surprendre par le gardien des lieux, mais à cette heure-ci, il devait dormir à poings fermés. D'un pas lent et encore chancelant, Velten entreprit de gravir les marches une à une, s'arrêtant parfois pour rétablir son équilibre. Comme d'habitude lorsqu'il était exténué, il ne tenait pas l'alcool. Mais ce n'était pas comme si il allait s'arrêter pour si peu. Prenant son courage à deux mains, il finit par achever son ascension et par s'agenouiller devant l'autel dédié à son respectable souverain. Joignant silencieusement les mains, il entama dans sa tête un Notre-Père, suivi de quelques prières hongroises. Ses yeux s'étaient fermés, et il paraissait concentré. Il l'était d'ailleurs, pour chaque prière qu'il formulait, il avait coutume de se focalisé sur les mots, quitte à ne plus percevoir ce qui l'entourait.

    Après plusieurs longues minutes, l'archange finit par se lever. Il prit une bougie qui paraissait s'être éteinte sous l'effet d'une petite brise de vent, la ralluma en plongeant sa mèche dans le feu d'une autre, avant de la reposer soigneusement à sa place. Mais alors qu'il s'apprêtait à redescendre, il grimaça en voyant les marches, et s'assit sur la première d'entre elles. Il avait le temps, enfin, le temps d'aller assez bien pour pouvoir descendre sans risquer de chuter malencontreusement. Un faible soupir lui échappa alors qu'il plongeait son visage dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Sam 26 Jan - 2:16

    Comme toutes les journées qu’elle avait déjà passées, Mizuiro, la petite prêtresse s’occupait de son temple. Elle s’occupait aussi souvent des invités, leur faisant visiter le temple ainsi que parfois quelques endroits de la cité. Elle aimait cela, et surtout ça lui faisait passer le temps. Elle regrettait profondément que son temple était de moins en moins visité. Elle n’avait que très peu d’amis étant donné qu’elle restait beaucoup trop de temps dans son temple et vivait presque comme dans le japon féodal mais avec plus d’hygiène. Elle n’était pas spécialement marginale ou radicale mais elle avait juste un peu peur des autres gens et elle n’osait pas mêler aux anges, archanges, elle espérait juste les attirer chez elle pour qu’ils puissent bien parler ensemble et faire connaissance. Il y en avait que très peu qui passaient. Le dernier avait été un certain Yaelh. Elle s’en souvenait mais il n’était jamais revenu et c’était bien dommage, il n’était que venu pour chercher un collier.

    En ce moment, Mizuiro était en train de ranger les affaires pour le cérémonial de thé, par la suite elle alla dehors un seau à la main, il faisait nuit. Pendant quelques minutes elle se perdait dans la beauté et la noirceur du ciel. Juste après elle secoua la tête puis elle se mise à genoux au sol pour passer la serpillère. Elle devait laver tous les soirs parce qu’il y avait quand même beaucoup de curieux qui passaient. Elle la passait frénétiquement, c’était devenu une habitude pour elle. Elle la passait depuis des années, vivante comme morte, c’était juste plus amusant lorsqu’elle était morte, car elle n’avait aucune pression de la part de personne, c’était comme elle l’entendait et c’était bien.

    « Allé, au travail ma grande ! »

    Elle s’encourageait un peu, car c’était pas toujours facile de tout faire toute seule. Elle sursauta lorsqu’elle entendit un bruit. Un visiteur ? Si tard ? Possible. Elle alla prendre une lanterne à l’intérieur, qu’elle alluma, puis elle alla vers les escaliers, un peu éloignée, elle vit un homme agenouillé à l’autel qu’elle avait construit. De loin elle pouvait aperçevoir ses lèvres bouger et elle pensait automatiquement qu’il devrait être en train de dire une prière. Elle recula lorsqu’il avança. Elle se disait d’abord qu’elle n’avait pas vraiment envie de le déranger, il fallait avouer que son aura avait l’air puissante, et qu’elle avait toujours pour x raison qu’elle ne connaissait même pas, cette crainte des archanges et même des anges. Crainte mêlée à l’admiration. Elle finit par aller le voir tout de même.

    « Bon… Bonsoir, vous êtes venu ici pour vous recueillir ou pour visiter ? Je suis Mizuiro la Miko de ce temple et je vous souhaite la bienvenue. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Sam 26 Jan - 18:46

    Sa respiration était calme, et son esprit se vidait peu à peu. C'était toujours mieux que de repenser à cette journée, il lui fallait vite oublier tout cela et passer à autre chose. Mais ce n'était pas aussi facile que cela en avait l'air. Tellement de fois, il s'était dit que cette nouvelle existence allait enfin lui permettre de revenir à ses côtés, qu'il allait pouvoir la protéger. Mais rien à faire, le Destin était toujours là pour tordre le cou à ses projets. Sentant sa poitrine se comprimer, il pressa plus fortement son visage contre ses mains, serrant les dents pour évacuer la peine. Allez, à présent, il devait avancer. Ressasser le passé ne servait à rien, sinon à faire souffrir. Chassant ces sombres pensées de sa tête, l'homme se dit qu'il allait essayer de rentrer. Quelques minutes étaient passées, il devrait avoir assez de force pour descendre cet escalier et retourner jusque chez lui. Cependant, quelque chose attira son attention. Non loin de lui, il percevait une légère aura timide et distinguée qui, après être restée en retrait quelques instants, finit par s'avancer au même moment qu'une voix féminine s'élevait. Le ton était doux, mélodieux, mais surtout un tantinet craintif. La politesse des mots était toute angélique, même si l'aura laissait présager qu'il s'agissait plutôt d'une petite humaine. Velten se redressa un peu et tourna son visage en direction de celle qui se présentait comme la Miko du temple.

    Son regard écarlate croisa celui doré de la demoiselle. Celle-ci était tout à fait charmante, quoiqu'un peu frêle même si cela était tout à fait normal pour une jeune fille. Elle paraissait être dans la fleur de l'âge, son visage était assez enfantin aux yeux de l'homme, mais il pouvait se tromper bien sûr, les apparences pouvaient être fortement trompeuses. La lanterne paraissait projeter sur elle une lumière irréelle, et les ombres rendaient certains détails inaccessibles. Velten ne l'observa cependant pas plus que de raison, il ne voulait en aucun cas la mettre mal à l'aise. Elle ne devait déjà pas être rassurée de voir ainsi un visiteur à une heure aussi tardive. Il lui adressa donc ce même grand sourire qu'il avait pour habitude de présenter aux autres habitants qu'il croisait, même si le cœur n'y était pas. L'alcool le rendait morose, et il devait se forcer pour faire bonne figure. Cette rencontre n'avait pas été prévu, et il serait bien embarrassé si elle se rendait compte qu'il était un peu pompette. Aussi inspira-t-il profondément de sorte à se remettre les idées en place, et surtout pour ne pas sortir d'idioties à l'oral.

