Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vivras-tu ? [Pv Victorica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Lun 18 Fév - 21:01

    Tranquillement dans les sources d’eau chaudes, encore, car oui, Hao aimait particulièrement la chaleur, le démon se relaxait presque paisiblement. Il n’avait pas grand-chose a faire, il ne pouvait pas draguer Anna car elle n’était pas là et il n’allait pas la fliquer car sinon elle allait sans doute le détester , encore plus qu’actuellement en tout cas. C’est alors qu’un démon se présenta derrière lui, et, le petit corbeau qui l’accompagnait. Il avait l’air plutôt renfrogné, il commença a lui d’une façon assez béliqueuse.

    « On en a marre que tu squattes la source d’eau chaude ! Avec les autres démons on ne peut même plus y aller quand tu y es ! L’eau est beaucoup trop chaude ! »

    Drôle de façon d’engager la conversation ? Certes. Mais au moins c’était clair. Hao se leva, a poil ? Il s’en foutait aussi ça d’ailleurs, il prit néanmoins ses habits et… Oui, il s’habillait devant son adversaire. Aussi irrespectueux qu’un serpent celui-là. Le gars, hyper vexé apparemment – et il n’a pas tort- chargeait sur Hao, qui lui lançait une décharge enflammée. Il n’allait pas se laisser faire. Il évita ensuite son coup d’épée mais… Il sentit un petit croa. QUOI ?! Ce gars… Venait de blesser le corbeau sur son épaule ? Celui qui l’avait suivi ces dizaines, centaines d’année… Il vit rouge, et en un éclair le succube était brûlé vif. Pas assez pour mourir, mais assez pour bien souffrir. Tss ; Il prit la petite chose dans ses mains, c’était bien le seul être qui l’avait compris depuis ces années, et il ne pouvait pas le blesser, il le caressait pour qu’il souffre moins. Y’avait pas d’infirmière pour corbeau là ? Bon, le seul lieu capable de guérir sa bête, c’était la volière. Déployant sa double paire d’aile il s’envola en direction de celle-ci à la même vitesse que celle qui avait bien tabassé le démon mineur qui l’avait cherché.

    Il se retrouva en bas de la petite tour, et ouvrit la porte dans un fracas, il était préssé, et inquiet. Oui, inquiet, et il ne supportera pas d’attendre, il vaut mieux que l’infirmière des corbeaux soit là, et de plus, qu’elle soit d i s p o n i b l e. Sinon c’était mal partit pour elle, et pour lui aussi ! Il arriva donc dans le centre de la volière, il y voyait plein de corbeaux.

    « Quelqu’un est là ? Mon corbeau est blessé et il a besoin de soins immédiats. »


    Sa voix n’était pas sympathique, mais pas méchante non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Mer 20 Fév - 22:42

La volière. Un donjon où seul les corbeaux vivent, se nourrissent et se reposent . Quelques fois il peut bien y avoir quelques démons dont la jeune femme se permet de classer par 3 catégories: Ceux qui viennent pour voir leurs corbeaux dont ils ne peuvent pas s'occuper. Ceux qui viennent pour se faire soigner. Et ceux qui viennent la voir, pour soigner leurs corbeaux.

Le premier cas est fréquent. Beaucoup de démons donnent leurs corbeaux à la jeune fille pour qu'elle s'en occupe comme une Baby-Sitter s'occupe d'un enfant, cela ne l'a gêne pas vraiment. Mais, ce qui l'énerve plus que tout, ce sont ces démons qui abandonnent leurs corbeaux comme l'on abandonne un chien.

Le deuxième cas est également fréquent. Les démons sont aux manoir car ils sont plus proche du diable que du dieu, c'est bien connu. Donc la tension monte très souvent et les blessés se font alors très nombreux. Mais combien de fois, la jeune femme n'a t'elle pas voulu faire souffrir des patients plus qu'il ne souffre déjà? Car ils sont toujours là, à geindre à la moindre douleur où à confier leurs sentiments de perdant à Victorica. Mais notre chère démone n'est pas psychologue !

