Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Lun 5 Mar - 22:27

Appuyé nonchalamment sur la rambarde du balcon, Ryû contemplait la vue donnant sur l'ensemble du parc du Manoir. La nuit était tombée depuis quelques heures déjà. Sa profonde obscurité ce soir-là tranchait d'autant plus avec l'éclat opalin de la lune. Celle-ci était pleine ; une hypnotique lueur pâle en émanait. Vraiment magnifique. Le démon se massa les tempes, inspira avec lenteur et tenta de faire le vide dans son esprit pour calmer l'agitation prenant tout son corps. A chaque fois ça recommençait. Il était bien connu que la pleine lune avait un certain effet sur la plupart des êtres des ténèbres, mais Ryû y était particulièrement sensible. L'esprit loup composant sa nature disposait depuis toujours d'un lien puissant à cet astre. Donc comme à chaque pleine lune, ses sens se décuplaient, la chaleur de son corps augmentait considérablement, son esprit n'était plus très clair, bref des tas de bizarreries le prenaient. Il détestait cela, ayant l'impression de n'être plus maître de lui-même à cent pour cent. Les choses devenaient confuses dans sa tête, ses instincts les plus primaires le taraudaient. Il n'y pouvait rien, c'était comme ça. La moindre odeur de sang le mettait dans des états pas possibles lors des nuits de ce genre. Malgré son grand âge, il ne parvenait toujours pas à apaiser le trouble provoqué par la lune, il y avait peu de chances pour qu'il en vienne à bout un jour. Il retira ses gants de cuir qu'il attacha à sa ceinture. Il avait chaud, horriblement chaud... Il fallait juste attendre que ça passe. Un petit sac de glaçon, tisane et au plumard. Oui, c'était un bon programme ! De toute façon ce serait ça ou alors bouffer une dizaine de succubes.

Des bruits de talons approchèrent en sa direction et c'est sans surprise qu'il sentit une main se poser sur son épaule. Il tourna la tête vers la jeune femme, dont se répandait un parfum fruité très alléchant, qui caressa une mèche argentée de sa chevelure avant de lui tendre un papier. Ou plutôt un bout de parchemin roulé. Échauffé par sa présence il voulut la retenir en l'attrapant par la taille mais elle hocha la tête pour signifier non. Elle disparut ensuite comme elle était venue. Une fille qui le jetait ? Curieux. Son attention revint vers le bout de papier qu'il s'empressa d'ouvrir.

« Ce soir, dans les appartements privés,
Saytan »


Dès qu'il eut terminé de lire le bref message, le papier se consuma. Il ne resta que des cendres dans sa main qui voletèrent emportées par le vent. Ses oreilles pointées en avant, la queue remuante, il fut tout d'abord content. Ouais, content. Saytan-sama le convoquait, ce qui sous-entendait une nouvelle mission ! Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait grand chose. Puis un détail lui parut inhabituel. Dans les appartements privés ? C'était rare que le Maître distribue ses consignes chez lui, enfin le chez lui intime. Ryû s'inquiéta, il avait peut-être fait quelque chose de mal ? Non pourtant, c'était difficile de trouver un serviteur plus dévoué que lui. Il se demanda si c'était fait exprès ou non mais il remarqua que ce n'était pas un corbeau qui lui avait délivré le message. Ryû détestait ces bestioles. Le Maitre le savait-il c'est pourquoi il avait envoyé cette charmante fille ? Si oui l'attention le toucha. Quittant le balcon, il se dépêcha d'obéir aux ordres.

Il se dirigea d'un pas impatient vers le deuxième étage, monta les escaliers presque en courant, bouscula quelques personnes et arriva enfin face aux trois couloirs. Le central menait aux appartements de Saytan-sama, un endroit secret dont peu franchissaient le seuil. L'excitation de la découverte le submergea. Il se sentait complètement survolté, tout son être semblait en alerte maximale. Ça devait être important, oh oui très important cette convocation... Il s'engagea dans la pénombre du couloir. Il fut étonné par sa longueur et eut l'impression de marcher pendant des heures. Enfin il se trouva face à une grande et unique porte qui s'ouvrit toute seule. Il pénétra dans la pièce dont il ne distinguait pas vraiment les meubles tant la luminosité était faible.

Son cœur battait à tout rompre. L'excitation relativement ridicule causée par la perspective de voir Saytan-sama le faisait quasiment transpirer. Il luttait de toutes ses forces pour empêcher sa queue de battre l'air. Il ne devait pas montrer ses émotions. Il cachait son tumulte intérieure sous un masque glacial comme il savait si bien le faire. Le silence régnait. Ses sens hypersensibles captèrent immédiatement l'aura forte de son Maitre imprégnant les lieux. Il attendit quelques instants une manifestation de présence, mais rien ne bougeait, comme en attente de quelque chose. Ryû mit alors un genou à terre, porta sa paume sur sa poitrine et inclina la tête pour saluer Saytan-sama. Celui-ci était tout proche, c'était évident.

« Saytan-sama... » Salua t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Lun 5 Mar - 23:55

Saytãn se remettait doucement de cette soirée de folie qu’il avait passé dans l’espèce de night club. En sortant, il avait chopé une fille, une simple hybride panthère. Il aimait les félins, et ça ne faisait vraiment tripper de toucher ces oreilles. Il l’avait choisie à la place de toutes les autres succubes qui se proposaient à lui, mais il n’avait pas léser sur les plaisirs qu’elles lui proposaient. Se laissant toucher de rares fois. Le petit félin le suivait comme un chien. C’était le genre de petite prude qu’il aimait parfois se faire pour se divertir. Il la mena à ses appartements, et n’hésita pas à lui apprendre les rudiments. Il avait un sourire moqueur devant son inaptitude à lui faire plaisir. Il aurait vraiment dû emmener une succube en fait, cela aurait été sûrement mieux fait.

N’ayant pas eu ce qu’il désirait, le maître la renvoya simplement bosser. Les incubes se chargeront de l’initier aux plaisirs charnels et elle retournera le voir. Pour l’heure, il convoqua simplement une belle succube. Non, il n’allait pas la tripoter, enfin, pas trop. Il avait bu quelques verres, et il fallait dire que tout le boulot qu’il avait fournis était énervant à force, il voulait donc être celui que tout le monde connaissait, dur, stricte, mais aussi un fou de plaisirs charnels. Il n’était pas le maître de ce manoir pour rien. Beaucoup connaissaient ses performances. La succube entra, toute excitée, elle ne s’empêcha pas d’aller prendre le bras de Saytãn pour savoir ce qu’il voulait, étant persuadé qu’il voulait un peu de compagnie. Il mit quand même sa main à sa taille et lui susurra doucement à l’oreille, d’une voix suave d’aller lui chercher Ryû et de le convoquer dans ses appartements privés. Il l’y empressa avec une petite tape amicale sur les fesses. Elle ne put s’empêcher de rougir. Elle y alla ensuite vite.

Saytãn était plutôt pressé qu’il vienne. Il savait que la lune, c’était « bon » pour lui, et qu’il était plutôt jaloux en ce moment. De plus, il faisait un excellent travail, alors pourquoi ne pas le récompenser ? Par la suite, il se décida à aller prendre une petite douche. Il avait plutôt transpiré, et il voulait être propre. Il enleva ses vêtements, et alla ensuite dans sa salle de bain personnelle. Parce que oui, dans ses appartements, il avait un grand lit deux places, une salle de bain, un bar personnel avec des servants qu’il avait pour le moment envoyé bosser à la salle de fêtes, un grand balcon…

Il entendit soudain quelqu’un entrer. Ryu, évidemment. Il continua quelques secondes à détendre son corps dans l’eau chaude, puis sortir de sa douche, prenant le soin d’attacher ses longs cheveux ébène avec un élastique, il se vêtit simplement d’un pantalon et s’essuya. Il passa ensuite devant Ryu , il s’assit ensuite nonchalamment sur son lit double, et se retrouva en face de lui. Il se coucha un peu et s’adossa en mur, veillant à le voir encore. Il eut un sourire en entendant sa salutation.

« Bonsoir, Ryû. Viens, fais-toi plaisir mon petit louveteau. »

Ca, c’était une sacrée invitation avec des plaisirs divergeant ! De plus, Saytãn était simplement en pantalon, ses cheveux longs mouillés, et quelques mèches étaient sur son torse, qui lui était parfaitement formé, pas trop ni trop peu musclé. Aucun trop. Son regard était alléchant et en disait beaucoup sur ses envies.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mar 6 Mar - 21:17

Le souffle de Ryû se coupa lorsqu'il reconnut la silhouette de son Maître qui passa devant lui. Il ne savait pas si c'était à cause de la lune ou autre chose, mais son odeur exalta de plus belle ses sens. Il n'osa pas lever le regard. Ses épaules et son dos furent secoués d'imperceptibles frissons électriques. Son cerveau hurlait à tout son corps de se calmer. Il était un garde nom d'un chien, le self-control était son boulot ! Il voulut se relever mais ce qu'il vit l'en empêcha.

Saytan-sama devait tout juste sortir d'un bain. Une mince pellicule d'humidité constellait son torse... Nu. D'une perfection à tomber. Ryû faillit s'étouffer à sa vue. Les longs cheveux mouillés. Le regard assuré et amusé. C'était un supplice. Atroce. Il réprima un grognement douloureux du à son désir bouillonnant. Foutue pleine lune... Ça s'annonçait mal. Jamais il n'avait éprouvé autant de frustration. Quand il voulait quelque chose il s'en emparait immédiatement. Mais là, avec Saytan-sama c'était bien différent. Depuis des centaines d'années il veillait sur lui avec une respectueuse distance. Jamais il n'aurait osé ou même imaginé donner vie à ses désirs proscrits. Le découvrir allongé de cette façon sur son lit à moitié dévêtu le mettait très mal à l'aise, d'autant plus qu'à ce moment même un pamplemousse aurait pu l'exciter, alors son Maître... C'était mauvais, très mauvais...

Il se releva, les bras plaqués contre le corps au garde à vous, prêt recevoir les instructions. C'était bien pour ça qu'il se trouvait ici non ? Il le supplia mentalement de vite donner les ordres pour qu'il puisse s'échapper de ce maudit endroit. Il ne tiendrait pas très longtemps. Vite, un ordre... son regard se figea sur l'un des mamelons rosés de Saytan-sama. Il se mordit très fort les lèvres, la douleur le retient de se jeter sur cette pointe si attirante pour la lécher.

« Bonsoir, Ryû. Viens, fais-toi plaisir mon petit louveteau. »

Ryû s'en décrocha la mâchoire d’hébétement. Q-quoi, de quoi ?! Qu'est-ce qu'il venait de dire ?! Il crut que les yeux lui sortiraient de la tête. Ses paroles lui donnèrent le tournis. Il avait rêvé. Ses phéromones lui faisaient vivre un fantasme. Saytan-sama ne pouvait pas dire ça, c'était une erreur, une grossière plaisanterie. « Petit louveteau » ?! L'appellation provoqua en lui l'envie stupide de lui montrer qu'il n'était pas si petit. Qu'est-ce que signifiait tout ça ? Il se retourna pour vérifier qu'il n'y avait personne d'autre, mais non ils étaient bien seuls. Ryû recula d'un pas comme pour fuir le regard bien trop chaud qui happait ce qui lui restait de raison. Pas moyen de s'en détacher.