    " Enchanté, mademoiselle Mizuiro, vous pouvez m'appeler Velten. Mais ne vous dérangez pas pour moi, j'étais simplement venu me confesser. "

    Machinalement, il lui avait adressé un petit salut de la main, en guise de bonsoir. L'archange demeura assis sur la marche, n'ayant finalement pas encore suffisamment de courage pour se remettre debout. Cette pauvre prêtresse était mal tombée, mieux valait qu'elle retourne à ses occupations plutôt que de rester à surveiller l'ivrogne qu'il était. Il n'allait rien faire de mal, il n'était tout de même pas saoul au point de ne plus contrôler son pouvoir. Il ne voulait juste pas que quelqu'un le voit dans cet état. Aussi détourna-t-il le regard, scrutant l'obscurité qui s'étalait jusqu'au pied de l'escalier. Vraiment, il n'aurait pas dû sortir de chez lui, qu'est-ce qui lui avait pris ?! Une tempête se prépara sous son crâne, même s'il allait échapper à la gueule de bois, il ne pourrait esquiver le mal de tête qui commençait à pulser en lui. Mais rien de grave, il avait fini par avoir l'habitude. Au milieu du brouhaha naissant, une idée jaillit soudainement et lui fit regarder à nouveau la jeune femme.


    " Vous aurais-je réveillée, kisasszony ? Je veux dire, 'mademoiselle' ? "

    Si c'était le cas, il allait avoir une raison de plus de s'en vouloir pendant un moment. Il n'y avait de plus terrible pour un gentilhomme que de causer du tort à une dame, quelle qu'elle soit. Craignant donc d'avoir failli, son air se fit un peu anxieux, prêt à se confondre en excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Dim 27 Jan - 1:38


    Toujours debout derrière lui et non en face, plus haut sur les escaliers, Mizuiro vit la tête de l’homme plus franchement lorsque lui aussi il passa un certain temps à la regarder. Il était plutôt beau, il avait l’air gentil, mais par contre il semblait assez fatigué ou quelque chose qui s’en rapprochait. Elle ne lui en tiendrait pas rigueur, elle savait très bien que les archanges étaient très prisés, pas tous, mais ceux qui avaient un travail important, comme ceux du conseil par exemple, ceux qu’elle ne voyait jamais et qui lui faisait le plus peur.

    Lorsqu’il commença à parler sa première impression se justifia, il avait gentil, il l’avait même appelé mademoiselle. C’était un archange polit, certain trop hautains et fiers de leur position n’était pas aussi gentil que lui. Elle était donc touchée de cette attention. Mizuiro était une fille sensible. Venir se confesser ? Avait-il fait de méchantes choses pour devoir se confesser ? Cette infrastructure n’était pas spécialement religieuse ou faite pour se repentir, c’était juste un hommage à Michael ou certains pouvaient laisser des cadeaux, des messages et lui adresser ses mots de courage pour la suite.

    « Velten Sama, enchantée de vous connaître. Ne vous en faite pas, vous ne me déranger pas du tout. »

    Elle répondit gentiment et aussi machinalement que lui à son salut de la main. Elle finit par aller s’asseoir à ses côtés en espérant pas déranger. C’était rare d’avoir de la compagnie le soir, alors autant en profiter. Evidemment, elle partirait si elle gênait en quoi que ce soir l’archange qu’il était et peut-être ses confessions et son repos. C’est alors qu’il lui posa une question, que n’importe qui poserait. Elle trouvait cela encore plus gentil et cela la réconfortait dans l’idée qu’il n’était pas méchant, même si l’aura de puissance des archanges était toujours un peu effrayante et, elle fut surprise au terme qu’il avait employé. Qu’il justifia par la suite.

    « Me réveiller ? Non, bien sûr que non, j’étais en train de nettoyer le temple, comme chaque soir avant d’aller me coucher. »

    Sa voix se faisait déjà moins craintive. Elle mis un peu la lanterne entre eux deux, pour qu’ils se voient plus distinctement.

    « Est-ce que vous accepteriez de monter avec moi au temple pour boire un verre de thé ? On m’a souvent dit qu’il était très bon. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Dim 27 Jan - 21:05

    Rassuré d'apprendre qu'il n'était pas la raison de son éveil, les traits de son visage se détendirent et il retrouva son léger sourire. Cependant, ce n'était pas dit qu'il ne la dérangeait pas dans ses activités. Ce n'était certes pas une heure pour travailler et faire le ménage, mais en y réfléchissant, elle ne pouvait pas non plus nettoyer en pleine journée alors que les visites avaient lieu. D'ailleurs, l'homme se demanda si de nombreuses personnes venaient ici, lui même n'y avait encore jamais mis les pieds, et sans cette balade nocturne, il ne s'y serait sans doute jamais rendu. Le temple était typiquement japonais, rien à voir avec les églises qu'il connaissait ou d'autres monuments plus occidentaux. Toutefois, l'atmosphère qui y régnait était la même que celle des cathédrales qu'il avait autrefois visitées. Une ambiance sereine, sacrée, et qui poussait les gens à la prière. Peut-être que ce n'était pas la fonction première de cet autel, mais cela n'avait pas empêché le hongrois de délivrer sa peine. C'était sa manière à lui de se confier à son Seigneur, de lui prouver sa confiance et toute la croyance qu'il portait en lui. Mais trêve de rêveries, il lui fallait déguerpir et plus vite que cela, la demoiselle préférerait sans doute terminer au plus vite ses tâches ménagères et se glisser dans son futon. Oui, futon, car elle paraissait aussi japonaise que le temple, du fait de l'emploi du suffixe de politesse "-sama". S'il se souvenait bien, on pouvait traduire cela par un "Monsieur" très respectueux. C'était le signe d'une supériorité hiérarchique, ou liée à l'âge. Cependant, il préféra ne pas s'en formaliser pour le moment. La prochaine fois qu'il la verrait, il lui demanderait d'être moins formelle.

    Toutefois, avant qu'il n'ait eu le temps de se lever, Velten fut étonné de l'invitation de la jeune femme, mais également de par son attitude. Elle était venue s'asseoir près de lui, comme de vieux amis, et sa voix s'était faite moins craintive. En même temps, elle n'avait aucune raison de se méfier de lui, après tout, ils étaient à la Cité, et non dans cet autre monde noir empli de démons vicieux et calculateurs. En la voyant d'un peu plus près, il ne pu que constater la pureté et la douceur de son visage, un véritable ange. Son sourire s'élargit joyeusement, malgré son regard fatigué et un tantinet vide. Bien évidement, il aurait été plus sage de décliner l'offre de la prêtresse. Néanmoins, son code d'honneur personnel l'empêchait d'offenser les demoiselles, et principalement celles qui se montraient aussi aimables. Hochant la tête, il lui répondit sur le même ton poli et soigné qu'il s'efforçait de prendre.

    " J'accepte volontiers ojousama, mais je ne voudrais tout de même pas vous ennuyer très longtemps. "

    Son japonais était très approximatif, il ne connaissait que quelques mots par-ci, par-là, mais il faisait l'effort de s'en rappeler. Ce serait toujours mieux que de glisser involontairement des termes hongrois dans ses phrases. Sans se départir de son apparente bonne humeur, l'archange tourna la tête pour regarder à nouveau la jeune femme. La perspective d'une bonne tasse de thé lui plaisait réellement, et il se disait que cela avait peut-être une chance de le dégriser un peu. En revanche, il espérait ne pas se laisser trop aller, il allait devoir s'efforcer de garder la tête haute et de refouler les sentiments négatifs qui avaient l'habitude de l'attaquer en traître une fois la nuit tombée. Ça n'allait pas être de la tarte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Lun 28 Jan - 0:04

    Il était possible que la petite prêtresse avait exagéré en s’asseyant à coté de lui. Elle demandait toujours la permission d’habitude, pour s’asseoir, ou pour faire un peu n’importe quoi, elle avait toujours l’impression qu’elle devait avoir une permission, une autorisation pour faire quelque chose. Alors que là, dès qu’elle l’avait vu, elle avait un peu eu peur, mais ensuite elle avait commencé à se radoucir, c’était rare. Mais elle voyait mieux son gentil visage, alors même s’il avait l’air un peu surpris par cette attitude de proximité en premier lieu, il lui sourit ensuite. Elle en fut contente. Elle voyait très souvent des sourires de la part des anges qui venaient – lorsqu’elle les voyait – en fait elle essayait de faire son possible pour qu’elle puisse voir tous ceux qui passent.

