Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karyel

L'Ange Tyrannique, ou le masque qui s'otera
L'Ange Tyrannique, ou le masque qui s'otera
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 20
Localisation : Ici & Là


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Membre du Conseil
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]   Sam 16 Mar - 13:40

Cet événement commence à l'aube d'un matin. D'un de ceux ou, trop préoccupé pour fermer l’œil de la nuit, j'observe le ciel depuis mon balcon. La brise ne me gêne même pas. Je suis bien enveloppé dans mon yukata mauve, ma couverture sur les épaules, adossé a ma porte vitrée et j'attends que les premiers rayons de soleil me viennent au visage.
Vous devez sans doutes pourquoi un ancien Anglais porte des habits japonais, non ? Et bien c'est simplement parce que j'aime beaucoup le confort qu'ils procurent. Je suis plus à l'aise dans des yukatas que dans des habita anglais. Et puis ceux-ci me ramènent trop a mon passé, mon sombre passé.

Je regarde l'horizon, une larme au coin de l'oeil. Finalement, elle longe ma joue, je ne l'essuie même pas. Ce qui me rend triste ? Cela se résume en un seul prénom: Claire.
J'ai vu passer des centaines d’âmes en quête du repos éternel dans un des deux camps mais aucune ne m’était familière. Aucune ne me rappelait la petite fille qui avait jadis été la seule personne qui comptait réellement pour moi. Elle me manquait, même si je refusais de l'avouer a quiconque. Même au Maître Michael, qui avait été la première personne que j'avais rencontré en venant ici, je ne lui avais pas dis que j'avais laissé ma petite soeur derrière moi. Pourtant, je me rassurais. Peut-être qu'elle avait vécu sa vie sans trop de problèmes, peut-être que Glen, ce démon aux yeux d'ange, avait su lui offrir ce que moi, je n'avais jamais eus l'occasion de lui procurer.
Je l’espérais, guidé a la fois de haine et d’inquiétude.
Mes faits me ramenaient souvent a elle. Kioku, par exemple. Elle ne portait pas ce nom au hasard. Kioku, ça signifie "souvenir" en japonais. Je l'avais appris dans un livre, a mon arrivé ici. Je l'avais appelée ainsi simplement parce que de "souvenirs" étaient tout ce qu'il me restait de Claire.

Les premiers rayons du soleil apparurent finalement, et je me relevai, essuyant ma larme d'un geste rapide puis entrai dans ma chambre, laissant la fenêtre ouverte, afin que Kioku puisse sortir si l'envie lui prenait.
Je me préparai, prenant le temps de démêler un peu mes cheveux en y passant mes doigts. Apres, je les attachai, me vêtis de ma toge et me dirigeai vers la porte. Je m’arrêtai devant celle-ci et sifflai. Kioku s'envola alors et se posa sur mon épaule. J’étais prêt. Je pouvais désormais aller me chercher un rapide déjeuner, que j'engloutis sans prendre le temps de déguster et allai a la salle du conseil. A cette heure si matinale, elle était encore vide. Je rejoignis mon post, et vis bientôt Yue.
Je le saluai d'un signe de main, m'approchant de lui, amical

" Bonjour Yue, comment vas-tu? "

HRP: pas de seconde relecture]








[~Haitoku no Kioku ~]

Comment est la toge de Karyel ? C'est par ici ->
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Karyel le Lun 1 Juil - 10:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ai-no-yuuki.skyrock.com
Yue Tsukishiro

Ange Gardien &
Ange Gardien &
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 06/10/2012


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Conseiller Mixte, Enquêteur du Conseil
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 19
Magie34
Armes27

MessageSujet: Re: la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]   Dim 17 Mar - 21:44

    Yue avait bien dormis. C’était rare les soirées ou il savait que le lendemain il devait se rendre à un conseil pour délibérer sur l’âme d’un humain, ou alors d’un futur ange, mais ce qui l’inquiétait plus, c’était de choisir de donner cet âme à Saytãn pour qu’il le transforme en créature démoniaque. Il n’avait pas grand-chose contre les démons, mais ce n’était pas pour rien qu’on envoyait ceux qui avaient commis des crimes dans le manoir de Saytãn. Qui, a ce qu’il savait n’avait commis aucun crime. Mis à part celui de la chaire possiblement mais… Rien qui vaille le droit d’aller en Enfer non ?

