Un forum où le commencement de votre personnage est sa mort ! Venez nous rejoindre pour vivre des aventures inoubliables !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Mer 20 Aoû - 0:06


Conquest • Éternel •  Nephelim •  Cavalier
feat un illustre inconnu?  
 
 

Description Physique  

 Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore.
Une peau d’albâtre sous laquelle roulent des muscles de granit taillés par des années de combat, polis par l’expérience. Une chevelure noire de jais plus sombre encore qu’une nuit sans lune vient se poser sur ses épaules et encadrer son visage. Un visage au diapason du reste de son corps, on le croirait tailler à même la roche par un sculpteur qui aurait su tirer le meilleur parti des arrêtes naturelles du rocher pour lui donner son relief. Le rictus de celui pour qui rien n’est vraiment important et le froncement de sourcil de celui qui en a trop vue déjà. Le port de tête altier et fier de celui qui est confiant dans ses capacités et qui n’a peur de rien. Des sourcils comme deux veines de charbon dans un mur de craie surplombant deux rubis brulant d’un feu consommant aussi bien notre cavalier que ceux qui l’entoure. En son regard brulant, presque incandescent, couvent les feux de la guerre et de la soif de combat.
Il ne manque plus pour finir le portrait que de parler de l’attitude désinvolte qui sied si bien aux jeunes fous et aux monarques pour se faire une idée de ce que peut-être l’apparence de Conquest.
S’il donne, au repos, l’impression d’être un roc regardant avec désinvolture et presque mépris l’existence couler doucement en suivant son implacable chemin, il en est tout autrement quand il décide de se mouvoir.
Aussi gracieux qu’un félin, aussi silencieux qu’une ombre la plupart du temps, il est quand il rentre dans la danse de l’acier, du sang et de la mort un torrent impétueux de lave en fusion s’abattant de toute part sur sa malheureuse victime aussi insaisissable que l’eau mais dont la morsure cause plus de dégât que le plus brulant des feux. Tout son corps alors se métamorphose pour jouer cette symphonie de la violence jusqu’à la dernière note, celle qui sonnera le glas de sa proie.


Description Mentale

 On dit aussi que les vieilles âmes  ont souvent une attitude pensive, mélancolique. Beaucoup se demandent et beaucoup se demanderont encore ce qui peut peser autant sur ces êtres pour qu’ils soient à ce point graves…La réponse est simple, en tout cas elle l’est pour Conquest : C’est le temps. Le temps…cette étrange chose, qui est là, sans être là, n’ayant d’autre existence que celle que nous avons bien voulu lui donner en le nommant et pourtant il existait bien avant cela.
Si le temps est si terrible pour Conquest c’est tout simplement parce qu’il le voit passer, presque à l’arrêt de par sa nature. Il est de ceux qui ont eu le temps de voir la face du monde changer maintes et maintes fois. Chaque changement grignotant un peu plus l’envie présente en nous de nous y accrocher, d’en faire partie, nous poussant alors inexorablement vers cet état de mélancolie pensive de celui qui ne veux plus s’impliquer et qui ne peut qu’immobile regarder le monde se faire devant ses yeux, se faisant doucement oublier, n’être plus qu’une présence, un élément du décor tout comme la pierre qui compose la montagne qui avait jadis certes émergée de terre dans un fracas d’apocalypse mais qui aujourd’hui n’est rien de plus que cette silhouette que nous apercevons au loin quand le temps est assez clair et qui disparait dès les premières brumes.
Du haut de son éternité Conquest en a assez vécu pour avoir vu et ressentit les effets de ce temps qui ne passe pas et qui fauche un par un vos camarade sans vous prendre. Vous laissant petit à petit de plus en plus seul et vide à chaque nouvelle tombe que vous laissez sur votre chemin qui lui ne semble ne jamais vouloir s’arrêter.
C’est là, la raison, qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, cet âme errant de champs de bataille en champs de bataille espérant chaque jour trouver la mort au détour d’une mêlée car il n’y a bien que là que notre nephilim se sent encore vivant tout le reste n’est pour lui qu’une longue attente dans ce temps figé qui pose la chape de son immobilité sur son esprit et creuse son désespoir chaque jour un peu plus. Conquest envie parfois les humains, ces êtres fragile à l’existence éphémère comparée à la sienne et qui pourtant semble avoir le temps d’accomplir tant de chose…Est-ce parce que justement ils disposent de si peu de temps qu’ils remplissent à ce point leur vie ? Ont-ils le temps de se désespérer comme lui du temps ?
Tant de question se bouscule dans la tête de notre nephilim quand il prend le temps de se pencher dessus que sa vie n’est qu’une sorte de fuite en avant finalement. Toujours bouger, toujours aller à droite à gauche pour ne pas sombrer dans la mélancolie qui finit toujours par le rattraper quand il n’est pas en train de combattre.
La question étant de savoir s’il se bat seulement pour s’occuper l’esprit dans quelque chose d’assez intense pour le réquisitionner entièrement ou s’il cherche par la même occasion une mort honorable qui pourra le délivrer de son fardeau sans pour autant paraître lâche à ses yeux.
Voilà donc ce qu’est Conquest, un être ne sachant plus comment il est arrivé dans ce monde, la guerre comme on la connait…Est-ce lui qui l’a ainsi faite ou est-il né de ce méandre de sentiment et d’énergie qui l’aurait un jour engendrés ? Rejetant presque le contact pour s’éviter de les voir disparaître dans les feux de la guerre, obsédé par l’idée d’être prisonnier d’un temps figé recherchant désespérément une mort honorable qui ne se fait que trop désirer à tel point qu’il en est à se demander s’il peut vraiment mourir.
Il peut pourtant en de rare occasion être de bonne compagnie et parfois même plaisanter, cela, bien sûr, tant que l’on n’essaye pas de forcer ses barrières.
 

