Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Paresse est dans la place ! • Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 16:09

▬ Hellow mon grand ! Moi c'est " Sanae !" ! ♦
La paresse, c'est tout un art.
♣ feat : Nanami Chiaki ; Super danganronpa 2

▬ Des trucs en vrac  sur votre personnage



• NOM : Endô
• PRÉNOM : Sanae
• ÂGE : 18 ans
• GROUPE & RACE : La Paresse | Démon.  
• MÉTIER (facultatif) : Boarf, vous avez déjà vu La Paresse travailler ?
• ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuelle !
• RANG (affiché sous l'avatar) : Feignasse intergalactique ~
Code:
<i>Feignasse intergalactique ~</i>

• RP AVEC UN GUIDE ? (si humain et si nouveau venu - époque 2000) : Nope, pas besoin ! ~

▬ Description Physique  

Mon Dieu, seriez-vous aussi fainéant que Sanae ? Vous avez des yeux en face des trous pour l'observer non ? Quoi ? Pourquoi vous me regardez comme ça ? Rah, c'est bon, c'est bon, je m'y mets...

La Paresse, pour commencer tout en chiffres, mesure un mètre soixante pour quarante-six kilogrammes. Elle n'est pas le genre de canon qui attire tous les regards cela je peux le certifier, mais elle a au moins le mérite d'être jolie. Ou mignonne, je suppose que cela dépend du point de vue. Elle possède une peau laiteuse, une silhouette élancée et des formes féminines comme il faut là où il faut ; mais elle ne fait décidément rien pour se mettre en valeur. Enfin, quand on est mort, cela ne doit plus avoir une si grande importance de se bichonner, si ? Puis ça lui demanderait trop d'efforts, la connaissant...
La première chose que vous risquez de remarquer, si tout d'abord vous avez le mérite de repérer la véritable ombre presque invisible qu'elle est -en effet, même lorsqu'elle n'est pas en train de dormir dans un endroit insolite et qu'elle se promène simplement, sa démarche demeure parfaitement silencieuse, presque vaporeuse-, ce sont ses cheveux. D'un violet extrêmement pâle frisant parfois un vague gris, lisses jusqu'aux pointes qui remontent étrangement vers le ciel et atteignant presque ses épaules, sa chevelure est une véritable source de curiosité. Il n'est pas rare que quelqu'un les scrute attentivement pour tenter d'y voir quelque chose qui trahirait son naturel. Malheureusement pour ces personnes et pour tous les scientifiques qui tentent d'éluder ce genre de mystères, ses cheveux ne sont en aucun cas artificiels. D'une part parce que cela prendrait trop de temps et d'efforts de se les colorer et de leur donner une telle forme, d'autre part parce que... Parce que Sanae prône le naturel, dirons-nous. Ainsi, je peux également vous assurer que ses yeux grands yeux d'un rose tantôt prononcé, tantôt de la même couleur que sa chevelure et encadrés par de longs cils bien noirs sont tout aussi naturels. Et soi-disant passant tout aussi dérangeants. En effet, dans son regard semble briller une lueur doucement folle qui accentue encore l'aura mystérieuse qu'elle dégage. D'ailleurs, son sourire l'est tout autant : inoffensif mais pas tellement, il mélange dans un tour de force la franchise, la lassitude extrême et inspire souvent un sentiment de malaise envers ceux qui ne la connaissent pas ou peu. Les personnes un peu plus proches d'elle comprennent assez vite que c'est juste son sourire naturel et qu'elle n'a aucune pensées malsaines derrière tout cela. Enfin, en principe.

D'un côté purement vestimentaire, soyons clair : La Paresse ne change jamais de tenue -excepté pour les grandes occasions ou quand Saytan en personne le lui demande. Elle n'aime pas se prendre la tête et a gardé son uniforme scolaire : une chemise blanche à manche courte avec un petit nœud de ruban rose au col, surmontée d'un long gilet à capuche noir sur lequel est tissé en rose le blason de son ancienne école. Elle porte également une jupe courte d'un beige plus ou moins clair en fonction de la saleté accumulée et des collants noirs remontant jusqu'au dessus de ses genoux, le tout accompagné d'une paire de chaussures roses. A noter qu'elle porte constamment sur son dos un sac en forme de peluche : tous ignorent ce qu'il contient mais la demoiselle en sort toujours des objets aussi différents les uns que les autres, tous apparemment bien utiles sur le moment. Quelques cerveaux un peu plus intelligents comprennent vite que c'est tout bêtement son pouvoir : faire apparaître des objets au gré de ses envies -ou presque. 
 


