Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Sam 3 Mar - 15:23


Ryû descendit les escaliers maudits, non sans au passage avoir torturé psychologiquement des humains coincés là. Il s'agissait un plaisir simple et peu glorieux certes mais extrêmement rafraîchissant. Entendre les suppliques de ces pauvres créatures dans un état aussi humiliant... Il n'y avait vraiment qu'eux pour être assez ridicules et se faire piéger dans les marches. Enfin bon, on ne pouvait pas s'en plaindre, le monde serait si triste sans eux...

Le démon parcourut le hall, un sourire distrait aux lèvres, puis ouvrit la porte qui donnait accès à la zone extérieure. Il faisait plein jour, ce qui dérangea quelque peu Ryû. A l'intérieur la luminosité était nettement plus sombre, cela lui semblait plus naturel que ce soleil radieux.
La mission du moment : retrouver un couillon d'humain qui s'était paumé depuis bientôt deux jours dans le labyrinthe de Dédale. Encore un qu'il retrouverait à moitié crevé. Ce ne serait même pas amusant, il ne pourrait pas le tourmenter comme il le voulait. Pour que la torture,quelle qu'elle soit, fonctionne il était conseillé que sa victime se trouve en pleine forme. Elle ressent par conséquent mieux la douleur.

Ryû devait admettre qu'il se sentait légèrement responsable dans cette affaire. Celle-ci n'était d'ordinaire pas de son ressort, n'importe quel garde de bas rang aurait pu le faire. Mais il savait pertinemment de qui il s'agissait. Cet humain, c'était lui-même qui quelques jours plus tôt l'avait poussé à faire cette « promenade de santé ». Son piège puéril avait marché à merveille. Trop crédules ces humains ! Il suffisait de leur suggérer des choses pour que leur curiosité naturelle fasse le reste.
Et donc il serait mauvais pour ses fesses que son Maitre apprenne qu'il avait tué un homme, même de façon « accidentelle ». On pouvait leur infliger ce qu'on souhaitait, mais surtout pas ça ! Il en prendrait pour son grade. Il fallait de toute urgence qu'il répare sa bavure avant de se faire chopper.

Il marqua une pause face au fameux labyrinthe parsemé de haies, de roses et de jolies plantes. Il paraissait bien innocent vu comme ça mais il fallait s'en méfier comme de la peste. Ryu ne s'y était aventuré que pour récupérer des âmes perdues. Pas question de foutre les pieds là-dedans sans aucune raison ! Un petit rire attira son attention sur sa droite. Haussant un sourcil surpris, il regarda la créature accroupie près d'un arbuste qui l'espionnait. Ah... Évidemment, il y avait toujours ce genre de parasite qui traînait par ici...

« C'que t'es moche... » Siffla t-il

Si au Manoir on croisait des êtres d'une beauté à couper le souffle, les plus laides s'y trouvaient aussi. L'apparence du démon présent était vraiment repoussante. Difforme avec un corps disproportionné, une peau couleur sang, des yeux globuleux, des cornes sur le dos et les cuisses, de lourds piercings, une vraie mocheté démoniaque ! Il était inoffensif mais sa seule existence agaça Ryu qui montra les crocs.

« Casse-toi sale rat »

Le ton grondant de sa voix suffit largement à faire déguerpir la chose. Il disparut avec un regard mauvais dans les fourrés du labyrinthe. Bon, maintenant il fallait y aller ! Ryu releva le capuchon de sa cape noire sur sa tête et posa avec prudence une main sur le pommeau de la dague à sa ceinture. Il ne pensait pas avoir à se servir de l'épée accrochée dans son dos.
Soudain, un craquement suspect l'immobilisa. Il y avait quelqu'un dont l'aura était perceptible, et il ne s'agissait pas d'un parasite. En un éclair Ryû dégaina son épée pour se mettre en position défensive face à l'origine du bruit derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Dim 4 Mar - 13:10

Aujourd’hui ! Ou plutôt non, ce matin ! Kilyös s’était levé sans rechigner, pour une fois. Et cela paraissait sous tous les angles de vue, des plus suspects. Eh oui, lui qui est un si grand dormeur, et de si mauvaise humeur au réveil ! Il n’était pas encore au point d’être joyeux de quitter son petit nid douiller, mais il ne tirait pas la tronche. C’était déjà ça, tout en étant anormal. Mais il y avait bien évidement une raison la dessous ! Aujourd’hui et demain, il y avait un événement particulier au bar, qu’il ne voulait en rien manquer ! En effet, là-bas s’organisait une « compétition du plus grand buveur », dont le prix était très…attrayant : une humaine du manoir, qui serait au gagnant pour toute une journée ! Et un tel concours lui convenait parfaitement, lui qui avait envie de s’amuser et…de boire ! Il imaginait déjà tout ce qu’il pourrait lui faire faire à ce trophée ultime, lui faire subir. Et cela l’excitait dors et déjà ! Oui, il voulait gagner ce prix, cette fille. Un sourire en coin sur son visage, il était déterminé à l’obtenir ! Et il succomberait aux plaisirs de d’Eros et de Thanatos…

A peine une heure après s’être levé, que voilà notre démon rendu au bar, bouteille à la main et allongé sur son canapé habituel. Les autres participants ne lui semblaient absolument pas faire le poids, sauf un ou deux sur la trentaine de démons candidat au trophée. Il sentait déjà qu’il avait une chance de gagner. Au bout d’une heure, il ne restait plus que trois participants en jeu. Puis, deux. Lui, et un autre, dont le visage lui était encore inconnu. Il semblait costaud, celui là. Peut être que la partie serait plus difficile. Pourtant, les deux démons, semblaient déjà assez hors d’eux. Ils avaient descendu beaucoup de bouteilles…
Et au moment critique où arriva la dernière bouteille, le barman étant à cour, le corbeau de Kily lui sauta au visage, comme à son habitude dans sa maladresse devenu légendaire.

« Message ! messageuh ! Messaaage ! » croassait l’oiseau noir sans cesse, jusqu'à se prendre une raclé de son démon.

Il y eu un grognement sourd. Tous les regards étaient posés sur Kilyös et son corbeau. Une aura noire se dessina autour du démon de la Garde, ses cheveux voletant derrière lui. Il prit son corbeau, qui était porteur d’un message semblait-il, et le balança à l’autre bout de la salle. Il était furieux. Pourquoi ? Eh bien, les applaudissements se déclenchèrent juste après, et les regards allaient tous à son adversaire, qui avait donc eu le temps de finir la bouteille ! Et bien qu’il fut tombé au sol après, il avait gagner….

« Gggggrrrrahhhhh ! maudit corbeaaaauuuu ! Toujours quand il faut paaaas ! Saleté ! »

Il s’énerva ainsi un moment, en donnant des coups de pieds dans les meubles, et en devenant agressif avec la moindre personne qu’il trouvât. Une masse d’eau énorme se forma dans sa main droite, prête à être lancé. Il visait son adversaire, bien sûr. Mais son corbeau l’en empêcha, se plaçant devant. Ooh ! Il lui aurait bien fait la peau à celui là… ! Mais la missive que le corbeau venait de lui mettre sous le nez l’arrêta net dans sa lancée. Elle avait le cachet du Maitre… Il ne voulait pas avoir plus d’ennui qu’a son actif, et se décida à se calmer. Enfin ! La pièce était sans dessus dessous, mais Kilyös n’y prêtait déjà plus attention. Il lût la missive, après quoi, il la déchira.

