Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rend moi mon Teddy !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Rend moi mon Teddy !   Sam 26 Oct - 14:09

Mais où es-tu passé ?
C’était la fin de la journée, enfin qu’importe, qu’on soit le soir, le matin, l’aprem’, il fait toujours sombre dans le manoir, l’atmosphère est pesante et on ne se sent pas en sécurité, c’est la loi du plus fort ici et j’ai dus l’apprendre toute seul, enfin, heureusement j’avais Teddy avec moi, c’est une chance qu’il ait pu me suivre lors de ma traverser dans ce nouveau monde, il est fort mon Teddy, il me redonne le sourire et un peu de courage, c’est lui qui m’apprend a manipuler les gens.. Ne me regardez pas comme ça ! Je ne suis pas folle voyons … et puis j’y suis beaucoup attachée ! C’est mon ancien petit frère qui me l’avait offert. « Parce que tu es la grande sœur la plus géniale, je t’offre Teddy !» m’avait-il dit, Cette simple peluche représente beaucoup pour moi, mais vous ne pouvait pas comprendre ! Quoi qu’il en soit, et a mon grand malheur, Teddy c’est perdu… Je l’avais posé là, sur la chaise en face de mon lit, pour qu’il m’alerte des visiteurs nocturnes et indésirables !
Et quand je me suis réveillée il n’était plus là… Quelqu’un l’avait enlevé ! Mon Teddy, il est si fragile ! Il faut que je le retrouve absolument et vite !

J’avais beau remuer tout le manoir rien a faire.. Quelqu’un devait s’amuser a me faire de la peine, les gens sont si cruelles ici, ils ne comprennent pas que faire de la peine a une personne peut la détruire ? C’est dommage. Enfin j’ai beau dire, si je suis arrivée ici c’est que je ne vaux pas mieux qu’eux, et là je ressentais beaucoup de tristesse, encore, alors c’est vrai ? On ne s’aperçoit que de la valeur d’un objet seulement quand on le perd ?

« Teddy.. Rendez-moi mon Teddy… J’ai besoin de Teddy.. J’ai envie de mon Teddy et tout de suite… »  Murmurais je, avant de prendre une grande inspiration et hurler a en perdre haleine, réveillant surement tout le monde « RENDEZ LE MOI. » Hurlais je mais en vain. Ma voix résonnait dans tout le manoir, je m’écroulai au sol, reprenant ma respiration, espérant que personne ne voit comment je m’étais mise en spectacle, et me releva au bout d’une minute.

Je marchai tranquillement dans les couloirs, fusillant du regard celui qui osait me relooker, je longeais le couloir, regardant par les fenêtres  et la.. la.. a quelques mètres.. mon Teddy.. Oui c’est lui ! Un membre de la garde l’a retrouvait ! Je courais a en perdre haleine jusqu’à l’homme m’arrêtant a un mètre de lui, d’un air joyeux, un air d’enfant je regardai ma peluche

« Mon Teddy ! Vous l’avez retrouvé ! Oh merci ! »

J’étais tellement heureuse de le retrouver, j’espère que l’homme ne l’a pas abimé… d’ailleurs il était plutôt beau cet homme, grand, il était intrigant, presque mystérieux. Son côté sombre me plaisait bien, ses beau cheveux violets m’intriguaient, son regard était perçant, on aurait dit qu’il lisait en moi, c’en était effrayant, trop effrayant pour moi d’ailleurs, je me fis toute petite, mes joues avaient prirent feux sans mon accord, mes yeux cherchaient un point ou se poser, ne voulant pas fixer l’homme trop longtemps, de peur qu’il pense que je me faisais un mauvais avis de lui, et puis je n’arriverai pas à le manipuler, il avait l’air d’être quelqu’un sur la défensive et ca ne devait pas être un grand naïf.
Timidement je repris mon courage a deux mains, pensant a mon pauvre Teddy, écrasé par cette masse de muscle, je demanda timidement

« Vous.. Voulez bien me le rendre ? S’il vous plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Sam 26 Oct - 18:41

Umh…Ce soir, je vous le dit tout de suite, je suis de mauvais poil ! Mais vraiment de mauvais poil ! J’ai tout simplement la rage contre CE fichu Alastryos qui ne me cherche que des moises, contre CE fichu très cher Saytan-poum qui me tape de plus en plus sur le système (haa! Vivement que je le détrône un de ces jours, que la vie soit mieux à vivre !), et de TOUT les autres démons qui se la joue! Non, vraiment j’en peux plus….Heureusement que Sminty est là pour me distraire et me faire sentir désireux d’ailleurs. Enfin, je ne vais pas vous saouler avec mes états maintenant ! Par contre, il s’est passé quelque chose de très sympathique aujourd’hui ! Héhé, vous ne me croyez pas ? Hé bien voilà….
*************************
Alors que je me baladais dans les couloirs des chambres du manoir ce matin là très tôt, une idée me prit. J’avais clairement envie de jouer un mauvais tour aujourd’hui ! Après tout, je suis un démon non ? Pourquoi ne pourrais-je pas m’amuser un peu ? J’avais entendu parler d’une nouvelle arrivante, du moins, elle n’était pas ici depuis plus d’un mois à ce qui paraissait, qui se trimbalait toujours avec un ours en peluche. Mais bon, avec tout les gens qui affluent ici chaque jour, vous imaginez bien que je ne pouvais pas retenir le visage de tout le monde, hein ? Il se trouvait que j’avais envie de l’accueillir dans ce nouveau monde comme il se le devait. Uhm…Arrivé devant sa chambre, je tentai d’ouvrir la porte. Pff même pas besoin de la défoncer – dommage, ça aurait été marrant-, elle était déjà ouverte. La chambre était assez sombre, mais plutôt sympathique pour une jeune demoiselle vampire. Oui, étant de la Garde, je me devais au minimum, je dis bien au minimum, savoir de quelle race étaient les personnes du manoir.

Je m’approchais du lit, et je tus ma respiration soudainement : la propriétaire des lieux était là ! Mince alors, crédidiou, je pensais pourtant qu’à cette heure, personne n’était encore au lit ! Car oui, elle était allongée. Je regardais autour de moi où la fameuse peluche se trouvait. Je la repérai assez vite, puisqu’elle était assise sur une chaise à côté de sa maitresse. Doucement, je pris la peluche dans mes bras et, après avoir observé la jeune demoiselle, qui se trouvait être très mignonne de ses longs cheveux bruns foncé et de son visage pâle, je m’éclipsais, sans laisse la moindre trace.