▬ Description Mentale

La Paresse vous dîtes ? Il n'y a pas grand chose à raconter d'une fille qui ne fait rien ou presque de ses journées, vous savez... Quoi ?... Mais c'est que ça insiste en plus ! Bon, je vais vous la décrire un peu alors, mais c'est juste parce que c'est vous, hein. Puis, en tant que le corbeau chéri de ma maîtresse, je suis tout de même le mieux placé pour la décrire.

Sanae est avant et avant tout la personne la plus paresseuse de la planète -avouez, vous ne l'aviez pas deviné. Partisane du moindre effort, elle fait absolument tout pour se fatiguer le  moins possible et le moins souvent. Pour ce faire elle a la fâcheuse habitude de reléguer autant de tâches possibles à tous les malheureux qui la croisent. Que ce soit aller faire une mission que seul un des Sept Pêché Capitaux est censé pouvoir faire, lui apporter à manger et même tirer les rideaux ou aller lui chercher quelques vêtements dans le placard à trois pas du lit, tout y passe. Pour cette raison les gens ont tendance à l'éviter comme la peste ; plus afin de ne pas être forcé d'accomplir quelques petites corvées que parce qu'elle est effrayante. D'ailleurs, la jeune fille a tendance à attirer beaucoup d'ennuis autour d'elle. Pas qu'elle soit sujette à la malchance ou qu'elle se mette souvent dans le pétrin -quoi que, elle n'est pas mauvaise de ce côté-là non plus- mais plutôt car, en reléguant au hasard les gens à faire telle ou telle chose, ces derniers se font gronder à sa place. On pourrait même la qualifier de chanceuse puisqu'elle s'en sort somme toute relativement bien dans ce genre de situations, contrairement aux pauvres victimes desquelles elle a exigé de l'aide -même s'il est difficile de définir si c'est dû à son statut ou à son naturel attachant.
Puisque je vous parle de son naturel attachant, je suppose que je peux en profiter pour vous mettre en évidence... Eh bien, l'évidence : il n'est pas rare que les nouveaux venus au Manoir se demandent ce que peut bien faire la démone ici. Voir même comment elle a pu virer en démon. En effet, la demoiselle se révèle totalement inoffensive, aussi bien en combat que moralement. Elle esquive avec une aisance déconcertante tous les coups qu'on peut essayer de lui donner mais jamais ne contre attaque. Vous comprenez, éviter les assauts des méchants, c'est déjà assez fatiguant, alors donner elle-même l'assaut... De fait, personne ne l'a jamais vu se battre "pour de vrai". Et franchement, je pense que c'est mieux ainsi. Elle n'a clairement pas l'âme d'une guerrière. Si elle fait du mal à quelqu'un, elle a de bonnes raisons de le faire ou... Ne le fait pas volontairement. Avec un exemple je pense que ce sera plus clair, d'autant que la situation arrive très régulièrement : prenons, disons, deux humains du Manoir qui se disputent violemment. En apparence rien de bien banal, du moins jusqu'à ce que la Paresse soit sortie de son précieux sommeil réparateur et qu'elle descende avec des airs de zombie donner une petite correction aussi rapide qu'efficace aux fauteurs de trouble avant de retourner se coucher. Là, elle les aura certainement frappé et grondé avec toute la délicatesse d'un phacochère mal réveillé, mais elle sera tellement dans les vaps qu'il y aura de fortes chances pour qu'elle oublie aussitôt les faits une fois retournée dans les bras de Morphée. A ce sujet cela devrait vous aiguiller sur l'une des choses les plus importantes à ne pas faire avec elle : ne jamais, ô grand jamais, la réveiller. N'essayez même pas de le faire en douceur, vous risqueriez de vous retrouver avec un coussin en pleine tronche et un coup de pied au cul pour vous virer de sa chambre. Enfin, pas nécessairement un coussin ni même une chambre, puisque d'ordinaire Sanae s'adapte très facilement à tout type d'environnement quand elle a envie de dormir -c'est à dire très souvent. Il lui arrive de se laisser bercer par ses rêves sur un banc dehors, ou à moitié suspendue dans le vide surplombant la lave... Somnambule sur les bords dirons-nous.