Le dernier cas est, contrairement aux autres, plus rares, évidemment. Car, tous démons savent quelle sentence leurs sont réservés s'ils commettent l'acte de blesser un corbeau. Oui, ici le monde tourne un peu à l'envers. Le corbeau dans ce manoir, est supérieur aux humains, voilà ce que le maître des lieux en a décidé. Et, comme parfois il arrive que l'un des corbeaux soit -malencontreusement- blessé, Victorica sera toujours là pour le soigner.

Voilà donc une petite partie de la vie de notre cher corbeau, en trois parties.

Mais alors qu'elle songeait à tout ceci, assise sur l'un des fauteuils mit en place dans la volière, elle entendit quelqu'un y entrer.

« Quelqu’un est là ? Mon corbeau est blessé et il a besoin de soins immédiats. »

Elle soupira, restant assise sur son fauteuil un moment, elle ferma les yeux pour s'exprimer d'un ton exaspéré.

"N'as tu pas conscience qu'il fallait en prendre soin ? Que se soit toi ou quelqu'un d'autre qui ai causé cette blessure, tu en es l'unique responsable."

Puis elle se leva, marchant jusqu'au corbeau pour le saisir tendrement et l'emmener sur la table pour lui prodiguer les soins nécessaires dont il avait besoin. Puis, elle le posa sur un coussin et le caressa avec une grande affection.

"Ton corbeau aura besoin de repos, laisse le ici pour le moment. Je doute qu'un démon comme toi qui ne fait que se battre puisse traiter cet oiseau correctement pour le moment."

Victorica adressa un regard du coin de l'oeil à ce jeune homme pour ensuite se tourner vers lui, attendant une réaction à ce qu'elle venait de lui dire.


Dernière édition par Victorica le Jeu 14 Mar - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Jeu 21 Fév - 0:47

    Hao était impatient, il ne connaissait pas la personne qui devait prendre en charge les corbeaux, il n’avait jamais été à cet endroit, et il n’y avait pas toujours eut quelqu’un de peu qu’il sache. Il n’était pas très renseigné en fait, mais il avait tout de même finit par trouver le lieu. Et il espérait que cette personne, surtout si elle était une femme, allait prendre soin de suite de son corbeau, qu’elle n’allait pas le faire attendre, il l’avait carresser un peu, sans qu’on le regarde, il ne voulait pas qu’on sache qu’il tenait a sa bestiole sinon on pourrait l’attaquer juste pour lui faire du mal. Son corbeau, Anna, et même son frère étaient les seules personnes avec qui il avait véritablement des liens.

    La personne en question ne se faisait donc pas plus attendre, c’était déjà un point positif. La voix de femme le rassura presque, les femmes étaient en général plus gentilles avec les animaux et donc plus vite attendries avec leur douleur. Cette femme lui faisait des reproches, il n’aimait pas ça. Non, il lui s’aime, il est plutôt égoïste, il compte, les autres après, alors il n’aimait pas qu’on lui dise des choses comme ça, surtout pas en ce moment quand son corbeau est blessé. Il se frustra un peu il fallait l’avouer, et en plus cette femelle osait le tutoyer, lui un démon supérieur. De flammes qui plus est, ce n’est pas un élément qui va avec la passivité. Enfin, il allait se retenir de toute manière, étant donné qu’elle détenait une chance pour sauver son amour de bestiole qui voulait souvent des câlins.

    « Pour qui est-ce que tu te prends pour me faire la leçon femmelle ? Tu es là pour le soigner non ? Alors fait-le. Je n’y peux rien si mes idiots d’adversaires ne savent pas viser. Plaint-toi à eux. Enfin… Ils ne peuvent sûrement plus vraiment parler maintenant… »

    Oui, ça c’était de manière assez calme, sinon il l’aurait prise par le col, mais là, comme elle venait de prendre l’oiseau en main, il allait éviter de la brutaliser… Il pourrait toujours le faire après. Sa dernière phrase était presque effrayante, il ne les avait pas tué, mais ils mettront un long moment avant de se remettre de leur blessure. Et en plus voilà qu’elle doutait de sa faculté à s’occuper de son oiseau préféré ?! Quelle garce ! Il s’approcha d’elle. Presque dangereusement avec son regard d’acier. Il avait l’air menaçant.