Quelques temps plus tard, alors que j’étais posé dans un couloir tranquillement avec la peluche, j’entendis une voie de fille crier. Pffff…nan mais franchement, crier autant le nom d’une peluche, à son âge quoi…Elle aurait un problème de retardement mental ? Ou le monde démoniaque était-il trop dur a supporter? Je ne comprenais absolument pas. Et encore, ce tour-ci, il était gentil : j’avais déjà fait bien pire à certains autres arrivants ! Rien que d’y penser, cela me donnait des rires amers. Quand soudain, à quelques mettre de moi, la jeune fille arriva. Elle semblait vraiment triste et dépourvue sans son ourson. Et croyez le ou pas, cela me donna un léger sentiment (je dis bien léger) de pitié. Elle me cria  soudain, le visage éclairé d’un coup :

« Mon Teddy ! Vous l’avez retrouvé ! Oh merci ! »


Mon premier réflexe ? La regarder avec un haussement de sourcil : elle m’avait… « Vouvoyer » ou j’avais mal entendu ? Cela n’arrivait jamais ici, au manoir démoniaque, ou personne ne respectait personne ! Et moi qui aimait me faire respecter –non pas respecter les autres par contre, ne vous méprenez pas sur moi- , je fût légèrement déstabilisé. Comment une si petite chose, fragile et svelte, pouvait me déstabiliser ? Elle méritait que je m’intéresse plus à son cas… je lui répondis alors, calmement, pour une fois :

« C’est donc son nom ? » Je regardais la peluche, puis sa propriétaire. «  Oui, elle trainait par là » mentis-je alors sans montrer un seul signe de faux.

Elle rougit et se calma de suite. Sans doute à cause de mon air imposant. Je me fis alors un plaisir d’enfoncer le fossé encore plus en me montrant plus froid extérieurement, prenant mon regard neutre et relevant mon buste. Mais cette jeune fille semblait déterminée à le récupérer. Peut être pouvais-je tirer partie d’elle, tient donc ? Plus timidement, elle me demanda alors, toujours dans cette politesse qui me faisait presque mal aux oreilles:

« Vous.. Voulez bien me le rendre ? S’il vous plait. »


Uhm…à cela, ma réponse était déjà tout faite. Mais je fis mine de réfléchir, assez longtemps, tout en serrant l’ours un peu plus contre moi, et en le remontant, si des fois l’idée lui venait de me le piquer des mains. Quoique, cela serait drôle de la voir tenter de me le chipper ; Je laissai échapper un petit rire sournois, avant de finalement, après un instant qui avait dû lui paraitre long, lui expliquer :

« Uhm…je veux bien te le rendre, jeune demoiselle, mais va falloir que tu fasses quelque chose pour moi en échange ! Après tout, il ne faillait pas le perdre ton ours, et qui le trouve a le droit de le garder ici. C’est la loi du plus fort, ma chérie ♫ » Il fit une courte pause, pour la laisser tenter quelque chose, dans sa grande générosité. Puis, il insista sur un air un peu provocateur : « Ce sera une façon pour toi de t’habituer à vivre parmi les démons du manoir. J’ai entendu dire que tu étais assez nouvelle dans le coin, non ? »

**************************
Il ne manquait pas d’idée pour la demoiselle vampire, mais il préférait prendre son temps : cela était bien plus marrant, de voir toutes les mimiques de la jeune fille et ses supplications, peut être ? Quoique, elle ne semblait pas de ce genre…Jusqu’où pourrait-elle aller ? Il évaluerait son potentiel, et son intérêt. Elle était intéressante après tout…




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!


Dernière édition par Kilyös Del Arthensia le Dim 27 Oct - 17:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Sam 26 Oct - 20:31

L’homme devint encore plus froid et arrogant, je compris trop tard qu’il me testait.
Il avait toujours mon Teddy d’amour, le serrant contre lui que croyait-il ? Qu’il était à lui maintenant ? je sais que Teddy est mignon mais il m’appartient ! Il n’a besoin que de moi et personne d’autre, les seuls amis qu’il pourrait avoir seront soit empaillés ou mort, et si cet homme voulait être ami avec Teddy il devra remplir cette condition !
Je réfléchi encore à qui aurait bien pu me piquer mon ours, je ne pouvais pas faire confiance à l’homme,  faire confiance aux premiers venus serait une grave erreur de débutant, après tout il pouvait très bien être un pro du mensonge, comme moi ? Il fallait que je réussisse à jouer le même jeu que lui, il le fallait pour ma fierté !... Et pour teddy aussi.

Il réfléchit pendant de longues minutes qui ressemblaient à des heures ! J’avais juste envie de reprendre mon Teddy, de lui chiper des mains, mais il était trop en hauteur pour moi... Pourquoi suis-je si petite !! Il finit par avoir un rire qui me glaça le sang ! Un de ces rires qui me rappela en permanence ou je me trouvais, mes poings se serrèrent et commencèrent à trembler, de peur ? Oui. Mais aussi de colère. Comment osait-il ? A moi ? La plus noble des jeunes filles ici ? Et le pire c’est que je ne pouvais rien faire...  il me tenait, et ce qu’il vint me dire confirma tous mes soupçons.

Je soupirai doucement, faisant presque une tête d’enterrement, mais quelques parts j’étais presque contente. Qu’est-ce qu’il allait me demander ? J’étais morte sans connaitre le plaisir des ébats charnels, et ca m’avait toujours plus ce genre de choses, et puis, il a l’air dur, et l’utilisation d’objet pour pimenter les choses ne me dérangeait pas. Mh ? Quoi ?  Eh bien oui, ça m’excite de savoir que je vais me faire frapper,  c’est vrai qu’au début un coup de cravache, c’est effrayant, mais quand vous passer le stade de la douleur ? Ces petits picotements qui viennent peu à peu s’étendre sur  la peau à nue m’avait toujours donné la même sensation qu’une caresse, et même plus.

Il marqua un nouveau temps tout aussi long que le précédent, puis il revint me parler. M’habitué ? Je me déjà habitué, et puis l’enfer ce n’est pas la mort quoi… Ah si ca l’est (-jeux de mot-)
« Qu’attendez-vous de moi ? » demandais je a voix basse me rapprochant un peu plus de lui, laissant un faible espace entre nous, humant d’ici son odeur corporel mais aussi son sang chaud qui ne demandait qu’à être but, cependant je me retenais, sinon quand reverrais je Teddy ?

Je reprenais cet air timide que j’avais souvent, prenant une position qui avantagea ma poitrine sans pour autant être vulgaire je lui demandai
« Et donc.. Après ce petit « marché»… Vous me rendrez Teddy ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Dim 27 Oct - 17:07

Pfff…Déçu. J’étais finalement déçu. Car oui, elle n’avait pas eu de grande réaction, de grand changement d’attitude alors que j’essayais de la narguer en éloignant la peluche de sa portée. Mais bon, je vais avoir d’autres occasions de m’amuser un peu, pardi ! A mes paroles, elle avait juste fait une mine totalement exempté de sentiment, une mine monotone. Je ne pût m’empêcher de remarquer avec quelle contrôle d’elle-même elle devait se tenir.
Elle se rapprocha pourtant de moi, en me demandant, toujours avec cette politesse hors norme mais totalement faussée, ce qu’elle allait devoir faire. Cette fille…elle semblait réellement très mature pour son âge, alors pourquoi se baladait-elle encore avec un ourson en peluche, comme une enfant, hein ? Décidemment, les filles…. Ou plutôt, les vampires !

A quelques centimètres de moi, elle prit pourtant cette position qui suscitait chez moi un réel intérêt, comme chez la majorité des démons mâles ici. Bah oui, c’est que dans cette mort infinie, nos envies sexuelles ne sont que très infiniment et très rarement satisfait…Mon regard se divisa alors : un œil se jetais très volontiers dans le décolleté de la jeune demoiselle, alors que l’autre la surveillait. Si elle tentait de se jouer de moi, la pauvre petite s’en mordrait les doigts….