Outre ces traits de caractère dominants chez la jeune fille, vous retiendrez certainement l'indifférence la plus totale qui l'habite. Tant qu'elle n'est pas directement concernée vous ne la verrez jamais réagir, pas plus que si une de ses connaissances se fait martyriser. Encore une fois, cela lui demanderait trop d'efforts d'aider quelqu'un. Vous pouvez également tenter de la prendre par surprise si vous le souhaitez, et si par un miracle vous y parvenez je m'engage même à vous servir jusqu'à la fin des temps. Car oui, cette fille est un peu comme une statue de glace. Pas forcément cassante dans ses répliques elle n'en demeure pas moins incroyablement franche et plus ordinairement muette comme une carpe. Elle ne parle -et sans surprise avec aussi peu de mots que possible- que lorsqu'on lui pose une question ou qu'elle en sent le besoin. Autrement dit, assez rarement. Je suis certain que si elle n'indiquait pas les différentes tâches à faire aux passants pour éviter autant que possible de travailler, tous la croiraient muette.  
Aussi, elle est très, très émotive. Hypersensible si l'on veut. Et en découle évidemment une susceptibilité hors norme... Il est possible d'un sous-entendu, même non voulu, de la blesser et d'ainsi faire l'objet de son terrible courroux. Bon, certes, un courroux un peu mou. Mais la demoiselle sait comment vous pourrir la vie et mieux encore : elle sait comment vous pourrir la vie sans bouger le petit doigt. Ne vous étonnez par exemple pas de trouver un ingrédient douteux dans votre dîner du soir, empoisonné par une personne à qui La Paresse aura relégué cette tâche ô combien épuisante -et accessoirement très risquée.

Oh, puis il y a une chose que vous devez savoir. Sanae est une experte en terme de maladie. N'y voyez pas une quelconque volonté d'aider les blessés -ni même une quelconque volonté tout court-, c'est juste que la demoiselle a tellement l'habitude de se faire porter pâle qu'elle connaît à peu près toutes les maladies et blessures de la Terre, leurs symptômes, et comment les guérir. Qui sait, cela pourrait servir une cause plus noble un jour ?

Et... Vous savez quoi ? Je vais m'arrêter là. Non pas que je sois aussi feignasse que Sanae mais c'est toujours plus amusant lorsqu'on découvre la personne soi-même, n'est-ce pas ? Retenez juste qu'il ne faut jamais énerver la belle, car même inoffensive elle est toujours capable de nuire... Du moment que cela ne met pas en péril sa précieuse moral du "moins j'en fais mieux je me porte".


▬ Pouvoirs & Arme

 Sanae possède un pouvoir somme toute assez unique et ma foi... Assez inutile en terme de combat. Elle peut faire apparaître n'importe quel objet de son choix du moment qu'il n'est pas trop gros -pour cause de fortes migraines si la démone abuse de sa capacité. Pour se donner un ordre d'idée, la jeune fille fait sortir les dits objets de son sac et veille à ce que ces derniers ne dépassent pas la taille de celui-ci. Ce qu'elle fait ainsi apparaître est "définitif", mais en contrepartie elle ne peut répéter le processus que six fois dans la journée au grand maximum. De plus, il faut préciser qu'elle ne peut pas faire sortir d'armes à feux ni de choses vivantes. Par exemple, si elle sort une fleur, celle-ci sera en plastique ou en verre. Si c'est un chat il sera en peluche ou mécanique mais en aucun cas vivant.

Quant à ses armes... Disons qu'elle n'en a aucune et rechignerait sans nul doute à en avoir une, parce que cela impliquerait d'apprendre à l'utiliser. Beaucoup trop fatiguant pour elle...
 