    Il se levait doucement de son lit deux places, les volets ouverts, la lumière lui arrivant dans les yeux et ses longs cheveux décoiffés lui recouvraient une petite partie du visage, et aussi, son lit. Il se les mit derrière la têt avant de se lever, pour s’étirer et aller ouvrir complètement les volets en bois encore frais de la rosée du matin. En simple pantalon, sorte d’Hakama, Yue s’étira encore une fois devant la vitre, puis il alla prendre une douche revigorante. Cela ne pouvait lui faire que du bien, car ce n’était pas pour rien qu’il n’était qu’en pantalon, il avait eut chaud pendant la nuit et avait bien transpiré.

    Celle-ci avait été vivifiante et, après il s’habilla, prenant la toge du conseil qui allait si bien avec son style de vêtement, puis c’était l’heure d’aller au conseil. Il s’en alla, y volant doucement car il était en avance comme d’habitude. Lorsqu’il entra dans la salle, il n’y était pas ud tout étonné d’y voir Karyel, qui était encore plus en avance que lui, après tout il l’avait prit sous son aile lorsqu’il était arrivé, et lui avait appris les rudiments du « metier » si on pouvait appeler ça comme ça, donc ils étaient amis, et ils arrivaient très souvent en avance, une petite occasion de parler, il le salua et Yue fit de même.

    « Bonjour Karyel, je vais très bien et toi ? »

    Et quelques secondes après, tout le monde arriva. Ils parlaient d’un humain, Yue s’inclina devant Michael et Luciel puis salua ses quelques connaissance. Il y avait eut une petite délibération mais l’humain avait été envoyé à la cité sous réserve. Tant mieux, ce n’était pas parce qu’il avait commis un petit vol qu’il devait être envoyé chez les démons. Peu après la salle se vida à nouveau et tout redevint comme juste avant. Yue proposa à Karyel d’aller faire un tour un peu tous les deux, pour se retrouver. Il attendait sa réponse, puis, ils se dirigèrent vers le jardin de la grande salle. Les membres du conseil avaient bien le droit de se ressourcer un peu.

    « Peut importe que cet endroit ait été créé par Saytãn, la fontaine est reposante et fraiche, l’air y est doux. »




cadeau de tsai, merci ♥:
 


autres&awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]   Dim 28 Avr - 19:11

Aryess c'était encore endormi comme une masse la veille, il c'était un peu amusé en solo, mais avait tout de même veillé assez tard. Le réveille était tout de même un peu lourd, il faisait trop chaud et ça en était crevant, et la lumière trop puissante bref tout était en feu ce matin, s'est pour ça qu'après avoir ouvert les yeux, s'être étiré et re étiré dans les draps il fini enfin par se lever et filer dans la douche bien froide. Il devait un peu puer le bouc, ça faisait 3 jours qu'il ne c'était pas laver. Étrange pour une personne qui a normalement pour habitude de se laver plusieurs fois par jours, enfin bref...

Il se savonna à plusieurs reprises, sans oublier un seul recoin. Effectivement la couleur du savon affirmé qu'il n'était pas très propre. Il sorti finalement de cette cambre aqueuse et s'essuya. Couru vers ses armoires et s'habilla comme à son habitude d'un peu de rouge et de nombreux bling bling qu'il aimait par dessus tous. Il fallait sortir car l'odeur dans cette chambre devenait insupportable, maintenant que lui santé bon il était plus facile de sentir les odeurs néfastes.

C'est ainsi qu'il pris ses petites bricoles a lui et sort à l’extérieur, effectivement le temps était radieux à ses yeux. Donc il fallait en profite un maximum. Sur la route il ne rencontra personne bien évidemment quasiment personne ne veux être amis avec lui et ses humeurs à la con, rien de penser à ça, il s’énerva et se mis a shooter dans n'importe quel caillou qui passé sous son pied. il s'ébouriffa lui même les cheveux sa bonne humeur étant vite parti, pour changer .... Humour.

Il avait marchait depuis un moment et arrive dans un endroit où il ne venait que très rarement, il l'appelé la fontaine, certes c'était un endroit reposant mais déjà trop monde était présent. D'ailleurs aujourd'hui il y en avait vraiment beaucoup, il s'exclama a voix haute mais de façon a ce que lui seul entende :

"Tiens il y a beaucoup de monde aujourd'hui"

Des anges à tout les coups pensa-t'il, c'est vrai qu'ils sont très présent ici, Aryess décida donc de ne pas trop s'en approché, ils étaient presque tous vêtus comme des dieux, ça devait être surement des gens "haut gradés". Il s'installa pas trop loin d'eux jouant encore a shooter des cailloux ... toujours énervé, il shooté un peu n'importe où du coup ...