« Et donc.. Après ce petit « marché»… Vous me rendrez Teddy ? »

Mmmh…moui, possiblement. Après tout, de quelle utilité était cette babiole pour moi ? Strictement aucune. Et les choses inutiles, on s’en débarrasse ! Je hochais la tête avec mon petit sourire en coin, avant de lui caresser les cheveux et d’exercer sur sa tête une légère pression afin qu’elle s’éloigne de moi, légèrement. Je tendis mes sourcils.

« Tu prend un peu trop d’aise, jeunette. Si je suis satisfait de toi, je te le rendrais, mais sinon…uhm…je crois qu’il aimerait bien faire un tour à la volière, où les corbeaux se feront un plaisir de le becqueter. »
lui annonçais-je sur le ton de la prévention, calme mais avec cet air rude et sadique par derrière.

Je sifflais alors et mon corbeau arriva dans la seconde. Je lui murmurais quelques mots à l’oreille, et sans qu’on ai le temps de comprendre, il s’envola, avec…le fameux Teddy dans son bec ! Comme cela, je m’assurais qu’elle ne tente pas quelque chose contre moi pour le reprendre, ou du moins, je limitais. Je n’avais pas envie de me battre de toute manière, juste et simplement de…m’amuser.
« Bien, nous pouvons souhaiter bon voyage a ton teddy, car mon corbeau l’a emmené dans son antre et ne le ramènera que si je le lui ordonne. » Je lui prit sa main, et lui fit faire les signes d' aurevoir, de grand gestes, rapides. Puis, j’ajoutais sur un ton exigent et avec un rire amère après mes paroles : «  Suis moi, ma jolie, et ne t’avise pas de me mordre ou de me défier, je pourrais me montrer bien plus…enfin, tu comprends ».

Je la pris violemment par la main, et la déposait comme un sac à patate sur mon épaule, en marchant vite dans les couloirs. En arrivant proche des rambardes d’escalier, je la déposais alors sur l’une d’elle, afin que sa tête soit à ma hauteur. Je tentais de lui faire peur en la poussant légèrement vers l’arrière, dans le vide. Mais bon, comme je ne la tenais pas réellement, elle pouvais encore tenter de se débattre ou de s’échapper…J’appelai alors, pour pimenter légèrement, deux de mes serviteurs dévoués, des démons mineurs à ma solde ; très peu recommandé. Vous savez, ce genre d’ivrognes armés de massues, de pervers et de mec qui vous fera tout les coups les plus foireux avant d’avoir ce qu’il veut.

Je me rapprochais alors d’elle et lui insufflais à l’oreille, dans un souffle :
« Enlève donc ta belle robe », en lui relevant le menton, et en laissant une légère trace rose de son ongle.
Le ferait-elle ? Pouah…Je ne voulais absolument pas qu’elle le fasse, pour dire vrai, ce n’était que pure gaminerie : mais…d’habitude, on peut provoquer des jeunes filles par ce genre de phrase et les mettre en rogne…Pour m’amuser, il fallait qu’elle le soit, sinon, ce n’était même pas intéressant, et il ne me restait plus qu’a déplumer Teddy sous ses yeux.




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Dim 27 Oct - 21:04

Après mes mots, l’homme avait l’air déçus, en même temps je le serai à sa place, avoir une proie en face de soi mais qui ne montre aucun signe de faiblesse, ça m’agacerais vachement.  Quoi que j’avais du mal, à cacher mes émotions, surtout quand il vint caresser mes cheveux, mes joues avaient reprirent feux et je reculais d’un pas, sans vraiment savoir pourquoi.  Et quand il parla de faire de Teddy un aiguisoir pour corbeaux mon visage me trahi, donnant un rictus de peur et de surprise, je serais mes poings tellement fort dans ma main quand le corbeau emmena mon ourson loin d’ici... Pauvre Teddy…  J’allais dire quelque chose, j’allais le supplier de me le rendre, mais je n’eut pas eu le temps qu’il me prit comme un sac à patate sur son épaule créant ainsi un petit cri féminin de surprise, m’agrippant bien à lui j’essayais de lui donner quelques coups de pieds, mais qui paressait surement comme des caresses pour lui.. Il vint me poser sur une rampe d’escalier, collant presque son visage au mien, s’amusant à me pousser légèrement en arrière, qu’imaginait-il, que je rapprocherai encore plus mon visage ? Nan y a des limites !

Soudain, apparaissant comme des ninjas, deux démons firent ressentir leur présence, deux vieux clochards… Beurk... Répugnant. Leurs esprits avaient tellement l’air simple à corrompre, étais ce une invitation de mon violeur de démon ? Qu’importe, il sera le témoin d’une grande séance de manipulation, je susurra a son oreille doucement quand il vint me demander d’enlever ma robe

« Me prend tu pour une dévergondé ? Je l’aurai fait... peut-être, si tu étais seul... Après tout, je ferais n’importe quoi pour Teddy. Mais là, tu me tends une invitation avec ses hommes que je ne peux pas refuser. » Assurais je calmement.  Avant de descendre de la, repoussant doucement l’homme, je vins vers les deux autres presque répugnant, mes yeux devenant rouge, d’un rouge vif alertant. L’homme qui me faisait du chantage avait dû comprendre ce que je réservais aux deux vieillards.

« Qu’est-ce qu’elle nous veut la donzelle ? » Balança le plus laid, il sentait l’herbe à des lieux à la ronde.  Le deuxième lui ne dit rien, je fis un faux sourire attendrissant et me dirigea vers eux

« Allons, allons mes amis.. Ne trouvez-vous pas ça dommage votre comportement ? Je ne suis pas méchante... Pourquoi le serais-je après tout… » Ils commencèrent a moins se méfier, devenant plus détendus je poursuivis, élargissant mon sourire.
« Viendrez-vous, vous joindre à nous pour prendre le thé ? »
« On en serait ravie mademoiselle ! » Répondirent ils en cœur, commençant à se diriger vers les chambres, je les suivis disant a l’homme, prenant soins que mes proies n’écoute pas « Je reviens dans 2minutes… Tu comprends mais ton sang commence à m’attirer, et comme tu m’as interdit de tenter de me défendre, et bien je profite de l’offrande que tu me fais. » Tournant les talons, je me m’y en marche.

J’avais arrêté de le vouvoyer, après tout il ne mérite pas que fasse un effort de politesse, peut être que je reviendrais a le faire, dans un élan de générosité.
Mh ? Quoi ? Ah ! Vous attendez que je vous décrive la scène de vampirisme ? … Vous y tenez vraiment ? Bon. Et bien pendant que les hommes marchaient, je les suivais, un peu en retrait. J’en fis entrer d’abord un dans ma chambre, disant que je voulais les connaitre individuellement, et pendant un moment d’inattention de l’homme, je planta mes crocs. Il hurlait tellement... s’en était à se donner des migraines tellement ses cris de terreur étaient fort…

« Ne sois pas égoïste. C’est pour Teddy voyons. »

Quand mon petit casse-croute était terminé, je rouvrit la porte et bien évidement le deuxième démon s’était enfuit.. Par contre le garde lui était là… était-il énervé ? Agacé ? En colère ? Allait-il me le faire payer ? Qu’importe. Pour Teddy, rien n’est trop beau.
D’un revers de la main, je retira le filet de sang qui coulait le long de bouche, il en restait encore, comme c’est dure d’enlever les taches de sang… Je rougis instantanément, sas savoir pourquoi.. Bon d’accord si je sais pourquoi.. Il me fait de l’effet se démon, il était intéressant.