    « Je resterais ici jusqu’à qu’il aille au moins mieux pour le me faire comprendre, est-ce clair ? »

    Ca paraissait méchant, mais, en réalité, c’était juste gentil pour son corbeau n’adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Sam 23 Fév - 16:07

« Je resterais ici jusqu’à qu’il aille au moins mieux pour le me faire comprendre, est-ce clair ? »

Après cette phrase, le regard de Victorica changea. Comment devait-elle réagir ? Après tout il parlait à son animal, ce qu'elle faisait souvent remarque. Mais ses paroles qu'elle ne comprenait pas, était-ce un langage codé ? Fallait-il échanger et enlever des mots pour parler leurs langues ?
C'était donc les yeux écarquillés qu'elle retourna s'asseoir sur son fauteuil en regardant le jeune homme avec un minimum de sérieux pour paraître présentable.

"Et puis-je savoir pendant combien de temps je vais devoir supporter ta présence ici ? Car ton corbeau va devoir rester au minimum 2 jours ici et je ne pense pas te supporter pendant 2 jours. "

La franchise, un atout de taille face à ce monde de "faux cul". Et bien, la jeune femme possédait cet atout qui ne plaisait guère à certain. La présence, le regard et la parole de ce jeune homme l'agaçait tout au plus. Et elle ne voulait pas d'un ingrat comme lui dans la volière de peur qu'il ne se batte avec les corbeaux. Oui, elle le voyait comme un homme imbu de lui même, trop confiant et trop hautain pour se rendre compte du mal qu'il peut causer. Un égoïste qui ne pensait qu'à se battre avec les autres pour se prouver à lui même qu'il était le plus puissant.
Donc le risque qu'il se batte avec Victorica ou avec un des corbeaux présents était de 95,5% et comme la jeune femme savait qu'elle ne pouvait se battre avec lui, elle voulu apaiser les tensions en lui tendant une tasse de thé.

"Bon et bien, si tu restes pourquoi ne pas prendre place et boire un thé en ma compagnie?"

Cette phrase semblait contradictoire avec sa précédente, elle ne l'a pensait pas vraiment. Voulant lui offrir d'abord de l'alcool au lieu du thé pour qu'il meurt ivre où qu'il parte, ivre aussi. Elle pensa alors à être "sympathique" avec lui pour lui demander gentiment de partir par la suite.

"Comment t'appelles-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Mer 6 Mar - 14:51

    Il l’observait et son regard venait de changer. Elle ne savait pas comment… Elle avait l’air un peu surprise par son attitude ? Peut-être parce qu’il avait dit qu’il parlait à son oiseau ? Mais, en même temps, elle devait le faire aussi elle non, il avait l’air méchant, donc c’était ça qui la surprenait peut-être ? De toute façon il n’allait pas changer pour ses beaux yeux, il continuerait à parler avec son petit corbeau quoi qu’elle en dise, et quoi qu’en dise les autres démons, il les brulera s’ils venaient à le critiquer sur ça.

    Et voilà que maintenant elle.. Allait s’asseoir sur son fauteuil ? Et le corbeau alors ? Hey ! Il n’aimait pas le manque de respect, enfin, soyons franc, Hao n’aimait pas qu’on lui manque de respect, les autres à la limite… Il s’en passait quoi. Elle commençait à râler, car elle devrait le supporter, pour le coup, c’était lui qui se demandait comment il allait faire avec cette fille. Il pourrait dormir sur le mur, accolé à celui-ci, il s’en foutait, il l’avait déjà fait, et puis ça lui donnait un air classe en plus. Il s’en foutait clairement d’elle, mais il n’allait pas la bruler, elle avait son corbeau à s’occuper, et ça, c’était assez important pour qu’il lui accorde un peu de respect à la demoiselle.