« Le labyrinthe hein… »

Saytan lui ordonnait en effet de se rendre au labyrinthe de Dédale et de lui ramener de toute urgence une plante rose à point bleu et jaune, en forme de « bol ». Il semblait vraiment en avoir besoin, à voir le ton de la missive. Et bien que Kily détestait cet endroit tout fleuri et clair, il n’avait pas le choix : il ne pouvait se soustraire aux ordres du Maitre… Il descendit donc dans le hall, toujours autant en colère et cela se voyait à son pas et son regard, puis sortit en poussant violemment la porte qui menait à l’extérieur. Il marcha ainsi, d’un pas sévère et mécontent jusqu'à l’entré de ce foutus labyrinthe.

Au bout d’un moment passé entre ces murs de plantes, et a regarder sans cesse a droite à gauche en bas en haut pour trouver cette maudite fleur à points, il en eu marre. De plus qu’il était tant énervé, que chaque petites créatures sur son chemins, si inoffensif soit-elle, finissait soit HS soit noyé avant de s’être fait la peur de sa vie. Il entendit alors du bruit, des pas. Un autre que lui se trouvait là ? Un démon, à en croire l’aura. Et pas une de ces mini créatures. Un démon. Il s’avança en direction de celle-ci, puis un peu plus près, juste derrière cette haie qui lui bloquait le passage dans une impasse, il capta le bruit familier d’une épée dégainée. Alors il s’était aussi fait remarqué. Plus le choix alors ! On sort ! Il lança un jet d’eau puissant pour réduire la haie à néant et passer entre. Il sauta de l’autre côté alors, et s retrouva accroupis, à quelques mètre de ce démon. La haie repoussa derrière lui, tel un amas de cellule en division, ça une vitesse incroyable. Il se releva alors rapidement, et regarda qui pouvait bien être ce démon.

« Ahh !...Mais n'est ce pas Ryû...? »
lança-t-il

Comme s’il était déçu, avec pourtant cette pointe de défi et d'ironie. Il faut dire qu’il n’aimait en rien ce démon. Il l’agaçait toujours au plus haut point. Et dans la colère dans laquelle il se trouvait encore, autant dire qu’il n’était pas d’humeur…Déjà qu'il ne pouvait pas saquer ce démon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Lun 5 Mar - 23:02

La haie face à Ryû fut détruite par un immense... jet d'eau ? Un démon en surgit d'un saut pour se retrouver accroupi non loin de lui. Oh non... pas lui... Pile celui qu'il imaginait être. Quelques instants plus tard la végétation se reconstruit d'elle-même à une vitesse incroyable. Avec un soupir lassé il se redressa puis rangea son épée dans son dos.

« Ahh !...Mais n'est ce pas Ryû...? »


Rien qu'à cette voix il aurait pu deviner de qui il s'agissait, et la présence de la personne en question l'emmerdait royalement. Son ton ne lui plut pas du tout, il était empli d'une condescendance qu'il supportait mal. Qu'est-ce qu'il foutait ici ? Ce n'était pas le genre d'endroit fréquenté par des types de son rang. Un démon élémentaire de la garde qui ramenait ses fesses ici, rien que ça... Ryû serra les dents avec un air contrarié.

« Kilyös... » Maugréa t-il

A chaque fois qu'il le voyait une envie irrépressible de lui cogner dessus le démangeait. Aucune idée de ce qui le dérangeait chez lui. C'était juste une empathie animale, une vieille rivalité. Déjà à la base il n'aimait pas beaucoup l'eau, alors savoir que l'autre envoyait des raz-de-marée à la tronche en levant le petit doigt, ça ne lui plaisait pas vraiment. Il caressa du pouce sa dague en résistant à l'envie de le lui envoyer dans la face. Mais mieux valait pas s'y risquer, à ce rythme tout le monde s’entre tuerait dans ce foutu Manoir. Et il avait pour le moment une autre priorité à gérer.

Il resta là ou il était, ne voulant surtout pas briser la distance de quelques mètre entre eux. C'est vrai ça, qu'est-ce qu'il faisait dans le labyrinthe ? Encore à manigancer un mauvais tour ? Ou.... MERDE ! Ryû percuta soudainement. Mais bien sur ! Il s'était fait grillé en beauté ! Misère... Décidément rien n'échappait à Saytan-sama dans ce qui se passait dans cette zone... Il avait à coup sur envoyé Kilyös pour le punir de sa stupide erreur avec l'humain ! Il était bon pour un lynchage en règle, ou pire peut-être, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec lui. La situation lui échappait complètement. Pas la peine d'imaginer s'enfuir, c'était inutile et pas son genre d'ailleurs. Quoiqu'il lui arrive, il ferait face !

Une petite brise souleva ses cheveux d'argent et lui amena l'odeur de son vis-à-vis de plein fouet. Ce que détecta son odorat développé lui fit froncer les narines. Celle-ci était désagréablement teintée de la senteur de l'alcool. Forte en plus. Il était bourré en mission ? Ah, de plus en plus décadents ces gardes démoniaques, aucune tenue.

« Ah tu pues l'alcool, t'es vraiment pas croyable ! »

Ryû insuffla toute la dose de mépris dont il était capable dans sa voix. Il avait soudain vraiment envie de le faire chier, c'était plus fort que lui. Il fallait qu'il réprime son envie parce que si l'autre était venu le récupérer, ça se passerait encore plus mal... Ryû sentit qu'il allait prendre cher, ce qui ne serait pas pour déplaire à son rival... Quelle merde... En plus qui sauverait l'humain hein ? Non seulement il se tapait le sale boulot mais il serait puni par ce sale démon d'eau... Ca c'était ce qu'on appelait une vraie journée en Enfer.

« Qu'est-ce que tu fous là ? » Demanda t-il d'un ton suspicieux

Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Mer 7 Mar - 20:46

Kilyös maugréa dans son coin, détournant la tête dans la direction opposé, alors que ce foutu démon de Ryû osa prononcer son nom. Il ne devrait même pas se le permettre ! Après tout, Kil était un démon de la garde, et était donc par définition supérieur aux démons sans rangs spéciaux, non ? Il lui ferait ravaler cela, il se le jura intérieurement. Bientôt, oui très prochainement même, il ferait regretter à ce loup sans manières –enfin cela il ne le savait pas mais c’était du pareil au même de toute façon-, son irrespect. Paradoxal, n’est-ce pas ? Alors que lui-même n’attache aucun sens à respecter les autres, bien que sa position l’oblige à respecter un minimum Saytan !

Il le regarda dans les yeux, d’un regard qui montrait réellement à quel point il ne pouvait pas blairer ce mec. Une envie pas possible de le mettre à terre, ou tout du moins de le combattre le prenait-sans prétention aucune. Mais il ne pouvait se rabaisser à cela, a faire mumuse avec un gars tel que lui ! Bien que cela l’aurait distrait, il avait cette foutu mission de retrouver cette merde de fleur à point…Facile parmi toutes les fleurs qui se trouvaient là… ! Il remarqua que le gugus en face, qu’il avait alors un moment oublié –logique vu qu’il le considérait en quelque sorte comme une gêne mais peu dangereuse- portait déjà ses mains à sa dague. Lui, il était prêt à parer le coup en cas d’attaque. Mais rien ne vint. Raisonnable, ce démon, finalement ! pensa-t-il en ricanant. Pourtant, il n’y avait que quelques mètres qui les séparaient.