« pardon d’être partie… je ne le ferais plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Lun 28 Oct - 18:56

Uhm…Finalement, je serai arrivé à une quelconque réaction ! Certes, elle ne fut pas encore de taille, mais c’était déjà cela. La disparition de Teddy lui avait tout de même fait un effet de choc élémentaire, bien que, cela se voyait, elle se retenait de crier ou d’agir, à voir ses poings. J’aurais pourtant juré qu’elle lui aurait couru après, quitte à m’écraser. Quand une fille est en colère, elle peut apparemment surmonter des montagnes dit-on… Enfin là c’était plus des petites piqures de moustiques répétitifs qu’elle me donnait dans le torse, en tenant une petite défense.
Mais vu le personnage, je ne pouvais en attendre plus : elle se maitrisait assez bien, et semblait pourtant bien avide de victoire…Ce que j’aime chez mes centres d’interêts. Et la méthode la plus courante dans ces bas-lieux, c’est bien sûr la manipulation. Une fille comme elle, elle devait en avoir à revendre d’ailleurs…  

« Me prend tu pour une dévergondé ? Je l’aurai fait... peut-être, si tu étais seul... Après tout, je ferais n’importe quoi pour Teddy. Mais là, tu me tends une invitation avec ses hommes que je ne peux pas refuser. »

Ces paroles, qu’elle m’avait glissées, je m’en doutais. Bin oui, je ne suis pas assez stupide pour avoir pensé qu’elle allait le faire. Cependant, j’avoue que j’aurais bien aimé en voir plus… Elle me semblait sereine, trop sereine. Elle devait déjà avoir quelques manigances en tête, c’était certain. M’enfin, elle allait m’en faire voir un peu, ce n’était pas plus mal : pour s’amuser, il faut que la proie soit amusante après tout !
J’aperçus ses yeux virer au rouge, comme ceux d’un loup. Ce n’était pas rare, au manoir, de voir ce phénomène, mais généralement, vous finissiez au sol, évanoui, quand cela vous arrivait de le voir. Bine, bien, elle allait donc utiliser son pouvoir de suceuse de sang sous mes yeux. Parfait ! J’avais bien prévu qu’elle finirait par mordre, cette jeune vampire assoiffée. Et encore, elle semblait bien se contrôler sur ce point.  A ses paroles, je ne répondis rien, excepté un petit tour de mes yeux sur eux-mêmes. Le diner est servi ! Et puis, après tout, ces deux types, je les avais fait venir pour pimenter le jeux, alors qu’il s se fassent sucer et vider de leur sang, cela ne m’atteignait guère. Au contraire. Stupides, ils l’étaient de toute manière. Je ne pus m’empêcher de rire quand le premier la suivit aussi docilement qu’un chien affamé. Qu’elle profite, qu’elle profite donc…  Au moins, elle me prouvait son intelligence, t je ne regrettais pas de m’intéresser à ce cas. Je pense que je pourrais la considérer, dans l’éventualité d’une éventualité comme celle-ci, comme une personne digne de ma confiance. Peut être deviendrait-elle-même une de mes favorites… ?

Le deuxième Gus, qui avait fui, je l’avais rattrapé en vitesse. Le prenant au col, je le ramène devant l’escalier. J’avais encore besoin de lui. Il paraissait un peu plus effrayé maintenant, pourtant, il devait avoir l’habitude de mes jeux, depuis le temps ! Un peu seul du coup, et en soudain manque d’un certain liquide, je lui glissais à l’oreille :

« Bon, toi, tu as vu le sort de ton camarade hein ?  Tu vas gentiment me servir de compagnon. »

Nous nous posâmes alors au sol, et je sortie une bouteille. D’où ? He bien, je me trimballe toujours avec l’une de mes petites chéries, et la elles étaient dans mon sac, j’en avais précisément 3.  Je le fit alors boire une de mes mixtures : il s’agissait d’un vin mixée à une plante toxique hallucinogène. C’était ma nouvelle texture joujou ! Et il me faillait un testeur. Je lui en fis donc boire, bien qu’il se débattit légèrement avant de finalement accepter.

Quelques instants plus tard, alors que je jouissais des effets de ma mixture, la demoiselle revint. De toute façon, elle serait revenue : seul moi et mon corbeau connaissant l’antre secrète où il avait mené Teddy. Et si cela n’avais pas été le cas, j’étais un des plus haut placé dans la garde, il m’aurait suffit de claquer des doigts pour lancer un ordre de recherche. Un des avantages… Je notais sn filet de sang sur son joli visage, et ses joues qui s’empourpraient. Lui faisais-je de l’effet ? Bon, en même temps, je fais de l’effet à pas mal de personnes du manoir… Je passais une main dans mes cheveux, et  à ses mots, je lui répondis calmement, absolument pas fâché de son geste:

« Je savais que tu reviendrais, jeune fugueuse . Et si cela n’avait pas été le cas, tu aurais pu compter sur moi pour propager une sale rumeur et te faire arrêter par  des autres démons. Le repas était-il à ton goût ? » expliquais-je puis lui demandais-je d’un ton calme et posé, mais calculateur.

Puis, le vieux démon que j’avais testé avec ma mixture hallucinogène, commença ses délires : il cria de tout ses poumons, en gesticulant comme pas possible et en prononçant des phrases insensés. Il devait se visualiser dans un monde parallèle. Boiteux en plus du taux d’alcoolémie, il percuta violement la jeune femme.

« WHHHAAARRG, ALALALA KOOOOOMM !!! DUUUUUU WIILL NICHTTTT ….. AAAARCHH SCHEIZEEEEE !!! » criait-il en donnant des coup dans le vide, un peu partout, puis sur la jeune femme. Il s’écroula d’ailleurs sur cette dernière, au sol, avant de se relever en vitesse, de déchiré la jupe de la vampire et de la porté a sa bouche. Il…avalait le tissus !

Enfin bref, devant cette scène, je pris le démon fout, qui m’avait bien prouvé que ma mixture pouvait donner des hallucinations, et je le balançais dans le vide, du haut de l’escalier. On entendit juste un « Bam » lorsqu’il toucha le sol. Il s’en remettrait surement après tout ! ha ha ha !

« Mhhh…Intéressant, intéressant ceci. Je me demande ce que cela donnerais sur d’autres…» me dis-je à moi-même, en pensant à ses effets. Je tendis la main à la vampirette « Pas blessé ? Enfin que dis-je, cela n’est rien pour toi, bien sûr, haha.Et puis quoi? Ne me regarde pas comme cela, il fallait bien que je m'occupe en ton absence, non? harf... C’est quoi ton nom déjà ? Erésie ? Non…euhm…Iliria…ou Eupria ?»