Pouvoirs


Il possède un arc, l’histoire le connais comme l’arc d’apollon, celui-ci semble être fait de lumière tirant des flèches semblant être elle aussi de lumière pure son arc peut répandre la maladie et la peste comme il peut soigner les pires afflictions.
A sa ceinture pend une couronne, la couronne des conquérants par laquelle il partit vaincre et vaincre encore. Elle lui octroie une prestance presque surnaturelle que personne ne saurait contester lui permettant de faire valoir sa voix même auprès des plus puissants. Cette couronne censée conquérir les esprits voit son pouvoir amoindri par sa présence dans les limbes.
Son apparence varie en fonction de celui posant son regard dessus. Tantôt d’épine, tantôt d’or de rubis et de nacre elle n’est que le reflet de notre esprit. D’aucun murmure qu’il s’agirait de la sainte couronne d’épine mais on n’est jamais vraiment sûr de rien avec ces vieilles reliques.

S'il peut vous blesser d'une manière où d'une autre il n'aura pas trop de mal a conquérir votre corps, son mal se rependant en vous comme la maladie qu'il pourra déclencher à loisir ou simplement régner en maître sur chaque composant de ce que vous êtes, cependant cela se limite au corps, il n'a a ce moment là aucune emprise sur l'esprit.


Histoire
 
Le ciel était lourd ce jour-là, la pluie battait les êtres présents dans la plaine. Encore aujourd’hui des milliers c’étaient rassemblés pour se battre au nom de qui ? De quoi ? Personne aujourd’hui ne s’en rappel et pourtant c’était sans doute tellement important pour ceux qui rependaient leurs sangs et leurs tripes sur l’herbe grasse de cette plaine, mourant dans  la moiteur ambiante et cette étrange lumière un peu glauque. Malgré tout c’était un jour comme le monde alors terre dévastée et barbare en avait connus des centaines. Un jour de mort et de guerre. Un jour insensé où tous finiraient par périr sans que cela ait eu un quelconque impact, sans que cela ne compte ni ne fasse de différence finalement.

Le fracas des armures s’écrasant les unes contre les autres.

Un jeune homme sur le champ de bataille venait d’enfoncer sa lance dans le flanc d’un garçon qui ne devait même pas avoir son âge et tandis qu’un sang rouge sombre et poisseux recouvrait ses mains il voyait le voile de la mort dans le regard de celui qui ne deviendrait jamais un homme en face de lui.

Les cris des mourants.

Un éclair métallique le tira de sa contemplation, une claymore qui avait failli lui emporter la tête venait de couper la hampe de sa lance et la spalière de son porteur venait mordre dans la chair tendre de ses lèvres avec violence l’envoyant en arrière. Il se réceptionna au comme il put sur le cadavre d’un archer.

L’éclair dans les yeux de l’homme.

Il allait mourir, il le savait, il le sentait. Il le voyait dans les yeux de cet homme au-dessus de lui qui levait sa claymore vers le ciel prêt à l’abattre sur lui sans autre raison finalement qu’il était en face de lui et qu’il ne portait pas la bonne couleur sur son tabard. Il eut le temps de se faire la remarque que quand on sentait la mort arriver tous nos sens semblaient exacerbés. Il ressentait tout. Le vent sur son visage ainsi que la pluie piquetant tout son être de millier de petits point de froid et carillonnant sur son armure. D’un côté le cuir du carquois de l’archer mort sous ses doigts et de l’autre la hampe de son arc.

La clameur lointaine.