« Ah tu pues l'alcool, t'es vraiment pas croyable ! »

Ces paroles, prononcées de façon méprisante très pointue, semblaient parfaitement correspondre avec l’expression de dégout intense de son visage ! Cela amena Kily à lui lancer un regard des plus odieux. Il était en quelque sorte fier de lui : au moins, s’être rendu totalement saoul plus tôt lui servait à quelque chose ! Il pouvait mettre en rogne ce petit loup teigneux ! héhé. Il songea alors que cela pourrait jouer en sa faveur, vraiment…. Il ne pouvait se permettre de l’attaquer, étant en mission et ce loup de pacotille étant assez populaire auprès du Maitre… Mais, l’embêter à le faire devenir grincheux en utilisant son haleine de bourré, pourquoi pas ? Il haussa les épaules, fier de son petit raisonnement, pourtant stupide.

« Qu'est-ce que tu fous là ? »

Ah ? Mais en quoi cela le regardait-il ? Et puis, il ne comptait pas le lui dire. Par contre, se jouer de ce démon ne pourrait que lui faire plaisir. De plus, il sentait son sang bouillir : oui, il ne pouvait se retenir plus longtemps de le faire chier ! Tant pis pour ses obligations de démons de la garde, enfin je evux dire, de son image.
*De toute façon, mon image est déjà assez salie, alors une connerie de plus ou de moins…* pensa-t-il, d’un air amusé mais cependant glacial.

Il avait remarqué que ce foutu Ryû semblait un peu, comment dire, il n’en était pas sûr, mais il devait être un peu…frustré par la présence de Kily. Pourquoi ? Il n’en savait rien, étant donné que ce n’était qu’hypothèses… Et puis, même s’il se fourrait le doigt dans l’œil, lui mentir en lui donnant une raison débile, qui ne jouerait pas forcément en sa faveur pourrait être amusant…Il se frotta le menton d’une main, et avança vers Ryû. Comme il venait de se le promettre, il se rapprocha un maximum pour que sa bouche soit non loin de son nez. Il baissa sa tête vers lui et dit alors :

« Qui sais ! J’ai juste quelque chose à accomplir ici, et cela ne te re-gar-de pas, loup de malheur !dit il en jouant balançant son doigt devant les yeux du loup. Puis en se mettant la main au front, il ajouta, Ohh ! et malheureusement il a fallu que je tombe sur toi ! Enfin, j’ai peut être une raison de t’être tombé dessus… Le labyrinthe m’y a en quelque sorte guidé… » dit-il, en étranglant sa voix légèrement et en prenant appuis sur l’épaule de Ryû.

Puis il s’éloigna de quelques mètres et lui passa derrière. Il ne supportait pas de rester aussi près de lui plus longtemps ! Il sentait vraiment trop fort le loup ! Beuuuurk ! L’odeur la plus horrible qui soit, selon lui ! Il se boucha le nez. Enfin, c’est surtout depuis qu’il avait connu ce démon loup qu’il ne supportait pas. Cela va de pair. Et il savait très bien que les sentiments de ce fichu chien allaient dans le même sens à son égard. Oh ? le traiter de chien ! Il ne devrais pas apprécier, si ? Voyons, voyons…

« Nan mais sérieux ! Un démon comme toi n’est pas fichu de se tenir tranquille dès qu’on ne le surveille plus! On devrait vraiment mettre en cage les chiens comme toi, moi je dis ! » lança-t-il, très arroguant et provocateur.

Oui, car il cherchait à le provoquer, par n’importe quel moyens. C’était plus fort que lui. Sans conter qu’avec tout l’alcool qu’il s’est fourré peu avant, même si il tient bien, il pouvait faire des écarts…

« Ah ! Et toi, louveteau perdu, que fait tu donc ici ? Ce n’est pas ton genre, toutes ces fleurs et tout ça ? » l’interrogea-t-il alors à son tour, de façon ironique et mesquine. Eh ben oui, il avait bien le droit de l’interroger en retour, bien qu’il se doutait qu’il ne lui révélerais pas non plus la varie raison…




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Dim 11 Mar - 18:28

Ryû frémit avec horreur quand l'autre se rapprocha de lui avant qu'il ait eu le temps de protester. Il crut que son odeur pestilentielle le ferait tourner de l’œil. Sérieusement qu'est-ce qu'il avait bien pu boire, du détartrant pour chiottes ?! Tétanisé, il ne songea même pas à bouger tant son odorat était sous le choc. Il aurait juré, à voir la flamme sadique dansant dans les yeux de son vis-à-vis, qu'il le faisait exprès. Mais il devait se tromper bien sur... Il eut fortement envie de lui planter sa dague dans le ventre quand il approcha sa bouche immonde à côté de son nez ultra sensible. Sa réponse le surprit énormément. Il devait accomplir quelque chose qui ne le regardait pas ? Dans ce cas Kilyös n'était pas venu pour lui botter le cul ?! Ni même l'aider pour retrouver l'humain. Quoique, son aide Ryû n'en avait pas vraiment besoin. Sa queue argentée s'agita nerveusement quand le démon s'appuya avec négligence sur son épaule. Non mais pour qui se prenait-il ? Ce type s'autorisait bien trop de libertés. Heureusement pour son odorat martyrisé l'autre s'éloigna. A temps, parce qu'un peu plus et Ryû n'hésitait plus à lui faire avaler sa dague. Il n'apprécia pas du tout être qualifié de « chien » qui lui arracha un grognement sourd. L'envie de buter ce crétin démoniaque lui démangeait le bout des doigts, son regard furieux laissa clairement transparaître ce sentiment.
Il fut à la fois agacé et soulagé qu'il lui demande ce qu'il faisait ici. Ça confirmait que lui-même n'avait aucun rapport avec la mission de Ryû. Que lui dire alors ? Mentir ne lui posait pas un gros problème, ça résolvait d'ailleurs beaucoup de soucis de la vie. Mais là tout de suite aucune excuse valable ne lui venait en tête. Quel ton mesquin... ce type était vraiment mauvais. En plus Ryû ne le trouvait pas d'un dévouement absolu pour le Maître... Il faudrait qu'il s'en méfie.

« Pas ton genre non plus à ce qu'il me semble... » Cracha t-il

Il eut un reniflement dédaigneux. C'est sur que vu l'odeur, il ne devait pas approcher souvent une fleur... Kilyos ne le lâcherait sûrement pas tant qu'il n'aurait pas obtenu sa réponse. Ça s'annonçait mal. Il ne disposait que de quelques brèves secondes de répit avec cette fausse discussion pour trouver une solution. Il n'avait pas le temps de jouer. Lorsque son vis-à-vis s'était éloigné, Ryû avait senti les faibles effluves de sang humain. C'était très subtil et trouble, si l'autre idiot ne l'avait pas emmerdé avec son haleine il aurait su où l'humain agonisait. Il fallait faire vite. Parvenir à se débarrasser de l'autre n'était pas impossible. Un peu de ruse et ça passerait tout seul.

« Tout ce que je peux te dire... »

Il croisa les bras en souriant d'un air hautain. Ses mains cachées par sa cape noire ouvrirent minutieusement les poches intérieures pour y dénicher... Avec un peu de chance... Oui, ils les avaient !