Je ne voulais en rien la brutaliser, je voulais simplement la faire courir, jouer avec. Cela n’excluait pas de lui montrer diverses de mes facettes ! Je sortir une bouteille, et la but rapidement, car je ne pouvais tout simplement pas m’en retenir. Et glou, et glou et glou…

« Haaa ! Ce que cela fait du bien ! » laissai-je échapper, revigoré. «  Tu en veux ? Pour te détendre ?»

Détendons l'ambiance...prenons du bon temps...alors que c'est encore calme.

[HRP: Par contre, dans les couloirs, c'est chaud de trouver des choses à faire :p Désolée de la qualité donc...:s]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Lun 28 Oct - 21:16

Je retrouvai les deux hommes, me concentrant sur celui qui me faisait chanter, il me parla assez sèchement, me promettant de salir ma réputation si je lui faisais du tort… Quoi ? il allait dire quelque chose a ses supérieurs ? Qu’est-ce qu’il imaginait ? Que j’allais encore être gentille ? Non, j’avais mes limites comme tout le monde. Mais je ne dis rien, hochant timidement la tête  quand il me demanda si mon repas m’avait plus.
Un blanc s’installa, et là, le vieux démon commença a hurler comme si il avait vus un fantôme... Qu’avait-il ? Il s’imaginait que j’allais lui sucer le sang aussi ? Non. On l’avait drogué, il l’avait drogué pendant que j’étais occupé… Il testait ses produits ? il allait en utiliser un sur moi !? Non… Non !
Je reculais petit à petit, quand le vieux pervers de démon se jeta sur moi, retira ma jupe et... L’avala.

Je criais de peur, tremblant de tous mes membres, mais quand je rouvris les yeux, ces derniers commençant à s’embuer de larme, le démon était tombé du haut des escaliers, l’autre vint m’aider a me relever, aide que je refusai, me relevant furibonde, chaque paroles qu’il prononça passaient de travers, et le pire du pire, il se foutait complètement de moi.  

« Je m’appelle.. IRISIA. » Grognais je en le fusillant du regard.  
Puis la petite goutte qui fit déborder le vase arriva enfin ! Il me proposa une de ses boissons alcoolisé populaires, appelée aussi Bière.  J’ai une tête à boire franchement ? J’ai une tête a me bourrer la gueule tous les soirs ? Je ne pense pas non, et puis récapitulons : Ce garde à enlever Teddy, puis il essaye de me faire chanter par la suite, il a drogué quelqu’un qui ma « accidentellement dévêtue pour enfin, se foutre de moi librement et me proposer une de ses boissons grossière. Toutes ces raisons valaient bien une baffe non ? … Non ? Bah tant pis parce que je lui en ai foutu une. Une bien lourde, sa tête avait dévié tant elle avait était rapide. Mes yeux libérèrent les larmes qui roulaient doucement sur ma joue, pendant que j’étais en train d’hurler avec une voix à moitié sanglotante :

« J’en ai marre ! j’en ai marre de toi ! j’ai plus envie de jouer.. Rend moi teddy TOUT DE SUITE… REND LE MOI ! REND LE MOI OU J’TE MORDS ! REND LE MOI OU JE ME CHARGE MOI AUSSI DE SALIR TA REPUTATION ! T’ES QU’UN POURRI, UNE ORDURE DE LA PIRE ESPECE. TEDDY TE MERITE PAS ? IL MERTIE QUE MOI TEDDY… TU ENTENDS ?»

Finalement je m’écroulai au sol. J’avais craqué, avoir une maitrise de moi était une de mes qualité, alors pourquoi ? Il me déstabilisé, et quelque part, il pourrait me rendre Teddy non ? Enfin je n’étais pas sûr, je n’étais sûr de rien.

« Rend le moi.. » murmurais je doucement, m’accrochant a sa jambe, il sentait bon, pourquoi est-ce qu’il sentait si bon ? J’avais montré mes faiblesses, j’étais maintenant entièrement a sa merci a mon que.. Je pourrais mentir aussi ? Et lui faire éprouver un peu de pitié, juste assez pour qu’il finisse par me rendre Teddy ?
Je me releva, le visage en larme, encore avec une tête anéantie.

« Garde Teddy.. J’ai d’autre peluche.. »
Commençant a repartir a petit pas, je rentrai dans ma chambre, non loin de la, laissant la porte ouverte au cas ou il viendrait, prenant une peluche lapine noire, qu’une jeune démone m’avait offerte il n’y a pas longtemps.


« J’ai oublié de demander son nom au vilain et beau démon.. » murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Mer 30 Oct - 21:22

Ha. Il semblait qu’en oubliant son nom, je lui eu donné très mauvaise impression… Elle m’avait renvoyé son nom en rageant, ce qui laissait paraitre un manque de contrôle hallucinant de sa par. J’aurais au moins réussit à la déstabilisé sur ce point ! Mais, en même temps, ne me fichais-je pas totalement de l’impression que je lui donnais ? Je crois que j’avais déjà dévoilé ma personnalité frivole, sadique, solitaire sexy et satanique quand je le voulais, non ? Ha non ? Vous ne trouvez pas ? Mmmm, oui, c’est vrai que je pourrais grandement en rajouter, haha, mais bon, je ne souhaite pas casser mon nouveau jouet, vous voyez ?

C’est alors que, sans que je ne voye rien venir car perdu dans mes pensées et futurs plans, je sentis une masse s’appliquer contre ma jouer. Une main froide. Très froide. Une main de vampire. Mon visage avait fait un quart de tour. Mon si joli visage !! Elle avait osée, cette petite… Calmement pourtant, je repris le contrôle de la situation comme je le pouvais : elle…ha non, je ne rêvais pas, elle avait éclatée en larmes ! Une esquisse de sourire se fit sur mes lèvres, alors que mes cheveux retombaient sur mon visage, la tête baissée. Un rictus de rire éclata, mais non un rire heureux d’un enfant : un rire de joie noire. Elle me menaçait ? Elle me suppliait ? Oh comme ces paroles sanglotantes, criées au désespoir, me procuraient une caresse éternellement pure et douce ! Ne vous arrive-t-il pas de même ? ha non, c’est vrai…vous ne pouvez pas savoir ce que c’est d’être un démon. Un vrai démon.

Alors que ma proie était au sol, je rigolais toujours légèrement, et daignais répondre à sa provocation totalement inutile, sèchement cependant:

« Essaye toujours. Je suis le troisième être le plus important au Manoir, après Saytan et Alastryos, alors, tes menaces, tu peux les ravaler. Comme tes larmes. Il n’y a pas de place pour les faibles ici. »
lui rabâchais-je alors, comme une claque au nez. Puis, après un peu de silence et bien sûr, après que j’eu profité de ce temps de suprématie sur un pauvre être sans défense (ou presque), je lâchais alors, en lui désignant de mon index ma jambe : « Et t’accrocher à ma jambe, comme un poids inutile et incapable de se relever, ne vas pas t’aider. »

Cependant, la partie était loin d’être finie, et cela promettais : elle se relevait enfin ! Mais elle semblait avoir décidé de se jouer de moi, la petite. Me dire, du tac au tac, qu’elle n’avait plus d’intérêt pour Teddy, au vu de l’état dans lequel elle s’était mise à sa disparition, était tout à fait insensé. Si elle tentait un mensonge, elle commettait une grave erreur. Oser me mentir, à moi, sous chef de la Garde ? Oui, c’était comme me prendre pour un imbécile. Or je n’apprécie absolument pas cela… Mmmh… Sans doute vexé, énervée et déçu par sa situation, je l’observais alors retourner dans les couloirs, très surement dans sa chambre, d’un pas décider. C’est bien le premier lieu où une jeune fille énervée, agacée et perdue irai se réfugié, non ? Ou alors, la perturbais-je tant que cela, avec mon charisme démoniaque ? Je jubilais pourtant à cette idée.