    Il avait accepté sa proposition de prendre le thé, elle ne sait pas si c’était par simple politesse ou par envie, mais en tout cas, elle allait passer un petit bout de soirée avec lui, et elle ferait le plus de choses possibles pour que cette soirée lui plaise vraiment, et il avait tort, il ne l’ennuierait pas. Mais non, Mizuiro était serviable. Elle lui sourit directement lorsqu’elle entendit le langage qu’il avait. C’était typiquement japonais, et lui n’avait pas l’air japonais, il avait dû l’entendre quelques fois et donc le lui répéter. Elle apprécia et elle le fit savoir par la simple expression de son visage.

    « Très bien, je vais vous y conduire alors venez. Faites attention la nuit c’est assez mal éclairé, et les escaliers pourraient être dangereux. »

    C’est après s’être assurée d’être suivie qu’elle attendait Velten pour marcher à ses cotés et éclairer les escaliers, elle marchait plutôt lentement pour lui laisser le temps de voir un peu le décor, elle savait que beaucoup de gens étaient intéressés par cette époque, ou même simplement que c’était beau à regarder. Ils n’arrivèrent même pas cinq minutes plus tard à l’entrée du temple qui lui faisait aussi office de demeure, elle y avait une petite pièce pour elle, son futon, en y aillant rajouter un superbe oreiller, un confort de plus. Par pure politesse et par habitude, elle s’inclina pour le laisser passer à l’entrée.

    « Je vous en prie, passez »

    Elle le mena ensuite à la pièce du service à thé. Il y avait une table, elle mis ensuite une nappe chauffante qui commençait au bord de la table. Tout en lui faisant signe de s’asseoir, elle allait faire chauffer l’eau. Après quelques minutes, elle apporta un plateau avec deux tasses de thés et même des petits gâteaux.

    « Voilà, n’hésitez pas à mettre la nappe, c’est chauffant et c’est assez agréable – elle le lui montra en même temps – j’espère que mon thé vous plaira, je vous ais aussi apporté quelques gâteaux »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Sam 2 Fév - 0:29

    Le petit sourire qu'elle avait eu, quand elle avait entendue le mot japonais, était franc et joyeux, si bien que l'homme se dit qu'il n'avait finalement pas fait de bourde. Cela ne lui arrivait pas souvent, en général il s'en sortait très bien niveau relationnel. Sauf qu'on était le soir, et qu'il avait bu. En y réfléchissant, c'était peut-être dangereux de rester dehors plus longtemps, qui sait comment il allait réagir quand l'alcool ferait vraiment effet ? Il espérait ne pas devenir violent, cela lui arrivait par moments, mais il n'y avait quasiment aucun risque. En général, la colère ne s'emparait de lui que lorsqu'il avait dépassé un certain degré d'alcoolémie. Vu qu'il n'avait consommé que quelques bières, il aurait sans doute un gros coup de fatigue à un moment donné, ou alors une bouffée de nostalgie qu'il devrait être capable d'étouffer. Enfin, il était trop tard pour se désister, une fois que l'on donnait sa parole, on ne pouvait rebrousser chemin. Il allait faire des efforts, et il s'éclipserait poliment dès que les premiers effets négatifs se feront sentir. Sûr de son plan, qu'il pensait infaillible, Velten se leva, se concentrant pour ne pas chanceler, et suivit la jeune femme avec précaution.

    Se pressant pour la rejoindre, il constata que les escaliers étaient effectivement assez pentus pour que l'on rate une marche et ensuite tout dégringoler au risque de se rompre le cou. Il marcha donc à ses côtés, profitant ainsi de la lumière de la lanterne. Son regard se promenait de-ci, de-là, s'arrêtant sur quelques détails intéressants ou agréables à l’œil. Il n'était pas un spécialiste de l'architecture japonaise, mais il devait reconnaître que l'endroit était fort agréable, en un mot : zen. La Cité grouillait de monde la journée, ce lieu devait sans doute être aussi calme de jour comme de nuit, et ce n'était pas désagréable à savoir, après tout, s'il lui venait une fois l'envie d'un peu de calme, il pourrait toujours se réfugier ici. En attendant, il appréciait la plénitude qui se dégageait de l'atmosphère pendant le laps de temps où ils cheminèrent jusqu'au temple lui-même. Lorsqu'elle le pria d'entrer, l'archange se glissa à l'intérieur de la bâtisse, et découvrit un petit logis cosy et pratique, pas très grand mais suffisant pour une personne vivant seule.

    Celui aux cheveux blancs suivit une fois de plus la jeune prêtresse, faisant attention où il mettait les pieds, principalement par crainte de s'emmêler les pinceaux. Il s'installa en tailleur à côté de la petite table basse, étonné car peu habitué à ce genre de coutume. Pourtant, il trouvait que la pièce avait son petit charme exotique, cette simplicité à la japonaise qui ravissait l’œil et apaisait l'esprit. D'ailleurs, il se sentait un peu mieux. Certes il n'était pas du tout capable de suivre une conversation longue et compliquée, et il n'était pas non plus présentable avec sa chevelure en bataille et son regard fatigué, mais il se sentait calme, et c'était bien mieux ainsi. Alors qu'il laissait son regard vagabonder librement, la demoiselle reparut dans la pièce avec un service à thé ainsi que quelques biscuits. Velten n'avait pas spécialement faim, mais il aurait été discourtois de refuser. Il l’accueilli donc d'un grand sourire alors qu'elle prenait à son tour place.

    " Eh bien, il a un agréable parfum, ce qui est plutôt bon signe, non ? "

    Il avait dit cela d'un ton léger, bien qu'il ne s'y connaisse pas tant que ça en thé. Il appréciait toujours un boire une tasse de temps en temps, mais de là à discerner un excellent thé d'un autre de gamme plus modeste... Enfin, ce n'était pas bien grave après tout. Mizuiro n'allait sans doute pas le bombarder de questions à ce sujet, et puis, c'était à lui d'engager la conversation. S'il restait trop longtemps silencieux, cela pourrait mettre la jeune femme dans l'embarras, ce qui serait contraire à son éthique. Allez, du nerf !