[HRP : Désolé du retaaaard ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Karyel

L'Ange Tyrannique, ou le masque qui s'otera
L'Ange Tyrannique, ou le masque qui s'otera
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 20
Localisation : Ici & Là


Vos Infos
Race: Archange
Fonction : Membre du Conseil
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]   Lun 1 Juil - 10:32

  
Je répondis à mon ami que j’allais également bien, omettant ainsi de préciser que j’avais passé une nuit plutôt... désagréable. Mais bon, chez moi, c’était monnaie courante de passer nuits blanches et de réfléchir à tout. Sans doutes devait-il voir sur mon visage que quelque chose n’allait pas, malgré mon masque de neutralité. Je n’étais pas quelqu’un de très expressif, hormis mon calme naturel. Ce calme, c’était une chose que j’avais adopté pour faire bonne figure devant tout le monde, simplement car je n’étais plus l’énergique et téméraire Alexander.

Lorsque Michael et Luciel arrivèrent, je m’inclinais également devant eux, puis prit par à la modeste délibération du matin. Finalement, l’humain avait rejoint nos rangs. Tous quittèrent la salle, tous sauf Yue, qui me proposa d’aller faire un tour. J'avais acquiescé d'un signe de tête, positif à cette idée. Il y avait longtemps que je n'avais pas pu me retrouver seul à seul avec lui, prendre de ses nouvelles. Nous nous croisions surtout aux réunions, et, comme j'avais pour habitude de quitter celles-ci en vitesse, je ne prenais jamais le temps de m'attarder ça et là pour prendre des nouvelles de mes collègues. A vrai dire, le travail et les loisirs étaient deux choses que je ne mélangeais pas. Ce sont deux parties de ma vie distinctes et différentes.  J’avais pour habitude de ne jamais parler de moi aux réunions et de ne jamais parler des réunions lorsque j’avais le moindre moment de répit. Je suis quelqu’un de méthodique, j’ai donc besoin d’être au clair avec mes pensées et mes devoirs, ce qui signifie que je ne mélange jamais travail et vie privée. Qui plus est, ma vie privée est parfois très chronophage, ce qui ne me laisse que peu de temps pour les loisirs. Mais bon, j’aime mon travail, les devoirs qu’il en découle, les problèmes à résoudre et le fait qu’il ne me laisse surtout pas le temps de penser.

Penser… C’est une chose horrible qui ne m’amène que des problèmes. Souvent, il m’arrive de revenir sur le passé et c’est une chose qui ne sert strictement à rien, car on ne change pas le passé. Il n’empêche que c’est dans mon caractère, d’avoir une vision du passé bien erronée. Depuis que je suis petit, on ne cesse de me dire « regarde derrière toi, pour pas que tu vois les choses s’écrouler sur ton passage ». Bien sûr, lorsque l’on répète inlassablement quelque chose, il arrive souvent qu’elle se finisse par se réaliser. Alors aujourd’hui, même à ma mort, je ne cesse de regarder derrière moi. Cela ne m’apporte certes que des regrets, mais ce n’est pas déplaisant. Les regrets, à mon sens, sont une chose superflue, alors j’ai appris à ne plus m’y fier.

Yue… Finalement, c’est grâce à lui que je suis moins soucieux du passé désormais. Il m’a apprit tellement de choses, à mon arrivée, que cela m’a permis de prendre du recul autant bien pour les situations du conseil que celles de ma vie privée. Lorsque l’on juge, on se doit d’être neutre. De regarder et uniquement regarder les faits. De ne pas laisser quelque sentiment entacher notre jugement.

Nous quittâmes donc la salle, allâmes vers le jardin. C’était un bel endroit, fleuris et apaisant. Avec un temps aussi agréable que celui-ci, que demander de mieux ?

Soudain, j’entendis Yue parler. Je m’arrêtais à son côté, l’écoutais en silence. Il n’avait pas tort. Cela me tira un demi-sourire, et j’ajoutais

« En effet, c’est un endroit bien agréable… »

J’aurais aimé continuer, mais, à mon grand déplaisir, je sentis quelque chose se heurter contre ma cheville. En baissant les yeux, je vis qu’il s’agissait d’un vulgaire caillou. Je relevais ensuite mon regard d’océan et fis un tour circulaire, pour essayer de voir d’où venait ce projectile. Non loin, je vis un démon que je ne connaissais pas. Mon sourire disparu aussitôt, et je dis à Yue

« Hélas, certains n’ont pas l’air de comprendre que cet endroit est fait pour se reposer et non pour être inutilement dérangé »

 








[~Haitoku no Kioku ~]

Comment est la toge de Karyel ? C'est par ici ->
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ai-no-yuuki.skyrock.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]   

Revenir en haut Aller en bas
 

la où nos ailes nous portent [PV Yue to Aryess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Hors RPG  :: Archive des rps-