« ...C'est qu'un crétin comme toi n'a rien à foutre dans mes affaires »

Il y eut un craquement sonore puis une grande quantité d'épaisse fumée envahit les lieux. Les rayons du soleil ne pouvaient parvenir à la dissiper. D'un bond, Ryû saisit l'occasion qu'il avait provoquée pour courir en sens inverse. Cette petite astuce de ninja lui était très utile. Ses boulettes fumigènes lui sauvait toujours la mise. Elles lui laissaient une bonne avance sur son adversaire. Il ne put s'empêcher de sourire en imaginant la tête que l'autre devait faire paumé dans sa fumée. Spectacle amusant. Il leva la tête et flaira la piste de l'humain. Vers la droite. Concentré, il accéléra sa course pour l'atteindre. Pas question de laisser le labyrinthe se jouer de lui. Il avait sorti son épée et tranchait la moindre haie lui faisant obstacle. L'urgence de le retrouver sans être découvert le stressait. Mais le défi était plutôt excitant.


[sorry je suis pas en avance >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Jeu 15 Mar - 18:56

Pas son genre, pas son genre….Oui, il avait raison. C’était ça le pire ! Cela voulait dire, quelque part, qu’il le connaissait mieux que ce qu’il ne pensait. Ou pas. Bref, son initiative pour l’embêter un peu semblait avoir en quelque sorte fonctionné : il lui avait fait la remarque de façon de plus clair sur ce point. Ils se détestaient l’un l’autre, et il le savait parfaitement bien, Kilyös. Seulement voilà, c’était plus fort que lui. Et ayant ce fichu trait de caractère de devenir imprévisible dans certaine situation, cela n’arrangeait pas les choses au mieux.

Le démon prit la parole, ne terminant aps sa phrase. Raahhh ! Kilyös avait en horreur quand les gens ne terminaient pas ce qu’il disait. C’était vraiment mal poli envers l’autre personne. Oui, oui, je sais ce que vous allez me dire : Kilyös ne ferait pas mieux, c’est vrai, et chez les démons, c’est encouragé de ne pas être poli ! Normal quoi ! Mais bon, le fait était là… De mauvais poils, cela n’arrangea pas la réaction de Kily. Il bouillait d’envie de lui faire la morale ! La morale chez les démons ? La meilleure hein ?! Il le dévisagea comme pas possible, attendant la suite de la phrase avec impatiente, bien que se doutant qu’elle ne lui serait pas en faveur. Il avança sa tête en avant, comme un cheval le ferait pour avoir à manger. Et il le regarda de ses yeux, rivés sur lui. Il tapa du pied s’impatientant. Puis, il imita la posture de Ryû, et croisa ses bras. On aurait presque dit un professeur sévère en colère et attendant une justification !

Lorsque cet idiot de Ryû se décida à terminer sa phrase, Kilyös finit par cracher au sol. Il avait osé le traiter de crétin ? Bon, certes, les insultes entre ces deux là étaient plus que courante lorsqu’ils avaient le malheur de se croiser. Rien de bon n’en résultait en général d’ailleurs… Et puis d’abord, il ne se mêlait pas de ses affaires : il lui retournait juste la même foutue question inutile qu’il lui avait posé le premier !

Kilyös n’était pas vraiment concentré sur la situation. Ou plutôt, il était un peu dans les vapes. Même lui ne pouvait pas boire sans en subir les conséquences, même minimes, au bout d’un moment. Il commença à voir un peu flou alors, avec un léger mal de crâne. Et il ne tenait pas vraiment debout : on avait l’impression qu’il « voguait », comme s’il se trouvait sur un bateau, oui. Et là, alors qu’il allait répliquer à Ryû ce qu’il pensait vraiment, et sans se retenir, un bruit. Puis de la fumée. Comme s’il avait atterrit au beau milieu d’un amas de nuage, style brouillard épais, très épais. Il ne voyait plus rien ! Cela n’arrangeait en rien les choses, lui qui commençait justement à voir flou sans ça ! Ah, il était mal. Il marmonna de façon nonchalante :

« Raaahhaaah ! Et dire que je me suis fait bêtement avoir comme un idiot par cette astuce légendaire des fumigènes…. Quel lâche, ce Ryû ! Pas capable de s’en sortir sans eux ! Tsss… »

Oui, il était en colère contre lui-même. Être aussi stupide ! Boire ne le sauvait de loin pas…Il se frotta les yeux. Il ne voyait toujours pas mieux, et cette fumée le démangeait un peu. Il avança, à tâtons dans ce nuage de fumée. L’autre devait déjà s’être barré depuis un moment… il lui serait impossible de le rattraper… Il aurait donc perdu ce face à face ? Il fallait se l’avouer : ce loup avait été plus rusé que lui –pour une fois ! Ou pas. Il avança encore, en repoussant inutilement la fumée de ses bras. Il devait avoir l’air bête à faire des gestes si grands ! Heureusement que personne ne le regardait ! Que ce soit Saytan, ou même cette peste de flamme d’Anna !

Il se rappela sa fichue mission alors. Trouver cette fameuse fleur. Avec sa vision qui baissait un peu sur le moment, ce ne serait pas de la tarte, comme on dit ! Ce foutu nuage de fumée laissé derrière lui, il avança dans le labyrinthe, d’un pas vexé, mais très…balançant. Il balançait, oui. Ne marchait absolument pas droit, et manquait même de tomber par moment. D’ailleurs, après avoir marché dans ces allées interminable et fleuries pendant un long moment -on pourait même dire erré-, habités d’innombrables et horrible petites choses inutiles, il tomba vraiment. A terre. Lui à terre, comme un chien égaré. Et une odeur attisa son odorat. Un odeur qu’il connaissait. Ryû… Ah celui là ! Il ne perdait rien pour attendre ! S’il le tenait…
Il trancha la haie qui le séparait apparemment de lui, puis cria dans le feu de son action, sans savoir si c’était vraiment Ryû qu’il croisait :

« Ah ! je te retrouve enfin ! Ryû ! espèce de lâche ! » grogna-t-il.

[Je ne le suis pas non plus... Ô Grand pardon ><']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Mar 20 Mar - 21:18

Ryû s'immobilisa soudainement. La faible effluve émise de l'humain qui le guidait jusque alors était masquée par une autre inconnue. Plutôt désagréable d'ailleurs. Il ne savait pas d'où cela venait mais ça lui foutait en l'air la moindre chance de piste qu'il avait. Merde, décidément le destin se liguait contre lui. Il soupira en essuyant son front en sueur de la manche. A présent l'esprit bien loin de Kilyos et sa stupidité habituelle, il ne se souciait que de l'accomplissement de sa tâche. Bon sang, ce n'était pourtant pas compliqué ! Il n'avait pas le droit d'échouer. Ayant perdu sa piste, il se résolut à rechercher le truc qui puait aussi fort. Non, ce n'était pas qui l'odeur de l'autre démon. Il marcha rapidement dans les allées vertes de ce labyrinthe maudit qu'il n'aimait définitivement pas. Quelque chose de coloré attira son regard. Un grand bosquet parsemé de fleurs multicolores avec des pétales en forme de cœur. Il fronça le nez avec exaspération. La source de cette senteur acre incommodante était ce machin fleuri.

Il s'en approcha pour les examiner, il n'en avait jamais vu des comme ça. Non pas qu'il soit un habitué des fleurs mais la forme de celle-là était peu courante. Hormis leurs teintes d'arc-en-ciel elles restaient identiques. Ryû eut un petit rire en attrapant entre l'index et le pouce une feuille du végétal pour la tirer vers lui histoire de mieux voir.

« Hey les fleurs puantes, 'seriez pas un peu gays... ? » Se moqua t-il

C'est vrai quoi. Elles faisaient vraiment gay ces fleurs. L'ensemble des couleurs lui faisait penser au drapeau arc-en-ciel homo des humains. Trouver un truc pareil dans ce labyrinthe aux plantes prêchi-prêcha était plutôt atypique. Des haies et des roses mièvres, c'est tout ce qu'il avait aperçu avant. On se serait presque cru chez les anges. Ayant oublié sa mission, il céda à l'envie irrépressible de se foutre de la gueule de cette plante à la con.