    « Me supporter ? Et bien, tu feras avec, et je pourrais dire la même chose. Fait attention a ne pas faire de faux-pas avec mon oiseau. Sinon tu le regreteras. »

    Une fois la menace presque mignonne mise en place, la mettant en garde bien s’occuper de son corbeau, il alla se mettre contre le mur. Il ferma les yeux, et tout en écoutant le silence il entendit la voix de Victorica s’élevre. Elle semblait plus douce… Plus gentille ? Ouhla ? Ca marchait les menaces ? Ou alors elle se rendait compte qu’il ne fallait pas l’énerver ? Elle lui proposait un thé… Une tactique ? Bref, de toute façon Hao était déterminé à rester ici jusqu’à que l’oiseau se remette.

    « Eh bien je ne dis pas non, et je m’appelle Hao, Asakura Hao. Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Lun 11 Mar - 22:42

Le jeune homme n'avait donc aucune confiance envers la jeune femme ? Certes, s'il avait été à la place de son corbeau, Victorica ne l'aurait peut-être pas soigné avec autant de douceur et d'habilité qu'elle ne l'a fait pour soigner le volatile, mais elle l'aurait tout de même guérit car Victorica, malgré les apparences, n'est pas une femme hautaine et méchante, enfin ...
Vous savez, chez une femme il y a le moment où elle est indisposée, ce moment qui dure une semaine et qui met la personne extrêmement en colère. Et bien pour Victorica c'est en quelque sorte la même chose, mais à l'inverse, elle est gentille une semaine sur tout le mois, voir 3 jours mais qu'importe, c'est surement la raison pour laquelle la jeune femme a atterrit ici, chez les démons.

Passons, après avoir pensé à tout ceci, Victorica reprit ses esprits, pouvant entendre le jeune homme répondre à la question qu'elle avait posé il y a peut. Celui-ci se présentait comme Asakura Hao, un homme donc. Elle savait pertinemment que son interlocuteur était un homme donc elle ne devait normalement pas être "choquée" et pourtant, le physique du jeune "Hao" lui semblait plus qu'étrange, outre ses longs cheveux et sa taille mais également le timbre de sa voix. Donc l'hypothèse que le jeune homme soit au contraire une jeune femme l'aurait moins choqué que d'apprendre qu'il était de sexe masculin.
Restant tout de même de marbre, elle posa rapidement son regard sur le jeune homme puis esquissa d'un bref sourire, pour paraître plus amicale:

"Enchanté donc, Asakura Hao. Mon nom est Victorica et ne te soucis pas de ton corbeau, il lui faut juste un peu de repos."

Le bref sourire lui faisait déjà mal aux joues d'ailleurs cela l'ennuyait fortement de devoir jouer la comédie pour paraître amicale, mais sa vie en dépendait, et celle des nombreux corbeaux également. La jeune femme avait conscience que sa force était très faible par rapport aux autres démons et en plus de cela, elle ne voulait pas apprendre à se battre, son domaine était la médecine, pas le combat. Donc, tout en sachant que le jeune homme devait être vexé par les propos que Victorica avait bien pu lui dire, il fallait rattraper la cadence.
Elle versa du thé avec énormément de délicatesse dans une de ses tasses en porcelaine puis la tendit à son invité.

"Tu as l'air très attaché à ton corbeau par rapport à d'autre, je t'en suis reconnaissante, un gâteau ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Lun 18 Mar - 2:19

    Hao trouvait le comportemnent de la jeune femme terriblement étrange. Limite si elle n’était pas bipolaire : un instant elle lui râlait dessus parce qu’il ne prenait selon elle pas assez soin de son corbeau, et après elle lui proposait un thé… Ou alors elle avait un terrible et fort esprit et capacité d’adaptation qui lui disait « boh, après tout, il faut bien faire avec… ». Elle avait l’air plus rebelle que ça, mais ce qui était important c’est qu’il pouvait donc rester avec son corbeau chéri.