« Saytan-sama ? »

Prononcer son nom rendit sa voix brûlante. Sa queue en panache battait lentement l'air, signe annonciateur de sa chute. Non, résiste, résiste... Argh insupportable ! Mais quelle idée de se foutre à moitié à poil dans un putain de lit et de lui dire un truc pareil ! Il se fichait de lui. Comment aurait-il pu être sérieux, il voulait le tester ? N'y avait-il pas assez de succubes à torturer dans ce Manoir ? Une once de fureur emplit son cœur. Toutes ces années passées à le servir sans qu'il y ait plus de contacts personnels, et là tout à coup Saytan-sama décidait de jouer avec lui. Ça n'avait aucun sens ! Ryû ne savait plus quoi penser. Tout s'emmêlait en lui, son corps et sa tête luttaient.

Le désir cuisant le martelant prit une ampleur plus agressive. Son visage se crispa tandis que son regard s'assombrissait. Ça y était. Il perdait les pédales pour de bon. A cause de Lui. Laissant tomber sa cape à terre, il avança d'une démarche féline jusqu'à être en face de son Maître assis sur son lit. Cette expression insolente lui donnait envie de le prendre sans ménagement. Il en oubliait presque à qui il avait affaire. De près il était encore plus attirant. Il distingua mieux ses traits fins et ce corps prometteur de merveilles. Un élan de rage le reprit soudainement. Il dégaina son poignard qu'il planta sur le mur, à quelques centimètre de la joue de son Maitre. Ryû n'était plus lui même. Tout ce qu'il ressentait, c'était ces pulsions furieuses de violence et de désir qui consumaient son âme depuis trop longtemps. Il le voulait. Même si ce n'était qu'une illusion éphémère.
La main toujours serrée sur le pommeau de l'arme, il se pencha en avant. Sa chevelure frôla le torse du démon. Un rien séparaient leurs lèvres dont les siennes ne demandaient qu'à conquérir leurs appétissantes jumelles.

« ...J'attends vos ordres »
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mer 7 Mar - 1:07

Son petit protecteur avait l’air assez étrange ce soir. La lune faisait son effet. C’était un effet plutôt sympa. Il était plus aux aguets que d’habitude. Assis sur son lit, il s’amusait à le regarder d’un œil plutôt aguicheur. Ses gestes, ses frissonnements, ses envies. Il avait comme l’impression de les deviner tellement elles étaient perceptibles dans l’air ambiant. C’était un véritable délice de contrôler une situation comme celle-ci. Il les voyait bien, les yeux de Ryû qui réclamaient de la chair fraîche pour des galipettes. Il n’aurait sûrement jamais pensé que son maître le convoquerait un jour pour cette raison-là ! Il avait bien raison ! En règle général, il n’avait aucunement besoin de convoquer des gens, les incubes et succubes défilaient dans sa chambre pour savoir qui aurait le meilleur rôle à jouer cette nuit.

La position de Saytãn était vraiment tendancieuse et aguicheuse. Il était en effet sexy, et son aura, son torse nu, l’eau qui dégoulinait ne faisait qu’amplifier cette tendance perverse du moment. Il voyait bien que Ryû le matait. Il fallait dire que le loup ne se cachait pas du tout, ou alors il n’y arrivait pas, ou ne se rendait pas compte que « Je veux lui sauter dessus » était écrit en gros sur son front ! Cela ne pouvait que flatter le roi des ténèbres. Le loup sembla très surpris par la phrase de son maître. Ce qui était vraiment compréhensible. Il devait se poser plein de questions sur ses intentions, savoir, s’il avait bien entendu ou si cela était juste un rêve. Il le vit reculer. Il en fut surprit, et presque déçu aussi. Pas question qu’il s’enfuit sans lui avoir donné du plaisir. Il l’entendit l’appeler. Sérieusement, s’il comptait s’enfuir Saytãn se mettrait dans une colère noire.

Saytãn ne s’amusait pas des gens, par de ses fidèles serviteurs comme l’étaient Ryû. Non, il avait juste une envie de sexe, et voyait que Ryû avait été plutôt jaloux à son égard, il avait décidé de passer une nuit folle avec lui. Il vit la queue du loup battre. C’est alors qu’il commençait à aller vers lui. Saytãn étira un sourire. Il avait compris son but. Le visage du loup était juste en face du sien. Il ne sursauta pas lorsque son arme se planta dans le mur. Il trouvait cela plutôt intéressant et émoustillant. Il en avait bien envie. C’est alors qu’il était si proche, qu’il lui demandait avec envie ses ordres. Saytãn ne put n’avoir qu’un sourire. De sa douce paume appétissante, il effleura la main sur le pommeau, puis la descendit pour toucher la longue mèche de cheveux de Ryû, descendant doucement vers son torse.

« Pour ce soir mon petit louveteau, j’ai bien envie de t’écouter toi. Tu n’as pas d’ordre, fait comme tu le sens. Surprends-moi, et ne me ménage pas. »

Des paroles alléchantes, certes. Il les pensait sincèrement. Qu’il était pressé d’en arriver à la suite. S’il n’avait pas appris quelque chose durant ces milliers d’années, c’était la patience lorsqu’il s’agissait de sexe ! Il demandait presque à Ryû de le prendre comme ça. C’est alors que d’une manière assez bestiale, lorsque sa main remontait vers la nuque du loup, il approcha sa tête et tout en commençant un simple baisé avec les lèvres, pencha la tête pour commencer à jouer avec la langue, dansant follement.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Jeu 8 Mar - 21:48

La main du Maitre se glissa insidieusement sur sa dague, effleurant au passage la sienne, puis dans ses cheveux argentés. Ryû se jura de ne jamais oublier cette sensation. C'était la première fois, vraiment la toute première fois, que la peau de Saytan-sama touchait la sienne. Dans un sens c'était logique, personne ne pouvait le toucher à moins de... Sexe ? Le démon ne pouvait plus se voiler la face. Sa présence ici n'était pas requise pour un tri des archives démoniaques. Pourquoi avait-il fallu que ça tombe ce soir-là, franchement... Ses nerfs à vif ne supportaient pas tant de choses à la fois.

« Pour ce soir mon petit louveteau, j’ai bien envie de t’écouter toi. Tu n’as pas d’ordre, fais comme tu le sens. Surprends-moi, et ne me ménage pas. »


Pas d'ordre... ? Le message ne pouvait être on ne peut plus clair. Le don de son Maitre pour le rendre fou n'était plus à prouver... Il eut à peine le temps d'en placer une que déjà son vis-à-vis le fit taire en l'embrassant. Ryû entrouvrit ses lèvres pour laisser l'accès à l'étrangère langue chaude. La poigne ferme contre sa nuque l'encouragea à lâcher son arme. Sans rompre le baiser, il grimpa sur le lit avec lenteur et se retrouva à califourchon sur Saytan-sama. Il ne pigeait pas grand chose de ce qui arrivait. En fait il s'en foutait. Son appréhension initiale fut balayée par son instinct animal surchauffé. Le Maitre des enfers s'offrait à lui. Rien que d'y songer il n'en revenait toujours pas. C'était une chance qu'il ne laisserait pas passer. Qui sait si un autre moment de ce genre se représenterait dans son existence ? Il détacha sa bouche de la sienne pour reprendre le souffle qui commençait à lui manquer.

« Je ne vais plus répondre de moi-même Maitre... Mais si c'est ce que vous souhaitez... »

Il le contempla un court instant comme s'il s'attendait à être rejeté. L'ultime chance de tout arrêter se présentait. Après, ce serait trop tard. Voyant que l'autorisation était largement sollicitée, il n'hésita plus. Il en avait si envie ces derniers temps... Ryû attrapa le visage de Saytan-sama avec un sourire carnassier. A lui, rien qu'à lui... Pour cette nuit. Ça n'allait pas être une promenade de santé, surtout si l'on accordait du crédit aux rumeurs à propos de la vigueur de son partenaire. Découvrant ses crocs, le démon parcourut de la langue la naissance de sa mâchoire pour descendre dans le creux de son cou. On allait vérifier ce que racontaient ces commères de succubes... Le goût de la peau avait une saveur indescriptible, renforcée par l'aura de puissance qui transparaissait de tout son être. Il était sacrément bandant. Sans délicatesse Ryû prit les hanches de Saytan-sama pour le tirer violemment, de façon à ce qu'il se trouve allongé sous lui. La chevelure sombre s'étala sur le lit. Quelle beauté malsaine. Caressant d'une main les mèches noires tandis que l'autre papillonnait sur son buste, il entreprit de s'occuper de ces mamelons affolants qui le tentaient tant. Il le fit avec une avidité alarmante. Il bougea sans s'en rendre compte avec lascivité son bassin contre celui de Saytan-sama. Les vêtements le gênaient horriblement mais il ne pouvait cesser ce qu'il faisait. Il titillait et suçotait avec ferveur la pointe rosée. Ayant de plus en plus chaud, il sentit le rouge lui monter aux joues.

Ryû se redressa, admirant de toute sa hauteur ce corps inédit. Il eut un léger rire. Si son maître savait à quel point il l'obsédait en ce moment... Il en était même venu à se taper ses anciennes conquêtes, espérant retrouver un soupçon de son odeur sur elles. Se pourléchant les lèvres, il se hâta d'enlever son haut, chose pas forcément facile. Ce truc était trop moulant, une galère à retirer. Une fois cela fait, il fondit sur sa proie pour couvrir sa peau de baisers passionnés. La sensation était grisante, trop même. Tu goûtes au paradis infernal mon vieux... Son cœur battait si vite qu'il ne le sentait plus vraiment résonner. Seul celui de son Maitre lui faisait comprendre qu'il était encore en vie dans ce monde plus ou moins réel. Il mordilla l'auréole tendre de ses mamelons en gémissant quelque peu. Puis il décida de s'attaquer à l'attribut le plus intéressant de Saytan-sama. Sa main toucha le ventre humide avec douceur. Il ressentit des picotements agréables dans le bout de ses doigts. Déboutonnant le pantalon, Ryû impatient finit par le déchirer en grognant. Il craqua d'un bruit sec. Ce qu'il vit le satisfit pleinement

« Hum, intéressant... » Susurra t-il

Tout en touchant, non sans émotion, le sexe de Saytan-sama, il remonta son visage au niveau du sien pour prendre à nouveau possession de ses lèvres. L'état d'offrande de son Maitre l'excitait et le mettait dans un état pas possible. L'humidité du bain avait disparue de sa peau mais maintenant c'était la sueur et sa propre salive qui rendaient le corps de son partenaire si glissant. Rompant le contact de leurs langues, il se positionna entre ses jambes pour s'occuper pleinement du membre douloureusement tendu. Il s'amusa à frôler du doigt la veine gonflée qui l'ornait et adressa un sourire provocateur à Saytan-sama. Il avait bien envie de le faire languir un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Sam 10 Mar - 18:43

Saytãn était content que Ryû ne soit pas un être prude. Il savait qu’il lui était fidèle et loyal, mais pas jusqu’à ce point. Ceci le rendait plutôt fier de lui, de quoi combler un petit trou minuscule qui restait des autres dans son égo personnel. En gros, il devenait de plus en plus mégalo et surtout, arrogant. Saytãn aimait ce toucher de langue, même d’homme à homme, c’était même mieux, parce que les femmes étaient plus douces, même les succubes, les hommes sont plus bestiaux. C’était la bestialité dans le sexe qui lui plaisait. Il ne faisait même plus trop attention à l’arme de Ryû plantée dans le mur, le loup était trop déstabilisé pour penser à l’utiliser de toute façon. Il sourit rien qu’en entendant la phrase que son serviteur prononça. Et oui, c’était vraiment ce que Saytãn désirait, qu’il se laisse aller à ses envies les plus terribles. Saytãn n’était pas en verre, loin de là.