« Petites catins et en plus... Oh putain mais lâchez moi ! »

L'innocent bosquet avait muté en terrifiante plante carnivore. Avant qu'il ait eut le temps de reculer des épaisses branches épineuses surgirent en une fraction de seconde de nulle part pour s'entourer son corps. Les épines s'enfonçaient dans sa peau faisant perler du sang un peu partout. Il grogna de douleur. Leur surprenante rapidité l'avait pris de court, il était loin d'imaginer que cette chose horrible était capable de le tuer. Ryû comprit que ça ne servirait à rien de se débattre car la plante l'avait fermement ligoté. Comme ses bras étaient plaqués contre son buste il put sans mal attraper sa dague. Il trancha avec dégoût les branches et dès qu'il fut libre dégaina son épée pour régler son compte à la saloperie. Quelques coups rageurs en vinrent à bout. Puis il ôta sa cape lacérée. Ses vêtements déchirés étaient tachés de sang et des tas de maudites fleurs s'y trouvaient attachées. Quelle merde ce truc... Pas si angélique que ça le labyrinthe... Il s'attela à décoller ces machins colorés de lui en pestiférant.

« Ah ! je te retrouve enfin ! Ryû ! espèce de lâche ! »


Hein ?! Il releva brusquement la tête. Il s'agissait de la voix de Kilyos, à quelques dizaines de mètres de là. Il y eut aussi un bruit violent d'eau. Mais il avait du se tromper et tomber sur quelqu'un d'autre... Il n'avait rien d'autre à faire que le poursuivre ?! Oh non... Il avait oublié un fâcheux détail : l'humain ! Si jamais l'enfoiré tombait sur lui, Ryû aurait une sacrée galère à gérer. Plus le temps de nettoyer ses fringues pleines de fleurs. Il saisit son arme pour fendre les haies qui le séparaient du démon et débarqua comme une furie en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Ven 23 Mar - 18:55

La trompe d’eau lancée par le démon à la chevelure violette atteignit sa cible. Il riait de plus belle, de son rire de méchant dira-t-on. Vous savez, celui qui est insupportable ? Il s’avança, heureux de sa prise. Il avait enfin réussit à le rattraper ce satané lâche de loup ! Il n’allait pas s’en tirer ainsi après avoir osé le laisser en plan ! Déjà que Kil était de mauvais poil, le moindre petit « hic » pouvait le mettre en rogne. Il avança, et à quelques pas de la masse de cellules maintenant agenouillé. Et là, il s’arrêta net. Une expression indéchiffrable sur son visage, il s’exclama en gardant la note ce simple mot, qui voulait tout dire :

« Heeiiiiinnnnnn ?!? »


Mais oui, quoi ! Ce misérable n’était pas Ryû ! Il s’était réellement trompé… Quel désappointement… ! Il baissa la tête, ses longs cheveux lui retombant sur le devant. On aurait pouvait apercevoir autour de lui cette aura noire, brumeuse comme un nuage. Elle l’entourait complètement. Oh non…il se sentait perdre le contrôle de lui-même ! Il était tant en colère sur le coup, de s’être mépris à ce point et que Ryû lui échappe encore, qu’il allait devoir se déverser. C’était la goutte de trop, celle qui avait fait déborder le vase. Et le résultat…
Il s’avança vers l’homme agenouillé, qui n’était qu’un simple humain du manoir. Le regard de Kilyös était sévèrement fâcheux, le genre de type à ne pas énerver ou il vous tue. Il meut son bras droit, à une vitesse folle, et en un rien de temps, l’humain se retrouvait pendu dans le vide, la main de Kil au cou. Il le serrait pour le moment peu fort, de façon à ce qu’il puisse parler.

« Toi ! T’es sur mon ch’min, pauv’ type ! »


Il sera plus fort, semblant que finalement, il n’obtiendrait rien de lui. De toute façon, il était déjà dans un état critique : blessé de partout en ayant pris cette trope d’eau de plein fouet, il saignait pas mal. Il fermait même les yeux. Dans un geste inespéré de bonté, Kil consentit à l’achever violemment et rapidement pour lui épargner toute souffrance de plus. Ce n’était pas marrant de le voir souffrir, celui-là. Il était quasi mort : rien à en tirer. A moins de le soigner…Pour le torturer ensuite !

« Misérablement faible, ces humains… »
susurra-t-il à l’oreille de l’humain.

Puis il sera encore plus fort. L’homme cracha du sang et toussa. Puis, Kilyös sortit son autre bras, resté jusqu'à présent dans sa poche. Une aura bleuâtre se forma autour de l’avant bras, puis sa main devint masse d’eau. Il la forma en épée bien pointue, et prit de l’élan en élançant son bras en arrière. Mais juste au moment le plus drôle, celui de planter sa lame dans le corps de cet humain, il dût se retourner, lâchant l’homme à terre et formant un bouclier protecteur autour de lui. En effet, un violent vent venait le frapper, emportant avec lui feuille et ronce de l’allée, détruite. Une silhouette. Un responsable. Un démon. Ryû… !

Il serra les dents et abaissa son bouclier. En face de lui se tenait vraiment ce Ryû ! Et il venait de le couper au moment le plus intéressant ! Raaahhh… on ne pouvait même plus s’amuser tranquille alors, sans qu’un loup en furie débarque ? Oui, car il était en furie ! Ce fut une entrée en scène magistrale… Puis, en le regardant de plus près, il était dans un sale état : ses frings étaient tout déchiré ! Et…des fleurs éparpillées accrochée dessus. Des fleurs ? sa mission ! Saytan n’allait pas être content s’il ne terminait pas cette foutu mission ! A quoi elles ressemblaient déjà, ces fichue fleurs ? uhmmm… Ah ! mais c’était bien celles-ci ! celle qui étaient sur Ryû ! Il frotta ses cheveux. Il les avaient trouvé, lui ! Il s’était donc fait battre par ce démon ? Enragé, il siffla :

« Les fleurs… Toi ! D’où viennent-elles ? Il me les faut ! » cria-t-il, en le pontant du doigt.

Il était un peu emporté là. Il aavit révélé son but au plein jour... Quel idiot! La situation était trop…retournée ! Il en avait oublié cet humain d'ailleurs, qui gisait allongé derrière lui. Il sauta sur Ryû et attrapa une fleur, qu'il analysa ensuite de plus près, après s'être éloigné de quelques pas du démon. C'était bien celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Mar 27 Mar - 20:56

Ryû eut le déplaisir de retomber sur l'autre imbécile. Quelles étaient les putain de probabilités pour qu'il se croisent tant de fois dans ce labyrinthe immense ?! Ce mec était pire qu'une tique, il ne pouvait pas aller voir ailleurs histoire de le laisser respirer ! Il toisa d'un air sévère le démon qui abaissait son bouclier. Il ne semblait pas plus ravi que lui de le voir. Il allait lui balancer une vanne avant de disparaître quand il aperçu... l'humain ! Il gisait là derrière son adversaire. L'aspect de celui-ci faisait peur à voir. Tombé dans les pommes, il pissait le sang d'un peu partout. Et merde. Il ne lui restait pas beaucoup de temps à vivre. Alors qu'il contemplait avec hébétement son triste état, non pas qu'il en ait pitié, Kilyös lui demanda en criant d'où provenaient les fleurs collées sur lui. Oh oh, voilà qu'il pétait un cable pour de bon ? Il le prit de vitesse et s'empara d'une de ces horreurs, évitant au passage le coup de poing que Ryû voulut lui mettre dans le ventre. Mais qu'est-ce que ça pouvait lui foutre ?! Pourquoi en avait-il besoin ? D'ailleurs qui voudraient de ces machins carnivores et moches à souhait ? Le concept même de « fleur » paraissait avoir été crée en opposition à Kilyös lui-même. Elles devaient sûrement avoir une valeur spéciale. Cela expliquait sa présence ici...