Je sorti alors de mon idée de « persécuteur » de la jeune femme, et je me rabattais finalement sur une approche peut être plus…violente ? Enfin, là encore, vu son caractère, cela allait être dur d’obtenir quelque chose, mais bon, comme on le dit : qui ne tente rien n’a rien, non ? Décidé, et peut être un peu trop sur de moi, je suivais ses pas, en fredonnant une musique mélancolique dans les couloirs. Je croisai alors plusieurs démons dans les couloirs, qui firent mine basse à mon passage. Une aura noire s’élevait autour de mon corps, et je les bousculais alors violement, en leur criant de me laisser passer et de regarder où ils allaient, ces andouilles ! Finalement, j’étais bel et bien énervé moi aussi ! Pourquoi est-ce que, avec elle, je n’arrivais pas à avoir ce que je voulais ? Un jouet, c’est fait pour être manipuler, et cela, sous le parafait contrôle du maître ! Etais-je…nul à ce petit jeu aujourd’hui ?

Enfin bon, arrivé près de la chambre de mon nouveau joujou du jour, je stoppais net. Il me fallait une entrée spectaculaire, qui en jette, et qui la fasse frissonner à la fois. Mais cela, en restant prudent : de ce que j’en avais vu, de ce bout, elle avait surement préparé un sale coup, juste derrière cette porte. Une sorte de piège. Elle avait parfaitement cette audace là. Je ne me laisserais pas avoir par cette vampire fanfaronne, ça non. Je poussais violement la porte, qui était déjà entrouverte, ce qui signifiait bel et bien qu’elle m’attendait. Et surement pas dans la joie ! Mais qu’elle essaye un mauvais coup, va, qu’elle essaye ! Elle le regrettera surement au final….

« OOOOOOYYY ! Petite friponne de vampirette~ Je ne vais pas te manger tu saiiiis ♫ Me voiiiiilàààà, j’entreee ♪ »

Je la trouvais au milieu de la pièce, et sans qu’elle n’eu le temps de se retourner, je lui avais déjà sauté dessus. Non, non, pas dans ce sens là –du moins, pas encooore… ! Mes bras étaient enlacés autour de son coup, ma tête au dessus de la sienne, affichant un air mystérieux et froid. Je la tirais en arrière, la forçant à balancer sa tête de sorte à ce qu’elle voit la mienne. Nos têtes étaient alors à deux pauvres centimètres d’écart. Cela ne dura pas longtemps. Je la pris alors, dans un enchainement de mouvement rapide, dans mes bras, comme l’on porterait une demoiselle en robe en détresse, et je marchais rapidement jusqu’au lit, la déposant alors sur ce dernier. Lui prenant les poignets de mes mains, et les bloquant contre la couverture, je la maintenait allongé sur le lit, mes cheveux lui chatouillant sans doute son visage.

« Alors, vampirette, vas-tu sagement m’obéir, ou vais-je devoir me fâcher ? » lui dis-je, d’une voie un peu agacé mais assez calme.




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Mer 6 Nov - 23:58

Quel drôle de personnage tout de même, j’avais à peine put mettre ce poison qu’un de mes « admirateurs » m’avaient offert. « Indétectable et inefficaces contre les vampires ! » me disait-il. On verra bien. D’ailleurs le voilà qui arrivait en trompe me serrant dans ses bras pour ensuite me basculer la tête en arrière. J’étais devenu rouge à cet instant, je ne vous raconte même pas ! Heureusement ça ne dura pas. Il vint me porter comme… Comme une princesse en fait. Ca changeait du sac à patate de tout à l’heure. Je ne dis rien, un peu surprise de ce comportement, qui me plait bien faut avouer… Il était si différent tout à l’heure, si moqueur, avec peu de classe. Que la... Le voir agir ainsi, bah ça me faisait presque comme un choc vous voyez ?

Il me posa doucement sur le lit, et me bloqua les poignets pour  éviter que je lui fausse compagnie surement. Je resserrai mes jambes, me rappelant de ma pauvre et magnifique jupe qui avait était dévorée. Elle m’avait couté une fortune ! Et puis maintenant, tout individu rentrant dans la pièce, me voyant dénudé ainsi et à la merci de ce démon pourrait s’imaginer des choses non !? Vous imaginez ? Moi ? Faire des choses avec lui ! Aha ! … Oh... Attendez... En fait j’adorerais.

« Alors, vampirette, vas-tu sagement m’obéir, ou vais-je devoir me fâcher ? »

Quand il prononça cette phrase j’avais juste une image sadomasochiste qui me vint à l’esprit. J’avais envie de dire oui, à cet instant il avait tellement l’air plus mature que tout à l’heure, ça lui allait vachement bien d’ailleurs ! Enfin si je lui dis oui… Il allait redevenir comme tout à l’heure non ? Et puis, une punition ♥ ?
Tournant ma tête, pour ne plus le fixer dans les yeux, j’observais le thé empoisonné sur ma table de chevet, un petit sourire vint apparaitre sur mon visage. C’était décidé. Quoi qu’il me ferait, si je voulais Teddy il faudra que je me soumette à lui, mais pas maintenant, non… Je veux qu’il devienne fou à l’idée qu’il n’arrive pas à me manipuler à sa guise. Je voulais le voir encore plus sadique, et si il gardait ce sérieux magistrale tout serais parfait.

Toutefois, si il comprenait que je me jouais de lui il garderait Teddy pour me faire chanter, et ca serait impardonnable de ma part que d’abandonner Teddy ! Mon pauvre Teddy… Il en aura vu des vertes et des pas mûres celui-là. Est-ce qu’il allait bien ? Ou le vilain corbeau en avait fait de la chair à pâté ?
Après avoir murmurant réfléchit, je soupirai doucement, mes joues avaient pris une légère teinte rosées, je retournai la tête le fixant d’un air presque de séduction, chuchotant doucement

« J’ai été une vilaine fille. »
Bizarrement je sentis que son étreinte se fit moins ressentir et en profita aussitôt pour le défaire de son emprise, me retrouvant a une bonne distance, ni trop loin pour montrer que je suis sur la défensive, ni trop près pour qu’il pense que je me fous littéralement de lui. Je le regardais avec un peu plus de courage, c’est vrai que je n’en ai pas beaucoup, lui demandant calmement.