« C’est ce que je veux de toi, mon petit louveteau. »

Tout cela était évidemment de la provocation. Rares étaient les fois où Saytãn s’amusait de l’envie de se faire dominer par un être qui lui était inférieur. Aujourd’hui, c’était différent, après avoir punis Kaii et lui dire de ne plus commettre le péché de chair, il avait envie de le faire. Ironique n’est-ce pas ? D’ailleurs, Ryû avait vraiment l’air heureux de cette occasion, il sentait son envie et voyait son sourire qui découvrait ses dents. Lorsqu’il commença à lui titiller ses mamelons, il ne put que frémir à cette invitation. La chaleur envahissait son être, presque propulsé sous le petit loup, il ne peut s’empêcher de chopper une mèche de cheveux argentée pour jouer un peu avec.

« Continue, mon petit loup »

Même si Saytãn était soumis, il ne l’était jamais entièrement, il savait qu’il obéirait à ses ordres. Il trouva cela presque dommage, mais ce n’était ça qui allait l’empêcher de profiter de ces innombrables caresses, et surtout, l’empêcher de sourire en voyant les joues de son loup s’empourprées. Il vit que Ryû le regardait un moment, redressé. C’est vrai que cela devait être agréable d’avoir l’hôte des lieux pour lui tout seul. Il y avait tellement de rumeur sur Saytãn, sur n’importe lesquelles de ses performances. Il ne put que rire lorsqu’il vit le loup tellement impatient qu’il lui déchira ses habits. Dommage, il y tenait à ses fringues ! Enfin, peu importe il verrait cela plus tard. Pour le moment, son attribut était à l’air libre, dans les mains du loup. Il eut un sourire fier lorsque « intéressant » sortit de la bouche de l’hybride.

Saytãn, l’enlaça un peu lorsqu’il commença à l’embrasser, Saytãn y répondit d’une manière vigoureuse. Lorsqu’il descendit, le loup avait apparemment l’intention de le faire attendre. Saytãn n’était pas patient et, cela par contre c’était bien connu. Comment réagir à cela ? Bonne question, après tout, il s’était offert à lui, alors il n’avait pas trop envie de résister. Il décida donc, de le provoquer encore un peu.

« Tu me fait languir car c’est la première fois avec un homme ? » Il prit soudain le menton de son cher loup et lui murmura. « Sa taille te fait peur ? Ne t’en fait pas, je n’ai étouffé aucune succube jusqu’à présent, elle devrait rentrer. »

Il était plutôt éloquent et habile, donc faire réagir le loup était très facile.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Dim 11 Mar - 23:36

Saytan-sama se redressa pour lui prendre le menton. La proximité soudaine du visage du démon par rapport au sien lui redonna le désir furieux de l'embrasser. Depuis qu'il y avait goûté, impossible de pouvoir s'en passer. Comment un type pouvait-il être aussi bandant, ce n'était définitivement pas humain ! Le délicieux murmure de ses paroles étaient en elles-mêmes une démonstration du talent hors-pair du Maitre du Manoir pour charmer. Il pouvait dire n'importe quoi, avec son ton expert en charme il était capable de manipuler n'importe qui. Ryû s'y était accoutumé depuis le temps, mais dans la situation présente c'était plus délicat. Attentif, ses oreilles pointèrent en avant. Un sourire se dessina sur ses lèvres. C'était loin d'être sa première fois avec un homme. Mais il préférait les filles qui généralement étaient plus dociles et enclines à ce genre de choses. Paradoxalement les incubes se montraient plus capricieux, des vrais emmerdeurs. Ryû ne répondit rien et caressa de sa queue le flanc du démon. Celle-ci s'immobilisa à la suite des propos de son Maitre. Il en resta quelques secondes interdit. De quoi... Et là, ce fut plus fort que lui. Toute la tension qui l'électrisait se relâcha lorsque qu'il ne put retenir son fou rire. C'était vraiment le truc le plus improbable que le démon puisse lui dire. En fait, habitué à son sérieux habituel, il ne l'avait jamais entendu prononcer de telles insanités. Le but à l'origine ne devait pas être de le faire rire mais ça l'était quand même...

Les doigts de Ryû se glissèrent autour la gorge de Saytan-sama pour le plaquer immobile contre les draps. Il se pencha sur lui pour mordiller sa lèvre inférieure. Rien ne lui faisait peur, ce n'était pas aujourd'hui que ça commencerait. Bon ce que lui sous-entendait son Maitre n'était pas une perspective des plus rassurantes, mais il n'était pas une chochotte.

« Qu'est-ce qui va rentrer dans quoi exactement... hum ? »

Les yeux pétillants de malice, Ryû avait envie de jouer. Il écarta du bout du nez une mèche barrant le front de son partenaire. Il était sincèrement curieux d'entendre sa réponse. Cessant ses caresses il s'appuya la tête sur un coude avec un air songeur. Il avait beau être Saytan-sama, il n'imaginait tout de même pas... Il ne le laisserait pas faire ça.

Ryû redescendit le long de son corps pour s'emparer d'une cuisse dont il lécha l'intérieur. Il continua à soutenir le regard son amant avec défi. Des marques rouges laissées par ses doigts sur son cou apparaissaient. Il avait du serrer trop fort. Tant pis. Il ne toucherait pas son entrejambe, histoire de le faire impatienter. Pour la première fois dans sa vie, il jugea plutôt amusant d'expérimenter un Saytan-sama énervé. Pour l'instant il était calme, bien trop calme... L'intérieur de Ryû fut repris d'un intense bouillonnement. Foutue lune... Sans vraiment le vouloir, il mordit la chair tendre du Maitre jusqu'au sang. Des gouttes perlèrent qu'il lécha avec délectation. Il n'était pas vampire mais le sang de Saytan-sama avait quelque chose de vraiment grisant. Son instinct éveillé lui réclamait l'accomplissement de son désir.

Il attrapa sans ménagement son vis-à-vis, le fit asseoir contre lui. Positionné dans son dos, il avait tout le loisir de s'occuper de lui. Embrassant son épaule voluptueusement, il caressa le buste. Sa chevelure se confondit avec celle sombre de son Maître. Il se demanda combien d'êtres depuis ces milliers d'années avaient avant lui goûté au délice de sa peau. Une infinité. Il s'amusa à effleurer le bout de sexe humide sans le toucher franchement. Il tirailla quelques mèches en arrière pour forcer son amant à croiser son regard en biais.
Puis il lui chuchota avec provocation :

« Si vous me montriez votre puissance... Saytan-sama »

Le jeu pouvait commencer. Il avait bien envie de l'éprouver un peu avant de le posséder. C'était puéril et stupide certes. Ryû bloqua les bras du démon dans son dos pour l'empêcher de bouger. Il voulait tester ce que le Maitre avait dans le ventre. S'il était comme les autres incubes directement soumis, ce ne serait pas très divertissant... Il ondula du bassin contre lui en explorant de la langue chaque parcelle de peau qu'il pouvait atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mar 13 Mar - 22:39

Il regardait son regard. Il avait l’air tellement hargneux, et surtout, très envieux d’avoir le chef pour lui tout seul. Il avait du désir, de l’envie. Saytãn en était content, de donner envie à tout le monde. Evidemment qu’il n’était pas humain, il était un peu comme un chef de tous les démons, il avait la classe d’un incube, l’intelligence et la puissance des démons supérieurs, les vices des pécheurs. Ce n’était pas pour rien qu’il était le plus fort dans toutes les matières. Saytãn ne put pas s’empêcher de voir la queue du loup s’agiter dans tous les sens. Il la choppa donc, et commença à la cajoler. Par la suite, il porta ses mains sur sa tête, prenant une de ses oreilles et, la faisait glisser entre ses doigts pour le gratouiller.

Il essaya ensuite de le plaquer. Il trouvait sa force faiblarde, cependant il se laissa tout de même faire, il verrait ensuite comment est le maître de l’enfer au lit : vigoureux, incroyable et dominant à l’extrême. Il se fit mordiller la lèvre. Il ne dit rien, simplement qu’il aurait aimé savoir le goût de son sang, mais il se tut. Saytãn ne put s’empêcher de frémir aux caresses du louveteau. Il lâcha un râle de plaisir. Il n’avait presque pas sentit la morsure, mais en avait vu le sang couler. Il devenait un peu étrange son petit loup. Bien qu’excité, il était toujours aussi calme. Ce n’est pas pendant une partie de jambe en l’air qu’il allait s’énerver étant donné qu’il contrôlait toute la situation. Il se laissa aller dans les bras de Ryû, le laissant prendre le contrôle de la situation… Pour le moment. Cela ne le gênait pas. Par la suite, il lui demanda de lui montrer sa force.

« Tu veux vraiment petit loup ? Autant, les succube ça allait, mais tu sais, bien qu’ils aient grandement apprécier mes caresses, mes coups de hanches violents, j’en ai fais saigner des hommes. Ce fut jouissif. »

Et hop, une deuxième petite frayeur pour le loup ! Ouais, c’est qu’il voulait l’impressionner en fait. De plus, vu la taille du membre de Saytãn, ceci n’était pas faux. Il était plutôt brute, enfin, ça dépendait avec qui… Il était le vice même de la luxure, alors s’il n’avait pas d’attribut même pour faire ça, il ne serait rien, il ne serait pas un homme aussi viril, malgré la longueur de ses cheveux qui en attirait plus d’un. Ryu lui bloqua le bras. Il soupira. Le loup avait tellement peu de force. Il lui faisait à peine mal, et encore, c’était un sur dix.

C’est alors, que sans problème il remis son bras normalement, qu’il prit Ryu et qu’il le fit passer sous lui, assez rapidement, il s’assied directement sur son intimité, la sienne posée près du nombril du loup. Se surélevant un peu, il lui enleva ses habits, et finit par se coucher sur lui pour doucement lui mordiller le lobe de l’oreille, descendre vers le cou et y planter ses crocs, il passa sa langue sur le liquide vermeil, il était plutôt brutal dans ses gestes. C’est par la suite qu’il devint un peu plus doux : il descendit, et faisait les mêmes gestes que son partenaire, mordillait, et léchant, aspirant les mamelons il descendit jusqu’au nombril. Il prit ensuite son sexe en main.