    Victorica donc, au moins il retiendrait son nom car il était plutôt étrange, surtout pour un Japonais. Hao s’étonna de cette impression amicale et de ce sourire, mais, on ne passait pas du sourire au larme, c’était évident, il se trouvait là dans un théâtre et vu la manière dont il l’a menacée, autant mentalement que physiquement, pas étonnant qu’elle réagisse de la sorte, elle ne voulait pas mourir, elle ne voulait pas se faire blessée, mais, elle jouait bien la comédie il fallait l’avouer, alors, elle aurait au moins ce point de positif qui l’empêcherait de se faire éttriper en plus de ses soins sur son corbeau.

    « J’espère bien, il est plutôt fort, je suis sûr qu’il va se remettre. »

    Phrase bizarre que l’on entend en général dans les hôpitaux, et surtout que l’on n’utilise pas pour parler d’un simple oiseau. Pas si simple le piaf hein ? Elle versa le thé, et lorsqu’elle lui tendit la tasse il la prise, du chaud, c’était même presque trop chaud, mais, lui démon de feu, il se baignait dans bien plus chaud, donc c’était tant mieux, un peu de chaleur après tout ça. Elle lui fit une remarque encore plutôt étrange, suivie d’une question encore plus bizarre. Elle… En était reconnaissante ? Bon, c’est vrai, il voyait bien que certain n’en prenait pas soin, mais en général ces gens là ne faisaient pas long feu car ils étaient punis par Saytãn.

    « Et bien, en général les personnes qui ne prennent pas soin de leur corbeau sont punis par le chef du manoir, et ce n’est pas plus mal… Qu’en penses-tu ? »

    Hao refusa par un geste de la main le gâteau, les trucs sucrés et mignons comme les gâteaux avec du thé c’était pas trop son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Dim 28 Avr - 14:42

Pourquoi cet homme rappelais l'inégal jugement de ce monde ? Les corbeaux, ces êtres noirs à plumes, dans la vie ce ne sont que des volatiles agaçant, au même rang que ces gros pigeons sauf que ceux ci traînent dans les villes quant aux corbeaux, eux, se trouvent dans les champs à dévorer les plantations de ces pauvres agriculteurs. Ici ? Les corbeaux sont comme les chats dans la divinité égyptienne, des dieux. Plus important que les démons supérieurs, ces volatiles n'étaient pourtant pas si important que ça. Mais le maître du manoir les aimait pour des raisons inconnues. Comme la raison pour laquelle Victorica les aimait, ces être noirs et terrifiants dont tout le monde se fichent sauf elle, pourtant, dans sa courte vie elle ne les aimait pas plus que ça et maintenant elle est devenue l'un d'eux . Pourquoi lui avait-on fait don des gênes d'un corbeau à la jeune femme ? Pourquoi était-elle maintenant la vétérinaire des enfers ? Elle n'en savait pas plus que ça, mais cela ne la dérangeait pas. Elle aimait s'occuper de ces êtres et ne s'en plaignait pas. Pourtant il y avait tous les inconvénients du monde et à cause de son don pour la médecine envers les corbeaux elle devait maintenant s'occuper des autres démons et humains, en bref, des habitants du manoir. Elle ne quittait plus sa volière où tout s'y trouvait, le travail était à présent beaucoup trop important pour aller visiter les recoins du manoir où même aller voir d'autres personnes. Elle ne connaissait personne et très peu la connaissait, elle n'était maintenant qu'une ombre du manoir qui soigne n'importe qui. Sa vie ne rimait plus qu'à ceci.