« Je ferais tout ce que tu me dis… Mais... Je veux que tu me rendes Teddy avant... Qu’est ce qui me dit que tu ne vas pas le garder pour m’utiliser... ? Pour ma part je … je suis quelqu’un de parole, j’honorerais ma part du marché... »

Je posai mon regard par terre. Qu’allait-il dire ? Qu’allait-il faire ? Il pouvait tout aussi bien me rire au nez comme accepter avec sérieux, après tout il est plutôt… Imprévisible.
Je prit un air boudeur, comme pour "détendre" l'atmosphère: "Et tu me dois une nouvelle jupe !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Mer 11 Déc - 20:46

Hé bien ! J’avais dû bien surprendre la demoiselle, à voir son visage rouge feu à mon arrivée sur elle…faisais-je autant d’effet ? Quoi ? Vous me trouvez trop sur de moi, et narcissique ? Mais non, voyons ! Pour une fois, je peux bien en jouer non ? Cependant, elle détournait ses yeux de moi. Dommage, ses yeux étaient pourtant très jolis ! Mais elle revint vite vers moi, ce que je soupçonnais d’être louche, mais sans m’en inquiéter pour autant. J’haussais les épaule et lui répondit d’un ton qui se voulait léger et avec un touche d’humour, mais qui se retrouva assez sec et monotone finalement:

« Oui, tu es vraiment une très vilaine fille… ! Une vampire quoi ! Quoi de plus normal ? Vous êtes toutes les mêmes, à peu de chose près. »


Comme je relâchais mon étreinte, elle, elle en profita pour se détacher de moi et se mettre en arrière. Elle me fuyait ? Enfin ? Cela me paraissait bien étrange qu’une fille de son style ne bouge pas alors que je venais de la bloquer sur le lit. Enfin bref, passons ! Une petite envie de défi ? Parfait ! Pimentons donc cela : la sauce n’en sera que plus parfaite !
Ha mais tient… ? Voilà qu’elle me disait maintenant qu’elle m’obéirait ? Pff : elle me prenait pour le dernier des derniers ou quoi ?!? Elle jongle avec le feu, la petite là… Et puis, honetement, avez-vous déjà vu ne serait-ce qu’un seul vampire de parole ici bas ? Non ? Ha ! Vous me rassurez !

« Mouais…je pourrais bien te le rendre, de toute manière, voilà qu’il ne sert à rien : ce n’est pas drôle. Tu n’est pas drôle ! Ton raisonement est logique, mais je ne te crois pas. C’est beau non ? Deux démons qui ne se font pas confiance ? »

Je riais légèrement, à cette pensée stupide. Puis, reprenant mon noir sérieux, je me levais du lit et m’asseyais sur une chaise, en prenant mes aises. Sérieux et macabre.

Mais cette petite était vraiment imprévisible : cela, au moins, pouvait un peu me distraire…
« Une nouvelle jupe ? C’est tout ce que tu demande ? Aucun soucis, demoiselle : je te dois bien cela…Tu ne peut pas sortir comme cela de ta chambre, et tu as surement une belle garde robe d’ailleurs, mais d’accord. »

Je me relevais, ôtais mon pagne et le lui tendit Mais alors...ha, ha, ha, vous pensez que je suis en caleçon, n’est-ce pas ? Eh bien non : aujourd’hui, j’avais mis un short en dessous, puisqu’il faisait un peu froid à mon lever. Puis, je sifflais un bon coup, bien fort. Peu de temps après, mon corbeau m’avait rejoint et avait entre ses griffes…Teddy ! le fameux… Il volait assez haut pour ne pas que sa propriétaire ne l’attrape, et l’ours était encore en bon état, si ce n’est quelques accros de griffes, légers.

« Tient, regarde, le voilà ton teddy ! Je ne suis pas aussi méchant quand même pour faire du mal à un ourson après tout… »
ajoutais-je sur un ton plein de sacrcasme.

Je retournais dans le couloir en courant, le corbeau me suivant. Elle me suivait surement, non ? Et puis, je pensais sérieusement à le lui rendre : je n’avais plus rien à faire avec elle.? Elle était en train de gâcher magistralement le jeu… Et quand je me lasse de quelque chose, c’est pas bon signe… Je ferais comme si je ne l’avais jamais vu dès qu’elle le récupérerais. Ainsi, tant pis pour moi, je préfère encore aller me saouler au bar je crois~

Spoiler:
 




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Dim 5 Jan - 19:42

Plus le démon parlait, plus j’essayais de comprendre quel message il voulait passer. J’en avais juste déduit qu’il s’amusait. Une simple farce à son gout. Un jeu. Il me prenait pour une vulgaire petite peluche qu’on aurait donné à un enfant en bas âge. J’avais compris comment je pouvais m’en sortir. Il suffisait qu’il se lasse de moi. Que je ne lui résiste pas. Que je sois sage et obéissante. Mais quelques parts, j’aimais bien qu’il joue avec moi de la sorte. C’était un moyen de savoir si je l’intéressais un peu, rien qu’un peu. Il me tendit son… pagne. J’arquai un sourcil. Que c’était laid. J’avais horreur de ce genre de vêtements. C’était long et le tissu n’était pas des meilleures. Je déglutis et fit un sourire des plus hypocrites en enfilant le vêtement. Et je me surpris presque à renifler l’odeur de son vêtement. Ça sentait bon…  Il était imprégnait de son odeur, d’un côté j’étais emballé, de l’autre ça me m’étais plus en rogne qu’autre chose… Comment osait-il ? Faire semblant de se désintéresser a moi. Il devrait savoir que je suis la pécheresse de l’envie. Qu’un simple désir se transformé avec moi en un affreux caprice. Il aurait dut se doutait… juste avoir quelques soupçons. Mais c’était trop tard. J’avais une envie. Une envie qui depuis sa rencontre grandissait. Et elle aussi, elle deviendra un affreux caprice. Et il ne pourra pas refuser. Qui qu’il soit. Je me foutais bien d’ailleurs qu’il soit sous-chef de la garde. Quoi que, ça faisait assez élégant comme titre. Enfin, on a vu mieux quand même.
Il reprit la parole, et au-dessus de lui flottait mon amour de Teddy. Mon beau Teddy, sur son visage d’ourson on pouvait voir qu’il avait souffert… Je jurai au fond de moi que je plumerai se foutue corbeau et tous les autres de la volière ! Mais qu’importe. Il fallait sauver Teddy.

C’est alors qu’il se mit a courir, a courir vite dans les couloirs. Plusieurs choix s’offrait a moi. Soit je le coursais à mon tour au risque de montrer mon incroyable rapidité inexistante, soit Je restai ici. Il allait revenir de toute façon pour se demander ce que je foutais. Ou bien je le suivais tranquillement en marchant assez vite pour ne pas le perdre de vue mais pas assez pour qu’il soit amusé.
« Hum… dure dure… »
Bon, parce que je suis d’une extrême gentillesse, je me mit a le courser. Quoi ? Noooon ce n’est pas du tout parce que je m’inquiétais trop pour teddy.