« Tu es comme tous les autres, mais tu es plutôt bien. »

Il mettait plein de nuance dans sa phrase, ce n’était que de la provocation, car le loup était plutôt bien récompensé par dame nature. Juste pour le chercher, il effectua juste deux petits et lents va-et-vient. Ensuite, il s’assied sur son torse, lui demandant avec un regard de braise et une poigne légère mais de fer, un petit gâteau.

(okay je sors pour la fin, j’ai pas pu résister xD)



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mar 20 Mar - 23:12

Ryû blêmit aux paroles de son Maitre. D'ordinaire capable de discernement, il ne parvint pas à déterminer s'il plaisantait pour le torturer ou s'il avait dit ça en toute sincérité. Hum honnêteté et Saytan-sama, ça faisait deux non ? L'espace d'un instant il faillit se lever pour se carapater hors du lit. Il n'était plus du tout sûr de vouloir ça. La perspective d'être pilonné sauvagement même pour satisfaire le désir de ce partenaire spécial ne l'enchantait plus des masses. Il le sentait très mal là.... Il pensa à toutes ces succubes stupides qui avaient très bien survécu avant lui.
S'appuyant la tête contre son coude, il observa d'un air perplexe le membre de Saytan-sama qui pourtant le consumait de désir. Est-ce que ce truc rentrerait vraiment ? La question méritait réflexion. Il avait l'air tout de même normal. De toute manière ce n'était même pas la peine de songer à s'enfuir, parce que ce petit moment aurait viré à la punition. Et il ne voulait pas se taper en prime en service après vente une séance obligatoire avec un des tortionnaires du Manoir.Il était donc bel et bien piégé, de son Maître comme de son désir effrayant.

Son vis-à-vis en profita pour s’asseoir sur lui. Le frottement de leurs peaux à cet endroit sensible arracha un râle à Ryû. Son corps s'arqua sous ses baisers brutaux. C'était vraiment agréable... Son appétit remonta en flèche. Ses joues rougirent, son souffle se fit haletant. Il se refusait à laisser passer sa voix mais il aurait été capable de mendier pour plus. Son amour pour son Maître était vraiment absolu. Comment un instant il avait pu douter de lui ou voulu le repousser. Quelque chose en lui fut rassuré. Bien au delà des effets de la lune, ce qu'il faisait avec le démon était pleinement ce qu'il souhaitait. Comme faisant écho à ce qu'il ressentait, les caresses devinrent plus douces. Il ne put retenir un hoquetement lorsque qu'il sentit la main de son partenaire autour de sa virilité. Ça, c'était puissant. Il s'était toujours demandé ce que ça ferait d'avoir Saytan-sama sur lui. Maintenant il savait. Il pouvait mourir pour de bon en paix. Quoique... Ryû désirait bien plus avec une convoitise dévorante.

La réflexion de Saytan-sama le fit rire. Ça aussi c'était une chose unique qu'il appréciait par dessus tout chez son Maître, cette ironie ambiguë qu'il exerçait spontanément. Un sourire resta dessiné sur sa bouche gonflée. Quel idiot... Il avait vraiment l'art et la manière de dire les choses...

Tandis qu'il le laissait faire, il vit sa propre dague toujours plantée dans le mur juste au dessus de lui. Pour achever de l'attiser, le démon se frotta lascivement contre son bassin. Il aurait été un blasphème pour Ryû de dire ça mais le « Oh mon Dieu ! » qu'il avait envie de beugler était dur à retenir. Il se pourlécha les lèvres en jetant un regard enjôleur à celui qui mettait à mal ses nerfs. L'allumer aussi impudiquement.... Impossible de résister à cette tentation démoniaque. Sans un mot, il avait en sa présence perdu sa langue d'habitude bien pendue (celle-ci était trop occupée à autre chose), il se redressa pour faire basculer Saytan-sama. La bouche entrouverte, Ryû engloutit sans cérémonie l'objet de sa perte. Il prit garde à ne pas le blesser de ses crocs relativement proéminents. Ses cheveux se répandirent en une douce caresse sur les cuisses et le ventre de son partenaire. Il agaça le bout puis entreprit des va-et-vient humides accompagnés de sa main. La manœuvre l'excita encore. Comment son cœur pouvait-il en supporter autant ? L'ivresse qu'il ressentait n'était pas comparable à ses relations d'avant. Peut-être le fait d'essayer le mythe...

Il mordit bestialement l'intérieur de la cuisse du Maître et goûta à la saveur métallique de son sang. Cela lui fit tourner la tête, c'était incroyablement grisant. Il cessa de le sucer, remonta et l'embrassa violemment. Les lèvres s'entrechoquèrent avec fièvre. Ses oreilles se plaquèrent en arrière contre son crâne, signe de plaisir. Il se surprit à émettre un truc qui ressemblait à un ronronnement. Sa main droite tâtonna en l'air pour se saisir de sa dague. Il appuya la pointe sur une veine du cou de Saytan-sama. Il aurait pu le tuer là, tout de suite. Quelle sensation morbidement extraordinaire. Une goutte de liquide rouge teinta le bout de l'arme. Les yeux luisants de défi, il porta la dague à ses lèvres, lécha la perle écarlate. Pour rien au monde il n'aurait tranché cette gorge adorable. Traçant un sillon avec la pointe de l'arme sur sa chair, il redescendit à reculons . Il reprit le membre du Maitre pour le suçoter d'un air joueur. Il rejeta sa chevelure en arrière pour ne pas être gêné. Jetant le poignard dans un coin de la pièce, il usa de sa main libérée en la glissant entre les jambes du démon. Il titilla délicatement le cœur intime du Maître sans pour autant rien y insérer. Il faudrait attendre que Saytan-sama soit plus détendu pour cela. Il continua à un rythme tempéré pour éviter que son vis-à-vis vienne trop vite. Il émit un petit rire en pensant à un merveilleux dicton en provenance directe de l'étage des succubes lui venant à l'esprit : « Tel est pris qui croyait prendre ». Quelles paroles emplies de sagesse... Il préféra la boucler et éviter de sortir ça à son Maître qui automatiquement le rendrait handicapé moteur des hanches à vie.
Il s'attela à son œuvre avec zèle sans pouvoir s'empêcher de temps à autre de rire discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mer 21 Mar - 18:37

Saytãn était plutôt peiné en fait. Au début le loup semblait si excité, si joyeux à cette idée. Pour le plaisir du loup, il avait même laissé passer Ryu au-dessus de lui. Il avait été menacé avec un couteau sans se défendre, et maintenant il sentait son cœur, battre, battre très fort et vite, il voyait ses pupilles se dilater, son soi-même se raidir. Mais de quoi avait-il eu peur ? Saytãn prenait du plaisir. Il n’allait rien faire à son déclencheur, pas l’effrayer sauf si on le cherchait, sauf pour jouer. Serait-ce à cause de ses paroles sur le sang des succubes et des incubes ? Sur sa taille ? Il n’avait pas à s’inquiéter de cela, il ne prenait pas du plaisir en faisant du mal aux hommes, et pas en les violant. Les succubes et les incubes sont différent, ils sont des bêtes de sexe, ils ne demandent que cela, ils sont masochistes.

Comme pour appuyer ses dires, il massa d’un mouvement lent et sensuel les épaules de son petit garde. Il refit de nouveau quelques va et vient tentant avec sa main, avant de répondre à son baisé, il était un être passionné. Saytãn pouvait paraitre cruel et sans pitié, sans aucune retenue, mais pas à ce point. Il n’était pas aussi sadique et méchant qu’on le laissait dire. Cependant, lorsqu’on le connaissait vraiment, il était tout autre. Un être sincère et attentionné, comme il l’es envers son archange préféré, il n’aime et n’aime que lui en amour, mais aussi un être emplît de remords, de peines, de nostalgie. Il a ainsi souvent besoin de se changer les idées. Vous imaginez Saytãn, le roi des enfers qui sourient et qui est gentils avec les anges ? C’est de toute très incompatible avec l’image que ce font ceux-ci de lui. Seul Michael, Alastryos et Chikage connaissent son vrai visage. Devant les autres il revêt un masque terrible, un masque qu’il n’aime pas, et celui-ci il le perd durant ses ébats sexuels.

Il gémissait aux caresses de Ryu. Il ne le faisait plus attendre et espérait qu’il avait compris que Saytãn n’était pas méchant ni effrayant. C’était les autres qui le rendaient comme cela. Sinon, si Ryu ne comprenait pas cela, il n’était pas digne d’être son garde personnel, s’il ne connait pas son maître, c’est évident. Il le laissa faire avec la dague, qui fit jetée ensuite, sa crainte était-elle apaisée enfin ? Allaient-ils pouvoir passer aux choses sérieuses maintenant ? Quel plaisir ! Il prit d’une manière plutôt douce la tête de Ryû pour qu’il prenne complètement son membre en bouche, et pour qu’il le reprenne surtout. Sa poigne n’était pas forte, il lui laissait le choix, ce n’était pas quelque chose d’humiliant qu’il faisait, mais plutôt, une demande à son loup.

Par la suite, il se tournait doucement, lâchant son loup. Il se retrouvait à quatre pattes, sa bouche vers le membre du loup, et le canidé avait aussi le membre de Saytãn en face. Il le titilla tout d’abord, ne s’amusant qu’avec le bout, tout sourire qu’il était. Il le prit un peu en bouche en faisant des vas et vients rapides, mais pas trop, il fallait qu’il en garde quand même. Il finit par entrer doucement un doigt, prenant soin de d’abord humidifier avec sa propre salive. Attendant sa réaction, il finit par en mettre un deuxième.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Lun 26 Mar - 21:51

Tandis qu'il léchait l'instrument de ses futures douleurs, son partenaire posa sa main sur sa tête pour lui montrer le rythme qu'il préférait. Il frémit de plaisir quand ses doigts touchèrent ses oreilles d'un blanc duveteux. C'était un secret que Ryû gardait jalousement mais il adooorait qu'on lui caresse les oreilles. Un vrai chien comme l'aurait charrié l'autre con de Kilyos. A la pensée de cet imbécile sa bouche se contracta autour du membre de son Maitre. Il releva la tête en regardant avec un sourire celui-ci pivoter pour se mettre dans une position pour le moins intéressante. Il ne put contenir un gémissement aigu, d'une sorte vraiment inédite, quand Saytan-sama le suça. Il se gifla mentalement en se demandant pourquoi son corps avait ce soir décidé d'agir comme une catin. Sérieux, c'était quoi ce gémissement ?! Il se concentra sur ses sensations. Son fantasme ultime devenait réalité. Il se sentit frustré quand le démon ne fit que le titiller malicieusement.