    " Vous vous occupez seule du temple ? Cela doit représenter beaucoup de travail... " lui demanda-t-il en se tournant un peu vers elle, de manière à pouvoir la regarder poliment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Dim 3 Fév - 23:55

    Mizuiro se posa près de lui, à la table basse, elle était assez petite, car elle n’était que pour recevoir deux personnes. Elle se releva ensuite et alla ensuite s’asseoir en face de lui, pour paraître plus polie. Et elle lui sourit, elle espérait que les petits gâteaux et le thé lui conviendraient. Elle ne voulait pas qu’il n’aime pas, ou encore qu’il se force à manger des gâteaux qu’il n’aime pas, voire même le thé. Elle espérait vraiment qu’il apprécie. Elle était un peu stressée, oui et alors ? elle stressait beaucoup, quand elle avait des clients, et surtout les clients tardifs. Là elle avait de la chance, c’était un archange qui était gentil, mais son autel avait déjà été saccagé par des humains qui en voulaient à Michael, ou qui ne comprenaient pas un tel intérêt pour le personnage. Il devrait y avoir un garde du corps ici, heureusement que Saizou passait très souvent pour lui tenir compagnie ou défendre ce petit lieu sacré, sinon, elle serait peut-être déjà blessée.

    Ensuite, Velten commençait à lui parler, elle voyait qu’il était en train de regarder. Il la complimenta sur le parfum du thé. ELel sourit et inclina la tête comme pour le remercier. Elle était contente d’être complimentée sur son thé, à vrai dire, c’était ce qu’elle faisait de mieux avec les petits gâteaux, il avait 600 ans, et la recette était toujours aussi bonne, elle lui venait de ses propres parents, alors c’était un honneur pour elle de la faire partager. Elle sourit à Velten, et après avoir bu un petit peu de thé, elle lui répondit avec sa voix gentillette.

    « Merci beaucoup, j’espère que cela vous plaira, Velten Sama, surtout ne vous forcez pas à manger si vous n’en avez pas envie, je ne voudrais pas vous déranger »

    Il recommença à parler peu de temps après, tant mieux qu’il faisait la conversation, car la petite n’aimait pas trop le silence, et bien qu’elle puisse parfois passer pour une harceleuse à parler beaucoup aux gens et assez facilement, lorsqu’il s’agissait d’archange, elle était un peu plus timide comme elle les craignait un peu. C’était une question qu’on lui posait quelques fois, et auxquelle Mizuiro répondait souvent la même chose.

    « Oui, en effet je m’occupe seule du temple, et c’est vrai que c’est beaucoup de travail, mais ça me fait plaisir de le faire, mais j’ai un ami qui passe souvent me rendre visite, c’est un archange tout comme vous, Saizou Kirigakure. »

    Saizou était reconnu pour sa ferveur et son poste de garde. Il était un excellant combattant qui rivalisait sans problème avec les démons supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Sam 9 Fév - 12:48

    Alors que la jeune femme avait d'abord pris place à ses côtés, elle se releva et alla s'installer à l'autre bout de la petite table. Était-il impressionnant à ce point ? Certes, même assis il devait paraître grand, surtout comparé à la petite demoiselle, mais ce n'était pas comme si il y pouvait quelque chose. A moins que cela n'était qu'une politesse de plus de sa part, mais l'archange n'avait pas trouvé cela gênant. Après tout, il allait bientôt rentrer en mode 'nuit' et- Non, il ne devait pas. Surtout pas. Se réprimandant mentalement, il retourna un joyeux sourire à la miko et prit un gâteau entre ses doigts. Il n'avait pas spécialement faim, il n'avait jamais très envie de manger après avoir bu, mais il avait déjà entendu quelque part que le fait de se remplir l'estomac pouvait aider à dessoûler plus vite. Après, restait à savoir si ce n'était qu'un mythe ou une vérité. Et puis, ces biscuits avaient l'air succulents, il aurait été dommage de ne pas y succomber. Toutefois, il s'empêcha de le porter directement à ses lèvres, en général, il fallait attendre un peu de sorte à marquer un certain respect, et surtout afin de ne pas faire croire à son hôte que l'on était affamé. D'ailleurs, même si la japonaise semblait penser le contraire, il n'allait pas se forcer à avaler quoique ce soit, enfin, juste de quoi tenir le coup afin de calmer la montée de l'alcool. Ah, c'était bien la dernière fois qu'il se risquait dehors dans cet état !

    Velten reposa sagement le gâteau sur la table, à côté de la tasse de thé, et reporta son attention sur Mizuiro quand elle prit la parole pour lui répondre à propos du temple. Il avait apparemment vu juste, mais cette montagne de labeur ne semblait pas incommoder la jeune femme. Si tel était son choix, il n'y avait rien à redire. Quand elle évoqua le nom de Saizou Kirigakure, il arqua un sourcil, réfléchissant un peu. Sa mémoire n'était pas parfaite, mais il avait déjà entendu ce nom quelque part... Enfin, normal après tout, les archanges ne pullulaient pas vraiment en comparaison des anges et des humains. Finalement, l'épéiste blanc se souvint et laissa échapper un petit sourire.

    " Je l'ai déjà croisé à l'entraînement il me semble, un grand brun baraque si je me rappelle bien... Jamais eu l'occasion de lui parler cependant. "

    En même temps, le hongrois n'était pas un grand bavard au fond. Généralement, il se contentait d'aider les gens, et il évitait de se lancer dans de grandes discussions. Mais cela ne l'empêchait pas de savoir aller vers les autres quand il fallait, et de savoir se comporter en société, d'ailleurs, il avait pas mal d'amis. Enfin, des personnes le considéraient sans doute ainsi, pour sa part, c'était un peu plus compliqué. Enfin, il faisait nuit, et comme chaque soir, il avait l'esprit un peu embrumé. Il ferait mieux d'éviter de trop penser, sinon il allait finir par arriver à des idées plutôt sombres, et donc risquer de déraper. La jeune prêtresse n'avait pas besoin de ça, surtout qu'elle était déjà terriblement aimable de l'inviter ainsi à prendre une tasse de thé, à une heure aussi tardive. Même si on était à la Cité, et que la majorité des habitants étaient des anges, peu avaient autant de bonté que ce petit bout de femme craintif. Mais que craignait-elle au juste ? Elle avait beau se cacher derrière un sourire et une attitude décontractée, la légère tension qui l'habitait n'échappait pas au soldat. Pourtant, il n'avait rien fait de spécial pour l'intimider, au contraire même ! Ses ailes étaient 'rangées', il avait l'air d'un citoyen banal et... Il n'avait pas atténué son aura. C'était sans doute pour cela qu'elle avait deviné qu'il était un archange. Dire qu'habituellement il faisait tout son possible pour paraître n'être qu'un simple ange... Enfin, c'était trop tard à présent.

    Il porta la tasse de thé à ses lèvres, après avoir un peu soufflé sur le contenu de sorte à en atténuer légèrement la chaleur, et prit une petite gorgée. Il sentit la douce chaleur courir le long de son œsophage, et disparaître, engloutie par son estomac. L'homme n'était certes pas expert, mais la boisson était à son goût. Son visage se fendit d'un large sourire alors qu'il reposait soigneusement la tasse. Il allait l'apprécier ce thé, tout comme ce biscuit qui le narguait depuis suffisamment longtemps. Mais avant ça, il releva les yeux et gratifia la jeune femme d'une risette heureuse.