« Eh merde... il est trop rapide ! »
Finalement je réussis a le rattraper et je me jetai sur lui. On tomba tous les deux a la renverse. Moi au-dessus.  Je le fixai d’un regard déterminé et supérieur, comme pour lui dire que c’était mi qui menait la danse. Même si ce n’était que du bluff.
D’un regard sur de moi, accompagné d’un petit rire amusé, je lui déclarai d’une voix dure :

« Tu crois t’être joué de moi, mais tu te mets le doigt dans l’œil et jusqu’au coude. C’est moi qui t’ai piégé. Tu es à ma merci mon mignon. Tu vas devenir mon nouveau Teddy, mais je te promets que je serai gentille au début. Tu seras un esclave, un esclave sexuelle et je vais jouer avec toi jusqu’à ce que je me lasse et que je te jette comme une vulgaire peluche. »

Je souris. Quoi ? Vous pensez réellement que c’était ça mon envie dont je vous parle depuis tout à l’heure ? Eh bien pas du tout. En vérité je voulais l’énervé. Et que ce soit lui le maitre et moi l’esclave.  Et si ça pouvait l’amuser un peu c’était tant mieux. Comme ça il ne se lassera pas. Vous me trouvez étrange ? Vous parlez a une fille qui à la vingtaine joue encore avec un ourson je vous rappelle.

« Tu as un dernier mot à dire avant que je ne te retire ta liberté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   Mer 29 Jan - 16:17

Umhph… ! Apparemment, mon pagne ne plaisait guère a la demoiselle. Elle pouvait pourtant être fière que je le lui cède : je l’avais depuis…tellement longtemps ! Et puis…c’est une pièce non seulement rare mais qui appartenait au sous-chef de la Garde des Plaisir, quoi ! J’allais le lui signaler en ronchonnant, qu’elle l’enfila finalement, avec un sourire étrange. Ha bah quand même ! On ne pouvait pas résister, après tout, n’est-ce pas ? Oui, je sais, je m’emporte et mon égo grandit, mais cela reste dans ma tête, personne ne peut le savoir…

Comme presque j’aurais pu m’y attendre, elle ne réagit pas des masses en voyant son teddy revenir en scène : elle se contrôlait vraiment bien ! Bien qu’elle me lassait, je devais avouer que cette capacité m’attirait grandement. Un peu comme ce côté qu’avait Sminty la vampire, et qui avait su m’attirer sur ce point…Sauf qu’elles étaient différentes. Vraiment des opposées en fait, hormis quelques points. Cette réflexion me venait en même temps que je faisais ma petite course dans les couloirs, afin de la faire suivre. Avait-ce marché ? OUI ! La voilà qui me collait. Enfin, je dis « collait » mais elle semblait avoir un peu de mal à se mettre dans le bain au début. Elle ne devait pas être des plus actives, des plus endurantes du manoir je suppose. Enfin, en même temps que je me disais cela, elle avait fini par me coller réellement ! Une farce ? POUf ! Oui, oui, j’étais au sol, et j’étais tombé assez lourdement, vu que je ne m’y étais pas attendu ! Punaise, ma garde se baissait relativement vite en ce moment…Ce n’était pourtant pas le cas avant… Il faudrait y remédier.
Je me frottais le bas du dos, en le relevant légèrement, prenant appui de ma tête sur les épaules de la demoiselle, qui m’était littéralement tombé dessus ! Et avec ce beau regard, qui semblait si sûr d’elle ! MIAM~ ! Ha, si seulement ce pouvait être dans un autre sens..Non, non non non Non NooooooOOOOOn Kily ! STOOOOoooP ! STOP! Ha voilà, c’est mieux comme cela. *souffle*

Par contre, à ses mots, je ne su comment réagir au début. Une personne comme moi n’est jamais ou rarement attaqué et provoqué de la sorte ; une sorte de jeu peut être ? Elle devait savoir à qui elle s’adressait, et donc qu’elle n’avait surement pas la puissance nécessaire –quoique, je peux encore avoir des surprise… Elle se prenait supérieur à moi ? Démon de la garde ? L’un des plus vils et fort de ce manoir ? Elle n’en avait de loin pas le droit, ni la carrure pour me défier de la sorte…Cela aurait été quiconque d’autre, à part la Sminty, je l’aurais noyé sur le champ après un bon coup de défoule ! Cette prise de confiance trop soudaine était louche. Cette façon d’agir ne collait pas.

Mais…j’avoue que je serais bien tenté de jouer son petit jeu et de la suivre dans son délire ! Cela pouvait finalement reprendre une tournure drôle et amusante, et le moment lassé, je pourrais toujours la laisser retomber comme une vieille chaussette ! Et ses mots… « Mon esclave sexuel » avait-elle dit, sur un ton si prenant, si tentant. Deux mots qui ne vont pas ensemble du tout, du moins, pas dans cette situation ! Oui, parce que, évidemment, le second mon éveillait quelques sens chez lui… mais le mot esclave était exactement le contraire de ce qu’il était ! Surtout le petit déterminant possessif: je n'était à personne, et encore moins à elle; je n'appartenais qu'à moi même, aujourd'hui et à jamais. personne ne m'oterais cette liberté - du moins sans mon consentement volontaire, et qui si cela arrivait serait dans un but précis comme m'amuser.

Bon ! Jouons ! La dernière phrase de la donzelle valait bien le coup d’une réponse ! En souriant, et en tentant de prendre un air de soumis, l’espace d’une mimiseconde cependant car je ne supportais tout bonnement pas cet air, cette attitude, je lui répondis calmement :

« Bah quoi ? Ma liberté ? Tu veux me l’ôter ? Tu t’en crois capable peut être, hein ? »lui balançais-je avant de continuer plus posément dans une tout autre attitude « mais… je suis tenté de te la laissé pour quelques instant, jeune fille. Je la reprendrais quand j’en penserais le moment opportun. Parce qu’après tout…je reste Kilyös ! »

Ma réplique étant finalement assez pauvre, et ne donnant pas exactement l’effet recherché – bah oui, ça sonnait largement mieux dans ma tête ! Fait ch*er ! – je me tût un instant avant de demander, avec une esquisse de sourire malicieux, en insistant sur un mot comme une personne ayant des pensées précise le ferait :

« Alors, "maitresse", quelle est la suite ? »

Je ne pensais pas un traitre mot de ce que je disais, mais elle devait bien s’en douter. Je JOUAIS. Ey si quelqu’un me voyait aussi lamentable,exterieur a cette scène vous me direz, qu’en adviendra-t-il de ma réputation ? Bah ! Il n’aura pas le temps de dire quoi que se soit qu’il serait déjà sous mon emprise et finirait noyé. A son réveil, il aurait juste oublié ! Donc…Allons-y !

[HRP: Voilà!! Je m'excuse pour le retard...mon Rp c'est perdu en cours de route puis plus beaucoup de temps perso et je remercie le cours de gestion pour m'avoir donné le temps de le refaire Wink J'espère que ça ira! Je part parfois un peu loin peut être, et je change radicalement de caractère... ]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rend moi mon Teddy !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rend moi mon Teddy !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Granma Internacional rend hommage à Toussaint Louverture
» 25 ans après, un album rend hommage à Daniel Balavoine
» quand le travail rend malade
» présentation de Teddy Lupin
» La chanson qui vous rend triste
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Couloirs multiples-