« Aaah... Hum plus... »

La face rougie par l'excitation, il jeta un coup d’œil en arrière. La vision que lui offrait son Maitre était sacrément alléchante. Il avait juste envie de le dévorer. Rien qu'à moi-pensa t-il. Cette pensée le ravit d'autant plus. C'était bien la seule personne qui lui faisait goûter à la jalousie. Il se pourlécha les lèvres avant de continuer à lui donner du plaisir. Il y alla doucement pour l'empêcher de venir. Sa queue caressait en un mouvement sensuel son torse. Il bougeait les hanches naturellement pour accompagner son partenaire dans ses gestes. Alors qu'il frottait son index contre l'intimité du corps collé à lui. Il fut sursauta quand il sentit Saytan-sama faire de même mais en y allant vraiment. Les sensations procurées par la fellation rendait les choses absolument pas douloureuses, et Ryû se surprit à aimer ça. C'était un peu bizarre mais pas si dérangeant en fait. Poussant un râle, il appuya son front sur l'aine de son partenaire en continuant de stimuler son membre. Il avait terriblement chaud, de l'extérieur comme de l'intérieur. Il se rendit compte avec une sincère surprise qu'il se cambrait pour accueillir un autre doigt. Putain de merde.... Mais... C'était BON ça ! A présent il le voulait. Le sang se ruait dans son bas ventre. Il perdait sa raison. Comme s'appelait-il déjà ? Aucune idée ! Tout ce dont il était sûr, c'est qu'il lui fallait le Maitre. Maintenant.

N'y tenant plus, il prit le poignet de Saytan-sama pour qu'il retire sa main. En une fraction il pivota, et chevaucha le démon. Les genoux de part et d'autre de son buste, son long corps en sueur surmonta de toute sa hauteur son vis-à-vis. Ses cheveux blancs cachaient son visage crispés par le désir explosif.

« Allez-y doucement.... Comme vous savez... Hum... Passif c'est pas mon truc... »
Souffla t-il avec fermeté.

De toute manière de par cette position c'était lui qui avait le contrôle des mouvements. Cependant il ne voulait pas que ça tourne mal. Même pour satisfaire son Maitre. Il lui restait tout de même un minimum d'instinct de conservation. Un sourire séducteur aux lèvres, il jeta un coup d'oeil à l'homme allongé avant de reculer son bassin. Se surélevant, Ryû guida de la main le membre jusqu'à lui et... Aaah. Il se donna. Le sexe dur pénétra lentement son intimité. Il grimaça. La douleur du passage forcé n'était pas des plus commodes à supporter. Haletant, sa bouche s'ouvrit, dévoilant ses crocs. Ses ongles griffèrent les pectoraux de Saytan-sama.

Il marqua une pause lorsque la quasi totalité avait été goulûment avalée par son corps. Il comprenait mieux ce que pouvaient ressentir les partenaires qu'il prenait avant. Hormis cette souffrance due à sa « virginité », ce n'était pas mal du tout. Crispé autour de sa virilité, il se sentait plus en osmose avec son Maitre que jamais. Il commença à bouger. La douleur s'estompait peu à peu. Il rejeta sa tête en arrière, les yeux clos, la bouche ouverte de délice. Tout son être transpirait d'un érotisme à couper le souffle. Son torse musclé se soulevait au rythme de sa respiration saccadée. Ses hanches ondulaient à une cadence plus soutenue. Les bras appuyés en arrière, il se complaisait tellement dans ces va-et-vient langoureux qu'il ne songea même pas à se toucher. Il cherchait allègrement le point qui électrisait tout son corps au fond de lui.
Complètement perdu dans son plaisir, il ne se souciait plus de Saytan-sama. L'expérience qu'il vivait était trop incroyable pour qu'il puisse réussir à penser à autre chose. Le contact de ses cuisses frottant contre le démon à chacun de ses mouvements lui procurait également une volupté délicieuse. Se mordillant les lèvres, sa voix laissait échapper des plaintes lascives. Il ne fallait pas que ça s'arrête. La jouissance montait en lui. Son cœur battait si vite qu'il crut avoir un arrêt cardiaque à un moment. C'était vraiment trop de plaisir. Ses sens sensibilisés à l'extrême à cause de la lune lui faisaient perdre la tête.

[Pardooon pour le retard, j'ai pas bcp de temps libre en ce moment :/ Pour me faire pardonner je t'ai fait un Ryû-uke :D]
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Jeu 5 Avr - 22:22

Nyah nyah nyah~ Saytãn y allait selon son bon plaisir. Ce n’était pas dur de faire gémir son petit garde. Il ne put que sourire à son gémissement aigu qui lui rappelait presque celui des femmes avec lesquelles il faisait l’amour la première fois. C’était plutôt une sensation enivrante d’entendre cela, surtout de la part d’un homme. Il savait qu’il donnait du plaisir, et il jouait avec ça en le titillant en premier. Il étira un sourire lorsqu’il entendit la voix de Ryû en réclamer plus encore. Son petit jeu avait marché, Ryû avait eu peur, et il avait décidé de le rassurer, cela avait marché. Il ne semblait pas trembler sauf d’excitation. C’était tant mieux, il n’aimait pas apeurer les hommes durant l’acte, surtout ceux aussi expressifs que Ryû. Les jeunes pucelles mignonnes, c’est marrant, mais pas les hommes.

Saytãn transpirait, il avait beaucoup de plaisir, il était heureux et il oubliait ses problèmes pour une nuit, c’était vraiment un moment parfait. Il sentit l’effet que sa fellation, puis ses longs doigts procurèrent à Ryû. Il n’hésita pas à aller un peu plus vite, juste pour se féliciter un peu plus de le faire gémir de plaisir. Il ne pensait pas qu’il allait lui en donner tellement. Il fut étonné de voir son petit uke rebelle prendre des initiatives, il pensait qu’il allait devoir tout faire, mais ceci s’était révélé complètement faux. Il était plutôt impulsif et prenait vite les commandes de la situation.

La sensation terrible qu’il transperçait Ryû le comblait de bonheur et surtout de plaisir. Tout son corps était en émois, il avait chaud, il ne faisait qu’un avec lui. Il avait été plutôt courageux, alors maintenant il devait le dédommager et lui faire du bien sans y aller trop fort. Il lui demandait même d’aller doucement. Il le ferait. Il n’allait pas faire du mal à son petit servant quand même juste pour une partie de jambes en l’air ?! Il comptait pour lui. Et oui, il éprouve des sentiments notre maître des enfers ! Il voyait bien que le petit se faisait du bien. L’ennuis, c’est qu’il le faisait tout seul. Ça, ce n’était pas le genre de truc qu’il appréciait, alors il décida de dominer un peu la situation. Il le laissait griffer son torse. Les blessures se refermèrent petit à petit. Saytãn se releva un peu, toujours avec Ryû sur lui, lui choppa les cuisses, se leva, et changea de position, pour obliger son louveteau à se mettre à quatre pattes. Il eut un sourire.

« Comme ça je préfère »

Il se mis lentement à lui faire des vas-et-vients, faisant attention à ses émotions et à ses possibles douleur, ralentissant lorsqu’il avait mal. Il accéléra ensuite, et prit ses deux bras pour les tirer vers lui, pour qu’il ait ainsi le contrôle parfait sur le corps de Ryû. D’une main il prenait ses deux poignets, il ne le fit d’une manière aucunement douloureuse, puis titillait la verge de Ryû avec ses doigts, lui donnait de plus en plus de plaisir. Il ressentait la même chose, d’une manière si intense, indescriptible. Il allait bientôt se lâcher.

« Dedans ou dehors ? »





awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Dim 8 Avr - 23:39

C'était infiniment mieux que tout ce que Ryû avait osé imaginer. Son corps se soudait avec sensualité à celui de Saytan-sama. Celui-ci avait toujours été en lui, dans son cœur et dans son esprit. Et maintenant ça devenait vraiment concret. Il ne pouvait nier qu'il y prenait bien plus de plaisir qu'avec un autre partenaire. Était-ce une affaire de sentiments ? L'effet de la lune ne pouvait pas être entièrement responsable de sa jouissance à ce point. Ils ne formaient plus d'un lors de cet instant éphémère. Ryû exaltait. Sa voix descendait dans les tons rauques et il ne faisait rien pour la retenir. Concentré sur ses propres mouvements de bassins, il sentait sa fin arriver, c'en était trop pour lui. Ce rythme dans lequel il se perdait agréablement fut rompu par son Maître qui le fit changer de position. A quatre pattes. Dans d'autres circonstances, avec une autre personne, il aurait virevolté pour lui asséner un coup de poing mémorable. Personne ne le mettait à quatre pattes. Personne. Mais l'idée même de lutter contre Saytan-sama ne lui effleura même pas l'esprit. Par crainte respectueuse ? Non, par pur égoïsme. C'était tout simplement divin d'être pris de cette façon. En effet dans cette position, il l'avait déjà observé lors d'autres expériences, les sensations sont plus fortes. Il comprenait pourquoi les succubes adoraient ça.

Ryû poussa un grognement appréciateur et tourna la tête pour voir le sourire de Saytan-sama qui faisait tant bondir son désir. Les coups de reins langoureux lui arrachèrent un soupir de satisfaction. Sa queue en panache caressait le torse de l'homme avec douceur. La face contre les draps, il se mordillait les lèvres de plus en plus fort à mesure de l'accélération de ses ardeurs. Ses cheveux tombaient sur son visage aux pommettes rougies. Il regrettait de ne plus pouvoir se gorger de la vision de son Maître sous lui. Son dos s'arqua pour mieux l'accueillir. Il ne se contentait pas de subir mais bougeait en accord avec lui, venait à sa rencontre. L'étreinte démoniaque devenait terriblement animale. Il sentait son partenaire faire son possible pour le combler sans lui faire mal ce qui le ravit.

Il gémit quand Saytan-sama assit sa souveraineté sur son corps en lui bloquant les bras. Il se retrouva dans un état second. Il n'était plus lui-même, tout ce qui importait était d'être possédé par le démon. Les frottements de sa virilité à l'intérieur de lui lui faisaient perdre les pédales. C'était outrageusement bon. Ses cris s'envolèrent dans les aigus quand la main joua avec son membre, l'amenant irrévocablement vers la jouissance. Il ne tiendrait plus longtemps. Son corps se contractait déjà de partout.

« Dedans ou dehors ? »


La question eut le mérite de ralentir de quelques secondes son ascension vertigineuse vers le plaisir suprême. Réussissant à tourner un peu la tête vers son vis-à-vis, acte difficile à cause de sa position, il lui jeta un regard surpris avant de rire légèrement. Le côté attentionné qu'il ne soupçonnait pas jusqu'à alors chez Saytan-sama était adorable.