    " Eh mais c'est pas mauvais du tout ! Je ne m'y connais pas trop, mais en tout, je le trouve très bon. " s'exclama-t-il avec une franchise toute enjouée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Dim 17 Fév - 16:04

    Bwaaah, maintenant elle se mettait à parler de sa vie, d’accord,il lui avait posé une question sur le travail qu’elle avait ici, mais ce n’était pas une raison pour l’embêter avec ses propres amis, surtout qu’elle l’avait invitée chez elle en plus. Quelle impolitesse la petite… Surtout qu’elle ne savait pas trop sur quel pied jouer, invité, ou ami, ou alors simple archange qui passait ici ? Invité, ça de toute manière, mais il venait de manière professionnel ou pas ? Il n’avait pas vraiment l’air, mais, de toute façon, il restait un archange à ses yeux, sa faute si elle ne savait pas gérer le rang des invités… Mizuiro espérait qu’il suivrait sa discussion avec ferveur, et pas par simple gentillesse mais plutôt par envie, ça lui montrerait qu’elle n’est peut-être pas une si mauvaise hôtesse, voire simple Miko que ça.

    Lui, il n’arrêtait pas de sourire, il semblait sincère. Mizuiro aussi souriait, bien qu’elle soit gênée de lui offrir si peu d’hospitalité, ils ne pouvaient même pas admirer le temple qui était dans la nuit, sauf les petites pièces à vivre, sinon, toutes les petites anciennes lampes, bougies a huiles étaient éteintes. Elle préférait ne pas utiliser l’électricité, donc il faisait un peu froid, mais elle préférait ça que de proposer aux visiteurs quelque chose de faux, elle voulait montrer la vraie vie dans un temple. Elle avait réussit, son petit temple était célèbre. Bon, il était le seul de la cité, mais il faut bien un premier.

    Elle lui sourit, alors comment ça il connaissait Saizou. Enfin, de vue, mais il le connaissait de nom cela devrait être une bonne chose pour Saizou, son ami archange. Elle rit presque a la petite description qu’il fit de lui. Velten était plutôt frèle, mais Saizou n’était pas si baraqué que ça. – Enfin elle l’a jamais vu sans ses zhabits hein ! Pas encore en tout cas ! -. En tout cas c’est vrai qu’il était plutôt grand pour un japonais.

    « Saizou n’est pas si baraqué. , elle rigola en parlant puis reprit C’est vrai qu’il est plutôt grand pour un japonais, en tout cas il n’est absolument pas méchant, mais il n’a pas le contact facile. Il est pourtant gentil bien qu’il aurait parfois aimé le contraire ».

    Il aimait se battre d’une façon loyale et elle trouvait cela bien, même si elle avait toujours peur bien qu’elle savait qu’il était fort. Et bien, que de compliments pour son petit thé, elle était ravie. Plus que comblée même, et ce a chaque fois qu’on lui faisait un compliment de ce genre. Ca la rassurait.

    « Merci beaucoup, c’est gentil, j’espèrais bien qu’il vous plaise. Ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas en thé. Apprecier, c’est l’essentiel. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Lun 18 Fév - 19:17

    Le sourire de la demoiselle, ainsi que le petit rire qui lui échappa, montraient bien que le dénommé Saizou était important pour elle. Ce qui était une bonne chose. Le hongrois adorait voir ce genre de bonheur s'étaler sur le visage des gens, un bonheur simple et vivifiant : celui de savoir qu'on a quelqu'un sur qui compter. Lui-même avait de son côté des amis. Enfin, plutôt des gens avec qui il se plaisait à discuter ou à sortir de temps en temps. Des camarades en fait. Une véritable amitié lui était encore inconnue, mais cela ne le tourmentait guère. Pour le moment, son existence se résumait à venir en aide aux autres habitants et à servir sous les ordres du Seigneur Blanc. Cela lui convenait, malgré un train-train quotidien très rôdé. Il ne ressentait pas le besoin de se confier à qui que ce soit, aussi n'avait-il jamais pris la peine de tisser de puissants liens. Il n'allait pas s'en plaindre, c'était son choix : il n'y avait que deux trois personnes à qui il parlait régulièrement, des anges qu'il fréquentait depuis son arrivée ici. Mais ce n'était pas le sujet. Son regard écarlate se posa un instant dans celui orangé de Mizuiro, appréciant l'amusement qu'il y voyait. Avait-il à ce point mal décrit l'archange ? Bon, il n'était peut-être pas aussi musclé que le laissait entendre sa précédente affirmation, mais Velten s'était en vérité mal exprimé. Il n'avait pas voulu simplement parler du physique de son camarade d'arme, mais plutôt de ses qualités et de ses talents à l'épée. Il aurait sans doute mieux fait de dire 'balèze', mais cela aurait vraiment pu paraître relâché. L'alcool déliait trop facilement les langues.

    Grand, c'était vrai que ce Saizou l'était. Même de loin, il avait paru assez imposant. Toutefois, ce n'était rien comparé au géant blanc. Ce dernier n'avait pour le moment trouvé presque personne pour le dépasser. En même temps, c'était assez difficile vu qu'il mesurait un peu plus de deux mètres, et que ce n'était pas tous les jours qu'un gars de cet acabit débarquait à la Cité. Ce qui était un peu dommage, le soldat préférait se fondre dans la masse, mais avec sa taille, ses yeux et la couleur particulière de sa chevelure, difficile de passer pour M. Tout-le-Monde. Bref, il pencha un peu la tête sur le côté, écoutant la Miko avec attention. En même temps, si cet homme avait été méchant, il n'aurait pas eu sa place ici, parmi les anges et les âmes nobles. Certes, des erreurs de jugement pouvaient avoir lieu, mais après autant d'années ou de siècles, on était obligé de dévoiler sa véritable nature et on se faisait envoyer là où on aurait dû être. Et puis, la jeune femme semblait sûre de ce qu'elle disait, ils devaient être proches tous les deux. Un fin sourire s’immisça sur les lèvres de l'homme. L'atmosphère était agréable, et il s'en voulait un peu d'avoir bu. Enfin, il avait la chance qu'il ne fasse pas trop chaud, au moins il n'allait pas se laisser surprendre par un brusque élan de fatigue qu'il ne saurait réprimer. Son regard glissa et revint se poser sur la table.

    Le biscuit était toujours là, patientant sagement à côté de la tasse de thé. Ses minutes étaient comptées, surtout que Velten commençait à avoir un petit creux. En vérité, il voulait croquer cet impertinent petit gâteau, mais il se retenait pour ne pas se jeter sur lui. Oulah ! Il commençait à divaguer un peu. Ce n'était qu'un vulgaire biscuit après tout ! Pour mettre fin à cet instant d'égarement, il prit entre ses doigts le gâteau et le porta ses lèvres. Ses dents le cassèrent en deux, et broyèrent impitoyablement la première moitié. Cette victime sucrée se révéla délicieuse, et en parfaite harmonie avec le goût du thé. D'ailleurs, en parlant de thé, la remarque de Mizuiro fit s'accentuer le sourire de l'archange. Oui, elle avait raison : apprécier, c'est l'essentiel dans ce genre de situation. De toute manière, il n'aurait pas su dissimuler son dégoût si la boisson chaude ne lui avait pas plu, il était trop franc pour ça, surtout avec un verre dans le nez.