▬ Tell me your death  

Du trafic d'organes... Rien que cela, hein ? Elle n'y était pas allée de main morte. Elle avait sélectionné les cibles -des SDF principalement- et avait envoyé quelques sous-fifres les kidnapper et les tuer. Puis elle avait laissé quelques médecins en manque d'argent extraire tout le nécessaire de leur corps inerte. Et cela à tant de reprises. Elle ne pouvait pas compter les victimes qu'elle avait ainsi faites, même indirectement. Car quand bien même elle n'avait fait que diriger les troupes, c'était sa faute s'ils étaient morts ; et ce même si quelqu'un d'autre s'en serait chargé si ce n'avait pas été elle. Elle en était parfaitement consciente, et pourtant, elle ne regrettait pas ses actes. Elle devait être un peu psychopathe sur les bords pour penser ainsi, mais à l'instant présent Sanae avait d'autres choses bien plus importantes à regretter. Comme celle d'avoir un jour été mêlée au trafic.
Pourquoi s'était-elle investie dans une telle source d'ennuis ? La raison était somme toute assez simple. Elle était atteinte d'un cancer et comme elle faisait partie des très, très rares personnes du type de sang nommé Bombay, elle avait espéré trouver quelqu'un comme elle parmi les victimes, qui lui aurait permis de vivre plus longtemps. En vain. La jeune fille savait qu'elle n'en avait plus pour longtemps -quelques semaines ou mois tout au plus. Et elle pensait sincèrement qu'à ce stade il ne servait plus à rien de mettre autant d'énergie à la tâche. Elle était condamnée et elle aurait certainement dû le comprendre bien plus tôt, avant que tout ne dérape. Elle aurait dû passer plus de temps avec sa grande soeur Lucia, rebelle au grand coeur, avec Seito, un ami qu'elle considérait comme son frère, avec sa mère Asae qui tenait une boutique de fleurs, ou même avec son père banquier Kyo.  Mais, plus important encore, elle n'aurait jamais dû se laisser berner par Zayn, ce garçon albinos d'une vingtaine  d'année. Officiellement ce dernier était son employeur : c'était elle qui était allée à sa rencontre pour intégrer le secteur. Il avait rapidement accepté sans demander plus d'explications, et ce fut à la demoiselle qu'incomba la tâche de gérer tout ce petit monde pendant que lui pouvait se prélasser le derrière sur un fauteuil. Plus officieusement mais pas secrètement non plus ils s'étaient rapprochés et étaient devenus ma foi de bons amis... Et l'adolescente s'était décidée à se confier à lui et à expliquer ce pourquoi elle désirait faire du trafic d'organes. Et monsieur avait bien gentiment accepté de l'aider.
Du moins, c'était ce qu'il lui avait fait croire. Encore trop ignorante pour comprendre toutes les ficelles du métier et tout ce que cela impliquait, elle n'avait pas décelé le mensonge de Zayn. Elle s'était laissée berner jusqu'au bout par cette odieuse personne qui avait prétendu être son ami. Elle était allée jusqu'à le considérer comme son meilleur ami. Quelle fifille naïve elle avait été. Elle aurait dû savoir que sa tentative de démission serait vaine et soldée de menaces, elle aurait dû savoir qu'un de ses proches finiraient pas découvrir la vérité. Elle aurait dû savoir tout cela.

C'était la raison pour laquelle, à l'instant présent, Sanae pointait ce pistolet vers Zayn avec ces mains tremblantes, protégeant ainsi un ami d'enfance qu'elle affectionnait beaucoup : Seito. Ce dernier était orphelin et n'avait pas encore trouvé de métiers fixes, raison pour laquelle il était somme toute une cible facile lui aussi. La jeune fille l'adorait et se souvenait encore de leurs jeux d'enfants, de leurs bêtises, et de tous ces moments qu'ils avaient partagé. Elle ne pouvait décemment pas le laisser mourir. Sans compter que le masque de son prétendu ami venait enfin de tomber : il lui avait avoué quelques secondes plus tôt à quel point elle s'était faite manipuler. Enfin, cela, il l'avait fait quand il avait encore l'arme dans les mains. Après la lutte acharnée qui avait permis à la demoiselle de s'emparer du pistolet, le pauvre essayait maintenant de la convaincre de ne pas le tuer.
Il s'était servi d'elle. Et il était le seul point d'attache qui la retenait dans ce secteur ô combien risqué. Plus encore, il menaçait Seito. Elle ne pouvait décemment pas le laisser s'en sortir.
Alors elle fit la seule chose qu'elle savait faire depuis ces derniers mois :  elle tua. Elle le tua, d'une simple pression sur la gâchette.