« Je ne risque pas de... Tomber... Humm... Aaah... Enceinte... »

Son souffle entrecoupé par le plaisir lui rendit la parole ardue. Parler à un moment pareil était de l'ordre de l'insurmontable pour lui. Sa queue aux poils hérissés s'entoura autour du bassin de Saytan-sama pour le presser contre lui dans un ultime contact. Il atteint le point de non retour. Son dos arc-bouta de plus belle pour recevoir complètement le membre plus que satisfaisant de son Maître. Après, il frôla un état de grâce indescriptible. Il vit les étoiles. Il fut secoué de violents spasmes de jouissances. Ryû ne sut pas s'il criait ou grognait, ce que faisait son corps. Cet orgasme puissant l'avait déconnecté quelques instants de la réalité. La chaleur se propagea en lui pour s'évanouir, le laissant dans une douce torpeur. Tremblant, il s'écroula sur le lit. Il haletait et suffoquait, submergé par tout ce plaisir qu'il venait d'avoir. Il ne pensait rien, ni ne pouvait plus rien articuler. Sa poitrine se soulevait rapidement. Il se mit sur le dos pour voir le beau visage de son partenaire, le prit par le poignet et l'attira contre lui. Il lécha lentement la naissance de ses clavicules pour regouter à la saveur de cette peau humide qui l'excitait au plus haut point. Il fut incapable de bouger durant plusieurs minutes. Pas encore bien redescendu de sa jouissance, il se contenta de caliner délicatement son Maitre. Il aimait son odeur. Il se sentait bien, libéré de toute sa tension. Des effluves de plaisir le saisissaient encore et il les savoura. Eh bien, ça avait été quelque chose !

Pourtant... Il sentait le feu de son corps qui perdurait et continuait à le torturer quelque peu. Cela l'agaça. Cet orgasme foudroyant ne suffisait pas. Enfoirée de lune... l'envie de toucher et de lécher la moindre parcelle de la peau de l'autre se refit douloureusement sentir. Putain, il ne pouvait pas résister. Ayant récupéré, oui ça allait plutôt vite chez lui à ce niveau là, il se redressa. Il se pencha vers le visage de son Maitre avec un sourire joueur. Il embrassa sa tempe, puis sa joue et son cou comme un chaton sollicitant sa mère. Sa queue remuait avec joie. Il posa ses mains de part et d'autre des épaules du démon, le cadrant pour qu'il ne s'échappe pas.

« Je n'ai pas pu voir votre visage... Que diriez-vous d'y remédier ? »

Cette fois-ci sa voix basse témoignait de sa voix cassée à force de gémir comme une catin sous les coups de Saytan-sama. Remarque, ça lui donnait un air plutôt sexy. Il posa ses ses lèvres sur les siennes, inséra la langue à l'intérieur de sa bouche. Les baisers avec lui le rendaient addict, c'était vraiment agréable. Impatient, il n'attendit pas de réponse car quelle qu'elle fut il accomplirait ce qu'il avait décidé de faire. Même si ça lui coûtait la vie. Baladant ses mains sur son buste, Ryû adorait regarder ce si beau corps. Il ravivait son appétit plus que jamais. Il descendit pour s'emparer de sa bouche du membre de son partenaire et le préparer à sa venue. Il fallait absolument qu'il le fasse, il en mourait d'envie. Il s'évertua à le sucer vivement pour lui faire oublier l'intrusion de un puis deux doigts à l'intérieur de son intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Lun 9 Avr - 16:05

Il aimait se sentir dominant lors de ces situations. C’était quelque chose de puissamment exaltant. Cette sensation d’emprise, de dépendance de son partenaire grâce à sa force hors du commun de simples mortels et de simples démons. Il était au-dessus de tout, et c’était cela qui lui faisait déjà plaisir. En plus, être au-dessus au pied, c’était vraiment le pied ! Faire plaisir à ses partenaires, c’était la perfection. Ressentir un plaisir intense, ce plaisir intense, c’était encore plus au-delà de cette perfection. Il n’existait aucun mot, c’était plus que parfait. Il aurait aimé pouvoir inventer un mot. C’était triste que les mots ne puissent pas expliquer tous les sentiments bouleversants. Certaines choses doivent cependant seulement s’exprimer avec un regard, avec un sourire, sans pouvoir y mettre des mots dessus.

Ryû éprouvait du plaisir, il le montrait. Ryû aussi était plutôt du genre dominant, il aurait pensé qu’il aurait grimacé ou quelque chose comme cela, mais apparemment non. C’était tant mieux, il préférait voir son partenaire gémir de plaisir que de douleur ou de honte. Après tout, ils restaient des hommes. Dans ce manoir rien n’était prohiber en matière de plaisir, alors ça allait. Il imaginait vraiment mal ce genre de scène dans la cité, ce qui lui fit comme une sorte de pic au cœur. Il savait qu’il n’avait aucune chance avec Michael qui était trop chaste pour cela.

Il caressait toujours le membre de Ryû, qui lui répondit un peu comme s’il s’en foutait. Tant mieux, il avait donc tout le choix. Ses mouvements de reins se firent beaucoup plus rapides, donnant tout ce qu’il pouvait, commençant lui aussi à atteindre doucement l’extase. Il transpirait, il sentait qu’il ne faisait qu’un avec Ryû. Son compagnon était lui aussi au bord. Encore plus lorsqu’il l’immobilisa un peu, pour mieux l’accueillir. Il trouva cela mignon, alors il ne lésina pas et continuait. Saytãn bascula doucement vers la jouissance suprême. C’était tellement bon cette sensation. Allant au-dessus de son garde, il n’hésita pas à jouir en lui. Celui-ci retomba ensuite sous lui, visiblement plutôt fatigué. Saytãn se coucha un peu à côté de lui. Le regardant. Il avait encore cette flamme dans les yeux. Apparemment ce n’était pas finit, ce n’était pas pour déranger notre cher démon.

Il laissa Ryû allé au-dessus et s’occuper un peu de lui. Dans cet état de plaisir, il ne disait pas non. Il savait ce qu’il ressentait. Ce n’était plus un simple jeu ou compétition comme avant ou il fallait être meilleur que l’autre, maintenant l’envie et le plaisir surpassait le jeu. C’était tellement mieux. Ryû alla vers son maître, il lui offrit une très belle fellation. Sa semence était encore dessus. Allait-il la boire ? C’était plutôt fun pour lui. Il eut un sourire taquin lorsqu’il sentit les doigts de Ryû s’introduire en lui.

« Je t’en prie, prends tes dispositions. »

Ce n’était nullement de la moquerie mais une invitation. Sa voix était sensuelle et pleine d’envie, il l’invitait à ne pas avoir peur de lui-même et à venir vers lui. Se couchant sous lui, il le laissait faire ce qu’il voulait.

[Désolée, tu fais toujours des trucs supers longs et pas moi YY ]



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mar 10 Avr - 23:40

Ryû retira ses doigts pour mieux les humidifier avant de les réinsérer avec lenteur pour préparer son partenaire. L'intérieur chaud de son Maitre le fit sourire ainsi que rougir de plaisir. Si serré... cela promettait quelque chose d'hors norme. Il n'allait pas oublier cette nuit de si tôt. A son grand contentement le roi des démons lui avait donné son accord. Il ne pensait pas que ce serait si facile. Au premier abord il aurait jugé que ce n'était pas le genre à se laisser prendre comme ça. Il s'était trompé. Ou alors était-ce parce que justement ils étaient ensemble que Saytan-sama acceptait ? En tout cas, l'honneur qu'il lui accordait le comblait. Il lécha consciencieusement le membre de son Maitre qui recommençait déjà à se raidir sous la langue. Sa bouche suçota le bout. Il ne voulait pas trop en faire mais seulement lui faire oublier la gêne occasionnée par la pénétration intruse. Il goûta à la saveur amère du sperme dont le sexe était couvert. Il se redressa pour le fixer en se pourléchant les lèvres d'une manière terriblement obscène. Le regard hypnotique de son vis-à-vis l'obsédait, il ne pouvait s'en détacher. Les occasions de s'y plonger si longtemps étaient rares. Sa main libre caressa une hanche puis son ventre sur lequel quelques unes de ses longues mèches frôlaient la peau.
Le garde allongea son corps sur celui de son puissant protégé pour cueillir à nouveau ses lèvres. L'avantage avec un autre homme c'est qu'il n'avait pas besoin de faire attention à sa force ou en l'occurrence son poids. Il pouvait donc à loisir « écraser » son partenaire sans que cela pose problème. Ah, les étreintes viriles... On aurait pu en énumérer les bienfaits dans une trèèès longue liste. Il aimait le frottement de leurs épidermes. Il lui fit sentir le goût de sa propre semence avec amusement. En même temps des lascifs coups de reins instinctifs ravivaient leurs érections serrées l'une contre l'autre.
Leurs lèvres se séparèrent. Ryû regarda le visage diablement beau. Il soupira. Ce type était vraiment bandant comme pas possible. Désormais il ne pourrait plus travailler comme avant. Ça allait être une catastrophe. A chaque fois qu'il escorterait son Maître, les images et sensations de ce moment lui reviendrait inévitablement en mémoire. Voilà. Il était bon pour se coller une érection en public à chacune de ses apparitions. Ça allait être un joli merdier de service après vente à gérer...

Ayant Saytan-sama ainsi à sa merci, il eut soudainement le désir d'en profiter pour lui parler personnellement. C'était l'occasion ou jamais ! Mais que lui dire ? A t-on déjà entendu dans l'Histoire des enfers un démon confesser ses sentiments ? Eh bien oui, maintenant Ryû en était certain. Baiser et/ou être baisé par son fantasme secret lui faisait prendre conscience de la stupidité de son petit cœur tout mou qui prenait le dessus sur sa fierté. La minuscule part de pureté cachée au fond de lui avait envie de réagir comme une collégienne humaine de 14 piges : « je suis amoureuse de toi, sors avec moi ». Impossible, il le savait depuis le départ. La règle du jeu était cruelle et implacable. Et puis même, ce serait du suicide à petit feu vu qu'il ne supportait pas le fait d'avoir quelqu'un accroché à lui. Sa froideur et son cynisme habituels éclataient en morceaux face à lui.

« Maitre... Je ne devrais pas être celui qui fait vous ça en ce moment... »

Il le devinait, tout son être le sentait. Saytan-sama voulait s'amuser avec lui ce soir, chose compréhensible. Mais son âme appartenait à quelque d'autre. Ryû ne le supportait pas. Il oscillait entre jalousie et culpabilité. A vrai dire, il se sentait trahi. Le problème, celui qui occupait l'esprit de l'homme qu'il aimait, était ce putain d'ange. Michael. Rien que le fait d'y penser lui refilait des boutons. Il savait pertinemment qu'ils étaient proches, oh oui si intimes avec ce lien à part. Or il avait soif de l'absolue possession de Saytan-sama. C'était interdit, un tel désir vain pouvait se voir condamné de mort. Un aveuglement orgueilleux qui le poussait dans un gouffre de folie.