    " Vous vous éclairez à l'huile ? " remarqua-t-il alors en jetant un bref regard aux alentours. " C'est très plaisant, on a vraiment l'impression de faire un saut dans le passé et de se retrouver dans le Japon féodal. "

    Bien qu'il ne connaissait pas spécialement cette époque, il imaginait ce que devait y être la vie, et ce en s'appuyant sur les quelques livres qu'il avait feuilletés. Ce n'était pas grand chose, mais en tout cas, il avait le sincère sentiment d'être dans une autre époque que celle de la Cité.
Revenir en haut Aller en bas
Saizou Kirigakure

Protecteur du Temple et Garde
  Protecteur du Temple et Garde
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/02/2013


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Garde de la cité et du temple
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 27
Magie20
Armes30

MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Mar 19 Fév - 0:50

    Saizou avait passé toute sa matinée et une bonne partie de l’après midi, voire même un peu de la soirée à garder la Cité. Il faisait majoritairement des tours dans un peu toute la ville, dans les endroits les plus comme les moins fréquentés, on ne sait jamais ou il peut y avoir un problème. Il avait aidé une jeune personne perdue, et il avait arrêté une petite baguarre entre deux types saoules la début de soirée venu. Ca arrivait assez rarement, et en général, c’était les mêmes, parfois aux mêmes heures, donc il savait quand passer en général, aux bars ou on servait de l’alcool.

    Maintenant il se trouvait dans ce même bar, mais en tant que client ou il prenait tous les soirs avant de rentrer chez Mizuiro un petit quelque chose à manger, car elle savait qu’elle était fatiguée le soir, et don, Saizou n’allait pas encore l’embêter avec des petits gâteaux à faire. Finissant de manger bien rapidement, il s’en alla, en faisant un au revoir, et un « A demain ! » à la barmaid. Maintenant, comme tous les soirs, c’était direction le temple. Il avait une maison, mais en fait il préférait crécher la bas, et si quelque chose se passait mal la nuit, il pourrait intervenir. Trop protecteur ? Oui sans doute ! Mais il était comme ça et on ne le referait pas.

    Il montait les longs escaliers et il vit quelque chose pour le moins troublant, il était assez tard, et Mizuiro était encore réveillée, il voyait la lumière de la pièce de cérémonial de thé qui brillait, et il voyait celle de sa chambre éteinte. Habituellement elle allait au lit à cette heure là. Il pressa donc un peu le pas, bah oui, il était inquiet, et il espérait qu’un visiteur n’était pas là à une heure si tardive, elle aurait été capable de le recevoir sans que cela ne lui pose de problème. Il rentrait dans le temple comme s’il était chez lui et, ouvrit ensuite la porte coulissante ancienne assez doucement pour ne pas la casser.

    « Hey Mizuiro, il est temps d’aller te coucher, il est tard… Il se stoppa dans sa phrase en voyant l’invité, puis continua Oh ? Un invité à cette heure là. »

    Il le salua nonchalemment de la main, sans rien dire de plus, pas très bavard, seulement avec Mizuiro, il n’allait pas le montrer aux autres.



Spoiler:
 

Saizou's fighting▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Mar 19 Fév - 15:03

    Il avait toujours l’air aussi content Velten, et c’était tant mieux, ça la rendait de plus en plus heureuse de voir que les invités du temples étaient heureux, qu’ils viennent le matin, l’après midi ou… Tard le soir. Tard le soir c’était beaucoup plus rare, mais, on faisait aussi des rencontres beaucoup plus personnelles comme il y avait moins de monde, ils pouvaient mieux parler, et ce n’était pas pour déplaire à Mizuiro. Elle prit elle aussi son propre thé, qu’elle sirotait un peu, et qu’elle but, c’était plus de la tisane, tisane, qui a l’inverse de certains thés endort, au lieu de réveiller. Elle en prenait toujours le soir, parce que sinon elle ne dormait pas bien qu’elle soit fatiguée en général. Elle avait servi le même à Velten. Pas qu’elle avait envie de l’endormir, non, non ! Mais juste qu’elle n’allait pas lui servir un stimulant à presque minuit non ?

    Elle avait l’impression que, peu à peu, l’archange en face d’elle prenait confiance dans ce lieu, et dans Mizuiro, en effet, il s’attaqua au biscuit qu’il avait déjà tenté de manger avant. Un peu faim apparemment, tant mieux parce que les biscuits, elle les avait fait avec amour, et qu’ils étaient là pour être mangés, par les invités ou par les amis… Et puis, Saizou en piquait parfois en rentrant mais… Seulement quand il en restait ! Elle lui en aurait bien fait plus pour lui, mais, il savait surement qu’elle était occupée, même si cela lui faisait plaisir de donner à manger à Saizou après les tours de garde qu’il faisait autour du temple.

    « Oh, oui, j’éclaire à l’huile, je suis vraiment contente que ça vous plaise, c’est le but que je recherche, le Japon Féodal était vraiment très beau, il y avait plein de temples, beaucoup plus grand que le mien, des petits paradis à eux tout seul. »

    Mizuiro sursautait un petit peu lorsque la porte s’ouvrait assez brusquement, elle ne reconnaîtrait que cette manière de presque maltraiter ses portes entre miles – enfin, même s’il essayait d’y aller doucement. Et oui, elle se faisait gronder parce qu’elle n’était pas encore couchée, ça la faisait plus rire qu’autre chose il fallait l’avouer. Il vérifiait tous les soirs si elle était couchée.

    « Saizou ! Mizuiro eut un grand sourire et se leva pour l’accueillir. Je suis contente de te voir, tu as bien travaillé ? Viens donc t’installer avec nous, j’ouvrirais plus tard demain, on a juste a passer un bon moment ensemble ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Jeu 21 Fév - 18:47

    Le thé s'était révélé moins puissant qu'il l'aurait espéré. D'ordinaire, ce genre de boisson était plutôt énergisante, et contre toute attente, l'archange commençait à ressentir une extrême langueur dans son corps, comme s'il était sur le point de pouvoir s'endormir. Il se sentait apaisé, malgré les évènements de la journée qui le tourmentaient encore. Clignant vivement des paupières, il parvint de justesse à chasser ces sombres et tristes pensées et à conserver son fin sourire. Ce n'était pas le moment rêvé pour se laisser aller, si la demoiselle remarquait son trouble et se mettait à lui poser des questions, il serait difficile de lui répondre franchement, ou même de répondre tout court. C'était son job à lui d'écouter les soucis des gens et d'essayer de les résoudre ; l'inverse, cependant, n'était même pas envisageable. Ce n'était pas du tout son genre de raconter sa vie et et ses déboires, et puis, il devait conserver son masque, au risque de paraître un peu idiot ou simple d'esprit. Cela ne le dérangeait pas plus que cela, il se fichait pas mal de l'avis des autres, tant qu'on le laissait aider et s'occuper. Insuffler des sourires aux habitants de la Cité ne devait être que son seul objectif, puisqu'il avait renoncé ce matin même à son but ultime... Non ! Il ne devait pas penser à cela, il allait replonger sinon, il allait vouloir de l'alcool et tout irait alors de mal en pis. Ce n'était pas de sa faute s'il était aussi faible, ou peut-être que si, mais de toute manière il était trop tard. Il était trois siècles trop tard.