Les muscles qui se tendent des deux côtés, l’un pour abattre sa gigantesque lame, l’autre pour rouler en arrière tandis que ses doigts se referment sur les flèches et l’arc. Le bruit si caractéristique de l’acier mordant dans la chair, la chair de l’archer mort coinçant la lame dans sa cage thoracique. La corde d’arc qui se tend à l’extrême et le claquement de celle-ci quand elle relâche son seul et unique projectile

Des bruits sourds dans la plaine.

Un bruit de métal, le long crissement du bois sur le métal et enfin le gargouillis de l’homme qui meurt sans comprendre ce qui lui arrive alors qu’il choit sous son propre poids trahis par un corps qui ne lui répond déjà plus. Le jeune homme regarde l’homme à la claymore s’effondrer une flèche plantée dans son heaume. Il était vivant ?

Les hennissements.

Vivant mais plus pour longtemps, la chute de son opposant venait de révéler un groupe d’homme à cheval faisant route vers lui lancé à toutes allures, les destriers renversant, écrasant, sans même s’arrêter, l’écume au lèvres, les yeux aussi fous que ceux de leurs cavaliers. Il était sur leur chemin. C’était fini pour lui…c’était injuste, il ne voulait pas mourir. Pas aujourd’hui, s’il tombait aujourd’hui cela n’aura servi à rien, n’aura rien changé, tant de mort, tant de souffrance pour quoi ? Simplement pour que les survivants rentrent piteusement chez eux ?

Le choc

Non

Les sabots sur sa chair

Non non non.

La mort

NON

Un cris.

Dans un fracas d’Apocalypse le ciel se fendit et un éclair aveuglant s’abattit sur l’infortuné. Pendant un instant tout ne fut que lumière et chaleur. Une décharge d’énergie si intense qu’elle balaya toutes les entités présentes ce jour-là. Les plus proches furent purement et simplement réduites à néant. Les autres tombèrent à la renverse. C’est ainsi qu’agenouillés tous assistèrent à la sortie du Nephelim nimbé de lumière sur un cheval blanc, dans son dos le soleil perçant au travers des nuages fraichement dissipé se posant autour de sa chevelure de jais comme une couronne. Cet être qui n’était plus ce qu’il était auparavant poussa un long rugissement repris par tout un côté de la plaine.
C’est dans le fracas et la clameur d’une armée en marche de Conquest fit ses premiers pas.
Il ne savait plus ce qu’il était ni qui il était tout ce qu’il savait c’est que dans ses mains et sous les assauts de son pâle destrier les hommes tombés et qu’il emportait derrière lui une armée qui ne s’arrêta pas au bout de la pleine, elle continua, rasant ville et village sur son passage. La première conquête guerrière de l’histoire.
Par la suite véritable être ou personnification d’un amas d’émotions liées en un seul désir Conquest fut de toutes les guerres, tous les mouvements de troupes.
Chevauchant au côté des conquérants, Gengis Khan, Jules César, Alexandre le grand, parcourant les champs de bataille de l’Est à l’Ouest de monde humain, naviguant dans les cavitations des royaumes des ombres, aucun désir d’expansion sans qu’il ne soit là décimant par l’homme et la maladie. De la gaulle à la Pologne en passant par la conquête de l’ouest sauvage à celle des jungles asiatiques .Ca n’est que plus tard quand le désir de conquête guerrière de l’Homme se trouva asséché qu’il espéra trouver la mort qu’il s’était mis à désirer avec tant d’ardeur au fil des siècles, et pourtant…pourtant il ne mourrait pas on se contentait de le rappeler vers les…siens. Tant il est qu'on pouvait considérer comme siens des êtres qui l'avait amputés d'une partie de sa puissance et le condamnaient à la réclusion dans son monde. S'il n'avait même plus accès au monde des hommes alors...alors l'éternité semblait s'annoncer bien longue et morne pour celui qui avait vaincu encore et encore.
Diminuer par rapport à ce qu’étais sa puissance auparavant… Peut-être trouvera t’il ici la mort qu’il recherche ?


Vous  
 
• Prénom/Pseudo : Panda
• Âge : 23
• Comment as-tu découvert le forum ? on m'en a parlé
• Plutôt salé ou sucré ? sacré et sulé
• Rang du personnage (Premier des quatre Vivants)

© Fiche by Saytan/Pomdoublie toute reproduction interdite  
 


Dernière édition par Conquest le Jeu 21 Aoû - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Jeu 21 Aoû - 0:58

Bonsoir et bienvenue ♥

Alors je n'ai que lu la section pouvoir mais je voulais te demande ce qu'était un Nephelim du coup ? Si c'est une nouvelle race il faut en faire la demande ici > http://the-hell.jdrforum.com/t445-nouvelles-races#6217 mais si tu souhaites être cavalier, tu es obligé d'être un démon supérieur :3 c'est un grade mais c'est une race aussi ;3

Je passais te dire que je te lisais demain, je n'étais pas là de la journée D: *va dormir*

N'hésite pas si tu as des quesstions!