« Vous l'aimez n'est pas ? »

A cet instant, sondant son regard, il réclamait uniquement la vérité. Une vérité si évidente que cela paraissait bien idiot d'en douter. Elle n’empêcherait pas Ryû de terminer ce qu'il avait commencé. Mais lorsque des corps ont pu à ce point atteindre des sommets en n'en formant qu'un, il éprouvait le besoin de joindre également leurs âmes pendant une seconde. Un court instant durant lequel la vérité les unirait. Il voulait l'entendre de sa bouche une bonne fois pour toute. Les battements de son cœur ralentissaient de plus en plus, tout son corps était figé dans l'attente des douloureux mots.

[T'inquiète pas c'est parfait, moi j'ai tendance à justement en faire trop >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Mer 11 Avr - 13:20

Il fallait dire que oui, Saytãn s'amusait bien avec Ryû, c'était un partenaire d'une nuit. Il ne le considérait pas comme un objet, loin de là. Il n’était le méchant homme que tout le monde pensait qu’il était. Un être sans sentiment qui profitait des gens. Saytãn avait des sentiments. Cependant, il avait réussi à se libérer de tous les préjugés humains. Pour lui sexe ne rimait pas forcement avec amour. Non, le désir rimait sa vie. Il faisait ce qu’il voulait. De toute façon, Michael, n’aimait pas ce genre de choses. Il était prude et pudique. Ce n’était pas une critique du tout, il l’aimait comme il était, il était juste parfait.

Il frissonnait de plaisir devant les caresses de son amant de minuit. Il ne savait pas si son garde éprouvait un quelconque sentiment d'amour pour lui. Tout ce qu'il savait, c'est qu'énormément de gens l'aimait. Il ne les aimait pas, les gens trouvaient simplement Saytãn beau, magnifique, puissant. Il le. Voulait pour son grand pouvoir. Personne excepté Michael ne connaissait sa véritable personnalité : sa nostalgie, désarroi. Oui personne n'imaginait Saytãn de cette manière. Apres tout, il offrait bien des cadeaux à Tempérance. Ils s'amusaient ensemble. Comme maintenant avec Ryû.

La chaleur de leurs deux corps enlacés était perceptible dans toute la pièce. C'était très agréable. Les gestes de Ryu lui étaient si plaisants, si bons, ensorcelants. Il était prêt à l'accueillir. La partie plus intéressante encore pouvait commencer ! Sur le point de le faire, il sentit soudain une impression étrange. Comme une gêne. Ce n’était pas dû à Ryu lui-même. L'ambiance avait changé. Son garde semblait diffèrent. Il semblait même triste. Il se demandait pourquoi. Serait-ce parce que Saytãn n'était pas amoureux de lui. Ryu ressentait bien des choses pour lui alors. Ne pas faire cela avec lui ? C'était trop étrange, il l'avait cherché après tout. Il lui posa ensuite. Une question qui eut le don de le choquer un peu. Evidemment qu'il aimait Michael. C'était si flagrant en même temps, avec toute l'attention qu'il avait, toujours à le flatter, vanter ses mérites. Pour le rassurer un peu plus, notre homme de sentiments s'assied contre le bord en bois du lit et choppa Ryû pour l'enlacer simplement.

« Serais-tu inquiet à cause de mes sentiments. Ryû ? Aimer et le désir sont si différents... J'éprouve du désir pour toi vois-tu. Le désir, c'est une envie folle de coucher avec toi. Je ne le cache pas je te trouve sexy mon petit loup. Cependant, oui j'aime Michael. Eprouver du désir pour quelqu'un n'est interdit, le satisfaire non plus. Il faut l'apprendre, à force de vivre si longtemps, on s'en rend compte. Tu es trop jeune. »

Saytãn était sérieux. Il voulait montrer à son garde qu'il n'était pas qu'un simple homme de plaisir. Comme tout le monde il pensait. Il le gardait dans ses bras. Il avait confiance en lui. Dans le cas contraire, il ne lui dirait rien de tel, il se contenterait de faire vlan. Se jouer d'une personne qui avait confiance en Saytãn était impossible pour lui. Trahir ses amis? L'éternité était trop longue pour faire une bêtise pareille. Il était un homme de confiance.

« J'ai confiance en toi mon petit loup. Tu fais partit de mes gardes personnels qui ne m'apprécient par pas simple intérêt mais par respect et admiration. Tu es pour moi une personne chère à mes yeux, quelqu'un que je désire. Cependant je ne regrette pas du tout ce que nous sommes en train de faire. »

Se livrer comme cela était une marque de confiance. Ryû ne devait pas trahir Saytãn. Absolument pas. Il ne voulait pas le rendre malheureux n'est-ce pas ? Ici, c'est vraiment très conflictuel, personne ne meurt, tout se recréé ici, donc des ennemis ici, c'est le pire.




awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Ven 13 Avr - 23:37

La vérité n'est pas toujours bonne à entendre. Et pourtant aussi cruelle qu'elle fut, Ryû se sentait heureux de s'y confronter. Il n'était pas du genre à fuir, que ce soit une situation ou un sentiment. Sa brusqueté restait le meilleur moyen d'éclaircir les choses. Il écouta attentivement les paroles de son Maître et leur sagesse força son admiration. Ce qu'il avait toujours de façon instinctive pressenti se voyait confirmé. Saytan-sama aimait Michael. Évidemment. Cet amour, Ryû ne pourrait jamais l'accepter ou le voir d'un bon œil. Même indépendamment de ses propres sentiments. Il écarquilla les yeux lorsqu'une pensée le percuta. Il comprit, ou plutôt entraperçu le calvaire que pouvait vivre son vis-à-vis depuis si longtemps. Vivre dans un monde opposé de celui de la personne que l'on aime. Cela devait être une souffrance quotidienne insupportable. De nombreuses questions se bousculèrent dans son esprit, des interrogations que depuis toutes ces années il ne s'était jamais posées. Pourquoi son Maître avait-il créé le Manoir sachant qu'il serait séparé de Michael ? Une nouvelle dimension du problème se révélait à Ryû. Il n'y avait pas songé avant. Décidément ce soir se montrait plein de surprises. Le garde qui était entré dans cette chambre quelques temps auparavant serait radicalement différent de celui qui la quitterait plus tard. Mais à vrai dire, ce qui le surprit le plus dans cette histoire était le fait que Saytan-sama aime. Cela lui parut curieux et peu démoniaque. Mais bon, beaucoup de choses ne s'expliquent pas.

« Je comprends »


Non il ne comprenait rien. Mais qu'aurait pu t-il dire d'autre ? Incapable, même à ce démon qu'il respectait plus que quiconque, de formuler un merci, il se contenta de lui adresser un regard de gratitude. Dans la prunelle de son œil azur se lisait le remerciement de lui avoir dit la vérité. Celle-ci n'avait pas de prix. Ce secret qui n'en était pas vraiment un, se trouvait en sécurité avec Ryû. Le Maître pouvait lui faire confiance. Et puis à qui aurait pu t-il raconter un truc pareil ? Personne ne le croirait de toute manière...

Posant une main derrière sa nuque, il se pencha pour déposer un baiser chaste sur ses lèvres. Il le poussa en arrière puis retrouvant son ardeur embrassa sa peau tendre. Il suçota ça et là, laissant sur son passage des marques rouges de suçons. Il jeta un coup d’œil vers son partenaire. Dans ce plaisir pensait-il à Michael ? S'imaginait-il être aussi embrassé par cet ange ? Comment arrivait-il à lutter contre le désir de posséder ce corps immaculé ? Oui parce que ça ne devait pas être le genre de l'angelot de voir des queues très souvent... Il ne toucha pas celle de Saytan-sama sinon il ne tiendrait pas très longtemps lors de ce qui allait suivre. Pas mal de vannes grivoises inappropriées lui venaient à propos des anges et il se retenait de toutes ses forces de les laisser s'exprimer. Il aurait terminé avec un coup de pied au cul, qui était déjà endolori, dans le couloir. Ryû profita encore de la saveur du corps de son vis-à-vis qu'il dégustait de sa langue. Après il n'en aurait plus l'occasion. Ses cuisses frottaient contre leurs jumelles. La chaleur extérieure et à l'intérieur de lui devenait de plus en plus accablante. Une vraie fournaise des Enfers.

Il rejeta sa chevelure qui le gênait en arrière. Il s'assit puis l'attrapa par une cheville pour l'attirer près de lui. Il humidifia un doigt qu'il réinséra dans son intimité pour vérifier si tout était prêt. Il eut un sourire en repensant aux paroles du Maitre qui le trouvait « jeune » du haut de ses presque huit cent ans. Ou plus ? Ryû ne se souvenait même plus de son âge... Quel pervers en fait ce Saytan-sama. Un vieux baisé par un jeune. Quel luxe. Mais le vieux en question restait plutôt bandant pour son âge. Ryû se positionna entre ses jambes dont il ressenti une satisfaction infinie à écarter.

« Maître... Je vous prie de ne pas penser à lui cette nuit... »

Cette nuit est la notre.
Il n'autoriserait pas une pensée à la lui voler. Que le Maître trouve son bonheur en sa simple compagnie de temps à autre. Le vrai amour pour Ryû passait par ce contact physique, cet étreinte passionnée entre deux corps surchauffés. Le reste ne l’intéressait pas. Lui aussi devait s'enlever l'image de cette sainte nitouche de la tête qui avait la fâcheuse tendance à le faire débander aussi sec.

Il prit les jambes de son partenaire et les mit sur ses épaules pour faciliter la pénétration. Secoué par un désir éclatant, il concrétisa l'ultime degré de ses fantasmes irréalisables. « Oh. Mon. Dieu. ». Voilà tout ce qu'il réussit à penser. Le nirvana s'ouvrait à lui. Il y allait lentement, attendant que l'intérieur se détende complètement pour le laisser aller plus loin. Dès qu'il sentait une résistance il attendait quelques instants et cela passait. Il fut bientôt rentré jusqu'au bout. Si serré... Extraordinaire. Sous le plaisir le submergeant, il haletait. Sa bouche s'ouvrait érotiquement. Sa langue gourmande se pourléchait les lèvres. Un grognement rauque s’éleva de lui quand il engagea un premier mouvement. Rejetant sa tête en arrière, ses coups de reins se firent vite durs. La violence sauvage de son amour malmenait ce si beau corps. Son rythme quasiment musical, du rock'n'roll humain déchaîné, devenait impossible à maîtriser.
Goûte à mon amour Roi des Enfers... Cet amour qui est la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Sam 21 Avr - 0:25

Il y avait une grande différence entre comprendre et accepter. Evidemment que tout le monde était dans la possibilité de comprendre l’amour qu’il éprouvait pour l’ange. Un ange ? La plus grande difficulté était de l’accepter. Saytãn était quelqu’un de vraiment très prisé, aimé des femmes voire même des hommes aussi comme c’était le cas ici. Que diraient-ils s’ils savaient que leur seul et unique rival était un archange ?! Ils le détesteraient ! Saytãn ne voulait pas cela, il ne voulait pas que les archanges, anges, humains angéliques se moquent de Michael, ou que certains le traitent de traître, il ne voulait pas dégrader ses relations avec lui, il ne voulait pas que Michael soit mal vu, qu’il soit mal à l’aise après avoir entendu une telle déclaration, c’est pour cela qu’il se taisait, qu’il ne disait rien, il torturait son âme pour son ange préféré, c’était sa punition.