    Achevant son biscuit, Velten releva les yeux vers la prêtresse et lui adressa un grand sourire. Les quelques miettes qui étaient restées collées sur le coin de ses lèvres lui ôtaient tout air sérieux, et, le remarquant, il les essuya du bout du doigt en esquissant une petite mimique gênée. Bon, pas la peine d'en faire un plat, il était juste un peu fatiguée, et même en état normal, il s'en serait quand même mis partout. Et oui, il n'était pas très doué pour ça, il fallait l'avouer, mais que voulez-vous ? Au moins, il n'était pas aussi guindé et prétentieux que certains archanges, mais trêve de bavardages ! Le hongrois reprit sa tasse en main et bu une autre gorgée, alors que la Miko répondait à son interrogation. Des temples encore plus grands que celui-ci ? Mais ils devaient être gigantesques alors ! Il se rappelait l'église à laquelle il se rendait de son vivant, et ce n'était même pas spécialement comparable à ce qu'était ce temple-ci. Mais allez donc comparer le christianisme au shintoïsme... Enfin bref, il reviendrait un autre jour afin de voir le reste du bâtiment à la lumière du soleil, ce serait plus pratique et plus respectueux, car en y réfléchissant bien, il commençait à se faire assez tard et il n'était pas convenable d'ennuyer aussi longtemps une jeune femme.

    Alors qu'il pensait à partir, l'archange tourna la tête en direction de la porte qui venait de coulisser. Dans l'embrasure se tenait un homme de bonne constitution, grand aux cheveux bruns. Son visage lui était familier, et Velten aurait mis sa main à couper qu'il s'agissait du fameux Saizou. Et effectivement, c'était le cas vu la réaction et la légère exclamation de la demoiselle aux cheveux bleus. Silencieusement, il l'observa se lever et aller à la rencontre du nouvel arrivant. Il avait répondu tout aussi placidement à la salutation de son confrère, un peu gêné d'être encore présent. Oui, il s'était bien rendu compte que ce n'était pas une heure pour discuter, et vu la réaction du brun, il était clair que la petite Mizuiro était importante à ses yeux. Bien, il avait assez traînassé pour aujourd'hui. Il vida le gobelet de thé, ou de tisane vu ses vertus apaisantes, et se leva, dépliant ses longues jambes de géant.

    " Bien, excusez-moi mademoiselle Mizuiro, mais je vais devoir prendre congé, comme l'a fait remarqué monsieur Kirigakure, il se fait tard. "


    Il inclina poliment la tête à la fin de sa phrase, souriant de manière diplomatique. Après quoi il passa près d'eux pour sortir du temple, hochant la tête à l'attention de Saizou en guise de bonsoir. Sans se presser, il marcha jusqu'à l'escalier, et, une fois en haut de celui-ci, inspira à fond et entreprit de le descendre avec moult précautions. Ce qui n'était pas chose aisée, vous en conviendrez ! Ses yeux se fermaient d'eux-mêmes, et plusieurs fois il manqua de chuter bêtement. Et juste à la dernière marche, il ne se loupa pas. Son pied se posa de biais, et il perdit misérablement l'équilibre. Il s'effondra sur le sol pavé, mais ne s'en inquiéta pas, on ne pouvait pas le voir du temple, à moins de s'avancer au bord de l'escalier, et il ne s'était pas fait mal. Tout était sous contrôle. Son regard se perdit dans le firmament étoilé, et il resta ainsi, les bras en étoile, attendant d'être capable de se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Ven 1 Mar - 0:39

    Mizuiro parvenait à distinguer la fatigue chez Velten, elle n’aurait pas du lui proposer un thé qui faisait dormir, un peu comme une tisane en gros, elle aurait du lui proposer quelque chose de relativement neutre, il avait eut l’air un petit bizarre et fatigué déjà. Quel erreur de débutante elle avait faite, mais en même temps elle ne voulait pas le réveiller pour qu’ensuite il ne puisse plus dormir, et puis, elle ne voulait pas l’endormir non plus, mais il fallait tout bonnement avouer que la jolie et gentille petite miko n’avait simplement pas fait attention à ce qu’elle avait fait tant donné qu’elle se l’était à la base préparé pour elle ce thé.

    Elle pensait bien qu’en voyant ce sourire, ce serait le dernier qu’elle verrait avant la prochaine fois. Et puis, Saizou aussi commençait aussi à le lui faire remarquer, qu’il devait partir. Maiiis. Elle pensait bien que Saizou ne lui voulait que du bien, mais quand même ! Elle avait bien le droit de ne pas faire comme il voulait ? Enfin, fallait dire qu’il était plutôt finement musclé et grand, et que n’importe quel autre caïd aurait facilement obéit à Saizou. Levée, la demoiselle regarda le gobelet et, apparemment Velten allait s’en aller pour la soirée. Elle rougit un peu tout en remarquant sa taille qu’elle n’avait pas si bien distinguée avant.

    « Eh bien, bonne nuit alors, Velten San, faites attention sur le chemin du retour, mais je suis sûre que vous sauriez vous défendre s’il vous arrivait quelque chose ! »

    Un rire gêné, et un petit sourire puis hop ! Elle le laissait s’en aller, elle comme lui avaient besoin de sommeil. Saizou la pressa même un peu, la prenant par les épaules et la poussait vers sa chambre qui était juste à coté de la piece de cérémonial de thé. Il lui balança une petite phrase sympa et il s’en alla ensuite. Il devait sans doute aller raccompagner Velten, il avait vu que Mizuiro s’inquiétait, même si elle s’inquiétait souvent. Elle se changea ensuite, troquant ses habits contre un pyjama fin, mais non japonais, parce que les occidentaux, ils sont sympas aussi, et surtout bien plus chaud. Elle alla ensuite éteindre les petites bougies qu’il y avait dans sa chambre et elle alla doucement s’allonger sur son fuuton confortable pour ensuite sombrer dans un long sommeil. Bonjour morphé.
Revenir en haut Aller en bas
Saizou Kirigakure

Protecteur du Temple et Garde
  Protecteur du Temple et Garde
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/02/2013


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Garde de la cité et du temple
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 27
Magie20
Armes30

MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Ven 1 Mar - 1:33

    Saizou n’avait pas été spécialement méchant ni avec Mizuiro ni avec l’invité qu’il connaissait de vue. Il n’osait cependant pas faire comprendre ouvertement qu’il s’inquiétait pour la santé de la petite miko qui faisait de son mieux pour servir avec brio, envie, et surtout de chaleureuses attentions les habitants de la cité. Il pensait même qu’elle devrait être promue ange pour tout ce qu’elle faisait, mais, Saizou était sûr que Mizuiro préférait de loin son statut de simple humaine, et elle avait déjà assez de responsabilité à assumer dans le temple pour encore s’occuper des tâches d’anges. Et puis, avec des pouvoirs et des ailes il ne pourrait plus l’emmener comme il voulait un peu partout, parfois en forêt, ils y allaient expressément tous le deux car elle ne pouvait pas voler et puis… Une petite aventure sur le dos de Saizou le terrible garde c’était toujours bien… Non ? tu veux essayer jeune lectrice qui bave peut-être sur l’écran en ce moment même ?

    « Très bien comme tu veux Velten, je vais donc quand même te raccompagner, on ne sait jamais. »

    Le géant se leva donc, il s’était autorisé à l’appeler par son prénom sans suffixe, mais entre mecs, ça passait non ? Et en plus des compagnons gardes… Même si Velten avait l’air un peu frêle il effrayait toujours avec son deux mètres et des patates, il surpassait Saizou en taille, et ça… C’était plutôt rare, un mètre quatre-vingt cinq pour un japonais… C’était déjà un géant alors, lui, il aurait fait fureur. Bon après, il ne paraissait pas être très japonais, le nom disait déjà tout, mais, dans le monde de la cité on s’en foutait un peu, surtout que Saizou était là depuis bientôt 700 ans et qu’il n’en avait plus rien à faire des races et des ethnies différentes.