Après quoi Sanae se redressa vivement, laissa l'arme du crime sur place et ordonna à Seito de s'éloigner autant que possible d'elle, de ne plus jamais tenter de la contacter. Il prendrait trop de risques s'il faisait cela. Il obéit sagement, encore sous le choc, et laissa l'adolescente rentrer chez elle couverte de sang.
Sa famille l'interrogea. Il ne pouvait en être autrement. Mais elle ne répondit de rien et après s'être lavée, elle s'allongea simplement dans son lit, et attendit. Attendit que la maladie l'emporte. Elle savait pertinemment qu'elle n'aurait jamais pu tuer Zayn si elle n'avait pas su qu'elle mourrait elle-même quelques temps plus tard. Elle fit le bilan de tout ce qui avait pu se passer ces derniers mois et conclut rapidement que tous les efforts du monde demeuraient inutiles, et qu'il était tout aussi inutiles d'avoir une quelconque volonté à faire quoi que ce soit si cela n'avait aucune chance d'aboutir. Alors elle se dit qu'il était inutile de s'accrocher à la vie comme elle l'avait fait puisque tout le monde devait bien mourir un jour.
Et cette tragique histoire prit fin quelques semaines plus tard lorsque les policiers débarquèrent chez elle, prêts à la juger pour ses crimes, et qu'elle-même poussa son dernier soupir.

Contre toute attente, Sanae reçut une dernière visite avant sa mort. Ou peut-être pendant, elle n'en était pas certaine. Elle rencontra cet homme qui se disait être Satan -Saytan en fait, comme le monsieur avait prit grand soin de le préciser. Il lui proposa de devenir un démon. En comprenant qu'une seconde chance lui était accordée, même démoniaque, la jeune fille accepta et se promit que plus jamais elle ne ferait quoi que ce soit d'inutile. Plus jamais elle ne ferait d'efforts si cela n'était pas nécessaire. Et elle renaquit sous le statut du Pêché de la Paresse au sein du Manoir.
Les débuts de La Paresse furent quelque peu difficiles, dans le sens où elle ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait. Elle était déboussolée et ne pouvait se fier qu'à son nouveau compagnon corbeau pour la guider et sur le maître des lieux pour lui expliquer non sans lassitude ce qu'elle faisait ici et pourquoi. Elle finit néanmoins par reprendre le sens des réalités au bout de quelques jours passés et ma foi elle s'accommoda relativement bien à sa nouvelle condition, assumant pleinement et certainement plus qu'il le fallait le pêché qu'elle représentait.

Et aujourd'hui, sa vie -sa mort- se poursuit... Et Sanae ignore encore ce que l'avenir peut bien lui réserver.
 


▬ Des trucs en vrac sur vous  



• PRÉNOM : Nyahaha ! J'vous le dirais pas !
• ÂGE : 16 ans et toutes mes dents ! *originalité bonjour*
• Ce que vous pensez du forum, que faut-il changer ? : Ben honnêtement j'adore le concept du forum y tout y tout, mais de là à pouvoir prononcer un avis constructif pour les changements, j'y suis pas encore !
• Comment avez-vous trouvé le forum ? : Sur top-site. o/
• Plutôt salé ou sucré  ? Sucré *o*


Dernière édition par Sanae le Mar 22 Avr - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 16:34

Bienvenuue :)

Alors juste quelques modifications a faire par rapport a un détail et ce sera tout bon o/

Citation :
voire même une fois dans la cité des Anges sans même se souvenir comment elle avait pu atterrir là.

C'est pas possible, la cité des anges est gardée et l'entrée et sortie du manoir aussi xD. Donc faudrait l'enlever Beuh




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 16:41

Merci ! ♥

Ah d'accord, dommage alors ça aurait pu être amusant InRp ! Quoi qu'il en soit c'est modifié maintenant. o/
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 16:42

Très bien je te valide dans ce cas ! o/



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 18:23

Bienvenue parmi nous!

N'oublie pas d'aller faire calculer ta puissance ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   Mar 22 Avr - 19:54

Merci ! ♥
Je suis allée poster dans le sujet correspondant, merci de me l'avoir rappelé. ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La Paresse est dans la place ! • Fini   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Paresse est dans la place ! • Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» (69) Dark Tirak est dans la place...tout baigne!!!
» Calypso est dans la place ✝ Hiboux Box
» Marie-Thérèse d'Autriche ♣ La reine est dans la place ♣ Fini
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Administration  :: →Mort confirmée :: Les 7 Pécheurs-