« Comme c'est mignon, alors on ramasse des fleurs ? » Le railla t-il avec un soupçon de sadisme dans la voix

Un large sourire moqueur aux lèvres, Ryû lui jeta un regard supérieur pour lui faire sentir à quel point il était misérable. Un démon qui cueille des fleurs, non mais franchement... il ne cesserait jamais de le surprendre, c'était une valeur sure dans la ressource à vannes. Il s'apprêtait à justement lui en relancer une quand l'humain émit un gémissement plein de douleur. Ah, c'est vrai, il était là celui-la. Connaissant relativement la nature de son vis-à-vis, il se douta du fait qu'il l'avait quelque peu amoché. Dans le feu de l'action il n'avait pas bien vu quelques instants plus tôt mais il lui semblait bien que Kilyös s'apprêtait à le tuer. Cela le rendit furieux.

« Qu'est-ce que tu lui as fait enfoiré ! »

Ça ressemblait plus un grognement menaçant qu'à une réelle question. Il devinait la réponse tout seul sans mal. Décidément, ce gars l'agaçait de plus en plus. Cette brute ne pouvait s'empêcher d’abattre tout ce qui bougeait. Il allait lui faire payer. Ça faisait trop longtemps qu'il le narguait et le faisait royalement chier. Plus question de jouer à le charrier. Une haine pure et dure s'emparait de lui, une pulsion de meurtre devait être assouvie.

Une brise fit voleter ses cheveux blancs qui cachèrent son visage. Il attrapa le pommeau de son épée accrochée dans son dos pour la dégainer. La tenant toujours fermement, il la planta dans le sol. L'engin lui arrivait à la hauteur des côtes mais il la maniait sans mal grâce à sa force. Durant quelques secondes, son expression froide resta indéchiffrable et il ne bougea pas. Puis il positionna la lame verticalement face à lui. Il eut un bref rire. Ça faisait longtemps qu'il ne s'en était pas servi. Il lui offrait un morceau de choix, du sang démoniaque.

Ryû releva la tête pour fixer son adversaire dans les yeux, et avec un sourire posé, il souffla :

« J'vais te refaire ta sale gueule »


Aussitôt, l'épée fendant l'air, il fonça sur le démon pour l'abattre sur sa tête d'un lourd coup.
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Lun 9 Avr - 16:59

Kilyös sentait en lui monter toute sa rage, profonde et haineuse comme jamais. Pas que parce que ce type l’énervait de toute façon à mort à chaque fois qu’ils se voyaient, mais aussi parce que Lui, ils les avaient trouvés ! Et avant lui ! Kily avait la sensation de passer pour un vrai moins que rien ! Or il détestait ça ! Il admira la fleur encore un peu, la compara au bout de parchemin sur lequel figurait son croquis, et la rangea dans sa poche. Il se leva ensuite, sans quitter Ryû des yeux. De ses yeux de fauve, d’un violet améthyste. Il devait avoir l’air très peu cohérent, à porter autant d’intérêt à des fleurs, surtout qu’il n’aimait pas ça du tout ! Il le ferait comprendre à Say plus tard, que cette mission humiliante n’avait fait que l’énervé encore plus qu’il ne l’était ! Ah ce foutu Say ! Il ne perdait rien pour attendre….

« Comme c'est mignon, alors on ramasse des fleurs ? »

Ah ! ce qu’il redoutait ne pouvait bien sûr pas être éviter ! Ce foutu loup se moquait de lui. Il se moquait bien de lui ! Eh bien, il n’en attendait pas moins : cette haine mutuelle qui les liait était bien la seule chose qu’ils devaient avoir en commun ! Le sourire et l’air supérieur qu’arborait Ryû sur lui le faisait encore plus rager. Il retroussa ses lèvres, et grogna, le fixant toujours de ses yeux intensément démoniaques à ce moment. Il se mordit la lèvre inférieur, et une goutte de sang coula. Il la ramassa délicatement sur son doigt, et le tendit droit devant lui, le montrant à celui qui allait être son adversaire. Ce foutu gardien loup sembla remarqué l’état de l’humain derrière Kilyös.

Ah celui là…C’est vrai, je n’ai pas pu l’achever ! Ce con est intervenu au moment le plus drôle !

Mais il semblait vraiment furax. Ahah ? Ce puceron d’humain, de moins que rien, aurait-il une importance pour ce loup ?ca semblait très plausible, à voir la tête qu’il tirait ! Kilyös retrouva alors de l’ardeur, et éclata d’un rire sadique, fort et hautain aussi. Il était fier de l’avoir autant amoché ce foutu puceron, mais il aurait vraiment du le finir ! Bah ! Le laisser agoniser, ce n’était pas mal non plus non ? Quand, furieux, son adversaire lui demanda rageant ce qu’il avait fait, Kilyös ne prit pas la peine de chercher une réponse. Il haussa les épaules, et lui adressa un sourire en coin :

« Bah, tu le vois bien, non ? Je m’amusais avec lui, et tu es arrivé au moment où le plus drôle venait ! Mais cet humain insignifiant aurait donc de l’importance à tes yeux ? Tu tombe bien bas, dis moi ! dit-il dans un air tout aussi moqueur que lui précédemment. Si tu veux, je l’achève pour toi~ »

Ajouta-t-il sur un ton qui montrait son envie de jouer. Il se lécha les lèvres, d’envie. L’envie de se battre, de montrer de quoi il était capable, de se lâcher pour dire lui brulait dans tout son corps. Et puis, l’aura combative de son voisin se montrait elle aussi : il avait retiré sa lame, un outil assez impressionnant devait-il s’avouer. Il avait lui aussi ce regard froid, d’un combattant mourant d’envie d’anéantir et de foutre une claque royale à son adversaire. De ce côté-là, Kilyös admettait qu’ils se valaient. Il le dévisagea du même regard, et lui rendit son sourire de plaisir. Kil’ se faisait déjà une scène dans sa tête, et rien qu’a l’idée de se battre contre lui, il en ressentait des frissons de joie, de plaisirs intenses. Il croisa ses bras et se frotta les longs des bras, de bonheur. Après tout, Kil était un démon aux ardeurs combatives, jamais calmé sauf par l’alcool peut être.

« J'vais te refaire ta sale gueule »

Pouah ! Il pouvait parler ! Qu’il essaie, du moins ! Un démon simple qui s’en prend à un membre de la garde, n’était-il pas fou ? Bon, il devait avouer que ce louveteau ne se défendait pas mal du tout, mais Kily savait aussi qu’ils se valaient. Dire qui était au dessus de l’autre était impossible : Kil’ était juste là-dessus et peu prétentieux. Le combat qui semblait là inévitable montrerait à son issu le plus fort des deux ! Tout du moins, il n’apprécia pas le fait qu’on lui parle ainsi. Pour qui se prenait-il, celui là ? La provoque entre eux, c’était toujours à son apogée faut dire…. Il répliqua sur le même ton provoquant que Ryu :

« Pouah ! Viens donc mon Loup, je t’attends à bras ouverts ! Moi aussi je peux t’la refaire, ta saleté de tronche de sauvage ! Je vais te cramer tes cheveux tout blanc jusqu’à tout noir ! »

Ryu fonça alors sur lui, lame en avant, sans doute près à lui trancher sa tête. Mais Kilyös, bien qu’un peu saoul encore, vit le coup arriver, et esquiva adroitement. Ah ! Ce coquin de Ryû pensait peut être que l’alcool le désavantagerait ? Tatata ! Méchante erreur : cela lui donnait encore plus de force en fait ! Il pouvait esquiver les coups, certes un peu moins rapide qu’a son habitude, mais plus adroitement !