Il pouvait voir et sentir le regard si intense de son fidèle sur lui. Un regard chaleureux de remerciement bien que triste. Il sentait la déception qu’il venait d’infliger. Il ne semblait néanmoins pas fâché, ou alors peu fâché, ce qui le rassura. Ses précédentes paroles avaient aussi été rassurantes, sur le désir, le fait d’apprécier quelqu’un jusqu’au point de le vouloir sans forcément l’aimer en amour. Il espérait que Ryû en était flatté et un peu comblé. Il voulait que cette déclaration vienne combler ce manque. Il se laissait embrasser et y répondit même, avec ferveur. Il ne se retenait pas de gémir aux caresses du loup. C’est alors qu’il le pria d’une étrange supplique. Ne pas penser à Michael cette nuit ? A vrai dire, Saytãn n’y pensait pas. Il ne se disait pas « c’est comme si Michael m’embrassait. » Penser cela, c’était penser à une chimère. Jamais, au grand jamais, Michael ne ferait cela. Il savait que son archange à lui, tout à lui était trop coincé pour cela, il n’était pas « ce genre », il était tout simplement Michael. Il le regarda presque étonné, et finit par lui répondre.

« C’est toi qui m’en parle depuis toute à l’heure, donc n’en parle plus. Ce n’est pas parce que je l’aime que je suis obligé de penser à lui lorsque je fais l’amour avec toi. Tu me plaît, pourquoi penserais-je à lui ? Il ne ferait que me déconcentrer. »

Il espérait l’avoir suffisamment rassurer avec cela. Faire l’amour ne rime pas avec parler. Il était d’accord pour éclaircir ses idées, mais pas pour avoir une discussion philosophique pendant l’acte, ça coupait tout, et ce n’était vraiment pas drôle ! Il se laissait faire et bougé par Ryû. Ce soir, et durant cette période ou il l’avait demandé, c’était Ryû le maître du jeu. Intervertir les positions l’excitait beaucoup. Lui qui d’habitude dominait, qui aimait dominer, et qui même lorsqu’il demandait le contraire on ne le faisait pas… C’était vraiment jouissif. Il ne serait que dominé une nuit, évidemment, s’il se comportait comme cela avec tout le monde, il ne sait pas ce qu’il adviendra de lui.

Il se laisser doucement pénétrer, tout en laissant échapper un râle. Il le laissait ensuite faire, se tenant aux draps. Il attendait patiemment le moment ou son loup en aurait assez. Juste pour le voir tout fatigué, et pour le prendre contre lui, reprendre le contrôle de son corps. Il ne cachait cependant pas que c’était vraiment très agréable comme sensation. Il alla même jusqu’à fermer les yeux, se détendant et atteignant le septième ciel .



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Lun 21 Mai - 23:07

Ryû venait de trouver l'endroit le plus confortable du monde, c'est-à-dire en son Maître. Leurs corps s'accordaient parfaitement dans ce sens également. Il se pencha pour mieux s'appuyer contre son partenaire. Il ralentit la cadence de ses coups de reins qu'il rendit plus langoureuse. Après tout il n'était pas pressé, autant savourer au maximum chaque mouvement. Il espérait ne pas heurter son vis-à-vis mais celui-ci semblait loin de se plaindre. Quelle adaptabilité démoniaque... L'hybride avait lui-même déjà un peu mal au bas du dos. Ce n'était pas tous les jours qu'il se faisait prendre comme ça. En vérité jamais. Si ses premiers allers s'étaient faits vigoureux, il commençait à se rouiller. Il n'osait pas imaginer ce que ça donnerait le lendemain ! Il se faisait vieux ou quoi ?! A l'instant sa forme n'en pâtissait pas, l'excitation ayant largement le dessus. J'ai le cul en feu mais celui de Saytan-sama en vaut la peine ! Sa peau récemment humide à cause de leurs derniers récents ébats se couvrait à nouveau de sueur. Sans le vouloir il griffa les épaules du démon. De l'autre main il attrapa la chevelure sombre pour la tirer en arrière afin de voir l'expression du visage de son Maître. Cette vision seule s'avérait jouissive pour lui. Ce démon avait définitivement une apparence dangereusement érotique qui à ce jour s'avérait être le point faible de Ryû.

Il se pourlécha les lèvres avec envie. Il bascula dans la seconde étape fatale, céder au désir d'assouvir le plaisir pour de bon. Caressant le dos de Saytan-sama, il donna des coups plus forts et rapides en haletant. Il aurait souhaité revoir son visage dans la jouissance mais la sienne était si forte qu'il ne put s'empêcher de clore ses paupières. Au bout d'un moment, il sentit sa fin arriver à grands pas pour son plus grand soulagement. Il jeta un coup à une lucarne à sa droite. On n'y voyait plus la lune comme lors de son entrée dans la chambre, signe qu'un certain temps s'était écoulé sans qu'il sans rende vraiment compte. Combien ? Il n'aurait su le dire.

« Mmmm.... Je vais ven- »


Il n'acheva pas son murmure. Ses traits se crispèrent alors qu'il se libérait dans l'intimité brûlante. Sa bouche s'ouvrit mais n'émit aucun son. Wooow. Ce qu'il ressentit était évidemment difficile à expliquer. D'ailleurs, ça ne s'expliquait, c'était juste ça. Il redonna quelques coups de reins lents par automatisme puis se retira. Il colla son ventre au dos de Saytan-sama et embrassa faiblement sa nuque. Encore dans les vapes, plusieurs minutes furent nécessaires pour qu'il revienne pleinement à lui. Son rythme cardiaque se calma pour revenir à la normale. Il constata avec bonheur que l'énervement du à la lune s'était lui aussi apaisé.

Geste machinal ou semblant de pudeur, il empoigna un drap dont il se ceint la taille. Il bascula sur le dos pour mieux s'étendre sur le lit, s'éloignant au passage de Saytan-sama. Il ne lui avait pas décoché un mot, tout simplement parce qu'il n'avait rien à dire, chose peu courante. Le regard figé en l'air, il ne comprit pas pourquoi tout à coup il n'osait presque plus le regarder. Un bras au dessus de la tête, il récupéra de la fatigue occasionnée par leur petit sport. Il se concentra sur les agréables sensations qui parcouraient encore l'intérieur de son corps éreinté. Il avait la gorge sèche et aurait aimé boire quelque chose. Mais il se sentait si bien là que rien n'aurait pu le convaincre de bouger. Il aimait la présence si proche de son Maître dans ce moment de tranquillité post-orgasme. Le partage de ce moment intime tel qu'être juste ensemble sur ce lit lui était savoureux. Il n'appréciait pas vraiment ça avec ses partenaires habituels parce que ça impliquait une espèce d'affection. Pourtant maintenant il n'y renoncerait pas. La pleine lune pouvait avoir du bon en fait.
Affichant soudain un large sourire, Ryû se redressa, s'appuya sur un coude pour regarder son Maître avant de déclarer d'un air taquin :

« Mon Maître, votre adorable paire de fesses est à se damner.
Parole de démon, vous pourriez convertir toute la Cité avec un argument pareil »
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   Dim 24 Juin - 12:10

    Rares étaient les fois ou Saytãn acceptait de se faire dominer de cette manière, surtout par une personne inférieure à lui, mais là c’était différent, Ryu, c’était son garde de toujours, et un de ses servants les plus fidèles. Il ne pouvait s’empêcher de se laisser aller avec lui. Et puis, il savait parfaitement bien qu’il n’allait pas se vanter d’avoir couché, et surtout, d’avoir soumis le maître du manoir, sa crédibilité en prendrait un coup… Déjà qu’elle n’était pas vraiment au mieux avec tous ces rebelles contre lui… La cité devait bien se moquer de lui… Rah… Ces anges prétentieux…

    Après quelques coups plus lents qu’il appréciait les yeux fermés, Ryu reprenait une cadence beaucoup plus élevée. Il appréciait vraiment ça ! Voilà quelqu’un qui n’y allait par quatre chemins, et c’était vraiment ce qu’il trouvait de plus entrainant, cela lui changeait tellement de tous les autres rapports qu’il avait pu avoir depuis qu’il était « né » (si toutefois il avait une mère et un père). Se tenant toujours aux draps, il bougeait son corps en même temps que son partenaire bougeait, c’était pour lui quelque chose à faire à deux, il pouvait sentir sa grande excitation jusque-là et cela lui faisait réellement un bien fou, d’habitude ses partenaires étaient un peu froussards, les incubes et succubes qui couchaient avec lui étaient complètement soumis à Saytãn, et même s’ils étaient heureux que le maître fasse appel à eux, jamais il n’avait encore ressentit ce qu’il voyait à travers les yeux de Ryu. C’était majestueux… Il le gratifierait peut-être… Un rang au-dessus pourquoi pas ?

    C’est alors qu’il commença à chuchoter… Ah ? Eh bien, voilà quelque chose qu’il n’avait encore jamais ressentit, lâchant un râle, c’était vraiment une sensation exquise, et voilà qu’après quelques gestes son amant de cette nuit se retirait. Il avait l’air vraiment fatigué, et il le comprenait, Saytãn l’était aussi, épuisé, même s’il avait l’air d’être en pleine forme. Il se remit ensuite sur le dos, il préférait être couché sur le dos, tout en s’aidant du bord du lit pour s’y adosser, choppant au passage un oreiller pour son dos. Il était plus à l’aise. Il regardait ensuite son petit loup.

    Celui-ci avait un sourire plutôt taquin. Il aimait ce trait de caractère chez lui, il n’avait pas peur de dire les choses, surtout au maître, c’était affligeant, mais impressionnant et surtout, cela faisait du bien à Saytãn d’avoir quelqu’un qui lui parlait en toute franchise. Eh bien, quelle phrase venait-il de prononcer à cet instant. Il ferait franchir à toute la cité un pas de géant vers l’indécence. Il ne put s’empêcher d’en rire. Et d’en rire bien. Saytãn n’était pas un être sans cœur, loin de là, sinon il n’aurait jamais construit ce manoir pour se sentir un peu moins seul. Mais combien de personne avaient-elles déjà réfléchit à « pourquoi cet endroit a-t-il été construit ? ».

    « Eh bien, eh bien, si tu le dis, petit loup, c’est que cela doit être vrai, mais je me vois mal faire ce geste. »

    Il s’affala ensuite dans le lit. C’est qu’il avait besoin de sommeil aussi le bougre. Vieux ? Mais naaaan ! Simplement trop overbooké… Quelle vie il menait, si les gens s’en rendaient compte, il serait plus que content. Remettant son oreiller en place, et une main sur le crâne de Ryu, touchant ses oreilles, il referma les yeux, voulant retourner dans le monde de Morphée.



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ ATTENTION YAOI ] Le switch power de Saytan [Pv Saytan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Attention au Power Gaming!
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Attention, araignées qui tuent ..
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell :: Appartements Privés de Saytãn-