    Il raccompagna donc Velten, pour rassurer Mizuiro après l’avoir poussée vers sa chambre pour qu’elle aille enfin dormir un bon petit moment, et elle avait intérêt à dormir plus tard se matin et à ne pas se réveiller plus tôt. Non mais ! Lorsque Velten s’en alla il alla un peu au bout de l’escalier, vérifiant tout de même qu’il partait bien, et en forme, car il semblait assez fatigué. Il le vit néanmoins s’écroulé,et en fut assez surprit, il accourait, descendant les marches quatre par quatre, pour aller aider Velten a se lever.

    « est-ce que ça va ? il faudrait faire plus attention ! »



Spoiler:
 

Saizou's fighting▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Lun 25 Mar - 23:39

    Le ciel était tellement beau, illuminé qu'il était par des myriades d'étoiles scintillantes. Tendant son bras devant lui, il observa les astres à travers l'écartement de ses doigts, et il faisait son possible pour chasser les sombres pensées qui l'assaillaient. Il devait faire le vide dans son esprit, surtout qu'il sentait son rythme cardiaque qui commençait à s'accélérer de manière peu rassurante. Cet état.. C'était celui qui précédait un accès de colère, pourtant, il n'avait pas bu tant que ça. La fatigue grandissante y était sûrement pour quelque chose, elle exacerbait les effets négatifs de l'alcool, et cela engendrait une certaine irritation ainsi qu'une tendance à la mauvaise humeur destructrice. Par chance, l'archange avait senti que son état s'aggravait, et c'était également pour cette raison qu'il avait préféré ne pas s'attarder au temple. Et ce même s'il avait dû passer pour un goujat aux yeux de la jeune prêtresse... Enfin, au moins il n'allait pas lui faire de mal, et il n'allait pas non plus ravager son lieu de vie. Il allait simplement attendre que le sol cesse de tourner, et de recouvrer assez d'énergie et de maîtrise de soi pour retourner chez lui. Cela risquait de prendre un peu de temps, mais tant pis, cela lui apprendra à sortir après avoir pris quelques verres. Surtout qu'il tenait difficilement l'alcool... Fermant les yeux, il s'apprêtait à soupirer mais un bruit de pas descendant l'escalier lui fit froncer les sourcils.

    Préoccupé, il n'avait pas entendu que le dénommé Saizou s'était proposé de le raccompagner au bord des marches. Et du coup, son compagnon de fonction n'avait pas dû rater une seule seconde de sa chute. Inspirant profondément, Velten baissa le bras en serrant le poing. Allez, reste zen... Mais rien à faire, il sentait la colère monter en lui, de même que la violence. Une partie de lui, celle qui était encore consciente, lui intimait l'ordre de ne pas bouger, de ne pas faire quelque chose qu'il pourrait regretter. Malheureusement, il était déjà guidé par des pulsions négatives. Il entendit les pas se rapprocher, et alors que le japonais se penchait pour lui offrir son aide, le hongrois repoussa violemment sa main, lui jetant un regard énervé. Et le fait que ses yeux étaient écarlates lui donnait tout sauf un air angélique. Sa mâchoire se comprima alors qu'il se redressait tout seul, sans pour autant se mettre debout. Il passa une main sur son visage, histoire de récupérer un minimum ses esprits.

    " J'y veillerai, maintenant je vous prierais de me laisser. " grogna-t-il d'un ton sec.

    Il n'était clairement pas à prendre avec des pincettes, et il n'avait plus grand chose à voir avec le Velten qu'avait rencontré Mizuiro. Mais il ne s'en rendait pas compte lui-même, il avait perdu son sourire et son visage, brusquement plus dur, lui donnait son véritable âge, c'est-à-dire la trentaine. Intérieurement, il espérait que le japonais s'éloigne et retourne auprès de la miko, le géant blanc n'avait pas vraiment envie d'en venir aux mains, mais la moindre remarque suffirait à le rendre violent.




[Sorry du retard, et pardon pour ce rp pas très long T.T Pas trop d'inspi en ce moment, mais ça reviendra ~]
Revenir en haut Aller en bas
Saizou Kirigakure

Protecteur du Temple et Garde
  Protecteur du Temple et Garde
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/02/2013


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Garde de la cité et du temple
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 27
Magie20
Armes30

MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   Mer 3 Avr - 18:28

    Si Saizou était allé voir Velten, c’était avant tout parce qu’il avait de bonnes attentions à son égard. Il avait vu que Mizuiro l’aimait bien, et il savait qu’elle n’aurait pas aimé qu’il ne vienne pas en aide a quelqu’un qui… Enfin, en avait-il réellement besoin ? Il ne serait pas venu l’aider s’il ne l’aurait pas vu rester plusieurs minutes debout dans se relever. S’était-il fait mal ? Il pourrait toujours le soigner même s’il le faisait rarement, parce qu’il avait quand même ce don que Michael lui avait donné en tant qu’archange. Être gardien c’est protéger la Cité des méchants, à l’intérieur comme l’extérieur, mais c’est aussi protéger ces mêmes gens du mal et pour cela, il devait savoir se servir de ces dons de guérison.

    C’est lorsqu’il tendit la main, qu’il fut plutôt surprit. Velten ne voulait pas de son aide, pire encore, celui-ci lui claqua la main alors que Saizou avait tout fait pour être le plus poli possible. Enfin, à sa manière vous pensez bien ? Il n’était pas tout gentil. Il arrivait à desceller cette lueur dans les yeux de Velten, qui en disait long. Il était ivre ? Enfin, juste un peu pompette ou alors il devait très mal tenir l’alcool, son comportement était un peu brouillon et étrange. Il l’avait déjà vu et il n’était pas comme ça d’habitude, à moins qu’il se cache, mais ça… C’était le problème de l’archange et pas celui de Saizou.

    « Je ne t’oblige à rien, c’est comme tu veux, mais évite d’approcher Mizuiro avec cette attitude réprobatrice. »

    De la chance que ce n’était pas la demoiselle qui lui avait tendu la main, sinon elle aurait prit peur. Pas qu’elle soit particulièrement trouillarde – enfin, à ses yeux- mais que le regard de Velten était glacé et glaçant. Il se redressait un peu. Il semblait prendre conscience de son acte et réfléchir, puis il lui lança, d’une moins beaucoup moins polie que lorsqu’il parlait avec la miko, de s’en aller, de le laisser tranquille. La menace dite concernant Mizuiro il pouvait s’en aller veiller sur le domaine.

    « Et bien à demain alors Velten, viens en forme pour l’entrainement sinon tu te feras engueuler. »

    C’est sans plus de politesse et avec un faible salut de la main qu’il repartit en direction du temple pour aller se coucher après cette longue journée.

    [ HRP : Tu peux commencer le post de l’entrainement si tu veux, tu peux le faire ou tu veux x3, comme on va se ballader de toute façon, mais en ville de préférence :P Y’a pas beaucoup d’rp la bas en plus. ]



Spoiler:
 

Saizou's fighting▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: « Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Priez pour nous, pauvres pécheurs » [Pv Mizu' ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MI2 ► priez pour nous pauvres pêcheurs
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer." Helena & Samuel .
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Temple d'hommage à Michael & Cérémonial de Thé-