« Quoi ? c’est tout !?je me sens triste pour ta lame, mon petit ! La pauvre, avoir un maitre ainsi ! » ironisa-il avec une pointe de théâtre et de provocation.

Paradoxal ? Oui, mais nous nous trouvons en enfer, chez les démons, ne l’oublions pas ! Ce coup éviter, bien que de peu, il recula de trois pas et se plaça en haut de la statue de la fontaine, au centre de ce petit terrain du labyrinthe qui venait de se faire baptiser en aire de jeu. De l’eau ! Sa puissance allait être doublé par rapport à un terrain sans. Il se frotta les mains, écarta ses jambes puis se mis dans les genoux. Il plaça ses bras devant lui, lié par les mains, et lança une grande trompe d’eau en direction de Ryû. Cela créa avec la puissance, un vent autour des tourbillons d’eau, qui souleva les quelques feuilles qui étaient autours.

Se doutant qu’il n’arriverait sans doute pas à atteindre Ryû avec ça, il prépara déjà son attaque suivant. Une aura violette-noire se dessina autour de lui. Il ôta son haut léger, qui n’était en fait qu’une sorte de voile, dévoilant la totalité de ses tatouages. Ceux-ci étaient sa force, mais l’adversaire ne devait aps le savoir. D’ailleurs, il ne l’avait dit à personne, et même Say ne savait peut être pas… Ce combat semblait amusant d’avance… mais il ne serait pas facile à remporter ! de plus, le provoquer était sans doute une erreur, mais c'était si amusant! Et quand kil' pouvait s'amuser, il prenait; peu importait les conséquences! Enfin bon, là, il devrait faire plus gaffe à lui quand même, mais bon, peut être s'en rendra-t-il compte? Surement...

[Hrp: Gomen pour la qualité et pour tout le retard: j'était surchargé...><"]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Sam 5 Mai - 23:06

Il allait buter ce connard avec un plaisir inconditionnel. Cela faisait bien trop longtemps qu'il l'agaçait avec son air insolent. Malgré son état plus que louche dû à l'alcool, il esquiva ses attaques. Bien sûr, c'était un imbécile mais pas de bas rang. Cette saloperie savait se battre ! Le contraire eut été ennuyant. Ryû se repositionna en stature défensive, le temps de réfléchir à la façon dont il pourrait l'avoir. La seule stratégie qui lui plaisait était d'attaquer sans relâche jusqu'à ce que son ennemi cède à ses coups. Ça paraissait être un bon plan.

« Alors tu te contentes de fuir, montre -moi c'que t'as dans les tripes, allez fais pas ta sucrée ! »
Un petit sourire suffisant aux lèvres, il avait envie que le démon se réveille un peu pour avoir une bonne bagarre. Mais il aurait du se douter que la chose était loin d'être facile.

« Oh... Merde... »

Il venait de remarquer avec horreur la présence d'une fontaine. Et qui dit fontaine dit... Eau. Alors là, ça craignait sérieusement. Ryû comprit immédiatement qu'il n'aurait pas le dessus. Kilyos utilisant l'élément eau, cela lui procurait un formidable support. Le loup qui imaginait gagner face à cet ivrogne sans problèmes fut projeté en un éclair au stade « sauve qui peut ». Les choses se passèrent si vite qu'il ne put parer l'énorme jet d'eau qui le frappa de plein fouet. Alors là... Il était profondément en colère. Il n'avait pas bougé d'un pouce, endurant l'attaque avec le peu de dignité qui lui restait. Enfin, il n'avait pas vraiment le choix. Lorsque l'eau retomba au sol, il y eut un blanc durant le quel il resta planté là, raide comme un piquet.
Et puis, il explosa :

« ABRUTI JE SUIS TREMPE ! Mais quel con, regarde ce que t'as foutu ! Tu peux pas te battre comme un homme, non Monsieur doit balancer de la flotte ! »


Ses vêtements mouillés désagréablement collés à sa peau le firent frissonner de froid. Cette sensation détestable le mit hors de lui. Il essora ses cheveux également trempés avec un grognement. Est-ce que cet imbécile savait le temps qu'il devait passer à les sécher et les coiffer ?! Il y a des gens qui sont en dehors de la réalité, vraiment quel culot... Lui qui réclamait du sang et des coups, il se voyait gratifié d'une douche froide.

« Tu sais quoi ?! TU ME GONFLES PUISSANCE 10 000 ESPÈCE DE RAT ! »


Se battre ainsi mouillé n'était plus amusant du tout. Chaque infime mouvement le faisait grimacer. Il risquait en plus d'attraper un rhume carabiné. Il ôta ses gants qu'il jeta par terre. Maintenant, il devait s'arranger pour attirer son ennemi hors de ce lieu, dans un endroit sans ressource d'eau naturelle à proximité. Rester ici pour combattre était à son désavantage, il ne pouvait y rester plus longtemps. Le démon brandit son épée mais se stoppa. Il regarda avec stupeur son adversaire enlever tranquillement son haut.

« Hé mais... Qu'est-ce que tu fous ?! Pourquoi tu te déshabilles, t'es pas bien ou quoi ? »


Quel était le but de la manœuvre ? Non seulement il le dégouttait mais maintenant il lui faisait une peur bleue. Il détailla du regard l'ensemble de ses tatouages qui lui donnaient un air... Plus sauvage. Ryû ne put s'empêcher de sourire. Il n'était pas si mal que ça en fait ce cher Kilyos. Ah non ! Règle n°1 de combat : on ne mate pas l'ennemi. Ses oreilles s'abaissèrent automatiquement quand il vit l’inquiétante aura qu'il dégageait, signe de réel danger. Que mijotait-il ?! Allait-il user de ses dons surnaturels ? Ryû se préparait au pire. Il avait beau toujours se moquer de lui et le rabaisser, au fond il savait très bien qu'il était puissant. Vu comment ça se profilait, il comprit que cela risquait d'être un combat à mort. Très bien. Après tout, c'est ce qu'il voulait depuis le début. Sa nature de loup commençait à s'exciter à l'idée d'une bataille sérieuse. Ses crocs devinrent plus proéminents, sa queue ébouriffée se dressait.

« Je ne sais pas ce que tu comptes faire mais... Quel gachis qu'un si joli corps soit condamner à mourir...»
dit-il avec un sourire carnassier

Dans un élan vigoureux, il courut en direction du démon et dirigea avec précision sa lame contre son épaule. Il ne fallait pas lui laisser le temps de riposter avec ses pouvoirs d'eau. Pas question de se faire mouiller de nouveau !