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Jeu 21 Aoû - 7:52

Salut!

Pas de souci pour la lecture ^^

En fait un Nephelim est un mot utilisé dans la Torah. Selon les sens que l'on donne au mot, comme c'est de l'hébreux c'est un peu approximatif hein, nephelim est le pluriel de nephel je crois bien. Cela pourrai signifier : " Ceux qui sont tombés ou ceux qui tombes" (donc on retrouve un peu le concept d'ange déchu, donc de démon si on reste sur le côté biblique de l'histoire) ou alors cela peut aussi se traduire par "ceux qui font tomber" comprendre par là ceux qui corrompent, et comme je suis un cavalier de par l'histoire et bah euh "l'utilité première" du rôle de cavalier de l'apocalypse je trouvais que cela correspondait pas mal en fait

Finalement nephelim c'est juste une manière un peu classe pour dire que je suis un démon, c'est biblique c'est tout x) et comme je m'étais pas mal appuyé sur cette conception pour faire le personnage bah voila^^ mais je peux changer hein



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Jeu 21 Aoû - 10:02

Oh bah si c'est ça ça ne pose pas de problème :3 Les cavaliers ont du succes en ce moment Cool

J'aime beaucoup le style d'écriture de ta fiche, surtout le physique ='D

Alors si jamais, il ne peut pas avoir plus de 7 500 ans ( - 5 500 avant JC) c'est la date ou ils ont commencé à distribuer les pouvoirs aux gens :3 Faut savoir que durant cette période les démons et les anges vivaient ensemble, ce n'est que plus tard qu'ils se sont divisés.

Faudra juste faire attention a son pouvoir qui n'est pas aussi puissant :3 Et pour le soin, vu que c'est réservé aux anges je l'autorise que si c'est pour guérir les blessures qu'il inflige avec son arc. Ca ne marchera que ceux dont la puissance est inférieure ( sauf si le joueur le veut ) ( je t'invite rapidement a passer ici dès ta validation)

Du coup si les restrictions sur ton pouvoir te vont je te valide o/



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Conquest

Cavalier
Cavalier
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/08/2014


Vos Infos
Race: Démon
Fonction : Cavalier de l'Apocalypse
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 44
Magie18
Armes44

MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Jeu 21 Aoû - 11:21

Les restrictions me vont ^^

du coup pour la couronne (là encore jme suis servi du mythe biblique) ça marche aussi que sur les moins puissant? (à noter que c'est pas de la manipulation mentale c'est juste un boost de charisme soudain)

Sinon moi je suis Okay, pour l'âge je sais pas trop en fait j'ai pas vu s'ils avaient été "créés" avant JC ou pas en fait ^^' donc si oui j'ai envie de dire qu'étant la personnification du désir de conquête il est apparu avec la première civilisation sinon je l'aurai mis peu après la mort de JC donc au alentour de 2000 ans

à toi de me dire ce qui va le mieux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer 'Saytãn'

King Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
 King    Papa Vice ▬ MES CORBEAUX ♥
avatar

Messages : 1422
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23


Vos Infos
Race: Créature Magique
Fonction : Chef du Manoir
Puissance:
PuissanceX/50
CAC 35
Magie50
Armes42

MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   Jeu 21 Aoû - 22:44

Parfait `\o Pour la couronne faut voir selon la personne, mais ça peut marcher sur tout le monde j'pense ;3

Les dates ce n'était qu'à titre informatif, pour aiguiller ( je devrais faire une frise chronologique ça peut etre utile tiens ) et pour la date comme tu as dis dans ton histoire a la premiere civilisation c'est le mieux j'pense :) Donc je pense qu'il serait juste de savoir que ton personnage a vécu a la cité, n'avait pas de pouvoir, et que lorsque Mich & Say ont découvert qu'ils pouvaient donner ds pouvoirs tu es devenu cavalier. Par la suite ils ont créé le manoir o/ Histoire de t'informer sur ton passé :3 Ton histoire convenant comme ça ce n'est pas la peine de l'ajouter : )

Je te valide donc o/ Et je t'invite a aller dans ce sujet ci> http://the-hell.jdrforum.com/t970-besoin-de-vous-vos-affiliations#7836 merci =D Bon rp !



awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et voici qu'apparut à mes yeux un cheval pâle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell ::  Administration  :: →Mort confirmée :: Démons Supérieurs-