Elle porta son regard sur celui de son interlocuteur et lui répondit d'une voix calme, mangeant en même temps quelques bouchés de la gourmandise qu'elle avait dans la main :

"Tu dois forcément savoir ce que j'en pense. J'aime les corbeaux et donc je ne vois pas d'autre solution que de tuer et torturer ces personnes qui les blessent. Même si je ne comprend toujours pas pourquoi les corbeaux sont si importants ici, je ne peux néanmoins pas voir l'un d'eux souffrir, peut être parce que j'en suis un aussi."

Elle finissait alors son gâteau et reprit une gorgé de thé, discuter ainsi avec ce démon pouvait presque sembler sympathique, surtout qu'il ressentait la même chose qu'elle envers les corbeaux. Il y était attaché et elle trouvait ça touchant de la part d'un être comme lui qui ne pense qu'au combat et à la domination des autres. Elle prit un autre gâteau et l'émietta en appelant les corbeaux pour qu'ils viennent. Elle les caressa affectueusement en souriant, elle qui ne souriait jamais de cette manière, cela pouvait en paraître étrange mais elle n'était comme ça qu'avec ces créatures innocentes.

"Tu peux donc être sympathique quand tu le désires, je suis agréablement surprise. Mais je ne comprend toujours pas pourquoi tu veux rester ici alors que je vais très bien m'occuper de ton corbeau surtout que je pense qu'il est résistant donc il pourra bientôt revenir avec toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   Mar 7 Mai - 12:41

    Eh bien, si ça se trouve, le propriétaire de ce manoir était un grand zoophile qui ne pensait qu'à ses corbeaux et il aurait lancé les rumeurs sur son amour de Michael pour faire parler les curieux, pour que personne ne se doute de sa passion secrète ? Nan hein ? Oui, fallait pas être trop paranoïaque non plus. Hao ne savait pas non plus pourquoi ces corbeaux étaient si sacrés, mais il avait décidé de prendre soin du sien comme s'il était son ami, et il était son ami, il le suivait partout - bon comme un chien d'accord-, mais il lui parlait, son corbeau le guidait, Hao le nourrissait. Même s'il ne parlait pas, ils pouvaient se comprendre à forces des années qui passaient, lentement mais sûrement son corbeau était devenu un de ses 'amis" les plus proches. C'était 'rare'. Hao n'avait pas tellement d'ami. Enfin, Hao n'avait pas d'ami tout court. Il était arrogant, il aimait ça. Il aimait dominer les gens. La seule personne qu'il voudrait c'était Anna, et il la voudrait en tant que femme, et pas en tant qu'amie. C'était trop peu...

    " Je ne sais pas non plus pourquoi, à ce qu'on m'a dit il y a des colombes dans la cité, et selon des rumeurs, ce serait des fragments d'âme du proprio. Ou alors ce n'est qu'un délire entre les deux hauts placés... "

    Hao savait très bien se montrer gentil et même blagueur, d'habitude il réservait ça à Anna, enfin avec elle il était plus chieur mais... C'était une autre histoire ! Et voilà qu'elle lui disait qu'il était sympathique... Mouai. Bon, allé, il avouait qu'il avait été gentil avec la petite hybride, et puis, elle allait prendre soin de son corbeau aussi, alors il fallait. S'il était resté ici, c'était aussi pour voir comment elle allait se comporter, elle les aimait, elle allait donc le soigner très convenablement. Manipulateur ? Oui, en effet, il l'était, mais c'était pas pour de mauvaises choses pour une fois...

    " Maintenant que je suis certain que tu vas bien t'en occuper je peux m'en aller. Préviens mois dès qu'il est rétablit. "

    Il posa la tasse de thé vide sur la table puis se leva, s'apprêtant à partir. Lui faisant un bref salut nonchalant de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Vivras-tu ? [Pv Victorica]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vivras-tu ? [Pv Victorica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Transmet un message pour moi et...tu vivras [James Gordon]
» Tu vis dans mon coeur, Qu’importe leurs discours, Tu vivras dans mon coeur, Toujours... [Adrian]
» Hakuna Matata ces mots signifie que tu vivras ta vie } Angelina
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Hors RPG  :: Archive des rps-