[Retard powaaa /SBAFF/]
Revenir en haut Aller en bas
Kilyös Del Arthensia

Démon sadique
 Démon  sadique
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part! ;p


Vos Infos
Race: Démoniaque Mwhaha
Fonction : Démon Supérieur, Garde des plaisir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC
Magie
Armes

MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   Lun 2 Juil - 11:06

A contrario de ce que pensait Kilyös, son adversaire ne bougea pas d’un poil ! En fait, il aurait dit qu’il ne cherchait même pas à esquiver. Il était donc encore plus abruti que ce qu’il pensait… Ou bien, il cherchait à montrer quelque chose, ou peut être avait-il quelque chose derrière la tête. Kily choisit de rester sur ses Garde : il s’agissait tout de même d’un bon adversaire, et une petite faute d’inattention pourrait lui être fatale. Déjà que ce jeté d’eau avait puisé dans ses ressources. Oui déjà ses ressources, vu que notre homme de la garde était bourré, ses facultés se voyaient abaissés, comme son corps réagissait moins vite.

« ABRUTI JE SUIS TREMPE ! Mais quel con, regarde ce que t'as foutu ! Tu peux pas te battre comme un homme, non Monsieur doit balancer de la flotte ! »

Bah oui, mais à qui la faute ? Pas la peine de crier comme ça, il était bourré mais pas sourd. Et ce Ryû qui ne cherchait même pas à esquiver et se plaignait ensuite d’être trempé ! Mais quel idiot… mais quelle insulte ! ne pas se battre comme un homme ? Bon, ok, de toute façon, il n’avait aps besoin de « sa flotte » pour se battre contre Ryû. Du moins le pensait-il…

« Pfff ! Eh le chien mouillé ! Fallait esquiver, mon pote, te plains pas maintenant ! Et puis, finalement, Monsieur balanceur de flotte n’a pas besoin de sa flotte pour te battre ! »

Dit-il en riant d’un rire amer et moqueur, qui se voulait même provocateur. Ryû le provoquait aussi, après tout, donc autant se balancer l’un l’autre. Il cracha par terre, sur son côté. Il regardait en coin son adversaire, qui lui semblait en véritable furie, et tout trempé, entrain d’essayer de se sécher. C’était marrant à voir, mais surement plus pour longtemps…Il y était peu être aller un peu fort, surement sous l’effet de l’alcool qui le rendait encore plus instable que d’habitude. Il regarda un instant ailleurs, avant d’entendre rugir Ryû :

« Tu sais quoi ?! TU ME GONFLES PUISSANCE 10 000 ESPÈCE DE RAT ! »

Provocation ? Okay mon gars, on va y aller a la loyale, oui, oui. Et puis, il le gonflait tout autant, ce loup si fier ! Ne pouvant pas se supporter l’un l’autre en même temps, on n’irait pas loin ! Alors qu’il se déshabillait, par chaud et aussi par le fait qu’il soit un peu bourré, son adversaire qui semblait des plus surpris par ces actions non digne en plein combat lui dit :

« Hé mais... Qu'est-ce que tu fous ?! Pourquoi tu te déshabilles, t'es pas bien ou quoi ? »

Kilyös ne prêta même pas attention à ces paroles, et ralentit encore ses gestes jusqu’a enlever son haut. Il était peut être pas bien, mais rien ne l’interdisait, si ? Et briser des règles, c’était presque son habitude ! Il ne pensait pas que ce geste déstabiliserait ainsi ce loup… Il se releva fièrement et lança un regard sexy à Ryû. Puis il se reprit rapidement. Ah, un combat sous l’emprise de l’alcool n’était pas forcement une bonne idée.

« Gloups »

Il avait laissé s’échapper celui là. Bon, ce n’était rien d’important, de toute façon, son adversaire le savait, qu’il était un peu bourrer ! En reportant son attention sur ce loup, il vit que sa queue plus menaçante que jamais se redressait, ses oreilles allaient en arrière et ses crocs sortirent. Il allait attaquer, il préparer quelque chose… Et Kilyös savait qu’il ne fallait pas le prendre à la légère ou le sous estimer, ou il se ferait avoir, surtout qu’un loup attaquant n’est pas forcément visible et rapide.

« Je ne sais pas ce que tu comptes faire mais... Quel gachis qu'un si joli corps soit condamner à mourir...»

Lui disait le loup, en souriant comme un loup à sa proie. Kily le lui rendit, avec cette flamme de combattant dans ses yeux. Sans son eau, il était plus mal barré qu’avec, c’était sur. Maintenant, bien qu’il soit un démon, il avait une parole dans les combat : il se battrait à la loyale. Ce combat, qui semblait prendre des allures de combat à mort, allait vraiment commencer. Mais au moins, il pourrait peut être joué de son corps, qui semblait attirer l’attention de Ryû. Il passa ses mains dessus, doucement, se faisant des caresses sur ses marques. Il se déhanchait presque. Fou ? Surement un peu. Bourré ? Aussi. Mais il y avait aussi un peu de sa propre volonté : voir où irait ce loup. Il sauta de la fontaine pour se retrouver au sol, à quelques pas devant celle-ci.

Fatale erreur. Il avait relâché sa concentration de l’ennemi, et ne vit pas le loup arriver sur lui comme une flèche, lame en pointe vers son épaule. Au du moins le remarqua-t-il bien trop tard. Il sentit une douleur dans son épaule gauche comme cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressentit. Il tomba à genoux au sol, en portant par réflexe la main de son bras valide à son épaule opposée. Il avait mal oui. Mais il affronterait la douleur et continuerait le combat. Du sang coulait de la blessure. Il évalua cette dernière : elle n’était pas belle, et assez profonde. Il ne pouvait plus –ou presque plus- bouger son bras droit. Il se releva doucement, en vacillant un peu. Il pouvait miser sur le fait qu’il soit bourré pour tenir un peu mieux aussi. Mais il l’aurait, ce satané loup ! Il se retourna vers lui, et dans un regard noir de fureur lui dit :

« Toi…TOI…J’ai commis l’erreur d’inattention, mais ne compte pas sur moi pour la refaire ! Fichu Loup ! Je t’aurais tu m’entends ? Même si je dois y laisser ma peau ! »

Il grognait maintenant, signe de sa fureur. Son aura malveillante ne l’avait pas quitté, et elle avait surement atténué un peu l’effet qu’aurait pu avoir sa blessure. Elle grandit de plus belle autour de lui, noir comme la nuit.

" Ah mais attend, mon loup, pour plus de loyauté…"commença-t-il

Il fit apparaitre dans la main gauche de son bras valide une épée d’eau, longue. Il préférait l’arc et les flèches, mais face à une épée, rien de mieux qu’une épée. Malgré qu’elle soit d’eau, elle était aussi solide qu’une épée forgé dans du metal. L’eau étant constament en mlouvement, elle formait une barrière même un peu plus dure que le métal d’une épée. Il finit alors sa phrase, avant de se mettre en garde le bras droit pendant et dégoulinant un peu de sang :

« Voici… Mon épée d’eau ! je n’utiliserais pas l’eau, mais si tu veux un combat loyale, j’ai bien le droit à une épée ! En garde, mon loup ! »



[HRP: Je me re-escuse pour tout le retard, comme expliqué par Mp, les exam :/ Bref, voilà ma réponse, j'espère qu'elle va et encore sorry Wink ]




« La séduction est de l'ordre du rituel  »

le sexe et le désir de l'ordre du naturel. »



I wanna drink, it's sooo goood!
I wanna beat Say'
I wanna power because my life is quite ennoying!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage périlleux des miches d'un idiot [Pv Kilyös Del Arthensia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Mado fem Lhassa-apso 9a sauvetage
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Aska femelle croisée lhassa apso 7 ans SAUVETAGE (78)
» La flotte de sauvetage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Labyrinthe de Dédale-